Vous êtes sur la page 1sur 27

Ecole nationale supérieur de commerce

Post graduation – Marketing


Module: marketing stratégique

La mondialisation
économique
Par: Hala SAADI

Jeudi 14.05.2009
Bibliographie
ADDA J., La Mondialisation de l’ économie, La
découverte, 6ème éd., Paris, 2004. (vol1
genèse, vol2 problèmes)
BAUDRAND V., HENRY G. M., Comprendre la
mondialisation, Studyrama perspectives, 2006
2004 ،‫ بيروت‬،‫ مركز دراسات الوحدة العربية‬،‫العولمة والنظام الدولي الجديد‬
Globalisation & Global Marketing strategies of
Born Blobals, Reijo Luostarinen and Mika
Gabrielsson, International Business, Helsinki
School of Economics, 2002.
Plan
Introduction
Partie I : l’appréhension de la notion de mondialisation
3. Les sphères de la mondialisation
4. Définition de la mondialisation
5. Glossaire de ce qui n’est pas mondialisation
6. Bref historique
Partie II : les conséquences de la mondialisation
8. L’apparition de la notion de triade
9. Implications pour les économies sous développées
10. Implications pour les entreprises/ production
11. Impact sur les consommateurs
12. Stratégies marketing à adopter dans une économie
mondialisée
Conclusion
Les termes globalizationet
mondialisation et les sens qui
leur sont attribués sont fonction
du point de vue et du courant de
pensée des énonciateurs
Partie I :

L’appréhension de la notion de
mondialisation
1. Les sphères de la
mondialisation
• Économique

• Politique

• Idéologique

• Culturel
2. Définition
 Etymologie : du latin "mundus", univers.

La mondialisation (ou globalization pour les anglo-


saxons) est le processus d'ouverture de toutes les
économies nationales sur un marché devenu planétaire.
La mondialisation est favorisée par l'interdépendance
entre les hommes, la déréglementation, la libéralisation
des échanges, la délocalisation de l'activité, la fluidité des
mouvements financiers, le développement des moyens
de transport, de télécommunication...
Les entreprises multinationales déterminent leurs choix
stratégiques (localisation, approvisionnements,
financement, circuits de commercialisation, recrutements,
débouchés, investissements...) à l'échelle mondiale, en
comparant les avantages et inconvénients que leur
procurent les différentes solutions nationales possibles.
3. N’est pas synonyme de
mondialisation…
La délocalisation la marchandisation
La diffusion planétaire
La glocalisation
L’internationalisation
La libéralisation des échanges
La multinationalisation (ou
transnationalisation)
La régionalisation (ou continentalisation)
La triadisation
L’universalisation
4. Bref historique
Partie II :

Les conséquences de la
mondialisation
1. L’apparition de la notion
de Triade
La Triade
La triade est l’ensemble des aires qui
dominent l’économie mondiale et la conduite
de la politique internationale

 L’Amérique du nord (USA,


USA Canada)
 L’Europe occidentale (UE + Norvège +
Suisse)
 L’Asie-Pacifique (Japon et Corée du sud)
La Triade c’est aussi…

 80% du commerce mondial

 70% de la production mondiale

 90% des opérations financières

 80% des connaissances scientifiques


Les facteurs de puissance de
la Triade
 Puissance économique

 Puissance financière

 Puissance militaire

 Puissance diplomatique

 Puissance culturelle
2. L’implication pour les économies
sous développées

Au niveau économique, les pays les plus


pauvres restent largement en dehors du
processus de mondialisation. Celui-ci requiert
en effet des institutions stables, un respect du
droit de la propriété privée, une absence de
corruption ainsi qu'un certain développement
humain (santé et éducation) que ne présentent
pas la plupart de ces pays. Leur ressource
économique principale, l’agriculture, reste
dominée par les stratégies protectionnistes des
pays riches, sauf pour les cultures propres aux
pays pauvres.
3. L’implication pour les entreprises /
production (1)
 Un changement radical et en profondeur du
capitalisme qui concerne non pas les
échanges mais la production
 Tout devient commercialisable, les
multinationales investissent dans des
domaines complètement différents de leur
métier de base
 Assemblage du capital banquier et du capital
industriel et l’apparition du capital financier
 L’organisation des entreprises en firmes
réseaux
 Les alliances stratégiques (R&D)
 La classification des firmes en :souris,
gazelles et éléphants
3. L’implication pour les entreprises /
production (2)
 La formation s’est nettement amélioré et

numérisée

 Des employés de plus en plus qualifiés

 Le business s’opère 24 heures par jour

 Les échanges en temps réel


4. Impact sur les
 Zappeurs
 Mobiles
 Plus informés (consommateur CNN) donc plus
exigeants
 Ils ont plus de choix
 Ils sont de plus en plus impliqués dans le
processus d’achat
 Phénomène de la servuction
 Ils sont militant
 Ils effectuent de plus en plus d’achat sur le
web
5. Les stratégies marketing des
born globales
Elle opère dans les secteurs suivants:
 High tech

 High design

 High know how

 High service

 High system business areas


La stratégie de produit

 Le produit appartient à l’une des catégories


déjà cités
 Il peut avoir plusieurs versions, plusieurs
catégories
 L’idée mère (business idea) tourne autour
d’un segment niche et ou une technologie
tout à fait nouvelle pour le monde, et qui est
pratiquement non viable par la concurrence
 Le produit aura le même cycle de vie que
dans les firmes traditionnelles mais il sera
vécu de façon beaucoup plus accélérée
La stratégie des
opérations
 Opérations d’investissement direct

 Elle font appel de façon extensive à la

coopération pour la R&D et le marketing


La stratégie de marché

 Europe

 Nord Américain

 Asie
La stratégie marketing
 Utiliser des prix inférieurs à la concurrence pour
avoir les 1ers clients (contacts) ensuite pratiquer
une politique de prix que se planifie en fonction
de la valeur ajoutée apportée au client
 Les segments B2B sont beaucoup plus importants
pour les entreprises nées globales par rapport au
B2C
 L’image de marque est développée dès les 1ères
phases surtout s’il s’agit de s’adresser
directement au consommateurs finaux
 Le branding managment revêt moins
d’importance en B2B
 Le développement des canaux de distribution se
Conclusion
Merci !
Questions