Vous êtes sur la page 1sur 154
mDietetique Les recettes Dukan Bienétre singers Dukan mbietétique LAFRUSTRATION, le Or Dukan fa combat sur trois fronts résister au Poulet tandoori, au Tartare de thon et @ @ DR PIERRE DUKAN ie [eich aux quanta econ 300 ments davree ou Pat dnd elle auterine = Seemann Les recettes + 350 recettes appétisantes, qui prouvent que régime peut rimer avec plaisir * La liste des « 100 aliments Dukan » assortie de la ‘mention magique : « 8 volonté » Les recettes Dukan Rejoigner le milion de personnes qui ont déj8 maigri ‘rice & la méthode Dukan ! DR PIERRE DUKAN : ‘Speciaisé dans le comportement alimentaire et Ia reed Cation nutrtonnele, le Dr Piere Dukan a commence par faconner sa méthode pour ses propres patients, pus oles lectews de Je ne sas cas maig et entn our les Iilios Sineravtes.Taduite en dx langues, s2 methode sistance aa Je ne sais pas eee maigrir en 350 recettes faciles DR PIERRE DUKAN SOMMAIRE Pour que mon régime devienne le votre . 7 Les protéines moteur de mon régime... 7 1. Ce régime ne doit apporter que des protéines 22 2. Ce régime doit étre trés riche en eau... 31 3. Ce régime doit étre pauvre en sel 38 En conclusion see 41 Les plats a base de protéines pures. 4“ Les volailles.. 5 Les viandes ... oo Les cours, . 79 Les poissons et les fruits de mer 89 Les galettes 119 Les desserts. ees 1 Les plats a base de protéines et de légumes. 153 Les volailles.. 155 Les viandes 177 Les C2Ufs un 201 Les poisons et les fruits de mer 215 Les légumesdaccompagnement... 251 Les desserts, . 285 Les sauces, 289 Index des recette 303 Remerciements, 317 POUR QUE MON REGIME DEVIENNE LE VOTRE En rendant a mon éditeur le manuscrit de mon, livre Je ne sais pas maigrir, favais conscience davoir donné fa touche finale au travail dune vie, de fournir a moi-méme d'abord, a mes patients ensuite, & mes lecteurs a venir enfin, une méthode de lutte contre le surpoids, la mienne, fagonnée au cours de mes trente années de pratique quotidienne. Mon entrée dans la nutrition avait commencé par une innovation qui me valut le courroux de mes pairs de lépoque, initiateurs et défenseurs farouches de I'hypocalorique, de la pesée des aliments et du tout en petites quantités. Javais inauguré le régime des protéines alimentaires. Vetais trés jeune et jaurais facilement pu me décou- rager, si l'efficacité, la simplicité et la pariaite adapta- tion de ce régime, au profil psychologique du gros, ne Mmavaient conforté dans cette voie et attaché au mat de mon voilier en pleine bourrasque. Je suis d’un nature! ingénieux, curieux et créatif, et j'ai utilisé ces dons dans le territoire que je connais et pratique le mieux, la relation de homme a son poids. Au fil des ans, j'ai concu puis patiemment affiné ce régime au contact quotidien de mes patients, dans un aller-retour incessant de mesures tatonnantes, dont je ne conservai que ce qui améliorait lefficacité et la tolérance a court, moyen, et surtout long terme, des résultats obtenus, Ainsi s'est batie une méthode qui est devenue la mienne aujourd'hui, et dont le retentissement, l'ex- z A Forigine de espace, 'homme était, du fait de sa constitution et de ses goats instinctifs, taillé pour la chasse et la péche, soit la poursuite du gibier terrestre et aquatique. La femme se spécialisa dans la cueillette, principalement celle du végétal. Issus d'une telle matrice initiale, ces aliments ont acquis trés tot un statut fondateur, celui des aliments les plus spécifiques, les plus humains, les plus nobles et denses, et les plus appropriés a I’homme, tant sur le plan nutritionnel que sur celui infiniment plus inté- ressant pour la gestion du poids, de leur charge affec- tive et émotionnelle de la mise en bouche. Diautant que depuis 50000 ans, ces aliments ont évolué en compagnie permanente de l'homme, en renforgant leurs liens réciproques. est évident que ’étre humain nest plus ce qu'il était, quiil rest plus chasseur-cueilleur, qu'il s'est sédentarisé, qu'il a cultivé et élevé, quiil a bati des civilisations, qu'il a maitrisé son environnement et quill en extrait exactement ce qu'il veut, y compris ses, aliments, concus bien plus comme objets de plaisir que comme vecteurs nutritfs. Ce faisant, il crée une alimentation nouvelle, aux antipodes de ce quill est fait pour recevoir. Il s'y adonne avec volupté, car c'est une alimentation de séduction, riche, luxuriante, sensorielle, gratifiante, affective et émotionnelle, mais une alimentation qui le fait grossir. Or, votre probleme aujourd'hui est de vous arréter de grossir et de maigrir. Dans notre alimentation actuelle, deux nutriments = les graisses et les sucres composants des aliments longtemps considérés comme rares et tuxueux — ont fait une apparition fracassante au cours de ces cin- quante dermiéres années. Par définition, les aliments 10 a haute teneur en gras ou en sucre qui abondent aujourd'hui dans les linéaires des grandes surfaces sont des produits d’extréme récompense, qui n’exis- taient pas lorsque notre corps et, surtout, notre cer- veau naquirent. Nul ne mangeait gras, car les animaux chassés étaient maigres. Nul ne mangeait sucré, car le saccharose n’existait pas. Le Roi-Soleil lui-méme dans le luxe inout de Versailles na jamais gouté a d'autres produits sucrés que le miel et les fruits. Mon propos n'est pas de militer pour un retour a la nourriture frugale de I'homme des cavernes, mais de faire comprendre que maigrir en se réappropriant ses aliments ne constitue pas une agression pour celui ‘qui pendant son amaigrissement devra s'y cantonner. Je sais que la plupart des nutritionnistes pronent Vapport de féculents, de céréales, de glucides et de bonnes graisses dans Valimentation, et je suis moi- méme convaincu de l'utilité de cette ouverture, mais pas pendant la phase d’amaigrissement. Mes trente années de combat aux cotés de mes patients mont convaincu que ce type dialimentation équilibrée était totalement inadaptée & une démarche d’amaigris- sement. Maigrir en conservant l'équilibre et la pro- portion optimale des nutriments est méconnaitre la psychologie et la problématique des personnes en surpoids et des obeses. La période d'amaigrissement est une période de guerre qui doit, pour étre vraiment gagnée, débou- cher sur une paix durable. Or, on ne peut imaginer mener un combat sans effort ni logique. Si les gros étaient capables de perdre du poids en mangeant un peu de tout, de facon équilibrée, ils ne seraient pas gros, On ne peut comprendre les comportements n