Vous êtes sur la page 1sur 14

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Points sur l’équipement à exposer pour la certification

Points sur l’équipement à exposer pour la certification IWCF

Le seul document de référence est l’API (RP 53 et 16 E) :

Donc oublier les règles ENTP ou celles des compagnies pour qui ENTP

travaille, Se référer uniquement aux recommandations API,

Il y a des questions sur ce que l’on peut faire ou ne pas faire avec un équipement donné, on vous demande si c’est physiquement possible de le faire ou non, c’est tout ! (on ne vous demande pas si cela prend du temps ou si vous avez le nombre de barrières de sécurité nécessaire, etc..).

Les questions ne sont pas faites pour piéger le stagiaire !!, on ne trouve pas toujours la réponse que l’on voudrait, donc choisir la plus correcte parmi celles proposées.

Il faut répondre à ce que l’on demande, dans le contexte de la

SEC -

question

(par

exemple

si

manœuvre !!, etc..).

on

est

en

forage,

on

n’est

pas

en

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Points sur l’équipement à exposer pour la certification

Points sur l’équipement à exposer pour la certification IWCF

Les brides :

Différents types (6B, 6BX), Types de joints tores à utiliser (type R, RX, BX) suivants les brides, Montage des joints tores, nombre d’utilisations, Signification du X (RX, BX), Diamètre nominal d’une bride, Pression de service d’une bride, Valeur de la pression d’épreuve en fonction de la pression de travail, Différents types de connexions (boulons, goujons, clamps),

SEC -

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Points sur l’équipement à exposer pour la certification

Points sur l’équipement à exposer pour la certification IWCF

Les BOP à mâchoires :

Savoir reconnaître les principaux éléments du Cameron type U,

Savoir reconnaître les différentes parties des pipe rams et shear rams (Cameron U et Shaffer),

Utilité des plaques métalliques prenant en sandwich le caoutchouc du packer,

BOP étanches du bas vers le haut,

Rôle de la mise à l’atmosphère située entre les joints faisant l’étanchéité entre le puits et la chambre d’ouverture,

Utilisation du système d’injection de graisse sur la flange intermédiaire,

La pression du puits aide à la fermeture du BOP,

Définition du rapport de fermeture et d’ouverture,

Pression à appliquer sur les shear rams pour couper,

Pour écarter les bonnets, il faut fermer les mâchoires. Pour les refermer, c’est l’inverse,

SEC -

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Points sur l’équipement à exposer pour la certification

Points sur l’équipement à exposer pour la certification IWCF

Les BOP annulaires :

Sur quoi ils peuvent faire étanchéité,

Pas toujours étanchéité dès la première fermeture,

Savoir reconnaître les différents éléments d’un Hydril GK, GX, GL,

Savoir reconnaître les principaux éléments du Cameron type D,

Critères de choix du caoutchouc du packing unit (boue, température),

Caoutchouc naturel, néoprène, nitrile dans quelle situation,

La pression dans le puits n’aide pas à la fermeture du Cameron Type D contrairement aux autres BOP,

Savoir utiliser le graphe donnant la pression à appliquer pour fermer en

fonction du diamètre des tiges et de la pression dans le puits,

(Rôle de la balancing chamber sur le GL, connexion de la balancing chamber à l’unité Koomey),

SEC -

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Points sur l’équipement à exposer pour la certification

Points sur l’équipement à exposer pour la certification IWCF

Les diverters :

Quand et pourquoi utiliser un diverter,

Diverter = BOP service,

de grand diamètre nominal et de faible pression de

Différence de montage BOP Diverter (ligne d’évacuation connectée sous le diverter),

Procédure de fermeture d’un diverter : ouvrir la sortie latérale avant de fermer le BOP (le puits doit toujours être ouvert), prendre en compte la direction du vent si indiquée,

Savoir reconnaître les différents éléments d’un diverter (8 items),

SEC -

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Points sur l’équipement à exposer pour la certification

Points sur l’équipement à exposer pour la certification IWCF

Les BOP intérieurs :

Savoir reconnaître les différents éléments d’une Gray valve,

Avantages et inconvénients d’un kelly cock, d’une Gray valve, d’une DICV, d’un clapet sur l’outil,

Procédures de mise en place d’une Gray valve, d’une DICV,

Réductions (subs) à avoir au plancher pour connecter les DC, etc.

SEC -

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Points sur l’équipement à exposer pour la certification

Points sur l’équipement à exposer pour la certification IWCF

L’unité Koomey :

Description de l’unité, connaître les différents éléments,

Temps de réponse pour fermer les BOP annulaires et mâchoires (attention deux règles API avec des valeurs légèrement différentes),

Pompes :

2 systèmes avec des sources d’énergie indépendantes, Valeur des pressions de démarrage et d’arrêt, Pompes sur démarrage automatique, Temps pour remonter la pression de l’unité de 1 000 psi à 3 000 psi, Temps nécessaire faire une séquence et séquence que doit être capable de faire un groupe de pompage, Une pression d’air de 75 psi doit être suffisante pour alimenter les systèmes pneumatiques,

SEC -

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Points sur l’équipement à exposer pour la certification

Points sur l’équipement à exposer pour la certification IWCF

L’unité Koomey :

Bouteilles :

Valeur de la précharge,

Gaz utilisé pour la précharge, pourquoi de l’azote,

Disposition des bouteilles (pas plus de 25 % de perte de la capacité en cas de problème),

Pression minimum dans une bouteille,

Définition du volume utile,

Calcul du volume utile dans plusieurs cas (avec P finale = 1 200 psi, 1428 psi, 2 000 psi, ),

Calcul du volume d’huile nécessaire pour fermer (ou ouvrir) un stack,

Calcul du nombre de bouteilles avec les règles API (fermer sans pression dans le puits et 50 % de réserve d’huile ou fermer avec la pression maximum dans le puits : fait intervenir le rapport de fermeture),

Fréquence de la vérification de la précharge en azote,

SEC -

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Points sur l’équipement à exposer pour la certification

Points sur l’équipement à exposer pour la certification IWCF

L’unité Koomey :

Distribution vers les rams et les HCR, vers le BOP annulaire :

Valeur de la pression en sortie des différents régulateurs,

Pourquoi la possibilité de régler le régulateur du BOP annulaire à distance,

Système fail safe sur le régulateur du BOP annulaire,

Différences entre vannes 4 voies de type manipulator et de type selector, Utilité de la vanne de by pass 1 500 3 000 psi, Rôle du clapet anti-retour à la sortie du régulateur du manifold, Pression de service des lignes entre l’unité et les BOP, lignes résistant au feu, Position des vannes 4 voies en cours de forage, Protections (caches) sur les BSR et autres fonctions critiques,

SEC -

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Points sur l’équipement à exposer pour la certification

Points sur l’équipement à exposer pour la certification IWCF

L’unité Koomey :

Réservoir :

Capacité égale à deux fois le volume utile des bouteilles,

Ajout de produits antigels au fluide hydraulique si risque de gel,

Commandes à distance :

Nombre de commandes à distance, position des points de commande,

Fonctions que doivent permettre les commandes à distance,

Indications que doit comporter un panneau de commande à distance,

Comment faire pour fermer à distance (maintenir la master valve ouverte pendant que l’on actionne la fonction, ), double commande manuelle,

Savoir comment fonctionne l’ensemble commande à distance unité Koomey BOP,

Où se trouvent les contacts électriques des lampes du panneau de commande à distance,

Qu’indique l’allumage ou l’extinction des lampes sur le panneau,

Protections (caches) sur les BSR et autres fonctions critiques,

SEC -

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Points sur l’équipement à exposer pour la certification

Points sur l’équipement à exposer pour la certification IWCF

L’unité Koomey :

Différents disfonctionnements (pannes) de l’unité à déterminer en fonction des informations données sur un panneau de commande à distance (driller’s panel) :

Valeur et évolution des pressions, position des vannes 4 voies, lampes allumées ou éteintes, etc.

SEC -

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Points sur l’équipement à exposer pour la certification

Points sur l’équipement à exposer pour la certification IWCF

Choke line, choke manifold et duses :

Nombre de duses sur le choke manifold,

Diamètre de la ligne d’évacuation d’urgence, utilité de cette ligne,

Position des vannes, duses en forage en fonction de la méthode de utilisée pour fermer le puits (hard, soft),

Procédure à suivre pour fermer avec la méthode Hard, avec la méthode Soft,

Différence entre une vanne et une duse,

Point d’entrée et de sortie du fluide d’une duse,

Glycol (préventif), méthanol (préventif et curatif) pour éviter la formation

d’hydrates, Pression de service des vannes amont duse,

SEC -

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Points sur l’équipement à exposer pour la certification

Points sur l’équipement à exposer pour la certification IWCF

Les dégazeurs :

Utilité du poor boy, du dégazeur sous vide,

Dans quelles circonstances sont-ils utilisés,

Rôle du mud seal (col de cygne),

Pression maximum admissible dans le poor boy (faire un calcul), ordre

de grandeur des valeurs,

Pression réellement admissible dans le poor boy par rapport à la valeur calculée,

Pression régnant dans le poor boy fonction de la longueur et du diamètre intérieur de la vent line,

SEC -

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training

© 2004 ENSPM Formation Industrie - IFP Training Points sur l’équipement à exposer pour la certification

Points sur l’équipement à exposer pour la certification IWCF

Les tests BOP :

Fréquence des tests de fonctionnement,

Quand réaliser les tests en pression (au moins une fois toutes les 21 jours, début de phase, etc.) d’après l’API,

Pression maximum à appliquer sur le casing, sur BOP annulaire, en

fonction des éléments de l’empilage,

etc..

d’après l’API,

Test à l’eau claire, pression venant du puits, élément par élément,

Précautions lors du test avec le tester cup (faire exercice de traction sur les tiges), type de tiges à utiliser,

Précautions lors du test avec le tester plug (wear bushing, ouverture des vannes sous le plug),

Pourquoi surveiller les volumes pompés pendant la montée en pression,

BOP intérieurs testés à la même pression que les BOP,

Test valide si chute de P inférieure à 5 % de la WP et P constante pendant au moins 3 min,

SEC -