Vous êtes sur la page 1sur 35

いいえ、そんなことないです

先生、 日本語は難しいです。

LA LANGUE JAPONAISE

MON EXPOSÉ PORTERA SUR:
Petite description de la langue japonaise  L’écriture japonaise

La manière d’écrire  Les systèmes d’écriture  Hiragana (la façon de prononcer)/katakana/Kanji/Romaji
 

la culture/suffixes
Les insultes  Le langage non verbal

Mon point de vue

LA LANGUE JAPONAISE  Parlée par 130 millions des personnes au Japon Pas de statut officiel  Utilisée pour:  Les documents officiels et de l’éducation  Considéré comme difficile  .

point 。 .ÉCRITURE JAPONAISE MANIÈRE D’ÉCRIRE Verticale (la manière traditionnelle) de droite à gauche  Horizontale (manière occidentale) de gauche à droite  Quelques signes de ponctuation: .virgule 、 -crochets (fonctionnent comme les guillemets)「」 -Point d’interrogation ? -Point d’exclamation !  .

ÉCRITURE JAPONAISE/SYSTÈMES  Kanjis Kanas hiragana A= a B=b   Romaji katakana .

HIRAGANA  Des mots japonais /onomatopée (seulement des sons des personnes)  Pas d’écriture en Kanji Ou  La personne ne connait pas le Kanji  La 1ère que les enfants apprennent  (tous les livres pour enfants) .

VOYELLES  Voyelles: AIUEO .

Les symboles ont un ordre  46 sons de base (purs)  Impures dérivés des sons purs  Diphtongues (deux voyelles dans une seul syllabe)  .HIRAGANA Au moment d’écrire.

LE HIRAGANA Sons impures: -deux lignes qui représentent sonorisation ou vélarisation. Le Petit cercle: marque occlusive .

« ni » « hi » « mi » et les caractères « ya » « yu » « yo » (ces derniers plus petits) .DIPHTONGUES La combinaison du colonne « i » avec « ki » « shi » « chi ».

.

MANIÈRES DE PRONONCER  Le son [l] n’existe pas en japonais  Substitution pour un « r » douce « Laura » devient « Raura »  NE LE CONFONDEZ PAS AVEC LE CHINOIS C’est le contraire le R devient L arroz=alloz Cela provoque des malentendus (des personnes qui imitent un japonais en parlent avec le « l ») .

 La plus part des sons existent en espagnol  Quelques uns n’existent pas: anglais sh » Sharon « j » James « z » Zone « h » légèrement aspiré Harry ou Hockey « .VOUS ÊTES HISPANOPHONE? VOUS AVEZ DE LA CHANCE!  Prononciation plus facile pour les hispanophones.

KATAKANA  Grâce aux femmes (elles n’avaient pas accès à l’instruction  Simplification des traces du kanji .

KATAKANA .

KATAKANA/POUR TRANSCRIRE DES MOT ÉTRANGERS Transcription exacte impossible à cause des caractéristiques de la prononciation  La transcription se base en la prononciation PAS en l’écriture  Anglais « computer» Portugais « Holanda » .

ajouter le son « u » (presque inaudible)  Exemple: « crack »  « service »  Exception: les combinaisons « tu » et « du » n’existent pas  « bed » .POUR TRANSCRIRE DES MOT ÉTRANGERS  Comment écrire des consonnes isolés  Solution chercher dans le Katakana le son qui se ressemble le plus.

KANJI Des idéogrammes empruntés du chinois  Ils désignent des concepts -non pas des sons  Existence: 50.945 d’usage commun  (obligatoires à l’école)  .000  Plus utilisés: 3.000  1.

LECTURES Les façons de lire le même caractère:  On’yomi (lecture du chinois)  Kun’yomi ( lecture originelle japonaise)  .

EXEMPLES DE KANJIS .

ROMAJI C’est l’alphabet latin  Les japonais l’utilisent peu  Pour les panneaux dédiés aux étrangers  Pour les méthodes pour apprendre japonais  .

LA CULTURE REFLÉTÉ DANS LA LANGUE Société très hiérarchisé cela influe dans la façon de parler  L’âge  Différence entre les homme et les femmes  Les suffixes  …pour éviter des malentendus: « san »  .

les jeunes l’utilisent (ce n’est pas si formel que san)  -chan: suffixe affectueux pour les filles et les garçons (ne pas l’utiliser avec un homme)  .QUELQUES SUFFIXES -sama: suffixe très formel utilisé plutôt à l’ácrit (dans les lettres) ou pour les rois.  -san: le plus commun il peut être utilisé dans plusieurs cas (ce n’est pas informel)  -Kun: quand un personne avec un statut plus haut parle avec quelqu’un plus inférieur.

$€#@&! Les insultes ne sont pas très utilisés  Présents dans les Films japonais et dans les« mangas »  Garder la face est très important au japon  L’insulte le plus utilisé:  écrit en katakana .

.

POUR BIEN RÉUSSIR Le langage non verbal  véhicule75% de l’information transmise  Les gestes ne sont pas universels:  Pour parler de moi: pointer vers le nez  Au moment de manger: 頂きます (ItadaKiMaSu) joindre les mains et s’incliner légèrement  .

Il indique l’argent Il indique que quelqu’un est mort .

.

O-JIGI La salutation la plus connu hors des frontières du Japon (la révérence)  Les enfants l’apprennent à un très jeune âge  Très importante dans la société  .

 Pour les femmes et les filles: le regard baissé avec les mains devant  .COMMENT EXÉCUTER LE O-JIGI Les hommes et les garçons: avec le dos droit et les mains sur les côtés.

IL EN EXISTENT 3 TYPES PRINCIPAUX: Informels entre 20 et 25 degrés  Formels 30 et 45 degrés  Très formels 90 degrés  .

les avantages d’être hispanophone au moment d’apprendre le japonais  Le langage non verbal  La langue japonaise est complexe cependant elle n’est pas si difficile que l’on imagine  Connaître cette langue enrichie notre manière de penser et voir le monde (où une langue étrangère quelconque)  .BREF… Je vous ai présenté les 4 écritures japonaises.

ありがとう .

com/post/128201912 95  . Norma: 2007  http://wtfjapanseriously.SOURCES http://www.com/p/sistema-deescritura. Bernabé Marc.tumblr.org/wiki/%C3%89critures_du_japo nais  Japonés en viñetas.htm  http://fr.wikipedia.verjapon.