Vous êtes sur la page 1sur 29

Analyse sémiotique simple

de la musique
Philip Tagg
www.tagg.org
Musique
(canal)
Émetteur Récepteur
« message
voulu »
réponse
adéquate
r é p e r t o i r e d e s i g n e s
n o r m e s s o c i o c u l t u r e l s
réponse
« inadéquate »
‘réponse
« inadéquate »
partagé entre émetteur et récepteur
partagés entre émetteur et récepteur
seulement récepteur
seulement récepteur seulement émetteur
seulement émetteur
« incompetence »
codale
contradiction codale
codage
« inadéquat »
codage
« inadéquat »
Modèle de communication
p
o
ï
é
t
i
q
u
e

e
s
t
h
é
s
i
q
u
e

1
Sémiotique
élémentaire générale
Sémiotique ou sémiologie ?
• ·4OC / ·]O])EÞ (sema/semeion) =
signe
(sémiotique, sémiologie, sémantique, sémafore, etc.)
L’étude des signes et
de ce qu’ils représentent
Charles Sanders Peirce : semiotics, modèle tripartite
Ferdinand de Saussure : semiologie, modèle binaire
même sujet de base, termes et modèles différents
Signe ou symbole ?
(problème terminologique)
symbole (Saussure) = signe (Peirce)!
symbole (Peirce) = signe (Saussure)!
sens : toute sorte de « chose » qui représente « autre chose »
sens : « chose » qui représente « autre chose » seulement
par convention
SIGNE
SIGNE ARBITRAIRE
C.S. Peirce: Sémiose 1, 2, 3 (1)
• Primauté (firstness) (émission)


• Secondité (secondness) (« canal »)

• Tiercité (thirdness) (réception)
 « l’objet » (object)
 « le signe » (sign)
 « l’interprétant » (interpretant)

les interprétants finaux
(final interpretants)
par la connotation
La chose/idée à encoder et sa perception
(côté poïétique)
L’objet (firstness) encodé
Le signe (secondness) interprété
(côté esthésique)
= processus de la production et
de l’interprétation des signes
C.S. Peirce: Sémiose 1, 2, 3 (2)
Typologie de signes au niveau de la secondité
• Icône (icon)


• Indice (index/indices)


• Signe arbitraire (arbitrary sign)
Signe qui ressemble physiquement à son objet/interprétant
Signe lié à son objet/interprétant par la proximité ou la
causalité
Signe lié seulement par la convention à ce qu’il représente
(objet/interprétant)
C.S. Peirce: Sémiose 1, 2, 3 (3)
aspects d‟étude selon Morris
Organisation (ordre, arrangement, « forme ») interne (étique)
des éléments structurels sans nécessairement considérer
leurs significations
Liens entre les signes et ce qu’ils représentent (émique) sans
nécessairement considérer leur usage dans des situations
concrètes
L’usage des signes dans des situations socioculturelles
concrètes (économie, idéologie, société, psychologie, etc.)
Syntaxe
Sémantique
Pragmatique
« La syntaxe et la sémantique,
lorsqu‟elles se trouvent en isolation
splendide, deviennent des disciplines
perverses. »
(Umberto Eco, 1990)
Dénotation et connotation
Type de signification lexicale associée surtout avec les
signes arbitraires
Type de signification non-lexicale, associée surtout avec les
indices et dont le fonctionnement dépend de l’existence d’un
ou de plusieurs niveau[x] de sémiose antérieur[s]
Dénotation
Connotation
tonnerre (le mot) = bruit accompagnant l‟éclair
 accord de la 7e diminuée = superposition de trois
dyades, chacune d‟une tierce mineure
tonnerre (le son) = humidité, pluie, danger, etc.
 accord de la 7e diminuée = horreur type XIX
e
Connotation: smoke alarm sound = danger!
multilevel semiosis (3 causal indices, 1 connotation)
sign
sign
sign
interpretant
interpretant
interpretant
smoke alarm sound
fire
DANGER!
GET OUT!
DON’T DIE!
1. smoke triggers alarm; alarm means smoke (causal index 1)
2. fire causes smoke; smoke means fire (causal index 2)
3. fire destroys and hurts; a fire in the home means danger (index 3)
Connotation: alarme incendie = danger
sémiose à plus. niveaux (3 causal indices, 1
connotation)
sign
sign
sign
interpretant
interpretant
interpretant
smoke alarm sound
fire
DANGER!
GET OUT!
DON’T DIE!
1. smoke triggers alarm; alarm means smoke (causal index 1)
2. fire causes smoke; smoke means fire (causal index 2)
3. fire destroys and hurts; a fire in the home means danger (index 3)
Connotation & „polysemy‟ : 2 quotes
„The difference between denotation and connotation is
not... the difference between “univocal” and “vague”
signification, or between “referential” and “emotional”
communication... What constitutes a connotation... is
the connotative code which establishes it; the
characteristic of a connotative code is the fact that the
further signification... relies on a primary one.‟
(Eco, A Theory of Semiotics, 1979, p. 55)
„The thoughts which are expressed to me by a piece of
music which I love are not too indefinite to be put into
words, but on the contrary too definite.‟
(Mendelssohn, cited by Cooke: The Language of Music, 1959, p. 5)
2
Spécificité de la
signification musicale
Musique : définition axiomatique
type de communication sonore,
non-verbale et interhumaine
qui, selon des conventions
culturellement spécifiques,
peut porter de la signification
liée surtout à la cognition
emotionnelle, gestuelle, tactile,
kinesthésique, spatiale et
prosodique.
Communication simultanée au vif
 langage parlé  arts visuels " dance  musique
un seul individu  lui-même
  " 
deux  individus
  " 
un individu  un groupe
  " 
plusieurs individus dans  un groupe
 " 
un groupe  un individu
" 
plusieurs  groupes
" 
simultanéité concertée
La musique comme zone combinatoire
des domaines de représentation
motrice
(fine)
emotionnelle
sociale
physique
motrice
(grossière)
linguistique
représentation
combinatoire
(la musique)
Synesthésie/Synesthèse
(synaesthesia/synaesthesis)
synesthésie : « trouble de perception sensorielle caractérisée
par la perception d‟une sensation supplémentaire à celle perçue
normalement dans un autre domaine sensoriel » (Robert)
synesthèse : perception normale et simultanée dans plus
qu‟un seul domaine sensoriel
·4Þ (syn) = avec, C)·E´·)º (aisthesis) = perception
synesthésique (adj.) : relatif à la perception simultanée
dans plus qu‟un seul domaine sensoriel, qu‟elle soit
considérée normale ou non
3
Analyse musématique
Musème
terme inventée par Charles Seeger (musicologue états-unien et père de Pete)
„On the moods of a musical logic‟ (1960)
„Unité minimale de signification musicale‟ (cf. morphème)
Ça existe vraiement ?
Bonne question : reste à savoir !
Supposition de musicien
• Un changement de structuration musicale produit souvent un
changement d‟effet sur l‟auditeur.
• Si cela est vrai, il y a des liens entre la structuration musicale et
ce qu‟elle communique (sa signification, ses interprétants).
• Si cela est vrai, il doit y avoir des éléments de base de
structuration qui permettent cette production du sens musical.
« structure musicale »
c’est quoi, ça ?
CCPM
Champs de
connotation
paramusicale
(liés au MCIO)
CCPM
Champs de
connnotation
paramusicale
(liés à l’OA)
OA
Objet d’
analyse
MCIO
Matériau de
comparaison
interobjective
intertextuel,
unimodal
transmodal
lien
transmodal
Paramètres d’expression paramusicale
•Son paramusical : chatter, chiming, rattling, applause, mains hum, vinyl crackle,
engine noise, birdsong, sound effects, crying, laughing, screaming, scraping, hitting,
water, wind, thunder, etc. ad. inf.
•Langage parlé : monologue, dialogue, commentaire, doublage, paroles, accent,
dialecte, type vocal, prosodie (parlée), traits sonores de conversation/dialogue, &c...
•Langage écrit : notes de programme ou de couverture, textes de promotion, crédits,
sous-titres, instructions d’exécution, &c...
• Visuel • police, design, mise-en-page, painting, photo, sculpture, &c…
• mise-en-scène, objets, éclairage, vêtements, &c...
•action dramatique, expressions de visage, posture, gestes, &c...
• prise de vue, rhytme et techniques de rédaction visuelle (fondu, pan, zoom, &c)
• Mouvement: dancer, conduire, tomber, voler, glisser, sauter, frapper, matraquer, monter,
descendre, courrir, marcher, se ballader, boiter, vaciller, attendre, dormir, galoper, &c...
• Location d’exécution/d’écoute et activités simultanées : maison privé, salle de
concert, TV, cinéma, église, bar/club, sports, automobile, restaurant/hôtel, métro, bureau,
usine, cirque, rue, ville, campagne, &c...
Paramètres d’expression musicale (1)
• instrumentation
• timbre
• nombre/type de voix`d’instruments
• dispositifs acoustiques : mutes, pedals, stops, plectrum, string types, reed types,
mouthpieces, bows, sticks, brushes, &c...
•dispositifs electro-acoustiques : type/position de micro, haut parleurs, écho,
réverb, delai, panorama, filtrage, mixage, phasing, flanging, chorus, compression,
distortion, vocoding, doublage, &c...
•techniques d’exécution : vibrato, tremolo, tremolando, glissando, portamento,
pizzicato, sul ponte, picking, strum, &c...
• vocal : booming, breathy, clean, clear, cracked, crying, deep, gravelly, harsh, hoarse,
howling, growling, guttural, husky, light, melismatic, muffled, piercing, plaintive,
raucous, rich, screeching, shouting, shrill, sonorous, soothing, squeaky, squawking,
strident, syllabics, thin, warbling, warm, wheezing, whooping, &c...
• instrumental : comme vocal + blaring, bubbling, buzzing, chiming, clanking,
clattering, crashing, grating, hissing, humming, jarring, muted, ringing, rumbling,
scraping, stuttering, throbbing, tinkling, whirring, whistling, &c...
Paramètres d’expression musicale (2)
• paramètres temporelles
• durée: [1] de l’oeuvre ou du morceau et le rapport de cette durée au paramusical pertinent
(film, rite, sport, dance, &c.); [2] des sections dans le même oeuvre/morceau
• ordre interne des événements musicaux : intro, cadences, ponts, continuations,
interruptions, récurrences (réiterations, reprises, récapitulations), séquences &c…
• vitesse : [1] de base, tempo/poulx/bpm (boum-boum) ; [2] de surface (didli-didli).
• texture rhythmique : polyrhytme, birhytme, monorhytme, &c...
• métrique (regroupement rhytmique du tempo selon la récurrence régulière
d’accents), e.g. simple, compound, [a]symmétrique, additive, divisive, &c...
• accentuation, e.g. temps fort/faible, syncopes, etc.
• périodicité : régulière, binaire, irrégulière, longue, courte, etc.
Parameters of musical expression (3)
• tonal parameters
• tuning system: how octave is divided, retuning, detuning, &c.
• pitch range: average and total for each voice/part; ambitus, tessitura, &c.
• tonal vocabulary: scale, mode, motifs, number and type of different pitches/notes
• motivic/melodic contour: rising, falling, oscillating, arched, V-shaped, centric, wavy,
terraced, tumbling strain, &c...
• harmonic parameters
• tonal centre (if any)
• type of tonality: droned, modal, diatonic, tertial, quartal, bebop, impressionist, late
romantic, twelve-tone, &c…
• harmonic change as long and short term phenomenon, harmonic rhythm.
• dynamics
• loud  soft • sudden  gradual • constant  variable
Simple sign typology of music
anaphone
sonic: resemblance to paramusical sound
kinetic: resemblance to paramusical movement
tactile: resemblance to paramusical grain/touch
genre
synecdoche
pars pro toto reference to ‘foreign’ musical
style, thence to cultural context of that style
episodic
marker
short, one-way process highlighting the order
or relative importance of musical events
style
indicator
item of musical structuration typical for the
‘home’ style of the analysis object
Breughel: Massacre of the Innocents
Palestrina: Missa Papae Marcelli
Smetana: Vltava (Moldau)
‘focal
point’
‘stage’
‘auditorium’
Monocentric musical positioning