Vous êtes sur la page 1sur 111

Journée

Bourse
Ahmed BENNANI
Chef de marché particuliers
Service Marketing
PLAN

Axe 1. Rôle et fonctionnement du marché boursier

Axe 2. Les ordres de Bourse

Axe 3. Principaux Indicateurs et sources d’informations

2
Axe 1:

Rôle et fonctionnement
du marché
boursier marocain

3
Axe 1. Le rôle et fonctionnement de la bourse
I- Aperçu historique du marché marocain
  Les différentes réformes réglementaires
  La réforme technique
II- Rôle fondamental de la Bourse dans le cycle économique
  Financement
  Valorisation des titres

III- Les différentes catégories de titres émis ou négociés en Bourse


  Actions
  Obligations

IV- La gestion collective

V- Les principaux intervenants sur le marché boursier

VI- L’architecture informatique

4
I- Aperçu historique du marché marocain

Les différentes réformes réglementaires


La réforme technique

5
  Les différentes réformes réglementaires

1929 1948 1967


1993
6
  Les éléments saillants de la réforme réglementaire

Juillet 1994
 La création du Conseil Déontologique des Valeurs Mobilières
(CDVM).

Octobre 1994
 L’agrément des douze premières sociétés de Bourse.

Novembre 1995
 La création des organismes de Placement collectif en valeurs
mobilières (OPCVM).
Août 1995
 La création de la Société de Bourse des Valeurs de
Casablanca, Société privée gestionnaire de la Bourse des
Valeurs dont le capital est détenu à parts égales par les sociétés
de Bourse agréées.

7
  Les éléments saillants de la réforme réglementaire

Octobre 1998
 La mise en place du Dépositaire central, Maroclear, institué
par la promulgation de la loi de 1993.

Décembre 2000
 Le changement de la dénomination de la SBVC, pour devenir
Bourse de Casablanca, Société Anonyme à Directoire et Conseil
de Surveillance.

Avril 2004
 La réorganisation de la cote (nouveau compartiments)
 La mise en place d’un nouveau Règlement général de la
Bourse

8
  Les réformes techniques

Mars 1997
 Le démarrage du Système de Cotation Électronique V200.
Novembre 1998
 Le remplacement du Marché Officiel et du Marché des
Cessions Directes par le Marché Central et le Marché de Blocs.
Janvier 2001
 La délocalisation des stations de négociation électroniques
dans les locaux des sociétés de Bourse.
Mars 2002
 L’institution de procédures de dénouement des opérations
conformes aux standards internationaux avec un délai de j+3.
Janvier 2002
 Le lancement des nouveaux indices MASI®et MADEX®, avant
d’adopter la capitalisation flottante dans leur mode de calcul
en Décembre 2004.
9
  Les réformes techniques

Mars 2002
 L’adoption du système de garantie de bonne fin des opérations
et la suppression du marché des pièces d’or cotées en bourse.

Novembre 2004
 L’élargissement des horaires de cotation.

Décembre 2004
 La mise en place de nouveaux critères de séjour à la cote.
Janvier 2006
 Le démarrage du LA Bourse en Ligne via Internet.

Mars 2008
 Le démarrage du Système de Cotation Électronique V900.

10
II- Rôle fondamental de la Bourse dans
le cycle économique

 Financement
  Valorisation

11
  Financement

Entreprise
Dépenses Épargne
privée

Capacité d’épargne Besoins de


financement

Obligations
Dépenses Épargne
Entreprise
Actions privée

Appel
public à l’épargne

12
Les deux volets du Marché Financier

Marché primaire

Marché secondaire

13
LA BOURSE

Achat Vente

Titres déjà émis

14
Valorisation

Rentabilité Rentabilité

risque sûr

un placement rentable Un placement sûr est souvent


est souvent risqué moins rentable

15
Les revenus et cours des titres

Revenus et cours
selon santé
de l’entreprise
ACTIONS
et résultats

Revenus et cours
selon
taux d’intérêts
OBLIGATIONS

16
III- Les différentes catégories de titres émis
ou négociés en Bourse

 Actions
 Obligations

17
  Action

Qu’est ce qu’une ACTION?

Act
ions

Acheter des actions, c’est donc


Acheter les bénéfices de
ACTIONNAIRE
demain en tenant compte des
risques courus par l’entreprise

18
  Action

Comment devenir actionnaire ?

Détention
d’actions

Épargne
Entreprise
publique
Souscription

Entreprise
privée

Émission d’actions

19
  Action

droits et risques

Droit aux dividendes Droit de vote

Droit sur l’actif net

Droit de regard
sur la gestion

20
 Les autres titres de capital

L’action à Dividende
Prioritaire sans droit
de vote

Associé prioritaire pour Pas de droit de vote


dividende et remboursement

Le Certificat
d’Investissement Le C.I. est une partie
de l’action

Les droits : Droits de souscription et les droits


d’attribution
21
  Obligations

Qu’est ce qu’une OBLIGATION?

CREANCIER

22
  Obligations

Les modalités de remboursement

REMBOURSEMENT

OU RET
+
INTE
Porteur
d’obligations

23
  Obligations

Les modalités de remboursement

AMORTISSEMENT IN FINE

1998 2011

24
IV- La gestion collective

25
 la gestion collective: OPCVM

Qu’est ce qu’un OPCVM?

OPCVM = Organismes de Placement Collectifs en Valeurs


Mobilières

 Les OPCVM sont des produits de fructification de l’épargne et

de promotion de la bourse;

 C’est un panier de titres, commun à plusieurs épargnants,


initiés ou non;

 Les liquidités que reçoivent les OPCVM sont réinvesties en


valeurs mobilières (actions et obligations).

26
 la gestion collective: OPCVM

2 catégories

Société d’investissement à capital Fonds commun de placement

FCP
variable

SICAV
émet des actions au fur copropriété de valeurs
et à mesure des mobilières, dépourvue
demandes de de la personnalité
souscriptions. morale qui émet des
parts.

La différence réside dans la nature juridique


non dans le mode de fonctionnement

27
 la gestion collective: OPCVM

Nature juridique des OPCVM

Société Co-propriété
Anonyme

Action de Sicav Part de FCP

Actionnaire Porteur
de part

28
 la gestion collective: OPCVM

Intérêt d’un investissement en OPCVM

• Diversifier le placement

• Minimiser le risque de placement

• Bénéficier d’une gestion professionnelle de son épargne

• Bénéficier de la liquidité des placements (on peut


récupérer son épargne à tout moment, par simple
demande de rachat)

29
 la gestion collective: OPCVM

Valeur liquidative

Prix d’une part

VALEUR TOTALE DU PORTEFEUILLE


VALEUR LIQUIDATIVE =
NOMBRE DE PARTS

30
V- Les principaux intervenants sur
le marché boursier

31
 Les particuliers et les institutionnels

Insti
tutio
nnel
s

 Compagnies d’assurances
 Particuliers  Caisses de retraite
 Gestionnaires de fonds «OPCVM»

Investissent leur épargne en valeurs mobilières

32
 Les banques

Collecteurs d’ordres

1- La collecte des ordres

2- La tenue de comptes titres

3- La transmission des ordres aux sociétés de bourse

33
 Les sociétés de bourse

1- La collecte des ordres

2- La tenue de compte titres

3- L’exécution des ordres

34
 La société gestionnaire

1- L’organisation du marché

2- La promotion

3- La diffusion de l’information

4- L’admission à la cote

Marché réglementé
Marché Central Marché de Blocs
Cotation au Cotation au Cotation au
Fixing multifixing continu

35
 Le dépositaire central

Dématérialisation
des titres
Maroclear

- Assure La conservation des valeurs mobilières sous forme de compte titres

2- Facilite la circulation des valeurs mobilières

3- Simplifie la gestion administrative pour le compte des affiliés

36
 Le CDVM

ENQUETE
LA BO Les
URSE Les
intermédiaires Les clients émetteurs
SANCTIONNE

1- A l’information des investisseurs et des émetteurs

A la protection de l’épargne investie en valeurs mobilières


VEILLE

Donne son visa aux opérations d’appel public à l’épargne

37
V- L’architecture informatique

38
 L’architecture informatique

Clients Clients
Bourse
de
Casablanca

Collecteur Collecteur
d’ordres Négociateur Négociateur d’ordres

NSC V900

Règlement
Livraison
simultané

39
Axe 2:

Les Ordres de Bourse

40
Objectif pédagogique

Identifier et savoir utiliser les


différents types d’ordres

41
Axe 2. Les Ordres de Bourse

I – Parcours d’un ordre de Bourse

 Différents types d’ordres


 Libeller un ordre de Bourse
 Fixation du cours théorique d’ouverture

II – Les groupes de cotation


 Rappel de la structure du marché
 Mode de cotation
 Comment se fait la répartition des valeurs entre chaque mode
cotation ?

III – Les nouvelles règles de gestion

IV – L’organisation du marché boursier

42
I- Parcours d’un ordre de Bourse
 Ordres Directs et ordres indirects
Il existe deux types d’ordres :

ct
r e
d i
In

Bourse
D
ir
ec
t
Sociétés de bourse
43
I- Parcours d’un ordre de Bourse
 Les mentions obligatoires

Indications
générales

Indications
de validité

Date Indications
de prix
limité

44
I- Parcours d’un ordre de Bourse
 les types de validités
 L’ordre doit être assorti d’une des validités suivantes:

 Jour: l’ordre n’est valable que pour un jour,(séance de


Bourse), généralement le jour où il a été transmis.
 Révocation: l’ordre est valable pendant une durée à partir
de sa date de saisie. La durée de validité est déterminée par
la bourse et publiée par Avis.

 Date limitée: l’ordre n’est valable que pour la date


précisée.

 Session: l’ordre est valable pour la session pendant


laquelle il est saisi. Ce type de validité est admissible si la
séance de bourse est organisée selon plusieurs sessions.

45
I- Parcours d’un ordre de Bourse
 Comment libeller un ordre de Bourse ?
La nouvelle version du système de cotation comporte les
types d’ordres suivants, ainsi, l’ordre peut être libellé:

 à la meilleure limite (l’ordre au prix du marché)

 à prix limité

 au marché (market order)

 à déclenchement

46
L’ordre à la meilleure limite
 C’est la nouvelle appellation de l’ordre au prix du marché
 Les règles de gestion de cet ordre sont les mêmes que
l’ordre au prix du marché.

Utilité Exécution
L’exécution peut
Vous obtenez le
être partielle. Le
meilleur prix
reliquat sera traité
disponible lors de
comme un ordre à
votre arrivée sur le
cours limité.
marché.

L’ordre « à la meilleure limite » ne vous permet pas de

maîtriser le prix d’exécution.

47
Exemple
Ordre d’achat de 100 titres «à la meilleure Limite» en
séance: ACHAT VENTE
quantité limite limite quantité
40 122 123 10
10 121 124 30
30 120 125 30
10 119 126 20
20 118 127 40
ACHAT VENTE
quantité limite limite quantité
90
100 123
AML 123
123 10
10
40 122
122 125
125 30
30
10 121
121 126
126 20
20
30 120
120 127
127 40
40
10 119
119 128 50
50

Il reste en carnet 90 titres à l’achat à prix limité à 123

48
 Comment est exécuté un ordre à la meilleure limite ?

• En pré-ouverture :

– L’ordre à la meilleure limite est introduit dans le système avec la mention


« ouverture ».

• A l’ouverture :

– En cas d’exécution partielle, la fraction de l’ordre non exécutée devient un ordre


limité au cours d’ouverture.
– En cas de non exécution, l’ordre à la meilleure limite :
• Reste un ordre avec la mention « OUV (sans indication de prix) » lorsqu’il
porte sur une valeur cotée au fixing ou au multifixing.
• Devient un ordre limité au cours d’ouverture lorsqu’il porte sur une valeur
cotée en continu.

• En séance du continu

– L’ordre à la meilleure limite est introduit avec la mention « marché ».


– Il est soit exécuté totalement ou partiellement au prix de la meilleur limite du
côté opposé, soit rejeté par le système faute d’ordres de sens contraire sur le
marché.
– En cas d’exécution partielle, la fraction de l’ordre non exécutée devient un ordre
limité au cours de l’exécution partielle.

49
L’ordre à prix limité
 L’ordre limité est accepté pendant les phases de
pré-ouverture et de séance en continu.

L’ordre limité est celui par lequel


l’acheteur fixe le prix maximal qu’il
est disposé à payer (respectivement
le prix minimal pour le vendeur).

L’ordre « à prix limité » vous permet de maîtriser le

prix d’exécution. C’est l’ordre le plus classique.

50
Exemple
Ordre d’achat de 100 titres à 125 «à prix limité» en séance :
ACHAT VENTE
quantité limite limite quantité
40 122 123 10
10 121 124 30
30 120 125 30
10 119 126 20
20 118 127 40
ACHAT VENTE
quantité limite limite quantité
100
100 125
125 123
123 10
10
40
40 122
122 124
124 30
30
10
10 121
121 125
125 30
30
30
30 120
120 126
126 20
20
10
10 119
119 127
127 40
40

Il reste en carnet 30 titres à l’achat à 125


51
 Comment est exécuté un ordre à prix limité ?

• A l’ouverture :

– Il est exécuté totalement ou partiellement en fonction du cours d’ouverture.

– En cas d’exécution partielle, l’ordre au prix limité reste affiché au cours


d’ouverture (= sa limite).
– En cas de non exécution, l’ordre à prix limité reste affiché au prix auquel il a
été introduit.

• En séance du continu :

– Il est exécuté soit partiellement soit totalement si les conditions de marché le


permettent, ou à défaut, il reste dans la feuille de marché dans un ordre
décroissant en terme de prix d’achat ou croissant à la vente (priorité de prix) et
en queue de la file d’attente des ordres à la même limite (priorité temps).
– En cas d’exécution partielle, l’ordre reste positionné à sa limite pour le solde sur
la feuille de marché.

52
L’ordre au marché (market order)

 C’est le nouveau type d’ordre

Pas de prix :
il est transmis Peut être exécuté
sans indication de face à plusieurs
prix limites opposées

L’ordre au marché est


L’ordre au marché prioritaire sur tous les
reste toujours dans le autres types d’ordres.
carnet d’ordres sans Son exécution dépend
indications de prix de la phase de
avec la mention « ATP cotation pendant
» s’il n’est pas laquelle il est
totalement exécuté. introduit dans le
Et il est prêt à être système de cotation
exécuté à n’importe électronique.
quel prix.

L’ordre « au marché » ne doit pas être confondu avec l’ordre

« au prix du marché » et qui est devenu l’ordre

« à la meilleure limite »
53
L’ordre au marché (market order)

Utilité Exécution
Vous permet de L’ordre au marché
répondre au besoin peut être exécuté soit
d’exécution rapide, il totalement si la
est destiné à être quantité de la
exécuté aux contrepartie est
différents prix sur le disponible, soit
carnet d’ordre. partiellement. Ainsi le
Vous permet de saisir solde éventuel
rapidement les intègre le carnet pour
opportunités du être exécuté
marché. ultérieurement.

Le prix moyen d’exécution n’est pas


maîtrisé par l’investisseur.

54
Exemple 1:
Ordre d’achat de 100 titres «au marché (market order) » en séance:
ACHAT VENTE
quantité limite limite quantité
40 122 123 10
10 121 124 30
30 120 125 30
10 119 126 20
20 118 127 40
ACHAT VENTE
quantité limite limite quantité
40
100 122
AM 123
123 10
10
10
40 121
122 125
125 30
30
30
10 120
121 126
126 20
20
10
30 119
120 127
127 40
40
10 128 50
50

L’exécution totale de l’ordre au marché

55
Exemple 2:
Ordre d’achat de 80 titres «au marché (market order) » en séance:
ACHAT VENTE
quantité limite limite quantité
40 122 123 10
10 121 125 30
30 120 126 30
10 119
20 118
ACHAT VENTE
quantité limite limite quantité
20
80 ATP
AM 123
123 10
10
40 122
122 125
125 30
30
10 121
121 126
126 20
20
30 120
120
10 119
119
L’ordre au marché entrant va être exécuté pour une meilleure quantité de 60, puis
placé en carnet d’ordres pour sa quantité restante (20) avec la mention ATP:
Dans le cas ci-dessus, soit 60 titres ont été exécutés:
10 titres à 123, 3O titres à 125 et 20 titres à 126
56
Exemple 3:
Ordre au marché déjà présent dans le carnet d’ordres
ACHAT VENTE
quantité limite limite quantité
20 ATP
40 122
10 121
30 120
10 119
Ordre entrant de vente de 20 titres à 121«à prix limité»en séance :
ACHAT VENTE
quantité limite limite quantité
20 ATP 121 20
40 122
10 121
30 120
10 119

57
Exemple 3:

ACHAT VENTE
quantité limite limite quantité
40 122
10 121
30 120
10 119

L’ordre limité entrant va s’appareiller avec l’ordre au marché pour sa quantité


totale. Le prix de la transaction est le meilleur prix entre :
• le dernier prix négocié 126
• le prix de l’ordre entrant 121
• la meilleure limite 122
Dans le cas ci-dessus, la transaction est exécutée à 126.

58
Les ordres « à déclenchement »
Les ordres à déclenchement sont des ordres d’achat ou de vente pour
Lesquels le donneur d’ordre souhaite intervenir sur le marché dès qu’un prix, qu’il a
préalablement choisi, appelé « prix de déclenchement », est atteint Il permet
notamment de se protéger contre d'éventuels renversements de tendance.
Il existe deux types d'ordre à déclenchement :

2 catégories d’ordres
à déclenchement

Le seuil de La plage
déclenche de
ment déclenche
ment

59
Les ordres « à déclenchement »

Ils permettent:
l’achat à un cours égal ou
supérieur à la limite fixée ou
la vente à un cours égal ou
inférieur à la limite fixée

L’exécution peut être


partielle.

Ils sont utiles pour se


préserver d’un retournement
de tendance
Ils sont recevable durant les
phases de pré-ouverture de
pré-clôture et de la
séance en continu.

60
Les ordres « à déclenchement »
L’arrivée sur le marché d’un ordre à
déclenchement n’entraîne pas de
négociation immédiate.

Une transaction doit obligatoirement


intervenir entre l’enregistrement et
le déclenchement de l’ordre:
- à un cours égal ou
inférieur au cours de déclenchement
pour les ordres de vente,
- à un cours égal ou
supérieur au cours de
déclenchement pour les ordres
61 d’achat.
Les ordres « à déclenchement »
ACHAT VENTE

Seuil de
déclenchemen
t

Pour être accepté dans le carnet


Phase
d’ordre
à l’achat à la vente
à l’achat
Si vous passez un ordre d’achat et vous vous Si vous passez un ordre de vente et vous vous situez en
à situez en période d’ouverture. Il faudra que la période d’ouverture. Il faudra que la limite de prix ou de
l’ouverture limite de prix ou de seuil que vous donnez soit seuil que vous donnez soit inférieur au cours de clôture
supérieur au cours de clôture de la veille. de la veille.
Si vous passez un ordre d’achat et vous vous Si vous passez un ordre de vente et vous vous situez en
en séance situez en séance de cotation. Il faudra que la séance de cotation. Il faudra que la limite de prix ou de
limite de prix ou de seuil que vous donnez soit seuil que vous donnez soit inférieur au dernier cours
supérieur au dernier cours coté. coté.

62
l’ordre à seuil de déclenchement
En séance
• une seule limite fixée : le seuil

• se transforme en ‘‘ ordre au marché ’’ une fois le


seuil atteint.

Il est “à seuil de déclenchement” lorsqu’il ne comporte qu’une limite


fixée à partir de laquelle, et en cas de déclenchement, il se transforme
en “ ordre au marché”. Ce type d’ordre vous assure par conséquent une
exécution maximale de votre achat ou de votre vente mais ne vous
permet pas d’en maîtriser le prix.

63
l’ordre à plage de déclenchement
En séance
• une deuxième limite fixe le cours :

 minimum au deçà duquel le client ne souhaite plus


vendre
 maximum
• En cas au-delà duquel
de déclenchement, l’ordrele«client ne de
à plage souhaite plus
déclenchement
» se acheter
transforme en un “ ordre limité ”.
Un ordre d’achat ‘APD’ 57/59 ne
sera pas affiché tant que le cours
n’atteint pas 57 et ne sera pas
exécuté à plus de 59

Un ordre de vente ‘APD’ 59/57 ne


sera pas affiché tant que le cours
n’atteint pas 59 et ne sera pas
exécuté à moins de 57

64
REMARQUE IMPORTANTE

Il existe une incompréhension, chez les petits porteurs, des


ordres négociés en bourse.

• En effet,

- Les Ordres «au mieux» n’existent pas ;

65
 Traitement des ordres de Bourse ?

 Dès qu’un ordre est reçu par le négociateur,


ce dernier est tenu de l’horodater et d’y ajouter
la mention client / non client.

 Pour classer les ordres saisis, le système


respecte 2 règles de priorité:
 Le prix

 Le temps

66
 Variation maximale au cours d’une séance ?

 Règle générale : 6% par rapport!au cours de


référence

 Cas des introductions en Bourse: la variation


maximale passe à 10% pour les 5 premiers jours
de la cotation.

67
 Saisie d’un ordre de vente

Qté Code Limit

68
 Fixation du cours théorique d’ouverture
123

121 126
ACHAT VENTE
cumul quantité quantité Cumul
Prix Prix
400
400 sans limite sans limite 400
400
600
600 + 200
200 126 120 + 250
250 650
650
850
850 + 250
250 125 121 + 400
400 1050
1050
1350 =
1350 + 500
500 124 122 + 500
500 1550
1550
2200 =+
2200 850
850 123 123 + 600 = 2150
600 2150
3200
3200 + 1000
1000 122 124 + 1250
1250 = 3400
3400
6200
6200 3000
3000 121 125 1700
1700 5100
5100

Il reste en carnet 50 titres à l’achat à 123

69
II- Les groupes de cotation

Rappel de la structure du marché


Le marché de la Bourse des Valeurs comprend :

Marché de Blocs
Marché Central

Sur lequel sont négociées par entente


Sur lequel sont confrontés directe les opérations sur des
l’ensemble des ordres valeurs mobilières cotées, qui
d’achat et de portent sur des quantités
supérieures ou égales à la Taille
vente Minimum de Blocs (TMB).
Les transactions de blocs sont
conclues à un cours inclus dans
une fourchette de prix issue de la
feuille du Marché Central pour les
valeurs cotées en continu ou
déterminée sur la base du dernier
cours d’ouverture pour les valeurs
cotées au fixing

70
II- Les groupes de cotation

La séance de Bourse

On distingue trois modes de cotation

Le Fixing

Le Multifixing

Le Continu

A chaque mode de cotation correspond


un groupe de valeurs

71
Le Multifixing
-Confrontation de tous les ordres préalablement introduits par les sociétés de bourse dans le SCE.
-Détermination d’un cours unique pour chaque valeur.

9h 11h00 13h00 15h00 15h30


Pré-ouverture Transactions Transactions
Accumulation
des ordres
1ère 2ème 3ème
Ouvertur Ouvertur Ouvertur
Pas de
e e
Accumulation e
Accumulation Accumulation
des ordres des ordres des ordres
transactions
Pas de Pas de Pas de transaction
transactions transactions
Fixing Fixing Fixing Clôture

72
II- Les groupes de cotation
Le Continu
-Confrontation de tous les ordres au fur et à mesure de leur prise en charge par le SCE.
-Détermination d’un cours instantané.

9h 10h 15h25 15h30


Pré-ouverture Séance Pré-clôture

Accumulation Transactions Accumulation


des ordres des ordres
Ouverture Clôture

Pas de
Pas de transactions transactions
Fixing Fixing

73
II- Les groupes de cotation

Comment se fait la répartition des valeurs entre chaque


mode de cotation ?
– Critères de liquidité

• Volume de transactions ;
• Nombre de titres traités ;
• Nombre de séances où la valeur a traité ;
• Nombre de contrats enregistrés ;
• Flottant.

– Mise à jour semestrielle

74
II- Les groupes de cotation
Concrètement sur les écrans de cotation
Continu
La séance de bourse n’a pas encore débuté

Variations à la hausse et à la baisse


75
II- Les groupes de cotation
Lors de la pré-ouverture en continu les ordres s’accumulent sur la feuille de
marché et sont classés par meilleures limites de prix et de temps

Le NSC – V200 Le NSC – V900


année 97 année 2008

76
II- Les groupes de cotation
Lors de la pré-ouverture un prix d’équilibre ou prix d’ouverture est calculé
par le système, qui permet l’échange du plus grand nombre de titres.

77
II- Les groupes de cotation

Continu Lorsque la séance de cotation démarre...

78
II- Les groupes de cotation
Profondeur de la valeur CGI après l'ouverture de 10h30

79
III- Les Nouvelles règles de gestion

• Gel partiel
• Compensation à la meilleure limite
(achat/vente forcé)
• Anonymat des ordres et des
transactions
• Principe d’écrasement des limites

80
 Gel partiel

l’ordre gelant peut donner lieu à des exécutions successives et ne provoque


le Gel que le reliquat susceptible de donner lieu à des transactions en dehors
des seuils.
Carnetd’ordres central enphasedenégociationcontinue
Exemple :
Achat Vente
Ordre Quantité Prix Prix Quantité Ordre
Seuil bas : 181
L1 100 200 180 150 L3
L’introduction de l’ordre L2 10 180
entrainera l’exécution de
100 titres à 200 et le gel
de la valeur par la suite.

 Utilité : saisir rapidement les opportunités offerte par le marché


 Impact: Augmentation de la liquidité

81
 Compensation à la meilleure limite (achat/vente forcé)

Le principe de compensation automatique par le système, pendant la phase


de séance en continu, de deux ordres opposés d’une même société de
bourse à un prix correspondant à la meilleure limite sur le marché n’est
plus autorisées.
Carnetd’ordres central enphasedenégociationcontinue
Achat Vente
Exemple :
SDB Quantité Prix Prix Quantité SDB
L’ordre entrant sera exécuté 1 150 200 200 150 11
face au premier ordre de la 3 10 200
SDB 1 et non face à l’ordre 11 180 200
De la SDB 11 affiché en 10 245 199
troisième position.

 Utilité : saisir rapidement les opportunités offerte par le marché

82
 Anonymat des ordres et des transactions

• Sur le carnet d’ordre, l’identité de la société de bourse


n’apparaît pas dans la feuille de marché. (Voir page 77)

• Après l’exécution, les transactions sont diffusées sans identités


des SDB concernées.

 Utilité :
1- les SDB ne sont pas reconnu ni suivi dans leur stratégie
2- Éviter les comportements moutonniers qui accentuent dans
certains cas
les évolutions du marché

83
 Principe d’écrasement des limites

• Le principe d’écrasement des limites ne sera plus appliqué dans


la nouvelle version.

• Pendant la pré-ouverture et la pré-clôture, les ordres saisis sont


affichés aux prix auxquels ils ont été saisis.

 Utilité : Renforcer la transparence du marché

84
…Une fois l’ordre exécuté...

6
Dépositaire Central
MAROCLEAR

BOUR
SE
2 4
3
PARTICULIERS

1
5

BANK AL MAGHRIB
SOCIETES DE BOURSE

85
La garantie de bonne fin des opérations

 Système de compensation
Ce système donne aux sociétés de bourse l’assurance que les transactions
effectuées sur le marché seront réglées quelle que soit la situation de la
contrepartie.
En cas de Défaut titres / Défaut espèces
Le système de garantie s’interpose et déclenche les procédures de résolution
des défauts titres et espèces

 Fonds de garantie clientèle

Le fonds de garantie est destiné à indemniser la clientèle des sociétés de


bourse mises en liquidation. Ce fond est géré par le CDVM.

86
IV- L’organisation du marché boursier
 Les Marchés Actions

Peuvent être inscrits à la cote les titres de capital négociables émis


par les personnes morales dans les trois compartiments suivants
Marché Marché Marché
Principal Développement Croissance
Profil des entreprises Grandes Entreprises de Entreprises en forte
entreprises taille moyenne croissance
Montant minimum à émettre 75 millions de 25 millions de dirhams 10 millions de dirhams
dirhams
Nombre de titres minimum à 250 000 actions 100 000 actions 30 000 actions
émettre

Capitaux propre minimum 50 millions de - -


dirhams
Chiffre d’affaires minimum - 50 millions de dirhams -

Nombre d'exercices certifiés 3 2 1

Comptes consolidés oui - -

Convention d’animation 1 année 3 années

87
IV- L’organisation du marché boursier

 Le Marché Obligataire

Peuvent être inscrits à la cote dans un compartiment distinct les titres de


créances négociables représentatifs d’émissions répondant aux conditions
suivantes :

Emprunt obligataire

Montant minimum à émettre 20 millions de dirhams

Maturité minimale 2 années

Nombre d’exercice certifiés 2

88
Axe 3:

Principaux Indicateurs Boursiers


&
Sources d’Informations

89
Axe 3. Indicateurs Boursiers & Sources d’information

I – Les principaux indicateurs boursiers


 Le cours d’une valeur
 Le volume des transactions
 Le Flottant
 La capitalisation boursière

 Les indices MASI®flottant & MADEX®flottant

II- S’informer sur la Bourse


 Les publications de la Bourse et des intermédiaires financiers

 Les médias

 Les rediffuseurs d’information

 Le courrier électronique

 Le site de la Bourse

 Les visites à la Bourse

90
?
I- Les principaux indicateurs boursiers

Action
MASI COURS
Obligation

Volume de transactio

Flottant Indice

Capitalisation MADEX

91
LE COURS D’UNE VALEUR

Le cours d’une valeur/action, est le prix auquel l’action a été


échangée au cours d'une séance de bourse

Le cours est une des composantes


essentielles des indicateurs boursiers

92
Volume des transactions

 Le volume de transactions représente l’activité du marché :

c’est la quantité de titres échangés multipliée par leurs cours


respectifs.

 Le volume de transactions permet d’apprécier :

- La liquidité d’un marché,

- La liquidité d’une valeur par rapport à son secteur ou par


rapport à la place.

93
Evolution du Volume des transactions depuis 1993

94
LE FLOTTANT

Le capital d’une société cotée est composé :

- d’une part flottante, composée des titres en circulation sur le marché,


ces titres sont souvent échangés par les actionnaires qui les détiennent
et dont l’objectif n’est pas de contrôler l’entreprise, mais de gérer un
portefeuille et de réaliser une certaine rentabilité.

- d’une part stable, composée du noyau dur et/ou des participations


stratégiques de gros investisseurs dans le capital, cette part ne fait pas
l’objet de transactions régulières.

Un flottant élevé favorise une bonne liquidité de la valeur.

95
LA CAPITALISATION BOURSIERE

Sa détermination

 La capitalisation boursière d’une entreprise est :


Le nombre de titres composant le capital de l’entreprise x cours

 La capitalisation boursière d’un secteur est :


La somme des capitalisations boursières des entreprises cotées
dans un même secteur

 La capitalisation boursière d’une place est :


La somme des capitalisations des entreprises cotées sur cette
place.

96
LA CAPITALISATION BOURSIERE

Son utilité

 Comparer une place par rapport à une autre;

 Donner une idée sur la représentativité d’un secteur;

 Valoriser une entreprise à un moment donné;

 Calculer les indices boursiers (capitalisation flottante)

97
Evolution de la Capitalisation boursière depuis 1993
En milliards de Dhs

98
LES INDICES BOURSIERS

 Un indice boursier est un indice statistique qui mesure


l’évolution d’un panier de titres (actions), représentatif du
marché ou d’un secteur d’activité

 Il représente une référence pour l’évolution des performances

 L’indice est représentatif, fiable et précis.

99
Le MASI®flottant : Moroccan All Shares Index

 C’est un indice boursier qui mesure la performance de la


Bourse de Casablanca, c’est à dire l’évolution quotidienne de
la capitalisation boursière flottante due aux
variations de cours.

 Exhaustif et donc représentatif, le MASI®flottant comprend


toutes les actions cotées.

 Le poids de chacune d’entre elles est égal au pourcentage de


sa capitalisation flottante dans la capitalisation boursière
totale.

100
Mode de calcul

n
∑ fit . Fit .Qit . Cit
I(t) = Base * i = 1

Base : 1000 au 31/12/1991


Bo . Kt
‘t’ : Instant de calcul
‘n’ : Nombre des valeurs de l’échantillon
‘fit’ : Facteur flottant
‘Fit’ : Facteur de plafonnement
‘Qit’ : Nombre de titres total de la valeur i en t
‘Cit’ : Cours de la valeur i en t
‘kt’ : Coefficient d’ajustement en t de la capitalisation de base
‘Bo’ : Capitalisation de base au 31/12/1991

101
®flottant
Evolution du MASI depuis 1993

+33,92%
11 764

10 481 +71,14%

9 198

7 915 +14,67%
+18,95% -5,8%
6 632 -17,9% +22,49%

5 349 +48,95% -10,7% +32,3%


-16,48%

4 066
+31,1%
2 783
+40,8% +5,0%
1 500
93 94 95 96 97 98 99 00 01 02 03 04 05 06 07

102
Le MADEX®flottant: Moroccan Most Active Shares Index

 C’est un indice qui mesure l’évolution quotidienne de la


capitalisation boursière flottante due aux variations de cours.

 Compact, il regroupe les valeurs cotées au continu.

 Elles sont au nombre de 48 valeurs.

103
Evolution du MADEX®flottant depuis 1993

104
II- S’informer sur la Bourse
 Publications de la Bourse et des intermédiaires financiers :
 Bulletin Officiel de la Cote

 Rapports statistiques détaillés

 Bulletin mensuel

 Guides et dépliants pédagogiques

 Études et analyses des sociétés de bourse

 Textes réglementaires

 Les médias

 La radio Volumes des


transactions MASI

 Les chaînes de télévision nationales

 La presse nationale

105
II- S’informer sur la Bourse

 Autres moyens …

 Les rediffuseurs internationaux (Reuters,


Fin info) : reçoivent en temps réel toutes les
données du marché casablancais.

 Vous pouvez aussi ….

 Participer aux formations de l’école de la Bourse

 Visiter l’Espace Bourse

106
II- S’informer sur la Bourse

 Le courrier électronique

ecole@casablanca-bourse.com

 Une gamme de services à la pointe de la technologie

 Mon portefeuille

 Allô Bourse

107
II- S’informer sur la Bourse
 Site Internet de la Bourse de Casablanca

108
109
Contactez nous

Bourse de Casablanca
Service Marketing

Avenue de l’Armée Royale, Casablanca


Tél. : (212) 22 45 26 30
Fax : (212) 22 45 26 11

E-mail : a-bennani@casablanca-bourse.com

110
MERCI DE VOTRE ATTENTION

111