Vous êtes sur la page 1sur 25

Laboratoire de Modélisation & d’Optimisation des Systèmes

Modèles de Qualité de
Service
dans
les Réseaux Mobiles Ad
Hoc
Nadir BOUCHAMA
nadir.bouchama@gmail.com

18/02/2008
1
Plan de l’Exposé..

 Réseaux Mobiles Ad Hoc : Motivation, Application


 Qualité de Service dans les Réseaux Mobiles Ad Hoc: Besoins et
motivation,
 Surdimensionnement versus ingénierie de trafic
 Approches pour offrir la QoS: Taxonomie et Critiques
 Notions de soft QoS, hard QoS, et QoS adaptive
 Performances des Modèles de QoS hérités du monde filaires:
IntServ et DiffServ:
 Modèles de QoS pour les MANETS: évolution ou révolution ?
 Trois modèles phare: INSIGNIA, SWAN, FQMM

 Taxonomie & Comparaison qualitative


 Conclusion générale et perspectives

2
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Réseaux mobiles ad hoc

 Liens sans fils


 Une topologie dynamique
 Contraintes d’énergie
 Absence d’infrastructure
centralisée
 Auto-organisation et auto-
configuration
 Limitation du canal Radio
 Vulnérabilité

Applications:
Militaire, missions de sauvetage,
communications de groupes, accès
Internet, etc

3
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Motivation

Au début des réseaux sans fils :


Le premier souci est de permettre la connectivité
Le principe utilisé est le BEST EFFORT c’est-à-dire « AU MIEUX»
Aucune garantie de livraison des données SEND AND PRAY

Mais….
pour certains applications ce service n’est pas du tout suffisant
Exemple:
Applications multimédias, téléphonie, jeux, applications critiques,
communications dans un champs de bataille, etc.
 La QoS n’est pas une OPTION mais une NECESSITÉ pour
permettre d’attirer surtout l’attention des INDUSTRIELS

4
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Qualité de Service ?

Comme définie dans le RFC 2386,


 Recommandation E.800 du CCITT :
« Ensemble de besoins à assurer par le réseau
pour le transport d’un trafic d’une source à une « Effet global des performances du
destination. Ces besoins peuvent être traduits service qui détermine le degré
de satisfaction d’un utilisateur
en un ensemble d’attributs pré-spécifiés et du service. »
mesurables en terme de :
 Délai de bout en bout
 Variance de délai (gigue)
 Bande passante :.
 Taux de Perte de paquets »

Cette définition n’est pas adéquate pour les réseaux


mobile ad hoc
La Qualité de Service dans les réseaux mobiles ad hoc veut dire fournir
des paramètres afin d’adapter les applications à la “qualité “ du réseau.

 Objectif principal: OPTIMISER l’utilisation des ressources


5
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Complexité

Qualité de service dans les MANETs = Fournir une


fonctionnalité complexe dans un environnement très
dynamique où les ressources sont rares.
Solution: Deux approches classiques:

Sur-dimensionnement

Ingénierie de trafic

6
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Sur-Dimensionnement

Principe :
Agir sur les RESSOURCES (solution matérielle)
Approvisionner le réseau avec « suffisamment » de ressources
si besoin est

 Avantages:
TIF
 Facile et peut se faire de façon graduelle;

I
 Aucun mécanisme de QoS n’est nécessaire;
BI
 Inconvénients:

OH
Peut être très coûteux pour le déploiement et la mise a jour;




P R
Difficile à prédire les besoins futurs du trafic;
Ne peut pas garantir les garanties sur le délais;
Dans la plupart des cas, il s’agit d’un déplacement du problème;
Perte de ressources (réseau sous-utilisé);
 Pour un réseau mobile ad hoc les ressources sont rares et
volatiles;
 La bande de fréquence est très limitée

7
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Ingénierie de trafic (Traffic engineering )

Principe
Agir sur le Trafic (solution logicielle)
Utiliser des mécanisme de contrôle et de priorité pour le trafic

Avantages:
 Rentable;
 Utilisation rationnelle des ressources;

Inconvénients:
 Complexe à implémenter;
 Problème de passage à l’échelle (scalability)

Congestion-related
performance
degradation has been
found to cause the
majority of network
C’est cette deuxième approche qui nous downtime costs
intéresse dans l’exposé actuel
Michael Howard
President, Infonetics Research
8
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Taxonomies…..
Classification la plus connue et la plus citée:
[WuH99] K. Wu and J. Harms, QoS Support in Mobile Ad Hoc Networks. Crossing Boundaries-
the GSA Journal of University of Alberta, Volume 1, n° 1. pages 92- 106. Novembre 2001

Qualité de Service dans les Réseaux Ad


Hoc

X
Surdimensionnem
ent Ingénierie de trafic

Protocoles
de Routage Couche Modèles
signalisatio avec QoS MAC de QoS
n Approches
Interviennent à une couche ou sous- Inter couche
couche du modèle de référence OSI CROSS LAYER
9
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Modèles de QoS
 Modèle de QoS

Un modèle définit
généralement les blocs de
base d’une solution
donnée :
 Contrôle d’admission
 politique d’ordonnancement
 contrôle de congestion,
 signalisation,
 routage avec QoS
 Lissage de trafic, etc

Définir QUI FAIT QUOI?


 Interaction ?
Aspect architectural

10
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Propriétés d’un bon modèle de QoS

Adaptabilité: s’adapter à l’état du réseau ad hoc


Simplicité: éviter la complexité et la surcharge
Scalabilité: résister aux facteurs limite tels que le nombre de nœuds
, nombre de flux, nombre de classes, etc
Efficacité: offrir un bon niveau de QoS pour les applications
prioritaires
Equité: vis-à-vis du trafic best effort
Robustesse: résister aux perturbations dans le réseau
Sécurité: dans certains cas comme le domaine militaire

11
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Critiques

Taxonomie critiquée notamment dans:

[Chaudet2006] Claude Chaudet, Isabelle Guérin Lassous, - État des lieux sur la qualité de service
dans les réseaux ad hoc - Invited paper, in 'Colloque Francophone sur l'Ingénierie des Protocoles''
- November 2006 - Tozeur, Tunisia.

Raisons ?

•Impossible de classifier les solutions existantes selon cette


taxonomie;
•Pourquoi séparer la signalisation et le QoS routing alors qu’ils
sont souvent complémentaires;
•Un bon modèle de QoS est souvent construit à partir de
plusieurs blocs de base

12
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Classification proposée
Classifier selon le niveau de QoS : échelle
allant du best effort à la hard QoS
QoS level Autres noms Examples Peut on l’avoir
dans les
MANETS?
Meilleure QoS

• Best effort QoS: send and pray Transfert de données, FTP, OUI
etc

• Soft QoS: statistical QoS, Applications Multimédias OUI


better than best adaptives
effort,
qualitative QoS,

• Hard QoS: guaranteed service, Chirurgie à distance, contrôle non


quantitative QoS d’une réacteur nucléaire,
deterministic QoS, contrôle de trafic aérien

13
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Question Principale

Les deux modèles classiques IntServ et DiffServ


sont-ils applicables aux réseaux mobiles ad hoc ?

MOTIVATION:
 Pourquoi réinventer la roue et inventer des modèles
ex nihilo alors que deux modèles existent déjà ?
 Prendre en considération la possibilité de connexion à
Internet  Interopérabilité avec IntServ et DiffServ
classiques

INTERNET

Passerelle
(gateway)

Faut-il une évolution ou une 14


Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
IntServ (Integrated services)

• Emulation de circuits;
• Mécanisme de bout en bout;
• mécanisme de QoS par flux;
•Utilise le protocole de signalisation
RSVP

15
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Pour MANETS ?

AVANTAGES:
 Fournit une bonne QoS;
 Zéro paquets perdus

INCONVENIENTS:
 Nécessite des informations exactes sur l’état des liens, chose qui
est difficile dans le contexte des réseaux mobiles ad hoc;
 Génère beaucoup d’overhead;
 Complexité au niveau du cœur du réseau ;
 N’est pas pratique pour les flux de courte durée;
 SCALABILITÉ

16
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
DiffServ (Differentiated Services)

Nœud Nœud Nœud


d’entrée interne de sortie

Résoudre le problème de scalabilité par deux façons:


 Remplacer le principe par flux par un principe par agrégats;
 La complexité dans les nœuds du coeur est déplacée vers
les équipements aux extrémités;

17
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Pour
MANETS ?

AVANTAGES
 Plus scalable que IntServ
 Modèle léger dans les nœuds du réseau plus facile à
déployer
 Peut fournir des fois une bonne QoS

INCONVENIENTS:
 Ne signale pas à la congestion de façon explicite
 Quand la topologie du réseaux change les rôles des neouds
change également
 Difficile de négocier dynamiquement un profil de trafic

18
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
INSIGNIA
http://comet.columbia.edu/insignia/
Idées principales de INSIGNIA:
 Premier protocole de signalisation pour MANETS
 Inspiré de IntServ
 fournir un modèle de QoS de bout en bout
 Un modèle de QoS adaptif

19
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
SWAN (Stateless Wireless Ad hoc Networks)
http://comet.columbia.edu/swan/overview.html

 Soft QoS
 Inspiré de DiffServ
 Ne pas garder les informations sur l’état
 2 classe de trafic: best effort et real time
 Définit un contrôle d’admission pour accepter/rejeter une
nouvelle connexion

20
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
FQMM
Modèle HYBRIDE: IntServ + DiffServ

21
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Year QoS model Service Advantages Disadvantages
provisioning policy

Internet models 1994 IntServ per-flow-Merges the advantages of packet networks and -Need accurate link state information;
switched networks; -not scalable;
-Provides hard QoS; -generates overhead;
-Zero packet loss; -complex to implement;
-hard to maintain a virtual circuit ;
-Impractical for short-lived connections;

1998 DiffServ per-class -lightweight in the interior nodes by pushing -Does not provide end-to-end guarantees;
complexity to the network edges ; -Difficult to verify service quality by users or providers;
-Offered QoS is sometimes sufficient; -Does not define any congestion control mechanism;
-More scalable than IntServ; -QoS provisioning is separate from routing process;
-Does not need signalling at every hop; -Very difficult to make a dynamically negotiated traffic;

Ad hoc QoS 2000 FQMM hybrid -Combines the benefits of IntServ with those -Can not provide hard QoS due to the DiffServ ingress nodes;
models of DiffServ ; -not scalable when real-time traffic increases;
-Interoperability with wired network; -difficulty in distinguishing edge and core nodes due to the peer to peer nature
-Flexible; of MANETs ;
-Independent from the underlying routing
protocol;

2002 SWAN per-class -More scalable than INSIGNIA; -All UDP (real-time) traffic is treated similarly;
-reacts to congestion by using ECN (Explicit -Can not provide hard QoS;
Congestion Notification) feedback;
-Independent from the underlying routing
protocol;

1998 INSIGNIA Per flow-Independent from the underlying routing -not scalable;
protocol; -Inefficiency in bandwidth management;
-Reduced complexity due to in-band signalling; -Not suitable for real-time applications that have stringent QoS requirements;
-quick response to topology changes;

22
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
Schéma récapitulatif
Soft QoS Hard/ pseudo hard
QoS IntServ 1994
Modèles QoS
DiffServ de INTERNET
1998
INSIGNIA
1998
FQMM
2000 + TORA
Temps

SWAN
2002 INORA 2002
SCALABILITÉ
Harpree
QPART
t
2004
et al
HQMM 2006
CEQMM Modèles de QoS
2006 pour MANETS

Solutions basées Solutions Solutions basées


sur
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008DiffServ hybrides sur IntServ 23
Conclusion &Perspectives

 La qualité de Service dans les réseaux mobiles ad hoc doit être ADAPTIVE
 IntServ et DiffServ ne sont pas directement mappables pour les réseaux mobiles ad hoc
 La conception des modèles de QoS peut se faire EVOLUTIONNAIRE
 Le problème majeur des protocoles et modèles proposés reste le problème de scalabilité
appelé aussi « S » word problem
 DiffServ est mieux adapté aux réseaux mobiles ad hoc que IntServ;
 Chaque modèle proposé est dédié à des scénarios bien définis;
 La scalabilité reste le problème majeur des solutions proposées;

 Travail en cours:
Projet au CERIST: « VoiP dans les réseaux ad hoc pour les opérations de secours »
Métriques: délai de bout en bout, gigue,

24
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008
25
Nadir BOUCHAMA© RESYD 2008