Vous êtes sur la page 1sur 72

L'art du spectacle et

la chanson française
jusqu’à la première
guerre mondiale

Les endroits
Le Chat Noir
 Un célèbre cabaret
de Montmartre
 Fondé en 1881 par
Rodolphe Salis
 Le symbole de la
Bohème à la fin du
XIXe siècle

Source: http://ambroseartgallery.files.wordpress.com/2009/06/steinlein-chatnoir.jpg
Le Chat Noir

L’affiche célèbre pour le Chat noir a été
créée par par Théophile-Alexandre Steinlen
en 1896.


Le premier Chat noir était situé dans deux
petits pièces boulevard de Rochechouart.


Probablement, il a obtenu son nom d’un
chat noir perdu, trouvé par Salis pendant
ses travaux sur le trottoir.
«Entre verres d'absinthe et improvisations
au piano, à travers les imperturbables
bouffonneries des occupants du lieu, c'est
ici que naît l'expression la plus aigüe de la
dérision et de l'absurde — véritable école
littéraire et artistique.»

Source: http://cabaretlechatnoir.free.fr/
 Ce café a eu grand succès et il était fréquenté par
beaucoup de personnalités de l'époque (entre
autres: Alphonse Allais, Jean Richepin, Aristide
Bruant, Paul Delmet)
«Le Chat noir représentait, pour ses clients
(des dames de la société, des touristes, des
banquiers, des médecins, des artistes, des
journalistes, etc.) un lieu où ils pouvaient
s'échapper de leur travail. Mais il dut fermer
ses portes en 1897, car l'amusement
commençait à sembler vulgaire et en raison
de la mauvaise situation de l'économie.»

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Cabaret
La revue Le Chat Noir

Pour assurer la promotion
du cabaret, Rodolphe
Salis et Émile Goudeau
ont crée la revue
hebdomadaire Le Chat
Noir

L'équipe de rédaction
était la même que celle
des artistes habitués du
cabaret.

http://www.kabaret.wirtualia.pl/historiakabaretu1.htm
Moulin Rouge
 un cabaret parisien a été
construit en 1889 par Joseph
Oller et Charles Zidler, qui
possédaient déjà l'Olympia.

 situé sur le boulevard de Clichy


dans le XVIIIe arrondissement,
au pied de Montmartre.

Henri de Toulouse-Lautrec, Moulin Rouge – La Goulue


Source: www.almanaquedacomunicacao.com.br/ blog/?p=242
Source: http://www.moulinrouge.fr/html_gb/frame_centre/historic/cancan_4.htm


Sur la scène du Moulin Rouge:

 La Goulue – la figure incontestée du cancan

 Yvette Guilbert

 Jane Avril

 Mistinguett

 Le Pétomane
Source: http://www.moulinrouge.fr/html_gb/frame_centre/historic/cancan_1.htm

 On y découvre avec un enthousiasme débordant une nouvelle danse,


le Cancan avec ses danseuses (avant tout La Goulue )

 Jusqu'à la première guerre mondiale, Le Moulin Rouge se transformait


en véritable temple de l'opérette

 Les spectacles étaient inspirés par la musique d’Offenbach

 La légèreté, la joie de vivre, la bonne humeur et la gaieté



Il est surnommé le
premier palais des
femmes


Il est racheté en
1904 par Paul Flers
qui l’a transformé
en music-hall
Source: http://www.old-print.com/mas_assets/full/E3141977107.jpg
Le café-concert
(caf’conc)

selon le Grand Dictionnaire
Larousse du XIXe siècle «à la
fois une salle de concert et un
estaminet, réunissant dans
son enceinte un public qui
paie en consommations le
plaisir d’entendre des
romances, des chansonnettes

ou des morceaux d’opéra.»


Source: http://www.foliesbergere.com/uploads/1153999406.jpg
 «on y trouve des morceaux de musique, des
chants, des sketches dramatiques et des
tableaux vivants, des revues à grand
spectacle avec effets de lumière et grand
usage du machinisme, des danses et des
acrobaties.»

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Café-concert

Les cafés-concerts les
plus renommés en
France étaient Le
Chat noir et les Folies
Bergère. Ces cafés
faisaient restaurant,
café-concert,
théâtre...
Source: http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/9/92/Cheret-Folies-Berger.jpg
Le music-hall

Le music-hall est une grande salle de
spectacle où se produisent des artistes de
variétés. Ce mot vient d’anglais et il était
utilisé tout d’abord par Joseph Oller pour
désigner un spectacle de variétés.


Ce mot est consideré comme le synonime
du café-concert
Guinguette
 Une guinguette est un
cabaret populaire de
banlieue parisienne
officiant aussi comme
restaurant et, souvent,
comme lieu de bal.
La guinguette (1886), Vincent van Gogh.

Source: http://blogs.princeton.edu/wri152-3/f05/cchostet/images/la%20guinguette%201886.jpg
 Les petits cabarets aux environs de Paris où le peuple
pouvait se divertir le dimanche et les fêtes, à cause
que le vin y coûte moins, ne payant ou payant peu de
droits d’entrée (parce que aux environs tout était
moins cher)

 Probablement l’origine de ce mot est lié avec le mot


guinguet (qui désigne un petit vin bon marché)
Ballets russes
 Les Ballets russes sont
une célèbre compagnie de
ballet créée en 1907 par
Serge de Diaghilev
 Qui unissent la dance
classique avec la peinture
(choréographie) et la
poésie (libretto)
 Les choréographes le plus
célèbres étaient Waclaw
Nijinski et Michaił Fokin

Source: http://www.thehipcircle.com/assets/bakst/fokine-fokina.jpg
Waclav Nijinski

Source: Source: www.israeldance.co.il/ afternoon4.htm


http://www.sceren.fr/secondaire/bacmusique/faune/Images/nijinski.jpg
Michaił Fokin

Source: http://artofdance.narod.ru/Fokin/File05.jpg
Bibliographie


Fierro A., Histoire et dictionnaire de Paris, Paris,
Robert Laffont, 1996.


http://www.moulinrouge.fr/home-flash-fr.html


http://cabaretlechatnoir.free.fr/


http://www.kabaret.wirtualia.pl/historiakabaretu1.htm

http://fr.wikipedia.org/wiki/Cabaret

http://fr.wikipedia.org/wiki/Music-hall

http://fr.wikipedia.org/wiki/Moulin_Rouge

http://fr.wikipedia.org/wiki/Café-concert

Les
personnages
LA GOULUE-danseuses de French
Cancan

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Weber-Goulue.jpg, consulté le 6.11.2009, 10:45.


Weber Louise, dit La Goulue

Née en 1886 à Clichy dans une famille juive
d’Alsace

Elle était tour à tour blanchisseuse, bouquetière,
modèle pour les peintres et les photographes

Son surnom « La Goulue » - elle vidait les verres
des spectateurs, tandis qu'elle passait à leurs tables
Weber Louise, dit La Goulue

Née en 1886 à Clichy dans une famille juive
d’Alsace

Elle était tour à tour blanchisseuse, bouquetière,
modèle pour les peintres et les photographes

Son surnom « La Goulue » - elle vidait les verres
des spectateurs, tandis qu'elle passait à leurs tables
 Oller et Charles Zidler l’ont lancé dans la cancan (Moulin
Rouge)
 Elle dansait quadrille naturaliste :
”elle taquine l'audience masculine par le tourbillon de ses jupes
à volants relevés qui laissent entrevoir sa culotte, et de la pointe
du pied, elle fait voler le chapeau d'un homme”

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Goulue
La Goulue en photographies

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:La_Goulue03.jpg , consulté le 6.11.2009, 10:50.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:La_Goulue01.jpg , consulté le 6.11.2009, 10:50.
Moulin Rouge

Louise a fait la connaissance de
Jules Étienne Renaudin,une ex-
célébrité de la
danse(pseudonyme Valentin le
Désossé)

Ils dansaient le « chahut »

En 1893, elle a été la première
vedette à inaugurer la scène de
l’Olympia, fondé par Joseph
Oller

Source d’image : http://lloydi.com/travel-writing/wallpaper/paris/moulin-rouge_1by7.jpg, consulté le 6.11.2009, 10:55.


La Goulue et Valentin le Désossé
1895

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Henri_de_Toulouse-Lautrec_006.jpg, consulté le 6.11.2009, 11:00.


La célèbre affiche de Lautrec

Elle est devenue l’un des


sujets favoris de
Toulouse-Lautrec

Source:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Lautrec_moulin_rouge,_la_g
oulue_(poster)_1891.jpg, consulté le 6.11.2009, 11:00.
La Goulue arrivant au Moulin Rouge
1892

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Toulouse-Lautrec_-_La_Goulue_arrivant_au_Moulin_Rouge.jpg, consulté le 6.11.2009,11:00.


La Goulue et la Môme Fromage 1892

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Lautrec_at_the_moulin_rouge,_la_goulue_and_mome_fromage_1892.jpg,consulté le 6.11.2009,11:00



En 1895 elle a quitté le Moulin Rouge et s’est
mis à son compte dans les fêtes foraines

En décembre 1895, elle a accouché d’un fils,
Simon Victor, de père inconnu

En 1900 la Goulue a épousé le magicien Joseph-
Nicolas Droxler

Le couple habitait 112, boulevard Rochechouart
(XVIIIe arrondissement)
La fin de sa carrière

En 1923, son fils est mort; elle est devenue folle

„La Goulue redevenue Madame Louise, entourée
d’une cour de rejetés de la société, prostituées,
homosexuels, recueillait les animaux de cirque
malades et âgés ainsi qu’une multitude de chiens et de
chats. Elle fut la première célébrité à s’intéresser à la
cause des réprouvés et à celle des animaux”

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Goulue
La Goulue et son mari attaqués par un
puma, 24 janvier 1904

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Goulue_petit_journal.jpg, consulté le 6.11.2009, 11:10.


Article de presse annonçant la mort
de la Goulue
 La Goulue est décédée à
l’hôpital Lariboisière le
29 janvier 1929

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:ScanImage013d.jpg, consulté le


6.11.2009, 11:10.
Yvette Guilbert

Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/guilbert_yvette/photos/guilbert_yvette_eventail_04.jpg, consulté le 6.11.2009, 11:30.


Biographie

est une chanseuse française du café-concert

née à Paris en 1865

1872- elle était au cours Archambault à Paris puis
demi-pensionnaire à la pension Couard à Saint Mandé

À 16 ans elle était vendeuse au magasin du Printemps.

À 20 ans, en 1885 elle a rencontré Charles Zidler,
directeur de l'Hippodrome (et le créateur du Moulin-
Rouge)

est entrée au Théâtre des Nouveautés, où elle avait un
petit rôle dans une pièce de Feydeau

est engagée comme comédienne dans la tournée d'été de
théâtre des Variétés

En 1888 elle était aux Bouffes du Nord – la chanson

en Belgique où elle a commencé à avoir un peu grâce à
des chansons comme "La pocharde"

en 1890, elle était au Moulin-Rouge sous le nom
de Nurse Valéry

Le succès n'arrive qu'en 1891

Marcel Proust lui a consacré son premier article
dans Le Mensuel en février 1891

1900- la maladie

A la fin de sa vie, elle a remonté sur scène, au
Carnegie Hall de New York en 1906, puis au
Casino de Nice en 1913, mais avec un
répertoire composé de chansons plus
« littéraires »:
1. reprises de poésies anciennes et modernes
2. des chansons du Moyen-Âge
La fin de sa vie

a ouvert une école de chant
Bruxelles

a tourné dans quelques films

a rédigé des chroniques

a fait de la mise en scène

a animé des émissions de
radio

a écrit des livres

Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/guilbert_yvette/photos/guilbert_yvette_chantant_je_suis_pocharde.jpg, consulté le 7.11.2009,


16.30.

Yvette Guilbert
enregistrait ses
chansons pendant
presque 40 ans

est meurt en 1944 à
Aix-en-Provence

inhumée au cimetière
du Père-Lachaise

Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/guilbert_yvette/photos/guilbert_yvette_en_1892.jpg, consulté le 7.11.2009, 16.30.


Yvette Guilbert vue par Toulouse-
Lautrec

Source: http://img2.allposters.com/images/TEL/6104.jpg, consulté le 7.11.2009, 16.40.


http://www.ibiblio.org/wm/paint/auth/toulouse-lautrec/i/yvette-guilbert.jpg, consulté le 7.11.2009, 16.40.
Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/guilbert_yvette/photos/guilbert_yvette_affiche_01.jpg, consulté le 7.11.2009,
16:45.

http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/guilbert_yvette/photos/guilbert_yvette_affiche_02.jpg, consulté le
7.11.2009, 16:45.
Yvette Guilbert à Berlin

Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/guilbert_yvette/photos/guilbert_yvette_berlin_pqc_26_03_1905.jpg, consulté le


7.11.2009, 16:50.
Ses œuvres écrites

Comment on devient une étoile (Paul Dupont éd., 1893)

La vedette (H. Simonis Empis, 1902, réédition en 1900 et 1987)

Légendes dorées (épisodes de la vie de Jésus recueillis et
reconstitués par Yvette Guilbert, 1914)

La Chanson de ma vie (mémoires, Grasset, 1927) - Voir ci-dessous

L'art de chanter une chanson (Grasset, 1928

La Passante émerveillée (Grasset, 1929)

Mes lettres d'amour (Denoël et Steele, 1933)

Autres temps, autres chants (Laffont, 1946)

etc.
Photos du magazine PARIS QUI
CHANTE dédié à Yvette Guilbert
(1906)

Source:http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/guilbert_yvette/guilbert_yvette_paris_qui_chante.htm, consulté le 7.11.2009,


16:50.
Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/guilbert_yvette/guilbert_yvette_paris_qui_chante.htm, consulté le 7.11.2009,
16:50.
Les chansons

1897 -"Fleur de berge„ Jean Lorrain/ Yvette Guilbert) Pathé
4277-1395

1897 - "Je suis pocharde !" (Yvette Guilbert / Louis Byrec)

1907 - "Vierges !" (Dalleroy / Yvette Guilbert)

1934 - "Laissez faire le temps" (Rip / Yvette Guilbert)

1934 - "Madame Arthur" (Paul de Kock / Yvette Guilbert )

1934 - "Quand on vous aim' comm' ça" (Paul de Kock / Yvette
Guilbert)

etc.

Pour ecouter les chansons on peut consulter le site : www.chanson.udenap.org !!!


Chansons filmées

1920 - "L'argent vous fait tout faire" - Production Tobis

1929 - "C'est le mai" de Jacques-Bernard Bruinus - Idem

1929 - "La Lisette" - Production Tobis

1931 - "Le cycle du vin" - Production Paramount

1931 - "La Mère Bontemps" - Idem

1931 - "Voici le printemps" de Louis Mercaton - Idem

1932 - "La dame d'en face" de Claude Autant

etc.
Aristide Bruant

Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/bruant_aristide/photos/bruant_aristide.jpg, consulté le 8.11.2009, 9:00.


Biographie

le plus connu des chansonniers de "La belle
Époque"

né à Courtenay en 1851 et est mort à Paris en 1925

En 1870, il s’est transformé en franc-tireur dans
l'armée de Napoléon III

En 1871, démobilisé, il est entré au service de la
Compagnie des chemins de fer du Nord

a composé des chansons

1873, il s‘est essayé à la scène :
au Concert des Amandiers, au
Café-concert Dorel à Nogent,
etc.

en 1881,il a rencontré Rodolphe
Salis en sons célèbre Chat Noir

il a retapé le local de Salis qu'il
a rebaptisé le Mirliton

En 1895, il a abandonné son
cabaret et est parti en tournée en
France et à l'étranger (en
Afrique)

Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/bruant_aristide/bruant_aristide.htm, consulté le 8.11.2009, 9:00.


Aristide - ecrivain
Il a écrit des pièces de théâtre (écrites en collaboration),
divers romans feuilletons et un dictionnaire d'argot :

L'Homme aux grands pieds : scène comique. Paris: Ph.
Feuchot,189_?

Aux bat' d'af' : drame en 8 tableaux. Paris : A. Bruant, 1906?

Cœur de française : drame en cinq actes et huit tableaux.
Paris: Monde Illustré, 1912.

L'argot au XXe siècle. Dictionnaire français-argot (1901)

etc.
Les chansons:


"Nini peau d'chien"

"Belleville, Ménilmontant"

"À Batignolles"

"À la Roquette"

"À Grenelle"

"À la Bastille"

"À la Goutte d'Or"

etc.

Pour ecouter les chansons on peut consulter le site :www.chanson.udenap.org !!!

Source: http://www.nga.gov/exhibitions/2005/toulouse/images/photo-bruant.jpg, consulté le 8.11.2009, 9:10.


À Saint Lazare

Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/bruant_aristide/bruant_dans_la_rue.htm, consulté le 8.11.2009, 9:15.


Portraits d'Aristide Bruant par
Toulouse-Lautrec

Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/bruant_aristide/bruant_affiches.htm, consulté le 8.11.2009, 9:25.


Collection André Anciau
- Marc Béghin

Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/bruant_aristide/photos/bruant_etiquette.jpg, consulté le 8.11.2009, 9:30.


http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/bruant_aristide/photos/bruant_p_tits_joyeux.jpg, consulté le 8.11.2009, 9:30
Mistinguett

Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/mistinguett/mistinguett.htm, consulté le 8.11.2009, 10:00.


Biographie

son vrai nom Jeanne
Bourgeois, née en 1875 et
décédée en 1956, était une
chanteuse et actrice
française

De 1897 à 1907, elle s’est
produit à l'Eldorado en
chanteuse comique, en
épileptique, en gigolette, et
y découvrait petit à petit
comment tenir une scène

Source:http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/mistinguett/photos/mistinguett_13.jpg, consulté le 8.11.2009, 10:15.



Jusqu'en 1914, elle alternait
pièces de théâtre, revues et
cinématographe

En 1909, Max Dearly l’a choisit
comme partenaire pour créer la
valse chaloupée au Moulin rouge

en 1920, elle a enchaîné les
opérettes à succès : Paris qui
danse, Paris qui jazz, En douce,
Ça, c'est Paris. Durant cette
période, avec successivement
Harry Pilcer, Earl Leslie, Jean
Gabin, Lino Carenzio, Georges
Guétary

Source:http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/mistinguett/photos/mistinguett_13.jpg, consulté le 8.11.2009, 10:40.


Filmographie
 'Empreinte ou La main rouge
(1908) dans lequel Miss danse la
valse chaloupée avec Max
Dearly.
 Fleur de pavé (1909)scène
dramatique, avec Prince-Rigadin
 Une femme tenace (1910)scène
comique, avec Prince
 Les timidités deRigadin
(1910)scène comique, avec
Prince-Rigadin,encore
 etc.

Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/mistinguett/photos/mistinguett_15.jpg, consulté le 8.11.2009, 11:10.


Les Chansons
 "Mon homme"
 "Ça, c'est Paris"
 "On m'suit"
 „Je suis né dans l'Faubourg
Saint-Denis"
 "C'est vrai"
 "Oui, je suis de Paris"
 Je vous ai reconnu"
 etc.

Pour ecouter les chansons on peut consulter le site


www.chanson.udenap.org !!!

Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/mistinguett/photos/mistinguett_15.jpg, consulté le 8.11.2009, 12:00.


Mistinguett à la ville

Source:http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/mistinguett/photos/mistinguett_01.jpg, consulté le 8.11.2009, 12:00.


Mistinguett en scène
Avec l'aimable permission de Jim
Lowe

Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/mistinguett/photos/mistinguett_02.jpg, consulté le 8.11.2009, 12:20.


Les affiches

Source:http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/mistinguett/mistinguett.htm consulté le 8.11.2009, 14:00.


Source: http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/mistinguett/mistinguett.htm, consulté le 8.11.2009, 14:05.
Bibliographie

La Goulue

http://fr.wikipedia.org/wiki/La_Goulue, consulté le 6.11.2009, 9:00.

http://www.lescimetieres.com/Photos/Montmartre/montmartre,weber.htm, consulté le
6.11.2009, 12:00.

http://translate.google.fr/translate?hl=fr&langpair=en|
fr&u=http://www.worldjewishnewsagency.org/louise_weber.htm, consulté le 6.11.2009, 13:30.

Yvette Guilbert

http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/guilbert_yvette/guilbert_yvette.htm, consulté le
7.11.2009, 15:00.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Yvette_Guilbert, consulté le 7.11.2009, 16:00.

http://www.lehall.com/galerie/journeefemme/031_guilbert.htm, consulté le 7.11.2009, 18:00.
Aristide Bruant
http://fr.wikipedia.org/wiki/Aristide_Bruant, consulté le 8.11.2009, 9:00.

http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/bruant_aristide/bruant_aristid

e.htm, consulté le 8.11.2009, 12:00.


http://musique.ados.fr/Aristide-Bruant.html, consulté le 8.11.2009, 10:00.

Mistinguette
http://www.chanson.udenap.org/fiches_bio/mistinguett/mistinguett.htm,

consulté le 8.11.2009, 19:00


http://fr.wikipedia.org/wiki/Mistinguett, consulté le 9.11.2009, 20:30.