Vous êtes sur la page 1sur 12

ECOLE NATIONALE D’ADMINISTRATION CYCLE SUPERIEUR 10éme PROMOTION

Mars 2011

Mr Hassan LOUAZIZ Mr Abdelfathah CHEIKH

Elaboré par :

Pr. GHOMARI Mostafa

Une gouvernance performante .

     Agence d’exécution des projets sous contrôle du conseil régional Mise à niveau des administrations des collectivités territoriales Modes de gestion Système d’information Evaluation et reddition des comptes .

Agence d’exécution des projets. sous contrôle du conseil régional (AREP) Mode de gestion Personnalité morale et de l’autonomie financière et de gestion Création par voie législative vocation Supervision et le contrôle présidé par le président du conseil régional et composé des membres du bureau de ce conseil régionale .

pour l’étude et l’élaboration de projets et programmes de développement .Missions Assistance juridique ou d’ingénierie technico‐financière.  Gestion des ressources humaines et du budget propres à l’agence. . tels que délégués par le conseil. dans la limite de l’enveloppe qui lui est créditée par le conseil. 1 2  Exécution des projets et programmes de développement qu’il décide .  Gestion et l’ordonnancement des budgets correspondants.

dans le cadre de l’adoption du budget global de ce dernier Approuvé.Le budget de fonctionnement de l’AREP Adopté par le conseil régional. Le président du conseil régional créditera directement l’agence de son budget de fonctionnement et des budgets correspondant aux projets et programmes d’investissement dont l’exécution lui sera confiée. par l’autorité légalement compétente. En tant qu’agence d'exécution n’ayant pas qualité de prestataire de services rémunérés. dans le cadre de ce même budget global. le cas échéant. l’AREP ne sera pas imposable sur sa subvention de fonctionnement .

dans le respect des lois et règlements en vigueur et selon les normes professionnelles modernes.Mode de gestion par Qui ? Mode de Recrutement Attributions L’AREP sera gérée de manière autonome. lequel comité aura préalablement écouté le directeur général. après appel public à candidature Rendra régulièrement compte des résultats et des bilans de sa gestion au comité de supervision et de contrôle susvisé. Cette décision interviendra sur proposition du comité de supervision et de contrôle de l’agence. Si manquement grave à l’accomplisse ment de sa mission . sur proposition d’un comité de personnalités expertes et indépendantes. Outre les contrôles auxquels elle sera légalement soumise. l’AREP fera l’objet de tout audit interne ou externe que décidera le comité de supervision et de contrôle. Sur contrat par le président du conseil régional. notamment pour la certification de ses comptes. Directeur général hautement qualifié. le directeur général de l’AREP pourra être sanctionné ou révoqué par décision motivée qui sera prise et qui lui sera notifiée par le président du conseil régional.

Mise à niveau des administrations des collectivités territoriales Mettre en place un programme d’urgence. de formation. pour assurer la mise à niveau des effectifs Réduire les sureffectifs au profit d’un meilleur encadrement Mettre en place un nouveau cadre organisationnel de la fonction publique des collectivités locales Pour autant que de besoin. d’organisation ou d'exécution de travaux aux services et organismes spécialisés de l'Etat qui seront autorisés à fournir de telles prestations. le cas échéant contre rémunération à convenir dans un cadre contractuel . dense et ciblé. les présidents des conseils élus pourront confier la fourniture de prestations d’assistance technique.

Modes de gestion les conseils régionaux •Gestion planifiée et programmée •Standards procédures • Descriptifs des missions et des tâches couvrant activités et les tâches •Gestion par objectifs (précis et mesurables) •Indicateurs convenus entre l’Etat et ces collectivités •Cadrage de la stratégie globale. Efficience et efficacité Optimisation des moyens Sens généralisé des responsabilités Souci permanent de transparence . •Une écoute attentive un encadrement sain et permanent • Une supervision intelligente •Affichage de leurs délibérations et la publication de leurs budgets et comptes administratifs . sectorielle et régionale de l’Etat en matière de développement •Des plans des objectifs.

les collectivités territoriales : Mettre en place et développer un système d’information les décisions appropriées. Le système national d’information statistique demande à être amélioré et développé dans le sens d’une meilleure prise en charge des données régionales et sous régionales. Evaluer leurs propres performances et insuffisances Les collectivités territoriales auront accès aux informations utiles à l’exercice de leurs compétences auprès des administrations et organismes publics. pour apporter l’information utile. notamment aux collectivités territoriales. .Système d’information Avec la contribution de l’Etat. dans les conditions à définir par le gouvernement.

Evaluation et reddition des comptes Outre l’obligation légale de rendre annuellement compte aux cours régionales des comptes. . en faisant appel aux organismes spécialisés de l’Etat dans ce domaine ou à des organismes indépendants. les conseils élus feront le bilan de leur gestion et de celle de leurs administrations et organes d’exécution. Rapports périodiques destinés à l’Etat et à leurs partenaires Supports d’information adéquats destinés au public Résultats et impacts de cette gestion et l’état d’exécution des plans. programmes et projets Ecarts éventuellement constatés/ les mesures correctives à prendre Evaluation permanente de leur gestion tant en interne que par leur environnement /des audits internes ou externes.