Vous êtes sur la page 1sur 21

Van der Weyden

Né Roger de la Pasture
Peintre de la Renaissance
flamande ( Tournai 1400-
Bruxelles 1464 )

Rogier Van der Weyden


Sa vie
Rogier Van der Weyden ( ou Weiden ) est
un peintre de la Renaissance flamande,
né à Tournai en 1399 ou 1400 et mort
en 1469 à Bruxelles.
On ne sait pas grand-chose de la vie de
ce peintre, on ne suit son parcours que
par ses œuvres disséminées en Europe.
Après son mariage en 1427, Van der
Weyden entre dans l’atelier de Robert
Campin à Tournai, en 1935, puis est
nommé Peintre de la Ville de Bruxelles
où il s’installe en 1935. Il est ensuite pris
sous les services du puissant duc de
Bourgogne, Philippe le Bon pour lequel il
réalise de nombreux portraits.
Sa renommée dépasse alors les
Saint Georges et le Dragon
frontières du duché, puisque la cour de
1432-1435 Milan enverra des peintres se
perfectionner
National Gallery of Art – Washington DC chez lui. On sait de plus
Sa peinture
Van der Weyden rentre en 1427 dans l’atelier de
Robert Campin, peintre flamand qui influence
toute la peinture de Van der Weyden. Il n’y reste
pas longtemps et sa rencontre avec le peintre Van
Eyck constitue un véritable tournant dans sa vie.
En effet, celui-ci apporte à Van der Weyden une
nouvelle technique picturale qui révolutionnera la
peinture européenne dans les siècles suivants : la
peinture à l’huile. Outre cette technique picturale,
Van der Weyden doit à son aîné le réalisme
poignant qui émane de ses toiles, réalisme mis en
relief par des personnages très humains dans
leurs attitudes. Mais le peintre conserve tout de
même les règles classiques de la composition d’un
tableau.
Vers 1450, Van Eyck voyage en Italie où il
perfectionne sa technique. Même si il peint des
portraits pour la riche famille d’Este, la plupart de
ses œuvres exprimeront désormais un sentiment
religieux intense, qui mettent en exergue le
La Mise au Tombeau du Christ pathétique des scènes qui bouleverse le
Environ 1450 spectateur. Ses couleurs restent tout de même
Galerie des Offices - Florence assez saturées et sa palette très variée.
Chroniques de Hainaut
( Détail )
Quelques tableaux …

Retable du Jugement dernier


1448-1451
Conservé aux Hospices de Beaune
Quelques tableaux …

Triptyque de Sainte Colombe


Environ 1455
Conservé à l’Ancienne Pinacothèque de Munich
Quelques tableaux …

La Lamentation
Seconde moitié du XVe
Conservé à la National Gallery de Londres
Quelques tableaux …

Philippe le Bon Charles le Téméraire


Après 1450 1460
Conservé au Musée du Louvre Conservé à Berlin
Analyse du tableau

Retable du Jugement dernier


1448-1451
Huile sur le bois, 215 x 560 centimètres
Conservé aux Hospices de Beaune
Analyse du tableau – Le Jugement Dernier
Retable du Jugement dernier
1448-1451
Huile sur le bois, 215 x 560 centimètres
Conservé aux Hospices de Beaune
Analyse du tableau – Le Jugement Dernier
Analyse du tableau – Le Jugement Dernier
Analyse du tableau – Le Jugement Dernier
Analyse du tableau – Le Jugement Dernier
Analyse du tableau – Le Jugement Dernier
Analyse du tableau – Le Jugement Dernier
Analyse du tableau – Le Jugement Dernier
Analyse du tableau – Le Jugement Dernier
Analyse du tableau – Le Jugement Dernier
Analyse du tableau – Le Jugement Dernier

Vous aimerez peut-être aussi