Vous êtes sur la page 1sur 55

Identification des besoins de la

facilitation commerciale :
Exemples Pratiques

Cas de l’Algérie, du Maroc & de la


Tunisie
Genève Octobre 2004
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
• Généralités
 Projet de facilitation du commerce et C. Elect
 Destiné aux pays MED non membres U.E
 Durée 02 ans
 Objectifs: Recherche de compétitivité sur marchés
 Comment ? : En simplifiant les procédures
commerciales et en développant le Com Elect
 Pourquoi? : Procédures officielles complexes
causent des surcoûts et ralentissent des flux
commerciaux.
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

Des études nationales dans les trois pays du


Maghreb (Algérie Maroc Tunisie) ont été engagées
grâce au concours d’experts locaux elles portent
sur :
La facilitation du commerce et transactions
électroniques
Ces études se proposaient de faire :
L’Etat des lieux
Les propositions de mesures correctives
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
Étude réalisée en Algérie au Maroc et en Tunisie
à l’aide d’un :
GUIDE POUR L’AUDIT, L’ANALYSE
ET LA PRÉPARATION DE PLANS D’ACTION
Ou
      Trade and Transport Facilitation
A Toolkit for Audit, Analysis and Remedial Action

nécessaire à la bonne conduite de l’étude.


Identification des besoins de la facilitation
commerciale
Comment est structuré ce guide ?

A. Partie I Audit
Questionnaires : 12 intervenants
B. Partie II Analyse et interprétation
Éléments de l’étude : 11 rubriques
C. Partie III. Mesures correctives
Fonctions essentielles : 04 rubriques
Conditions de réussite 04 rubriques
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

Partie I : AUDIT :Questionnaires 12 intervenants


o Agents transitaires courtiers
o Exportateurs
o Importateurs
o Transporteurs
o Ports
o Aéroports
o Point de passage au frontière
o Banques commerciales
o Autorité chargée du contrôle des changes
o Douanes
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
o Agences d’inspection avant expédition
o Chambre de commerce
o Ministère de commerce
o Autres Ministères
Observations
o La chronologie de la conduite respectée
o Les réponses aux questions analysées
o Les propositions pertinentes dégagées
o Certains aspects traités différemment dans
chacun des 03 pays selon leur réalité
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
I. Intégrité des services des douanes
1. Cadre normatif. (Algérie)
 Intégrité et fonction publique
 Intégrité et code des douanes
 Intégrité et statuts particuliers
 Prise en charge pertinente (Code d’éthique)
2. Facteurs déterminants
 Statuts
o Recrutement et formation
o Conditions de travail (salaires, logements…)
o L’exercice des prérogatives
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

Aspects du pouvoir discrétionnaire Au nombre


de 11 classés en 03 catégories
o Le droit de visite (Marchandises,Personnes.Moyens
de transport, Domicile.)
o L’octroi de facilités de procédures et formalités
o La discussion en matière de transaction.
Identification du domaine de corruption
o L’appréciation de la valeur en douane
o Les vérifications des marchandises
o Négociation transactionnelle relativement
transparente
Identification des besoins de la
facilitation commerciale
II. Intégrité des services des douanes (Maroc)
 Volonté affichée des pouvoirs publics de:
promouvoir l’éthique, de combattre la
corruption par l’élaboration d’un «Pacte
de Bonne Gestion».
But recherché est de faire des services
de l’Administration un instrument
efficace au service des usagers.
Identification des besoins de la
facilitation commerciale
En matière normative
Rénovation du Code de Douanes par :
La simplification des procédures,
L’adoption en 1998 de la valeur
transactionnelle.
L’adoption de la convention de Kyoto révisée;
La simplification tarifaire (T% D. D de 26 à 6 )
La décentralisation administratives
La promotion des fonctions animation, pilotage
et de conception.
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
La promotion de l’éthique au Maroc passe par:
Modernisation et simplification
Sensibilisation et responsabilisation
Communication et formation
Mobilité et dissuasion
Déconcentration et contrôle de proximité.
Mise à niveau des auxiliaires du commerce
Identification des besoins de la
facilitation commerciale
Intégrité des service des douanes (Tunisie)
Le dispositif normatif comporte:
Le statut de la fonction publique,
 Le code des douanes, (Art 47)
Les statuts particuliers,
Le code pénal
La convention Kyoto , la déclaration d’Arusha
Les actions préconisées sont identiques (DZ)
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

Quelque soient les mesures prises la


corruption a deux impacts essentiels:

 Un élément d’insécurité juridique pour


l’opérateur

 Un obstacle à la mise en place de


simplification des procédures
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

II. Efficacité.
1. Algérie : Automatisation facteur d’efficacité
 Introduction de la déclaration unifiée en 1986
 Adoption du système SIGAD en 1995
o Couvre 97% : bureaux repartis sur le territoire
o Permet dédouanement à distance
o Limite le pouvoir discrétionnaire
o Garantie de l’égalité de traitement
o Accélère les procédures
o Réduit les délais et coûts financiers
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
2. Facilitation : le circuit vert.
 Fondement:
Convention de Kyoto : Gestion des risques
Déclaration Arusha : Limitation du pouvoir
Discrétionnaire des agents des douanes .
 Procédure : conditions d’octroi (03)
Contrôle sélectif adossé au système SIGAD
Enlèvement immédiat.
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
Perspective du circuit vert
Révision des conditionnalités
L’ouverture de la procédure aux produits à taux
réduits 0 & 5% (Faible risque)
Consolidation par l’approfondissement de la
gestion des risques grâce à l’assistance
Objectif visé 50% fin juin 2005
Ambition difficile à réaliser compte tenu de
l’adoption tout à fait récente du système de
gestion des risques
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
Efficacité.
1. Maroc : Automatisation facteur d’efficacité
 En matière de facilitation
Changement du système SADOC par le système
BADR plus approprié
 En matière de simplification des procédures :
 La promotion de la création de magasins et
aires de dédouanement.
 La sélectivité des déclarations.
 La simplification de la gestion des R E D .
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
En Tunisie : Automatisation facteur d’efficacité
En matière normative
 Code des douanes promulgué en 1955
 Adapté à l’évolution du mouvement international
d’harmonisation des procédures préconisée par
les organisations internationales (OMD OMC OMI)
En matière de simplification
 Adoption du "Document Administratif », en
Janvier 2001, conforme aux normes
internationales
 Promotion de la plateforme numérique le TRADE
NET
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

En matière de facilitation :
Des procédures nouvelles sont mises en place
pour certaines entreprises stratégiques le
dédouanement des marchandises dans les
magasins cales
 Objet :Acheminement des produits en zone sous
douane appartenants aux transitaires
 But : Eviter les surcoûts logistiques et les vols
 Interet: Surseoir au paiement des taxes
 Fluidité dans le trafic des marchandises et
désencombrement des ports
Conclusion

Un effort normatif d’adaptation de la


législation douanière dans le sens de la
facilitation est PERCEPTIBLE
Une évolution notable dans l’amélioration de
l’automatisation des procédures avec un
système de dédouanement PERFECTIBLE ,
(Intranet et Site Internet)
Sigad en Algérie, Badr au Maroc , Sinda et
Trade Net en Tunisie
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
II. Gestion des ports (ALGERIE)
Données : 10 ports de commerce dotés
Entreprises portuaires assument triple
missions:
 Mission de puissance publique
 Protection du domaine public
 Mission de service public
 Gestion des installations
 Activités commerciales
 Remorquage ,acconage, avitaillement…
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

La création de l’autorité portuaire par


amendement du code maritime en 1998
Séparation des missions
La mission de puissance publique est
dévolue à des organes de l’état « autorités
portuaires »
Au nombre de 03 (est centre ouest)
Décret portant statut type pris 18-08-1999,
Autorité portuaire non encore installée
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

Engagement d’un nouveau système de


management portuaire, portant sur :
 La mise à niveau et la révision des postes de
travail
 La contractualisation des rapports
 L’extension progressive de cette formule
 Nouvelle installation portuaire : 2ème terminal
à conteneurs et le port sec (ACS)
 Mise en réseau de la communauté portuaire
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

Gestion des ports (Maroc)


 Le patrimoine portuaire est composé de 30
ports dont 11 principaux ports de
commerce.
 Les intervenants relèvent soit de
l’Administration soit d’Organismes publics
ou privés
 Dans le cadre du processus de mise à
niveau, le Maroc entreprend la révision du
cadre institutionnel et réglementaire
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
Gestion des ports (Tunisie)
Les ports de commerce étaient rattachés à un EPIC il a
été conféré des attributions de puissance publique
(police des ports).
Les ports sont régis par des statuts particuliers
spécifiques à chaque port.
L'agence Nationale de Protection de l'Environnement
(l'A. N. P. E) intervient aussi pour coordonner les
activités administratives visant la protection de
l'environnement.
Les installations portuaires ne sont pas conformes au
standard des ports traitant les trafics de taille
moyenne
Conclusion
 

1. La similitude dans les trois pays :


 Pas de concurrence dans la prestation de service
au niveau des ports
 Faiblesse du secteur privé à l’intérieur de l’enceinte
portuaire
 Dualité d’intervention des organismes mandatés
par les pouvoirs publics
 Les actions d’extension et d’automatisation
entreprises dans les différents ports à des rythmes
différenciés sans passerelles entre les acteurs de la
communauté portuaire
Conclusion
2. Recommandations
A l’exception de la Tunisie qui bénéficie de l’apport du
TRADE NET la communauté portuaire gagnerait à
être fédérée (Action en réseau ) dans une plate
forme d’intervention
La nécessité est ressentie pour les trois pays de
clarifier et de promouvoir la transparence dans
les domaines d’intervention des acteurs de la
communauté portuaire .
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

Ce qu’il faut retenir


La communauté portuaire a besoin
I. D’une unité d’inspiration
(stratégie)
II. D’une convergence d’action
III. D’un pilotage consensuel
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
III.Intégrité des négociants et respect des règles
(Algérie, Maroc, Tunisie)
Fondement : Déclaration de Colombus ONU.1994
 « Pas de corruption sans corrupteur »
 Implication des intervenants dans la moralisation
 L’automatisation réduit l’intervention humaine
Constat:
 Mécanismes de prévention sont empiriques
 Nécessité d’identifier , de cerner le pouvoir
discrétionnaire et l’encadrer par des contrôles ciblés
 Promotion de l’éthique professionnelle chacun selon
sa spécificité par la formation et le contrôle.
FACILITATION DU COMMERCE ET COMMERCE
ELECTRONIQUE

Cadre réglementaire Douane: (Algérie Maroc Tunisie)


 Le code des douanes (modifications et adaptation avec
les conséquences de l’adhésion OMC (Tunisie et Maroc)
ou préparation à l’adhésion ( Algérie)
 Les procédures de recours
 (Convention Kyoto et d’Arusha + textes OMD
 Commissions de recours prévues par les textes
 Tendance à recourir aux solutions informelles
 Publications des réglementations Journal officiel , Avis
SIGAD SINDA BADR, Internet , colloques
 Accession aux conventions KYOTO, S. H . ISTANBUL
et autres instruments juridiques liés à la chaîne
logistique
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

III. Réglementation et efficacité du


système de contrôle technique et
d'inspection
Le contrôle aux frontières des services
des douanes recouvre des aspects
multidimensionnels, c’est pour cela qu’il
leur est confié par les administrations
techniques le soin de prendre en charge
les différents contrôles particulièrement
ceux revêtant un caractère public
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
Pour les trois pays les contrôles techniques de santé
publique, le contrôle phytosanitaire aux frontières des
végétaux, produits végétaux et matériel végétal sont
effectués par les agents habilités de même que le
contrôle de qualité pour certains produits
A chaque régime de contrôle technique correspond une
liste de produits. (Certification, conformité ,contrôle
systématique
En Tunisie par exemple le contrôle technique est assortie
de l’obligation de produire un document appelé AMC
(autorisation de mise à la consommation) lors du
dédouanement d’une marchandise importée soumise
au contrôle technique.
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
Ce qu’il faut retenir
Les problèmes recensés résident
- Dans la complexité et non lisibilité des
contrôles
- Dans les longs délais de la prestation de
contrôle
- De l’indisponibilité de laboratoires aux abords
des frontières
- De la non maîtrise des règles liées à la
normalisation
Identification des besoins de la
facilitation commerciale
IV. Transport et facilitation
 Intérêt facilitation dans le transport (tout mode)
 sur le plan des coûts,
 des délais de livraison,
 de la sûreté des expéditions
 de l’image de marque de l’entreprise.
 Constat :
 Les trois pays sont signataires d’un grand nombre
de conventions ( I & B)
 leurs applications pratiques soulèvent des
difficultés pour tous les négociants
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

Les trois pays partagent en commun


 La faiblesse de la sensibilité logistique
 Les insuffisances de la multi modalité
 Les démarches préconisées sont
encore rigides et souvent obsolètes
Les attentes des entreprises sont :
 Maîtrise des délais,
 Fiabilité des engagements,
 Flexibilité des solutions de transport,
 Sécurité logistique
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
V. Système de paiement
Pour les trois pays les approches et
expériences sont différentes
 Les problématiques exposées sont le
résultat de difficultés recensées sur le
terrain selon des sensibilités spécifiques
 Il partagent par contre le relatif
professionnalisme des négociants dans la
conduite des opérations liées à la
transaction commerciale
Identification des besoins de la
facilitation commerciale
En Algérie : Reforme bancaire en cours
Données : 28 institutions bancaires et financières
et Obligation de domiciliation bancaire
(Transactions)
Contraintes des banques :Faible bancarisation de
l’économie , usage du chèque faible, Carte de
paiement électronique très réduite
Contraintes des opérateurs : relativement
solvables , bancables, et souvent non
professionnels
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

En Tunisie sur le plan pratique bancaire


Relative maîtrise par les opérateurs de
règles et pratiques bancaires
Incidences relevées au dédouanement et
au niveau des opérations de transferts
Faiblesse dans la maîtrise des
réglementations de l’E U partenaire
Incidences sur les engagements .
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
Au Maroc : Les Réformes sont en cours :
 Les contraintes
 Eparpillement de la législation sur les garanties.
 Absence de charte Banques clients
 Législation sur le cautionnement très ancienne
 Les efforts
 Codification et de modernisation des textes en
cours de déploiement .
 Création d’un comité de mise à niveau du
système bancaire
Identification des besoins de la
facilitation commerciale
Ce qu’il faut retenir
1.Une nécessité de réhabiliter l’usage de la
monnaie scripturale
2.Une codification simplifiée des normes et
usages bancaires est plus que nécessaire
3.Une professionnalisation des opérateurs
dans pratique bancaire
4.Une intégration des pratiques bancaires dans
les standards internationaux
Identification des besoins de la
facilitation commerciale
VI. Cadre juridique des N T I C
L’utilisation des N T C I est reconnue
 Comme le facteur essentiel de la croissance
et de l’emploi
 Comme vecteur important pour accélérer les
échanges internationaux et la modernisation
de la gestion des affaires.
Les trois pays se sont engagés dans cette voie
Identification des besoins de la
facilitation commerciale
Les trois pays (Algérie Maroc Tunisie) ont :
 Affiché les ambitions & élaboré les programmes
Contraintes :
 Cadre normatif mis en place (Lois, décrets)
(signature et commerce électronique) qui reste
à parachever (CNUDCI)
 Mise en place de structure et agence idoine
 Développement d’une politique d’investissement
en matière N T C I ( Supports téléphoniques et
infrastructures de base )
 Promotion de la politique de privatisation
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
 Enseignements:Automatisation de la chaîne
• EDI : utilisation réduite en Algérie mais suscite
suscite engouement dans les places portuaires
• EDI : Développé au Maroc et Tunisie
• Tel et fax le plus utilisé , qualité des liaisons faibles
En Algérie
• Trade Net en Tunisie en expansion (Ex à méditer)
• Internet utilisé pour la messagerie dans la chaîne
logistique
• Intervenants de la chaîne logistique disposent de
sites vitrines non dynamiques
Identification des besoins de la
facilitation commerciale
Il faut retenir l’initiative Tunisienne (A méditer)
 Création en 1996 du Comité de facilitation des
procédures du commerce extérieur (COF PRO).
 Ce Comité a pour mission
 De rationaliser les circuits d'information
 De faire connaître, de diffuser et de promouvoir les
recommandations aux normes préparées par les
organismes internationaux concernés par la
simplification des procédures du commerce extérieur,
 De réduire les documents requis au strict minimum et
les adapter notamment aux standards internationaux ISO
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

Partie III Mesures correctives


1. Intégrité en douanes :
A. La consolidation
 Baisse de fiscalité à l’importation,
 L’automatisation à 100% des échanges
 Dématérialisation des opérations
 Normalisation de la gestion: Les rotations
 Les cotations aléatoires par les SIGAD
BADR et SINDA Algérie Maroc Tunisie
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

B. Douane et logistique
 Nécessaire maîtrise de l’évaluation
 Assistance à la formation des douaniers en
matière de gestion des risques
 Normalisation de la gestion des ressources
humaines et promotion de l’éthique
 Réhabilitation des contrôles à postériorité
 Généralisation de la procédure du circuit vert
 Promotion des organes de consultation
 Sécurisation des systèmes informatiques
Identification des besoins de la
facilitation commerciale

Efficacité (Algérie Maroc Tunisie)


 La simplification des procédures
 La généralisation de l’usage de l’E D I
 L’automatisation poussée des échanges
 Le renforcement de la sensibilité
logistique et de la capacité de la multi
modalité
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
II. Fonctionnement des ports (Algérie Maroc
Tunisie)
 Promotion du management portuaire par:
 L’audit et la mise en réseau de la communauté
portuaire
 La promotion de la contractualisation et le
Développement de la conteneurisation
 La maîtrise des coûts logistiques des
marchandises
 Certification de la gestion portuaire
 La promotion de la libre et loyale concurrence
entre les pavillons et la concession des
services portuaires par le désengagement de
l’Etat ou de ses démembrements de la sphère
commercial
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
Assistance technique du système
informatique portuaire pour la mise en
réseau de la communauté portuaire
Promotion des passerelles entre les
différents intervenants (Douane -Port) et
autres intervenants
Sur le plan juridique :
Installation de l’autorité portuaire
Prise en charge du dossier privatisation
Modernisation des textes régissant le séjour
des marchandises au port
Identification des besoins de la facilitation
commerciale

IV. Les transports (Tous modes confondus)


 Automatisation (EDI-EDIFACT-ONU)
 Mise en œuvre des conventions
internationales et des comités de
facilitation
 Standardisation et la certification
 Mise en œuvre du transport multimodal
 Codification et la formation
 Promotion de plates formes logistiques
portuaires et à l’intérieur du pays
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
V. Système de paiement
 Infrastructure
 Interconnexion informatique avec les intervenants de
la chaîne logistique en Développant des passerelles
et compatibilités (Douane –Banque- Port- Assurance)
 Codification de la signature électronique et la
certification
 Promotion de la dématérialisation du paiement
conformément aux standards internationaux
(Electronisation des moyens de paiement)
Identification des besoins de la facilitation
commerciale
Assistance en matière de préparation du
cadre juridique du commerce électronique
Conformément aux dispositions des
conventions internationales (CNUDCI)
Commerce électronique
Signature électronique
Codification , certification , standardisation
et sécurisation du système de paiement
Conclusion
Quatre grandes nécessités à gérer!

1. Nécessité d’élaborer une stratégie de la


facilitation commerciale selon des priorités à
déterminer pour chaque pays
2. Nécessité de faire un effort de codification
3. Nécessité de prise en charge du transport
multimodal dans toutes ses formes
4. Nécessité de prise en charge cette stratégie
par des intervenants consensuels soutenus
par les institutions de l’Etat .
Je vous remercie de votre
aimable attention

A. C. DJEBARA
Consultant
Douane Commerce Logistique
Email adjebara@hotmail.com