Vous êtes sur la page 1sur 87

L’év olu tio nn ism e

1. Des grues et des crochets célestes


2. La sélection naturelle et les séries de fin de
saison au hockey
3. Les réplicateurs et leurs machines à survie
4. Êtes-vous sexy ?
L’év olu tio nn ism e

1. Des grues et des crochets célestes


2. La sélection naturelle et les séries de fin de
saison au hockey
3. Les réplicateurs et leurs machines à survie
4. Êtes-vous sexy ?
Deux types d’explication

Crochet céleste Grue


Cro chet c éleste

«Un crochet céleste est une force,


une puissance ou un processus
intelligent, une exception au
principe que tous les designs sont
ultimement le résultat de processus
inintelligents, sans but et
mécaniques.»
Daniel Dennett
Darwin’s dangerous idea, p.76
Gr ue

Un processus inintelligent, sans but


et mécanique d’accumulation
graduelle de petites variations qui
peut être validé empiriquement.

Daniel Dennett
Darwin’s dangerous idea, p.76
D’ où vi ennent l es
bébés?
L’év olu tio nn ism e

1. Des grues et des crochets célestes


2. La sélection naturelle et les séries de fin de
saison au hockey
3. Les réplicateurs et leurs machines à survie
4. Êtes-vous sexy ?
 «Si, au milieu des conditions changeantes de l’existence, les
êtres organisés présentent des différences individuelles
dans presque toutes les parties de leur structure, et ce point
n’est pas contestable; s’il se produit, entre les espèces, en
raison de la progression géométrique de l’augmentation des
individus, une lutte sérieuse pour l’existence à un certain
âge, à une certaine saison, ou pendant une période
quelconque de leur vie, et ce point n’est certainement pas
contestable; alors en tenant compte de l’infinie complexité
des rapports mutuels de tous les êtres organisés et de leurs
rapports avec les conditions de leur existence, ce qui cause
une diversité infinie et avantageuse des structures, des
constitutions et des habitudes, il serait très extraordinaire
qu’il ne se soit jamais produit des variations utiles à la
prospérité de chaque individu, de la même façon qu’il s’est
produit tant de variations utiles à l’homme. Mais, si des
variations utiles à un être organisé quelconque se
présentent quelquefois, assurément les individus qui en sont
l’objet ont la meilleure chance de l’emporter dans la lutte
pour l’existence; puis, en vertu du principe si puissant de
l’hérédité, ces individus tendent à laisser des descendants
ayant le même caractère qu’eux. J’ai donné le nom de
sélection naturelle à ce principe de préservation.»
L’argument
• S’il existe des variations individuelles au
milieu de conditions changeantes
2. Si ces i ndi vi dus, par le
pri nci pe de l ’ hérédité,
tendent à l ai sser des
descendants ayant les
même s caractères qu’e ux.
3. S’il exis te une lutte pour
l’existence

A. En raison de la
progression
géométrique de
l’augmentation des
individus
B. En raison d’un
«frein» naturel sur
la croissance
Sé le ctio n n aturell e

 «J’ai donné le nom de sélection naturelle


à cette conservation des différences et
des variations individuelles favorables et
à cette élimination des variations
nuisibles.»

Charles Darwin, L’origine des espèces


Pr incip e de d ive rg ence

 L’accumulation de petites variations


mène à la divergence de populations
entières jusqu’à l’apparition d’une
nouvelle espèce
Évo lu tion

Lorsqu’il y a:
2. Variations
individuelles
3. Hérédité
4. Lutte pour
l’existence
= sélection naturelle
et évolution!
(Écrire le nom du gagnant ici)

Canadien Red wings

Canadien Maple leaf Red wings Predator


Op hrys a pif era
Ophrys
Insecti fer
a
An graeceum
se quipedale
An graeceum
se quipedale
 Le camouflage de la sèche
L’év olu tio nn ism e

1. Des grues et des crochets célestes


2. La sélection naturelle et les séries de fin de
saison au hockey
3. Les réplicateurs et leurs machines à survie
4. Êtes-vous sexy ?
LES RÉP LICATE URS
Ad apta tion ( Fitn ess)

 Longévité
 Fécondité
 Fidélité de la copie
 Ex. Évolution artificielle
No us so mm es l eurs
machin es à s urv ie!! !!
Psychologie
évolutionnaire
L’év olu tio nn ism e

1. Des grues et des crochets célestes


2. La sélection naturelle et les séries de fin de
saison au hockey
3. Les réplicateurs et leurs machines à survie
4. Êtes-vous sexy ?
La sé le ctio n se xuelle
 «Nous n’avons toutefois à
nous occuper ici que de
cette sorte de sélection
que j’ai appelée la
sélection sexuelle et qui
provient de l’avantage que
certains individus ont sur
d’autres de même sexe et
de même espèce sous le
rapport exclusif de la
reproduction.»
 Darwin, La descendance
de l’homme et la sélection
sexuelle, 1871.
Probability of Consenting to Sexual Intercoourse

Male
2
Female
Likelihood of Intercourse

0
5 Yrs 2 Yrs 1 Yr 6 Mo 3 Mo 1 Mo 1 Wk 1 Day 1 Eve 1 Hr
-1

-2

-3
Time Known
(Subjects rated the probability that they would consent to sexual intercourse after having known an attractive
member of the opposite sex for each of a specified set of timer intervals.)
Ét ude su r l e Ca mpus

 « Salut, je t’ai remarqué(e) et je te


trouve très attirant (e)

3. Est-ce que tu voudrais qu’on sorte


ensemble - un resto ou un cinéma?
4. Voudrais-tu venir à mon appartement?
5. Veux-tu coucher avec moi? »
Clarke et Hatfield 1989.
Po ur le s Po ur le s
femme s… hommes…
 50% acceptent le  50% acceptent le
rancart rancart

 6% acceptent  69% acceptent


l’invitation à l’invitation à
l’appartement l’appartement

 0% accepte la  75% acceptent la


proposition sexuelle proposition sexuelle
20
Number of Sexual Partners Desired

18

16

14
Number of Partners

12

10
Male
8
Female
6

0
1 Mo 6 Mos 1 Yr 2 Yrs 3 Yrs 4 Yrs 5 Yrs 10 Yrs 20 Yrs 30 Yrs Life
Time
(Subjects recorded in blank spaces provided how many sexual partners they would ideally like to have for each
specified time interval.)
Ratings of Age Difference Preferred
Between Self and Spouse
Sex of Rater
6
Women
5 Columbia
Zambia Men
4 Poland Italy
3 USA
2
1
0
-1
-2
USA
-3 Italy
Poland
-4
-5 Columbia
-6
-7
-8 Zambia
3 Ratings of Importance of Partner
Having Good Financial Prospect
2.5 Sex of Rater
Women
Men

1.5

0.5

0
Japan Zambia Yugoslavia Australia USA
3 Ratings of Importance of Mate's
Physical Attractiveness
Sex of Rater
2.5 Women
Men

1.5

0.5

0
Bulgaria Nigeria Indonesia West Germany USA
Les f emme s c herc hent:

 Signes de robustesse génétique


(Mâchoire, muscles, symétrie,
pommettes)
 Statut social, financier
 Signes d’engagement
Les h ommes
cherchent:
 Signes de fertilité (âge, symétrie, rapport
taille / hanche, poitrine, peau, dents,
cheveux)
 Plus de partenaires (18 vs 5)