Vous êtes sur la page 1sur 13

ENSEIGNEMENT

LUDIQUE ET TIC EN
UKRAINE

Mémoire de stage Ramos Philippe


Université de Provence Septembre 2009
La Russie? Non, non,
l’Ukraine!
• 1991 date de l’indépendance.
• Deuxième pays d’Europe en terme de
superficie, devant la France.
• 48 Millions d’habitants.

MAIS de nombreux points communs: un fort


lien historique, culturel, l’usage de la
langue russe et une image positive de la
France.
Carte de la Russie :
Mon cahier des charges:
§ 12 heures réparties dans deux écoles (l’école
92 et 115) et deux départements
universitaires (DFST et DEI).
§ Un rôle secondaire, un contexte difficile
( fréquence, absentéisme), mais une liberté
d’action.
§ Autres fonctions: participation à la vie du
CFDF de Donetsk (animateur, aide à la
gestion de la médiathèque, examinateur et
correcteur DELF/ DALF, etc.) , formateur au
Test MESU et missions diverses (tests de
Le choix du Ludisme?
 Les raisons: faible fréquence, absentéisme et
liberté d’action.
 Hypothèse de départ: l’utilisation du jeu pour
pallier au manque de motivation de mes élèves.
Faire que l’apprentissage du FLE rime avec
plaisir et non avec contrainte. Sans plaisir il ne
peut pas y avoir de désir, et sans désir, il ne
peut pas y avoir d’apprentissage efficace.
 S’adapte à la P.A (interculturel, médiation,
pédagogie de projets…), sans renoncer aux
postulats fondamentaux de l’A.C (centration
sur l’apprenant, prise en compte de ses besoins
et ses intérêts, autonomisation, enseignement
axé sur le sens, authenticité, dédramatisation et
exploitation de l’erreur, progression en spirale,
Mes deux types d’activités
ludiques
 Des jeux pour entraîner certaines tâches
langagières ( ex: « les Calligrammes » et
l’écriture créative)
 Des jeux plus ambitieux et complexes
(ex: la simulation globale)
Bilan des activités ludiques
 De nombreux atouts: dédramatisation
de l’erreur, libération de la parole,
créativité, découverte de soi/ de l’autre/
du monde, etc. S’intègrent à la P.A.
 Mais des limites: mon manque
d’expérience, mon statut de stagiaire
(fréquence faible, pas d’évaluation) et le
fort absentéisme des apprenants.

Ainsi les projets moins ambitieux semblent


plus adaptés à mon contexte, car ils
Une expérimentation:
l’utilisation du blogue en classe
Véritable phénomène de société (notamment chez les
adolescents), le blogue serait selon les didacticiens,
au même titre que les activités ludiques, un remède
contre l’ennui.

Mes 3 exemples:
4. le blogue collaboratif « postculture(s) »
5. le concours « bloguons en français: info/intox? »
6. le blogue d’accompagnement « aqualibi »
P.A et blogue: les 7 points
majeurs
Le bilan de l’utilisation du
blogue « postculture(s) »
 Contrasté (participation, questionnaire,
la question de l’évaluation)
 De nombreux atouts: les mêmes que
les activités ludiques + le facteur
nouveauté.
 Mais également des limites:
techniques, pédagogiques, un contexte
difficile, l’hypothèse des autres moyens
de communication.
 L’enseignant devient guide, les
Bilan nombre de commentaires « postculture(s) »

 
Mon évolution
Cette deuxième année en Ukraine m’a
permis de me remettre en question, de
réfléchir sur mes pratiques d’enseignant
(mes forces et mes faiblesses), d’intégrer
la P.A à mon enseignement, et
d’expérimenter l’usage du blogue dans
l’enseignement/ apprentissage du FLE.
Mes perspectives
§ Une troisième année en Ukraine.
§ Chef de projet d’un blogue.