Vous êtes sur la page 1sur 17

DROIT HOSPITALIER

LE DROIT
DES PATIENTS

1 Anne-Claude Gritton - 2008


Plan de cours

 Section 1: Une reconnaissance lente des


droits du patient
 Section 2: Des droits élargis

2 Anne-Claude Gritton - 2008


Section 1: une reconnaissance lente
des droits du patient

 I. Contexte
 II. Modernisation de l’hôpital et de la société
 III. Evolution de la législation

3 Anne-Claude Gritton - 2008


I. Contexte

 Les hôpitaux hospices


– DMS longue
– Mouroirs

 Des malades, « sujets » de la médecine


– Paternalisme médical
– Fragilité
– Une réglementation peu prise en compte (ex: décret du 14
janvier 1974)

4 Anne-Claude Gritton - 2008


II. Modernisation de l’hôpital et de la
société

 Un hôpital modernisé
– Suppression des salles communes
– Concept de « soins » et DMS plus courte

 Une société plus attentive


– L’individu prime sur le groupe
– Apparition d’associations de patients
– Vigilance sur les implications de la médecine

5 Anne-Claude Gritton - 2008


III. Evolution de la législation
 Loi du 20 décembre 1988 sur la protection des personnes qui
se prêtent à des recherches biomédicales
 Loi du 27 juin 1990 sur les droits des personnes souffrant de
troubles mentaux
 Loi du 4 janvier 1993 sur la sécurité en matière de transfusion
sanguine et de médicament
 Loi du 31 juillet 1991 portant réforme hospitalière
 Lois du 29 juillet 1994 dites bioéthiques
 Circulaire du 6 mai 1995 portant Charte du patient hospitalisé
 Loi du 1° juillet 1998 sur le renforcement de la veille sanitaire et
au contrôle de la sécurité sanitaire

6 Anne-Claude Gritton - 2008


Evolution de la législation

 Loi du 4 mars 2002


– Longue phase de concertation avec les Etats
généraux de la santé
– Elle rassemble l’ensemble des textes et traite des
droits du patient
– Le patient devient acteur de sa santé : on parle
de «démocratie sanitaire»

7 Anne-Claude Gritton - 2008


Section 2: Des droits élargis

 I. Les principes généraux des droits du


patients
 II. La démocratie sanitaire
 III. Garantie de mise en oeuvre

8 Anne-Claude Gritton - 2008


I. les principes généraux des droits du
patient

 A. Les droits du « citoyen usager »


 B. Les droits du malade

9 Anne-Claude Gritton - 2008


A. Les droits du « citoyen usager »

 Droità l’admission et aux soins


 Dignité et intégrité du patient
– Pas d’atteinte physique ou morale (loi 4.03.02)
 Lelibre choix (praticien, traitement)
 Egalité, non discrimination

10 Anne-Claude Gritton - 2008


A. Les droits du « citoyen usager »

 Discrétion/anonymat
 Intimité/tranquillité: vie privée
 Liberté de culte
 Affaires personnelles: EPS responsable
 Liberté de sortie
– Exception: HSDT/HO

11 Anne-Claude Gritton - 2008


B. Les droits du malade

 Secret professionnel et médical


– Code de déontologie
– Sanctions (code pénal)
– exceptions
 Continuité des soins
– Dans le service
– Avec le médecin traitant
 Droit à des soins appropriés
– Bénéfices-risques

12 Anne-Claude Gritton - 2008


II. La démocratie sanitaire

 A. Information des patients


 B. Consentement aux soins

13 Anne-Claude Gritton - 2008


A. Information des patients
 Informer le patient sur ses droits
– Livret d’accueil, RI
– Les coûts
 Délivrance de l’information médicale au patient :
L1111-2 CSP
– Information claire, loyale et appropriée
– Pour tous les professionnels
– Exception: ne pas vouloir savoir
– Preuve de la délivrance d’information incombe au praticien
 Délivrance de l’information médicale aux proches du
patient

14 Anne-Claude Gritton - 2008


A. Information des patients

 La personne de confiance
– Elle assiste aux entretiens
 Accès au dossier médical
– Démarche
– Exception: psychiatrie
– Question du DPP ou DMP

15 Anne-Claude Gritton - 2008


B. Consentement aux soins

 L’expression de la volonté du patient


– Elle doit être recueillie après information au patient de son
état
– Elle doit être respectée
– Elle peut évoluer
 La personne de confiance
– Elle transmet la volonté du patient si celui-ci ne peut le faire
– Elle veille à la faire respecter
 Les exceptions (mineurs, délinquants sexuels)

16 Anne-Claude Gritton - 2008


III. Garantie de mise en oeuvre

 Accréditation
 Commission des relations avec les usagers et de la
qualité de la prise en charge
– Médecin médiateur de l’EPS, représentant de la direction,
usagers, qui informe et oriente
– Évaluation et proposition sur la qualité
 Le CA
– Il délibère une fois par an sur les droits des usagers
– Y siège un représentant des usagers

17 Anne-Claude Gritton - 2008