Vous êtes sur la page 1sur 3

Entreprise

Savoir-faire

Savoir-tre

Bonus

Extra bonus

Management inter-culturel

www.lejournaldebjaubureau.com

Management interculturel
Indiens, Arabes, Asiatiques, Britaniques ne se comportent pas de la mme manire lorsquils font des affaires.

Les diffrences portent sur les codes vestimentaires, la ponctualit, les remerciements non verbaux, la faon de s'adresser aux autres, les remerciements verbaux, l'change des cartes de visites, le don et la rception de cadeaux d'affaires, le protocole des rendez-vous, la faon de boire et manger lorsqu'on traite une affaire. On peut classer les hommes par rapport la faon dont ils se comportent dans le business en huit cultures.

Ces groupes peuvent tre distingus les uns des autres seloin quatre oppositions :

Les cultures deal-focus contre les cultures relationship focus. Les premires cherchent faire des affaires tout de suite sans dvelopper de relations personnelles pralablement. Le business est la priorit. Typiquement : les Amricains. Les secondes ont besoin de dvelopper d'abord des relations personnelles, mme si cela prend du temps, avant de commencer parler d'affaires. Les Espagnoles en font partie.

www.lejournaldebjaubureau.com

Les cultures formelles qui diffrent des cultures informelles. Les premires aiment mettre en forme, crire, structurer, formaliser, dtailler, tels les Suisses ou les Japonais. Les deuximes prfrent l'oral et ne rien figer en crivant. Comme les Franais ou les Corens.

Les cultures time-rigid qui s'loignent des cultures time-fluid. Les premires sont trs attaches au respect du temps. Les runions doivent commencer l'heure, durer le temps prvu, se terminer l'heure initialement annonce. Les planning doivent tre respects. Ce sont typiquement les Allemands. Les secondes n'ont que faire du temps et s'adaptent aux circonstances au grand dsespoir des premiers. Combien de fois des Italiens en retard ont agac des Allemands l'heure !

Les cultures expressives contre les cultures rserves. Les premires privilgient une expression soutenue, riche et accompagn de gestes. Ce sont les Italiens par exemple. Les secondes favorisent une expression retenue et discrte comme les Anglais.

www.lejournaldebjaubureau.com