Vous êtes sur la page 1sur 17

Agriculture biologique et

agriculture traditionnelle.
Qu’est-ce-que l’agriculture
biologique ?
• L’agriculture biologique est un
mode de production agricole
spécifique, c’est-à-dire un
ensemble de pratiques agricoles
respectueuses des équilibres
écologiques et de l’autonomie
des agriculteurs.
Visant à la préservation des
sols, des ressources naturelles,
de l’environnement et au
maintien des agriculteurs,
l’agriculture biologique est
souvent considérée comme un
ferment de l’agriculture
durable. - L'agriculture
Biologique garantit une qualité
attachée à un mode de
production respectueux de
l'environnement.
L’agriculture traditionnelle :
• La plupart des agriculteurs se
concentrent sur une ou
quelques activités principales,
comme l’élevage de bovins pour
la boucherie, la culture du blé
ou la serriculture. En parallèle,
ils cultivent d’autres produits
ou élèvent d’autres espèces
animales, mais ces activités ne
constituent pas leur principale
ressource. La rotation des
cultures leur permet de se
débarrasser des parasites
animaux et végétaux ainsi que
de maintenir leurs terres
fertiles.
Que garantit l’agriculture biologique
?

• L’agriculture biologique est née en Europe au début du siècle dernier


sous l’influence de divers courants philosophiques et agronomiques qui
avaient pour but de :
• permettre aux sols de conserver leur fertilité naturelle
• privilégier l’autonomie des exploitations agricoles
• établir des relations directes avec les consommateurs
• fournir des produits de qualité
• respecter l’environnement.
L’agriculture biologique c’est développée en France a partir des années
cinquante, car les producteurs voulaient que cette production agricole
repose sur des principes : écologiques, sociaux et économiques.
Voici par exemple des produits
de qualités ...
Ces objectifs se partagent en 2 catégories :

1 ) Le respect des écosystèmes naturels, elle


conduit au refus des produits chimiques :

• préserver les équilibres naturels du sol et des plantes,


• favoriser le recyclage,
• rechercher l’équilibre en matières organiques,
• choisir les espèces animales et végétales adaptées aux
conditions naturelles,
• respecter au mieux les paysages ainsi que les zones
sauvages,
• préserver la biodiversité.
Les agriculteurs respectent le
recyclage.
2 ) Objectifs sociaux :

• La recherche de nouveaux équilibres


• Respecter la santé humaine et animale
• Privilégier les rapports de coopération plutôt que de
compétition
• Respecter l’équité entre les différents acteurs des
filières
• Permettre aux producteurs de vivre de leur travail et de
leurs terres
• Proposer des aliments sains et équilibrés
• Établir des liens directs avec les consommateurs
• Favoriser l’emploi dans le secteur agricole
La réglementation de l’agriculture
biologique :

• Les règles de productions sont consignées dans des cahiers de


charges établis par des professionnels et homologués par l’Etat
français ou par l’ U.E .
Le logo AB garantie une
alimentation saine.

• Ce logo est facultatif, mais


pour les consommateurs il
est important que ce logo
apparaisse pour qu’ils
identifient si le produits
acheté et bien un produit
biologique respectant les
cahiers des charges.
Les animaux eux, sont élevés en
plein air et disposent d’un
confort satisfaisant.
Ils sont nourris avec des aliments
biologiques.
Agriculture traditionnelle.

• L'agriculture traditionnelle contrairement a l'agriculture


biologique utilise des produits chimiques, les animaux ne
sont pas élevés en plain air mais en batterie ( les
vaches par exemple sont traits par des machines. . . ) .
L'agriculture traditionnelle consiste a labourer les
champs avec des machines en faite,elle n'est constitué
que de machines pour facilités le travail des
agriculteurs.
Les différences avec l’agriculture
traditionnelle.
• 1 ) L’agriculture traditionnelle utilise des produits chimiques
alors que l’agriculture biologique, qui elle n’utilise pas
d’engrais chimiques mais du fumiers fait à partir de trèfles
ou autres cultivés.
Moutons élevés en plein
air.

Poulets élevés en
batterie.
Conclusion.
L’agriculture biologique permet d’avoir des produits de bonnes qualités,
tout en recyclant. Elle est pratiquée de plus en plus dans le monde,
mais l’agriculture traditionnelle persiste, malgré la concurrence.
• Réalisé par :
• Pascal & Manon
• 2°J