Vous êtes sur la page 1sur 23

De la promotion des comportements écologiques au développement de l’écocitoyen: La perspective de la Théorie de l’Autodétermination

Luc G. Pelletier, Ph.D. Ecole de Psychologie Université d’Ottawa

utiliser son vélo.La promotion de comportements écologiques…  Marcher. ou utiliser le transport en commun  Se documenter au sujet de l’environnement et partager cette information avec autrui Ré-utiliser et recycler Réduire la consommation d’énergie Choisir des produits avec moins d’emballage .

Le défi écologique: Le développement de l’écocitoyen Ce sont des individus auto-motivés pour l’ensemble des comportements écologiques. . Ces comportements sont stables et bien intégrés à leur style de vie. Ces comportements permettent de combler leurs besoins sans compromettre les besoins des générations futures.

Certains déterminants de la motivation . • Illustrer comment ce cadre permet d’identifier les caractéristiques des écocitoyens. • Présenter quelques résultats d’études sur: .Buts de la présentation • Introduire la Théorie de l’Autodétermination.Les liens entre la motivation et les comportements écologiques .

Décrit des conséquences variées qui sont associées aux différents types de motivation.La Théorie de l’Autodétermination (TAD. le processus par lequel un comportement qui était initialement renforcé par des facteurs externes peut devenir autodéterminé et intégré au sein de la personne. Présente des hypothèses précises sur les conditions qui devraient faciliter un changement stable des comportements écologiques. Deci et Ryan. Propose des mécanismes qui permettent d’expliquer le processus d’intériorisation. . 2001): Propose de distinguer entre différents types de motivation qui peuvent avoir un impact sur le maintien et l’intégration du comportement. 1985.

conservation de l’énergie. mais aussi avec d’autres comportements importants pour l’individu (intégration de plusieurs comportements. économie vs. non seulement avec d’autres comportements écologiques. les cognitions et les intentions suscitées par ce comportement. élimination ou réduction de certaines entreprises. l’individu opte pour le comportement écologique même si celui-ci est plus difficile ou plus coûteux. économie vs. contrôle de la croissance de la population). le soi écologique). et que cette cohérence se maintien à travers le temps (identification.: confort vs. sont cohérentes avec celui-ci.Un comportement écologique est intégré: (1) Lorsque les émotions. intégration d’un comportement). . (3) Lorsqu’un comportement écologique entre en conflit avec un autre type de comportement (ex. (2) Lorsqu’un comportement écologique est cohérent.

– Ils recherchent la cohérence au sein d’une même activité et entre les différents domaines de leur vie. . – Lorsque ces besoins sont comblés. • Un environnement social qui supportent ces besoins essentiels. les individus sont plus efficaces et ils se développent plus sainement. 2000): – Les individus deviennent autodéterminés et authentiques. de compétence et de relation avec autrui: – Ces besoins seraient innés.Selon la TAD: • Nous avons 3 besoins psychologiques de base – les besoins d’autonomie. facilitent l’intériorisation et l’intégration de la régulation des comportements (Ryan & Deci. universels et essentiels pour notre bien-être psychologique.

introjectée et externe). Il existe différentes formes de régulation de la ME. – La motivation extrinsèque réfère au fait de faire une activité pour obtenir quelque chose de positif ou éviter quelque chose de négatif. identifiée. la motivation extrinsèque et de l’amotivation • La motivation varie selon que l’activité représente une fin en elle-même ou un moyen pour une fin et selon que l’individu a une perception de choix. explore ou maîtrise une activité. qui sont plus ou moins autodéterminées (intégrée. • . sont dits amotivés. lors de l’initiation et la régulation de ses actions. La régulation du comportement peut prendre plusieurs formes: – La motivation intrinsèque est définie comme l’engagement dans une activité pour le plaisir et la satisfaction que l’on ressent lorsqu’on apprend. – Les individus qui n’ont pas de motivation. Ils ne perçoivent pas de relations entre leurs actions et les conséquences de leurs actions.Définition de la motivation intrinsèque. ou non.

1985) MOTIVATION EXTINSÈQUE AMOTIVATION Régulation externe Régulation introjectée Régulation identifiée Régulation intégrée MOTIVATION INTRINSÈQUE * .LE CONTINUUM DE L’AUTODÉTERMINATION (Deci et Ryan.

Ces comportements constituent des stratégies raisonnables. Les autres seront contrariés si je ne fais rien. Je pense que c'est une bonne idée de faire quelque chose.72 Plaisir de trouver nouvelles façons d'améliorer l'environnement.60 . je ne vois pas ce que j'en retire..51 Je ne sais pas vraiment. .80 .71 .82 .91 Je ne vois pas comment mes efforts améliorent la situation.59 .75 ..77 Plaisir lorsque je contribue à la préservation de l'environnement. Me sentirais coupable si je ne faisais pas ces comportements. Pour éviter d’être critiqué(e).POURQUOI EFFECTUEZ-VOUS DES COMPORTEMENTS ÉCOLOGIQUES? Items MI INTEG IDEN INTRO EXT AMOT ___________________________________________________________________________________________________________________________________ Plaisir de maîtriser de nouvelles façons d'aider l'environnement.86 . la situation ne s'améliore pas. .91 .68 . Prendre soin de moi et de l'environnement sont inséparables. J’ai l'impression de mal agir lorsque je ne fais rien.85 Prendre soin de l'environnement fait partie intégrale de ma vie. .87 . Me sentirais mal à l'aise si je ne faisais rien. N = 450) .66 J’ai l'impression que je perds mon temps .73 Aime le sentiment lorsque je fais des choses pour l'environnement .76 .65 .66 . Fait partie de la façon dont j'ai choisi de vivre ma vie. Moyens que j'ai choisis afin de contribuer. 1998.70 . . Etre conscient de l'environnement est une partie de qui je suis.60 Je me demande pourquoi. .77 . Pour la reconnaissance que les autres auront envers moi.82 ____________________________________________________________________________________________________________________________________ (Pelletier & al. Mes amis insistent pour que je fasse ces comportements. . J'ai des remords quand je ne fais rien. Me semble raisonnable d'aider à préserver l'environnement. .

Pelletier. . Pelletier & Ménard. Green-Demers & Béland. 1997)  Une plus grande importance accordée aux comportements écologiques (Pelletier & Bellier. Green-Demers. 1998. Pelletier.Autodétermination et les Comportements Ecologiques  Les formes de motivation autodéterminées sont associées à:  Une plus haute fréquence de comportements écologiques (Green-Demers. Tuson. 1997). Pelletier et Ménard. 1997. Noels & Beaton. 2003)  La magnitude de la relation entre le niveau d’autodétermination et les comportements écologiques varie selon le niveau de difficulté du comportement (Green-Demers.

24** .05 .11* .18** .12* Additional Fees .20** -.05 .12* .23** .35** .03 .17** .11* ____________________________________________________________________________________________________________ * p<.19** -.11* .09* .25** Hand down clothing to other people . 1998) Intrinsic Integrated Identified Introjected External Amotivation Motivation Regulation Regulation Regulation Regulation ____________________________________________________________________________________________________________ Reuse Reuse the unused side of paper .24** Activism .00 -.15* -.13* .30** .15* .02 -.02 -.06 -.17** .21** .31** .19** Recycle Recycle non-deposit glass jars ..14* .05.36** .18** Reuse paper or grocery bags .23** .24** .20** .08 -.24** .28** .09 -.33** .08 -.31** .04 -.02 Purchase things designedbuilt to last .14* .14* .16** Throw away left-overs from meals (Reversed) .13* .17** .28** .00 .20** .31** . ** p<.28** .01 .07 -.20** -.Corrélations entre les types de motivation et les comportements écologiques (Pelletier & al.34** .41** Recycle non-deposit aluminum cans .15* Encourage friends to recycle .26** .26** .16** .04 -.12* -.00 -.20** -.17** .12* .26** -.31** .28** .10* .17** .32** .15* -.02 -.11 Recycle newspapers .10* .26** .20** .19** -.09 Save jars and containers for storing things in .10* -.24** .19** .07 -.16** -.26** .03 -.48** .20** -.17** -.29** Purchasing Behaviors Buy biodegradable products Buy in bulk whenever possible Energy Conservation Use environmentally friendly forms of transportation .03 -.24** Return deposit beverage containers to store .

54** .47** .39** .14** -.27** Amotivation -.18** -.26** -.52** .43** .37** .30** .49** ______________________________________________________________________________ Self-determination .32** .29** .32** .02 .22** -.58** .Corrélations entre les types de motivation et les comportements de différents niveaux de difficulté Easy Average Difficult Very Behaviors Behaviors Behaviors Difficult (Recycling) (Purchasing) (Education) (Conflict Resolution) ______________________________________________________________________________ Intrinsic Motivation Integrated Regulation Identified Regulation Introjected Regulation External Regulation .02 .01 (Green-Demers et al.40** .45** .21** -.36** . 1997) .03 .38** .61** ______________________________________________________________________________ ** p<..23** -.28** .

Les indices d’intégration du comportement .

74 alpha = . le niveau d’insatisfaction vis-à-vis l’environnement.46  Etude 3: Niveau de cohérence de 4 comportements écologiques (recyclage.Indices d’intégration des comportements écologiques  Etude 1: Niveau de cohérence entre l’effort perçu.21  Etude 2: Niveau de cohérence (maintien) du recyclage pour 6 collectes (3 mois) Autodéterminés (n = 63): Non autodéterminés (n = 58): alpha = .78 alpha = . conservation de l’électricité. utilisation de papier recyclé) pour une période 14 jours (journal quotidien) Autodéterminés (n = 73): Non autodéterminés (n = 66): (Pelletier. et le recyclage hebdomadaire Autodéterminés (n = 265): Non autodéterminés (n = 248): alpha = . 2004) alpha = .32 . ré-utilisation de contenants.87 alpha = .

Etudes sur les déterminants de la motivation .

l’importance. la motivation autodéterminée et les comportements écologiques . la compétence.Relations entre la satisfaction.

Les principales sources d’influence (Legault et Pelletier. 2000) .

2000) .Relations entre les comportements des gens autour de nous et la motivation autodéterminée (Legault et Pelletier.

• La motivation autodéterminée résulte d’un climat qui favorise: – Le choix (support de l’autonomie). . cohérents et congruents).Conclusion • Plus un individu est motivé de façon autodéterminée: – Plus il manifeste des comportements écologiques (difficiles). – La compréhension des raisons de nos actions (insatisfaction et importance des conditions environnementales). – Plus ses comportements sont intégrés au sein du soi (ils sont stables. – La compétence. – Les relations authentiques entre les gens.

.

Toward a model of Environmental Activism. Impact of an Environmental Education Program on Students’ and Parents’ Attitudes and Motivation. (1997). & Pelletier. & Ryan. (pp. (2003).G. Zumbo. Green-Demers.. 243-250.M. Sharp. S. (1997). 29. 2481-2504. CA. Pelletier. Séguin. 28. Traduction et validation d'une Echelle sur la Satisfaction vis-à-vis les Conditions de l'Environnement et les Politiques Gouvernmentales (ESCEPG).. Green-Demers. 29. Novakowski (Eds. Green-Demers. Pelletier.. (1998). L. L. Blanchard. Blanchard. K. and health: Subjective vitality as a dynamic reflection of well-being. Tuson. 145-156. Plenum Press. L. Séguin. K.D.M. R. Y.C. G. Vitality and Behavioural Difficulty on Self-Regulation of Behaviours. J. Why are you doing things for the environment? The Motivation Toward the Environment Scale (MTES).. Canadian Journal of Behavioural Science. N.M. In R. Needham & N.. University of Ottawa. (1999).. Pelletier. 5-26. Rochester. K.. & Ménard. & Beaton. L. L..G..: University of Rochester Press Pelletier. Sharing knowledge. L. 29. Paper presented at the Society for Personality and Social Psychology. (2000). (2002). M. (1999). Conference proceedings. & Pelletier. A. 28.G. Green-Demers. & Hunsley. & R. Lawrence ecosystem. Pelletier. & Pelletier. L. 437-468. Pelletier. 29. . & Béland. The Handbook of Self-Determination Research (pp. Pelletier. Pelletier.. (2004). The resolution of conflicts between pro-environmental behaviors and other behaviors: The role of self-detrmined motivation. Legault. Environment and Behavior. The impact of behavioural difficulty on the saliency of the association between self-determined motivation and environmental behaviors. L. Ottawa. 503-514). I. K. & Tuson. (1997). & Bellier. I. Deci. Unpublished manuscript. Journal of Applied Social Psychology.. L. Tuson. University of Ottawa. L. C.. Factorial validity and invariance of the Motivation Towards the Environment Scale (MTES) across samples of francophone and anglophone Canadians. P. & Legault. Predicting environmental behaviors: The influence of self-determination and information about environmental health risks Journal of Applied Social Psychology. The Environmental Satisfaction Scale: A measure of satisfaction towards local environmental conditions and government environmental policies. Pelletier.. L. Ryan. 30. J. A. Pourquoi effectuez-vous des comportements écologiques? Validation en langue française de l’Échelle de Motivation vis-à-vis les Comportements Écologiques.. R. Pelletier.M & Frederick. 205-232). C. L. L. & Hunsley. Pelletier. 157-166.D. Grouzet.Références Deci. I. The Relationship between Self-Determined Motivation. (2004). E.G... L. New York. Revue Canadienne des Sciences du Comportement. (2003). Dion. S. (1985). in E.G. I. (2000). C. (1998). L.).). Journal of Applied Social Psychology.M. L.G.G. 25. Pelletier.G. personality. I.G. L. 529565. G. C. E. (1996). & Legault. L. Noels. Manuscript in preparation. 32. I. May 2004... University of Ottawa. The Global Motivation Scale: Its Validity and Usefulness in Predicting Success and Failure at Self-Regulation. Intrinsic motivation and self-determination in human behavior. Poster presented at the 2nd SDT Conference.. Manuscript in preparation. Environment and Behavior. and commitments: The Environmental Attitudes and Perceptions Survey.). C.. Hunsley. Environmental concerns. Why do people fail to adopt environmental behaviors? Towards a taxonomy of environmental amotivation.. Science et Comportement..G.. & Legault. L. & Levesque. challenges. How can we tell that a behavior is integrated within the self?: A measure of three indicators. Legault. (2004). Canadian Journal of Behavioral Sciences. linking sciences: An international conference on the St. Pelletier. Ryan (Eds. J..G.. L. 239-253. (1996). Los Angeles. (B. Ed. L. L. 628-652. C.. How difficult is it to recycle? Self-Determination and the level of difficulty of recycling behaviors. Green-Demers. A motivational analysis of self-determination for pro-environmental behaviors. L. Social Indicators Research: Special Issue on Quality of life methodology. Ricard. (1996). G.G. N. On energy.. Pelletier.G. Green-Demers. F.G. Journal of Personality.M. 65.