Vous êtes sur la page 1sur 14

PROJET PLATEFORME

ÉNERGIE ET BÂTIMENTS
1 2009-2010
2
3
4
5
6

Page /13 ESITC METZ - 2008


Les bâtiments résidentiels et tertiaires
en FRANCE

1
2
3
4
5
6

Consommation finale tous secteurs en lorraine


par habitant et par région en 2002

Sources : Bilan de l'énergie de la France 2007


http://www.industrie.gouv.fr/energie/statisti/habitant.htm
DGEMP
Observatoire de l'énergie

Page /13 ESITC METZ - 2008


Évolution des consommations finales
d'électricité par secteur
En raison de la vague de froid qui touche le pays, la consommation française d'électricité a atteint un record
historique lundi 5 janvier 2009 à 18H45 (17H45 GMT), à 89.480 MW !!!!!

1
2
3
x5 en
4
30ans!!!
5
6

Sources : repères énergie 2008


http://www.industrie.gouv.fr/energie/statisti/pdf/reperes.pdf
http://www.industrie.gouv.fr/energie/publi/f1e_pub.htm
Page /13 ESITC METZ - 2008
Que faut-il faire pour que cela change ?

§ Il faut inciter les futurs interlocuteurs professionnels à


1 – améliorer les rendements et l’efficacité énergétique (URE : Utilisation Rationnelle de l’Energie)
des bâtiments,
2 – utiliser au maximum les Energies renouvelables (Enr) par la connaissance de ces technologies.

3
4 § Il faut conscientiser les utilisateurs afin qu’ils arrivent à une
démarche de Maîtrise leur Demande Energétique (MDE).
5
6
MDE :sobriété

URE : efficacité

EnR : énergies
renouvelables

Page /13 ESITC METZ - 2008


THÈMES ABORDÉS

1 § Axes d’investissement
2 § Instrumentation sans fil de bâtiments et de TP avec
connectivité internet
3
§ Diagnostic par caméra infrarouge de bâtiments de la région
4
§ Outils informatiques dynamiques : CFD
5
§ Facteurs de succès
6
§ Prévisions d’investissements

Page /13 ESITC METZ - 2008


AXES DE D’INVESTISSEMENT
Région Lorraine
BE…
Partenariat

1
Ecole archi Lycée Héré
2 Nancy ? Laxou ?
GTB
3
Aérothermi Instrumentat
4 e ion

5
6 Outil
Collaboratif
Solaire Thermograph
ie

Énergie Outils de
bois Modélisatio

Page /13 ESITC METZ - 2008


INSTRUMENTATION DE BÂTIMENTS
•Contrôle performanciel
•Coût de l’énergie
•Bénéfices de revente d’énergie
Critère •Sensibilisation des utilisateurs
1 énergétique •Gestion des dérives
comportementales
2
Critère
3 environnemental
4 Co² + eau
5 Critère de
6 confort et de •Contrôle performanciel
•Gestion des dérives
santé Energ Energ
ie comportementales ou des
ie
fuites réseau (eau)
T
• Alertes utilisateurs et
T
emp emp décideurs

Utilisateurs multiples:
•Contrôle performanciel Modulable :
-élèves,
GTB
•Sensation thermique Flexibilité des services Programmatio Affichage -profs,
n -Gestionnaires
•Conduite du changement Mesures agrégées + Switch pour le
public : patrimoines,
vis-à-vis des températures Temps réel -Proviseurs,
Alertes mail + téléphone hall…
de confort -Organismes de
formation….
Page /13 ESITC METZ - 2008
INSTRUMENTATION DE TP
§Connectivé sans fil sur
:
1 §Binaire I/O,
2 §Analogic to digital,
3 §Switch,
4 §RJ45 pour :
5 RS-232 et RS-485
Usager
6 (GTB),

Internet

Page /13 ESITC METZ - 2008


DIAGNOSTIC ET CAMÉRA INFRAROUGE

§Conscientisation des décideurs par la mise en


évidence les « fuites énergétiques »
énergétiques des bâtiments
1 de façon très parlante,
« traduction » en couleurs la manière dont les
2 immeubles sont « perméables » à l’énergie.
3
§Bilan thermographique des bâtiments de la région
4 par les élèves de l’ESITC et possibilité de mise en ligne
5 afin d’aider les MO publics dans leurs démarches
d’assainissement énergétique et de mutualiser
6 les informations.

Page /13 ESITC METZ - 2008


SIMULATION DYNAMIQUE CFD
§CFD : acronyme anglais de « Computational Fluid
Dynamics », qui peut se traduire en français par la
locution « Mécanique des Fluides Numérique » (MFN). La
1 MFN consiste à étudier les mouvements d'un fluide, ou
2 leurs effets, par la résolution numérique des équations
régissant le fluide.
3
§En bref avec les outils CDF on peut prédire en 3D:
4
–les écoulements d’air,
5
6

Page /13 ESITC METZ - 2008


FACTEURS DE SUCCÈS

§ Actions conjuguées dans l’enseignement et sur le terrain


dans les bâtiments existants.

1 § Toutes les étapes du cycle de vie du bâtiment doivent être


considérées.
2
§ Formation, conscientisation : former les futurs
3 professionnels, mais aussi sensibiliser les utilisateurs finaux.

4 § Économies : la région doit faire des économies d’énergie


vis-à-vis de sont parc bâtiment, mais il faut penser aux
5 économies réalisables vis-à-vis des populations les plus
démunies (logements sociaux…)
6
§ Mettre en place une gouvernance de projet de type
collaborative et initier les pratiques collaboratives par le
biais d’un noyau utilisateurs : « les plus motivés ».
Axes prioritaires
§ Susciter les conduites du changement vers d’une
économie des services énergétiques et environnementaux
du bâtiment.

Page /13 ESITC METZ - 2008


PRÉVISIONS
D’INVESTISSEMENTS

1
2
3
4
5
6
110
000€

Page /13 ESITC METZ - 2008


Vers un CLUSTER ÉCOCONSTRUCTION ???
METZ. LUXEMBOURG. ARLON. SARREBRUCK.
Centre de recherche innovation
Plateforme Éco-matériaux
Efficacité énergétique (Béton de chanvre, bois structure,…
Atouts d’une Filière Mosellane « Du champs au voile coulé »)
Bâtiments intelligents Méthodes de mise en œuvre
1 Services à la personne Instrumentation
Concours énergie
2 Effet levier sur :
- le secteur de la formation,
-la compétitivité des entreprises locales,
3 -Les coût de mise en œuvre pour le maître d’ouvrage.

CLUSTER
4
ÉCOCONSTRUCTION FORMATION DES ENTREPRISES
ET DES ACTEURS DU SECTEUR
5 Urbanistes, MÉTHODES DE TRAVAIL
Fabricants, fournisseurs,…
OPTIMISÉES AU
6 Grande distribution (Ikea, Castorama, …),
Concepteurs, Architectes, géobiologies… DÉVELOPPEMENT DURABLE
B.E. en EnR, thermique et bioclimatisme,
SENSIBILISATION AUPRÈS Paysagistes et B.E. traitement des eaux (infiltration, lagunage…). ->En conception
DU GRAND PUBLIC : Entreprises et industriels qui mettent en œuvre. Intégration archi/énergéticien/mo
à l’aide des outils de modélisation
-SALON Conseil général Moselle,
(BIM + IFC + CFD)
F.F.B.,
Espaces Info Énergie,
-CONCOURS Associations de professionnels. ->En exécution
Ex : Vers plus de travail humain et
Avec GOOGLE SKETCH UP Clusters étrangers. moins de mise en œuvre énergivore

-ENSEIGNES Organismes de formation et de recherche.


DE GRANDE DISTRIBUTION Écoles ingénieurs et universités. BILANS CARBONE
Ex : Show room dans IKEA

URE, MDE, assainissement éner.


Page /13 ESITC METZ - 2008
Compléments d’information

1 § ponsaint.olivier@neuf.fr

2
§ Utilisation de ce document :
3
4
§ € : l’énergie la moins chère est celle qu’on ne
5
dépense pas !!!!!
6

Page /13 ESITC METZ - 2008