Vous êtes sur la page 1sur 32

FISTULE

OBSTETRICALE
Dr IDI NAFIOU,
GYNECOLOGUE/OBSTETRICIEN
FISTULE OBSTETRICALE
OU
FISTULE SURVENUE à L’OCCASION D’UN
ACCOUCHEMENT

PLUS DE 85% DES FISTULES


1. FISTULE URO GENITALE FUG=communication entre les voies urinaires et les
voies génitales :
– FVV
– FVU
– FUVV
– FUV
– FUVCV

2. FISTULE RECTO VAGINALE= FRV =.communication entre le rectum et le vagin


entraînant les pertes permanentes des selles par le vagin.

3. FISTULES MIXTES =FUG+FRV= pertes à la fois des selles et des urines


CAUSES

* DISPROPORTION ENTRE LE VOLUME DU FOETUS ET LE BASSIN


DE LA FEMME
* VOIES GENITALES ANORMALEMENT RESISTANTES : séquelles de
traumatisme local telle ancienne fistule guérie , cicatrice de
l’excision ou infubilation..etc.
* MALFORMATION DES VOIES GENITALES
* TRAUMATISME SEXUEL surtout chez les filles jeunes
* Yankan guichiri (Nigeria)
* CANCER DES VOIES GENITALES OU AUTRE TUMEUR OBSTACLE
* IRRADIATION DU PELVIS (traitement du cancer utérin)
* FAUTES TCHNIQUES lors d’une césarienne , intervention
gynécologique ou obstétricale.
* ETC.
FACTEURS FAVORISANTS

1. PRATIQUES NEFASTES :excision, infubilattion ..e.t.c

2. UTILISATIONS DES SUBSTANCES CORROSIVES (ovules


caustiques…etc.

3. PETITE TAILLE DE LA FEMME inférieure à 1m 50

4. RETRECISSEMENT DU BASSIN ou BASSIN DEFORME

5. GROS FŒTUS par rapport au bassin de la femme

6. FŒTUS MALFORME par exemple hydrocéphalie ( grosse tête


remplie d’eau).
E.T.C.
~

.
COMMENT CELA ARRIVE ?
ACCOUCHEMENT ANORMALEMENT LONG:plus de 2 jours
- BLOCAGE DE LA DESCENTE DU FŒTUS
- EPUISEMENT DE LA FEMME
- ARRET DES CONTRACTIONS UTERINES
- COMPRESSION DES TISSUS MOUX
* LE SANG NE LEUR ARRIVE PLUS
* LES NERFS SONT BLOQUES :perte de sensibilité et de mouvement

D’ OU DESTRUCTION DES PARTIES


COMPRIMEES ET LEUR ELIMINATION
~

,'4
,
@-
,

r-
.1
)
1

~
CONSEQUENCES

1. DECES :
*DU FŒTUS = par souffrance
* DE LA FEMME= par sur infection , dénutrition ..etc.
2. FISTULE
3. INFERTILITE
4. DIFFICULTES SEXUELLES
5. PSYCHOLOGIQUES
6. SOCIALES = exclusion , répudiation ..etc.
AUTRES LESIONS=dommages

1.PARALYSIES DES MEMBRES


INFERIEURS
2. ESCARRES
3. INFECTIONS
4. CALCULS (formation des cailloux )
5. MYCOSES (champignons)
6. SCLEROSE DE LA VULVE ET DU
VAGIN =les tissus deviennent comme
du cuir.
SEQUELLES

1. Sclérose de la vulve et vagin


2. Infirmité motrice
3. Insuffisance rénale
4. Psychologiques…etc
TRAITEMENT

1. Chirurgical: depuis 1663


Amélioration constante, taux de guérison 95% environ
Échec autour de 5%, ré intervention +++

2. Guérison spontanée exceptionnelle


3. Prophylactique:
* suivi prénatal
* césarienne
4. Réinsertion sociale, soutien psychologique
ENQUETE NATIONALE SUR LES
FISTULES OBSTETRICALES AU NIGER
Mars 1995

DR SANDA GANDA
Dr IDI NAFIOU
Dr ABDOU MOUNKAILA
Ages des femmes au moment du
mariage: moyenne 13±1 an
Age Nombre Pourcentage

10 - 11 30 8,5

12 - 13 129 36,4

14 - 15 151 42,7

16 – 17 37 10,5

18 - 20 7 2

Total 354 100


Ages au moment de la première grossesse:
moyenne 16±1an
Age Nombre Pourcentage

14 - 17 280 79,09

18 - 24 74 20,91

Total 354 100


▲ Le poids moyen des fistuleuses 50,2 Kg ± 7,3 (36
– 69 Kg)
▲ Taille 155,1 Cm ± 6,5 (140 – 173)
▲ Lieu de l’accouchement: 63,5 % Domicile
▲ Durée du travail: Moyenne 3,01 ± 1,4 Jours
▲ Excision : 22,2%
Distribution des fistuleuses selon la parité

Parité Nombre Pourcentage

1 489 58

2 177 21

3 73 8,8

4 32 3,8

5 35 4,2

6 et + 37 4,4

Total 843 100


Moyens de subsistance

Moyens Nombre Pourcentage

Assistance du mari 154 35,5

Assistance des parents 179 41,2

Service social 81 18,7

Se débrouille 20 4,6

Total 434 100


Nom de la maladie

Nom Nombre Pourcentage

Harmoune dori 262 33,41

Tchion fitsari 330 42,09

Tarara 120 15,30

Zouban fitsari 43 5,48

Tchion haifoua 15 1,92

Awass, Tchielbe idoupa, tchiallo fidama 14 1,78

Total 784 100


Rencontrer une seule de ces mères est profondément
bouleversant.
Pleurant leur seul enfant mort-né, incontinentes, honteuses de
leur aspect repoussant, souvent rejetées par leurs maris,
sans abri, ne pouvant travailler qu’aux champs, elles
souffrent, elles existent, sans amis, sans espoir.
Aucune œuvre de bienfaisance n’a jamais entendu parler
d’elles.
Elles portent leurs chagrins, honteuses et silencieuses.
Elles souffrent sans traitement et totalement solitaires leur
vie entière.

Drs REGINALD & CATHERINE HAMLIN


II FISTULA HOSPITAL, ADDIS ABABA
Je vous remercie
REFERENCE
▲ KEES Waaldijk: step-by-step of vesicovaginal fistulas,
Edinburgh campio press limited, 1994, 103P
▲ G.SANDA, IDI Nafiou
▲ La fistule urogénitale au NIGER : aspects
épidémiologiques et conséquences, African
Journal of Urology Vol. 7. N°. 3, 2001, 103_ 108