Vous êtes sur la page 1sur 37

LES RÉSEAUX

INFORMATIQUES

 Présenté par: Cne TRICHA

05/12/09
Qu'est-ce qu'un réseau?

réseau (en anglais network) : un ensemble


d'entités (objets, personnes, etc.)
interconnectées les unes avec les autres

05/12/09 Les réseaux informatiques


Exemple:

 Réseau téléphonique  Son


 Réseau de transport  Personnes
 Réseau télégraphique  Texte
 Réseau informatique  Texte, son, image

05/12/09
Intérêt d'un réseau

 Le partage de ressources (fichiers, applications


ou matériels, connexion à Internet, etc.)
 La communication entre personnes (courrier
électronique, discussion en direct, etc.)
 La communication entre processus (entre des
ordinateurs industriels par exemple)
 La garantie de l'unicité et de l'universalité de
l'accès à l'information (bases de données en
réseau)

05/12/09
Intérêt d'un réseau (suite)

 Diminution des coûts grâce aux partages


des données et des périphériques,
 Standardisation des applications,
 Accès aux données en temps utile,
 Communication et organisation plus
efficace.

05/12/09
Selon la distance séparant les
machines du réseau, On
distingue 3 types de réseaux

05/12/09
Types de réseau

 RESEAU LOCAL : (LAN)


 Wireless LAN
 RESEAU METROPOLITAIN (MAN)
 RESEAU ETENDU (WAN)

05/12/09
 la topologie logique :
La topologie logique décrit le mode de fonctionnement du
réseau, la répartition des noeuds et le type de relation
qu'ont les équipements entre eux.

 la topologie physique:
La topologie physique décrit la mise en pratique du réseau
logique (câblage etc.)

05/12/09
Différentes topologies logiques.

 Les réseaux en étoile:

05/12/09
 Les réseaux en étoile:

Avantages : inconvénients :

Les possibilité de l'ajout des plus onéreux qu'un réseau à


nœuds facilement ; topologie en bus (achat de
facilité de localisation des concentrateurs, câbles) ;
pannes ; si le concentrateur est
débranchement d'une défectueux tout le réseau tombe
connexion ne paralyse pas le en panne.
reste du réseau

05/12/09
Différentes topologies logiques.

 Les réseaux en anneau:

05/12/09
 Les réseaux en anneau:

Avantages : inconvénients :

Minimisation de la quantité de câble Le retrait ou la panne d'une entité


nécessaire active, paralyse le trafic du réseau
Simplicité du protocole, en évitant la
gestion des collisions

05/12/09
Différentes topologies logiques.

 Les réseaux en bus:

05/12/09
 Les réseaux en bus:

Avantages Inconvénients
Facile à mettre en œuvre et à étendre Difficile à administrer
Utilisable pour des réseaux temporaires Longueur du câble et nombre de stations limités
(installation facile) Un câble coupé peut interrompre le réseau
Présente l'un des coûts de mise en réseau Les performances se dégradent avec l'ajout de
le plus bas station
Faible sécurité des données transitant sur le réseau
Un virus sur le réseau peut affecter toutes les
stations
Elle est extrêmement vulnérable étant donné que si
l'une des connexions est défectueuse, l'ensemble du
réseau en est affecté.
Il faut utiliser un bouchon pour les extrémités du
bus. (la boucle doit être fermée)

05/12/09
Selon le niveau de sécurité et
la manière de transmission de
données, on distingue 2 types
de réseaux (Réseau local)

05/12/09
Types de réseau(LAN)

 RESEAU poste à poste( peer to peer)


 RESEAU client/sereur

05/12/09
Architecture égal à égal

 les réseaux d'égal à égal ne sont


valables que pour un petit nombre
d'ordinateurs
 pour des applications ne nécessitant pas
une grande sécurité

05/12/09
Architecture client/serveur

recommandé pour des réseaux nécessitant un


grand niveau de fiabilité

des ressources centralisées


une meilleure sécurité
une administration au niveau serveur

05/12/09
CÂBLAGE

 Le câble coaxial
 La paire torsadée
 La fibre optique
 WI-FI

05/12/09
Carte réseau

05/12/09
Câble coaxial

05/12/09
Connecteur et prise RJ45

Câble RJ45 croisé

05/12/09
Fibre optique

 Elle se présente sous la forme d'un fil de verre,


entouré d'une gaine "réfléchissante" pour faire
circuler de la lumière.

05/12/09
Fibre optique

Avantages
 perte de signal sur une grande distance bien plus
faible
 vitesses de transmission très élevées,
 insensibilité aux interférences extérieures
(proximité d'un néon ou d'un câble à haute tension,
par exemple),
 pas d'échauffement (à haute fréquence le cuivre
chauffe, il faut le refroidir pour obtenir des débits
très élevés).

05/12/09
Réseau local sans fil.

05/12/09
Normes et organismes

 ISO:International Standard Organisation


 UIT-T:Union Internationale des
Télécommunications -Standard du secteur
des télécommunications
 CCIT: Commission Consulltative
Internationale pour le Télégraphe et les
Téléphones

05/12/09
Modèle OSI (Open System Interconnection
model)

 Le modèle OSI décrit ce que chaque


couche doit réaliser (le service), les
règles et le format des échanges (le
protocole).

05/12/09
Modèle OSI (Open System Interconnection
model)

 gère le transfert des informations entre programmes.

 la mise en forme des données, éventuellement l'en cryptage


et de la compression des données

l'établissement, de la gestion et la coordination des


communications

la remise correcte des informations (gestion des erreurs),


utilise notamment l'UDP et le TCP

détermine les routes de transport et s'occupe du traitement et


du transfert de messages: gère IP, ICMP et FTP. On retrouve les
routeurs et certains switch

Gère les corrections d'erreurs du signal: switch (également au


niveau 3 pour certains modèles), …

gère les connections matérielles, définit la façon dont les


données sont converties en signaux numériques. On retrouve
les cartes réseaux et les hubs.
05/12/09
Modèle OSI (Open System Interconnection
model)

⇓ Couche Application 7 Couche Application


⇑ En tête application DATA

⇓ Couche Présentation 6 Couche Présentation


⇑ En tête présentation EA DATA

⇓ Couche Session 5 Couche Session


⇑ En tête session EP EA DATA

⇓ Couche Transport 4 Couche Transport


⇑ En tête Transport ES EP EA DATA

⇓ Couche Réseau (Network) 3 Couche Réseau


(Network)
⇑ En tête Réseau ET ES EP EA DATA

⇓ Couche liaison de
données (Data Link)
2 Couche liaison de
données (Data
⇑ En tête Liaison ER ET ES EP EA DATA
Link)

⇒ Couche Physique (
Physical)
1 Couche Physique
(Physical)
⇒ En tête Liaison EL ER ET ES EP EA DATA

Support de communication

05/12/09
EQUIPEMENTS RESEAU

 HUB ou switch
 Répéteur
 Routeur
 Passerelle
 Pont

05/12/09
• Ce n'est pratiquement qu'un répétiteur.
• Il amplifie le signal réseau pour pouvoir le renvoyer vers tous PC connectés
• sont caractérisés par un nombre de connexion: 4, 8, 16, 24, 48

05/12/09
•Le switch redirige directement le message vers
l’ordinateur adéquat (table d’adrese MAC)

•Il peut être stackable (empilable)

05/12/09
Répéteur

On distingue deux fonctions principales :


 Permettre de franchir les limites physiques dus
aux supports physiques
 Faire « interface » entre deux supports physiques
différents

05/12/09
Le routeur

•un équipement avec l'adresse 12.0.0.0 (classe A) peut directement


communiquer avec un équipement d'adresse TCP/IP 16.23.25.98.
•un équipement avec l'adresse 127.55.63.23. (classe B) peut directement
communiquer avec un appareil situé à l'adresse 191.255.255.255 (classe B).
•un PC dans un réseau interne avec l'adresse 192.168.1.23 peut
communiquer avec l'adresse 192.168.1.63 (classe C identique).
•Par contre, la connexion d'un PC avec l'adresse 192.168.1.23 (classe C)
devra passer par un routeur pour communiquer avec une installation situé en
15.63.23.96 (classe A). Ceci est le cas pour un PC qui se connecte à un site
Internet (utilisant des adresses de classes A ou B). De même, dans un réseau
interne, la connexion de deux stations dans des réseaux de classes C différentes
(par exemple 192.168.2.23 et 192.168.3.32) doivent passer par un routeur. Un
réseau sans routeur est donc limité à 254 stations (0 et 255 ne sont pas utilisées

05/12/09
Adresse MAC

Chaque carte réseau se distingue par une adresse


MAC. Cette adresse est unique pour toutes les cartes
réseaux dans le monde. Elle est constitué de 6 octets de
type XX.XX.XX.XX.XX.XX ou chaque XX varie de 0 à
255. L'adresse est souvent donnée sous forme
hexadécimal. Par exemple 4D.FF.56.D2.AF.26.

05/12/09
Le modèle TCP/IP

Paquet de données Modèle TCP/IP Modèle OSI


message Couche application Couche application
Couche Présentation
Couche session
segment Couche Transport Couche transport
datagramme Couche Internet (IP) Couche réseau
trame Couche Accès réseau Couche Liaison de
donnée
Couche Physique

05/12/09
classe adresses
A 0.0.0.0 à 127.255.255.255

128.0.0.0 à 191.255.255.255
B
192.0.0.0 à 223.255.255.255
C
224.0.0.0 à 239.255.255.255
D
E 240.0.0.0 à 247.255.255.255

05/12/09