Profitez de ce podcast, et bien plus encore

Les podcasts sont disponibles sans abonnement, de manière 100 % gratuite. Nous offrons également des livres, livres audio et plus encore, pour seulement $11.99/mois.

À quoi servent les poils du corps humain ?: Plutôt mal aimés dans la société moderne, les poils ont pourtant un rôle biologique crucial qui a permis à notre espèce de survivre dans des conditions hostiles. Si nous n'avons plus la luxuriante toison qu'arboraient nos ancêtres il y a quelques millions d'années, nous pouvons encore observer la présence de poils sur nos corps, et plus précisément sur certaines zones bien précises comme le pubis et les aisselles.

À quoi servent les poils du corps humain ?

DeChoses à Savoir SANTE


À quoi servent les poils du corps humain ?

DeChoses à Savoir SANTE

évaluations:
Longueur:
3 minutes
Sortie:
29 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Description

Plutôt mal aimés dans la société moderne, les poils ont pourtant un rôle biologique crucial qui a permis à notre espèce de survivre dans des conditions hostiles. Si nous n'avons plus la luxuriante toison qu'arboraient nos ancêtres il y a quelques millions d'années, nous pouvons encore observer la présence de poils sur nos corps, et plus précisément sur certaines zones bien précises comme le pubis et les aisselles.

À quoi servaient les poils jadis, et quelle est désormais leur utilité ? Pourquoi les poils ne sont-ils pas présents sur nos paumes de mains et de pieds ?

Les poils à l'ère préhistorique

L'Homme a longtemps été couvert d'une épaisse toison, à l'image de la plupart des autres mammifères. La présence de poils sur le corps est un caractère génétique qui se montrait très bénéfique il y a 5 millions d'années. Les températures étant très basses, la fourrure de l'Homme lui servait de protection contre le froid. Elle limitait aussi les agressions extérieures par les moustiques, les végétaux ou les prédateurs.

Cependant, il y a environ 3 millions d'années, le climat sur Terre s'est modifié. Les températures plus clémentes ont rendu encombrante cette toison, notamment en Afrique où les humains étaient exposés à la chaleur de la savane. Le gène de la pilosité importante s'est peu à peu effacé au profit de celui d'une pilosité réduite, qui favorise le phénomène de transpiration. Ainsi, les hommes ayant peu de poils supportaient mieux la chaleur car ils pouvaient rafraichir leur corps en transpirant.

L'utilité des poils dans le monde moderne

Les poils font toujours office de régulateurs de température, même si les hommes sont désormais rarement exposés à des conditions aussi dures que celles des hommes préhistoriques. Par temps chaud, la fine toison des bras et des jambes retient la sueur, afin d'entretenir l'hydratation de la peau. Par temps froid, les poils se hérissent, ce qui forme une barrière d'air légèrement isolante.

D'autres poils présents sur le corps humain ont une fonction bien précise. Les poils pubiens et génitaux, par exemple, ont un rôle protecteur contre les irritations. Ils favorisent aussi la retenue des phéromones, cruciales pour stimuler l'attraction sexuelle.

Les cils et les sourcils protègent nos yeux des poussières et des insectes, tandis que les poils du nez et des oreilles filtrent aussi bien les sons et les odeurs que les débris qui nous parviennent par ces orifices.

Pourquoi n'a-t-on aucun poil sur les paumes des mains et des pieds ?

Ce caractère particulier se serait transmis de génération en génération pour une bonne raison : l'absence de poils sur les paumes facilite la préhension des outils et l'escalade des arbres pour se mettre à distance des prédateurs. Si nous ne vivons plus dans des arbres, nous utilisons en revanche énormément nos mains et nos pieds, ce qui explique pourquoi ce gène s'est propagé jusqu'à notre ère.
Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Sortie:
29 nov. 2022
Format:
Épisode de podcast

Titres dans cette série (40)

Développez facilement votre culture dans le domaine de la santé avec un podcast par jour !