Vous êtes sur la page 1sur 17

Saint Louis et

La Rivière
L’équilibre entre
l’Urbain et le
Rural
Document établi en Décembre 2008
• Saint Louis est une ville campagne résidentielle
ou l’espace agricole occupe une place
essentielle dans l’aménagement communal.
• La combinaison de l’héritage agricole et le
besoin de modernité a contribué à façonner un
espace et deux entités sociales très singulier,
Saint Louis et La Rivière,
• considérablement intégré avec un poids
population quasi identique et très attaché
chacun à leur histoire, leur façon de vivre, leur
patrimoine, leur identité...
Thierry SAM CHIT CHONG
Conseiller Régional • La chance d’être Européen et
Français nous donne ce droit
• Le Choix de son Destin !
• Vous déciderez de ce que sera
Saint Louis demain…

• En votre âme et conscience sans


pressions en laissant l’idéologie
Jean Louis VIADERE politique de côté
Conseiller National UMP
• Dans cette campagne des
référendum, nous sommes ni de
droite, ni de gauche,
• nous sommes une famille Saint
Louisienne qui décidera de son
destin…
Armoirie : Les armoiries de Saint-Louis, avec les fleurs de Lys
et la nef sous les voiles, rappellent que le quartier fut l'un des
premiers peuplés, du temps où le Roy de France et de la
Compagnie des In des étaient tout puissants.

• La paroisse de Saint-Louis a été créée en 1726.


L'histoire de Saint-Louis est indissociable de
celle du QUARTIER SAINT-ETIENNE (de l'Etang-
Salé à Saint-Pierre) correspondant à la poussée
de la colonisation vers le Sud à partir de 1720.
• En 1732, La famille Payet fait construire sur son
terrain à ses frais, la chapelle du Rosaire,
premier édifices religieux connu à la Réunion.
1768 Saint Louis devient commune.
Saint Louis a été construit avec le sang des
esclaves,
Saint Louis a été bâtit avec la sueur des engagés,
Saint Louis s’est développé à la force des bras de
nos ainés…
• Au cours de son histoire, des Saint-Louisiens ont perdu la
vie, perpétuant ainsi la tradition de résistance commencée
au temps, honteux de l'esclavage.
• Saint-Louis est d'ailleurs l'une des rares communes de l'île
où soit localisé un CIMETIERE DES ESCLAVES.
• Cette tradition de résistance est toujours allée de pair avec
celle connue pour ne jamais baisser les bras devant
l'adversité et les difficultés de la vie, la population de
Saint-Louis a souvent été à l'avant garde des luttes
ouvrières et agricoles ainsi que des combats pour le
respect de l’Homme.
La Rivière,
le berceau du meuble créole à la Réunion.

• Au début du XXème siècle, le père Laporte, curé de


la Rivière, initie les artisans au travail du bois pour
meubler l’église de Notre Dame du Rosaire.
• Depuis, La Rivière est devenu le berceau du meuble
créole à la Réunion.
• Le 10 mai 1859, le village de la Rivière Saint Louis
est érigé en paroisse. Au mois de mars 1850, les
fidèles peuvent assister à la messe dans une église
en bois, détruite en 1901.
• L’essor du village à la fin du 19ème siècle conduit la
municipalité à envisager une nouvelle église, sur un
terrain donné à la commune par l'Abbé Esquié.
• La commune de Saint Louis c’est:
• Deux poumons économique, l’artisanat et
l’agricole dans les hauts et l’industrie et le
commerce dans les bas, un subtile équilibre
entre l’urbain et le rural,
• Un même cœur
• Une même passion, l’amour de son quartier,
de sa ville, cette même Fierté d’être
Rivierois et Saint Louisiens...
St LOUIS La RIVIERE
27 000 Habitants 22 000 Habitants

Un tissu urbain plus regroupé Un tissu urbain plus lâche,


Plus dense Un espace agricole
Un espace agricole concentré omniprésent, jouant même le
à gauche de la ville, d’un seul rôle de coupure urbaine, une
tenant allant du plateau du véritable ville à la campagne.
gol à Bellevue, Le plus grand Un potentiel cannier de niveau
espace cannier de l’ile. 4, difficultés de mécanisation
Un potentiel cannier dû aux terrains escarpés.
extrêmement fort dû au Grand potentiel dans
périmètre irrigué et à la l’élevage, La Rivière est l’un
mécanisation des plus grand fournisseur à
Possibilité de diversification l’abattoir de St Pierre.
Prix moyens au m2 des terrains à
bâtir de moins de 2500 m2 par
grands quartiers, en 2005

St LOUIS La RIVIERE
Une pression immobilière Une pression immobilière
plus forte pouvant aller moins forte de 75 à 150
jusqu’à 220 €/m2, des €/m2, des surfaces plus
surfaces plus réduites grandes
Un centre ville dense, Des ilots d’habitations
mais comportant malgré formant des quartiers au
tout près de 24 hectares milieu d’un océan de
de terrains libre (dents verdure, certains
creuses). Ce qui quartiers sont très
représente un gros éloignés.
potentiel de logement Une typologie
social, voir intermédiaire. socioprofessionnelle
Une typologie équilibré entre
socioprofessionnelle agriculteurs, professions
équilibré entre intermédiaires,
commerçants, ouvriers, employés...
sans activités...

Typologie
socioprofessionnelle des
acquéreurs par grands
quartiers en 2005
LES RECETTES DE FONCTIONNEMENT
• Octroi de Mer SAINT-LOUIS à 7,5 M€ et RSL à 6,5 M€.

• La taxe sur les carburants les parts respectives de


chaque nouvelle commune dans le total des kilomètres
de voirie à savoir 35% pour SAINT-LOUIS et 65% pour
LA RIVIERE. 2 800 000 M€ Soit St Louis 980 000 €, La
Rivière 1 820 000 €.

• DSC CIVIS 860 000 € répartit au prorata population, St


Louis 473 000 € et RSL 387 000 €

• La Dotation Globale de Fonctionnement (D.G.F.)


SAINT-LOUIS 5,2 M€ et RSL environ 4,2 M€.

• L’attribution de compensation T.P. Les bases de


taxe professionnelle pour chaque commune serait au
BP 2009: SAINT-LOUIS 93%, RSL 7%. Soit St Louis
7 440 000 M€ et RSL 560 000 €
LES RECETTES DE FONCTIONNEMENT
La fiscalité directe locale
SAINT LOUIS LA RIVIERE
Bases 2009 Tx 2009 BP 2009
RECETTES
OCTROI DE MER 7 500 000 6 500 000
TH 17 525 000 25,05% 4 390 000

TFPB 20 874 000 31,57% 6 590 000


FISCALITE DIRECTE LOCALE 6 600 000 4 500 000
TFPNB 591 000 37,24% 220 000

T.P. 7 440 000 560 000

TOTAL 11 200 000

D.S.C CIVIS 473 000 387 000

La répartition moyenne des produits


(y compris les allocations DGF 5 200 000 4 200 000
compensatrices) sur les taxes
ménages est de 59% pour SAINT-
LOUIS et 41% pour la RIVIERE, soit TAXE CARBURANTS 980 000 1 820 000
respectivement 6,6 M€ et 4,5 M€.

TOTAL 28 193 000 17 967 000


LES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT
• Les charges à caractère général Une ventilation des
principales charges en affinant autant que faire se peut et en
fonction des montants significatifs des retraitements de certaines
dépenses. Les dépenses d'alimentation qui font l'objet de calculs
particuliers avec la prise en compte du nombre de rationnaires
par secteur avec 59% pour SAINT-LOUIS et 41% pour RSL.

• Les charges financières Saint Louis 56 %, La Rivière 44 %

• Les garanties d’emprunts Au budget 2005, l'encours des


engagements donnés au 1er janvier s'élevait à 63.659.533,82
euros avec un amortissement qui devrait se terminer en 2041.
De cette répartition, il ressort qu'environ 80% des garanties
d'emprunts reviennent à SAINT-LOUIS/ BNC et le reste à
LA RIVIERE / LES MAKES.

• LES EMPRUNTS la plupart des emprunts sont accordées par


référence à une dotation globale, finançant un programme
annuel d'investissement décidé par la municipalité. Une charte
de scission précisera la répartition en fonction de l’implantation
des investissements
LES DEPENSES DE FONCTIONNEMENT
• Les dépenses de personnel établit avec une
certaine précision l'affectation des différents
personnels et l'identification de leur statut. Le
personnel communal regroupait 1.923 employés,
SERVICES ST LOUIS LA RIVIERE

Adm. Général 449 69

Service Technique 281 153

CCAS 282 112

TOTAL 1 012 334

Effectif communal 2006 hors contrats aidés


LE PATRIMOINE
ST LOUIS LA RIVIERE
• Faiblesse en matière
Bibliothèque 1
culturel St Louis et la
Ecoles 19 12 Rivière
Cuisine centrale 1 • Pas de bibliothèque à
St Louis
Crèches 2
• 5 500 élèves à St
Stade 1 1 Louis
Piscine 1 1 • 2 700 élèves à la
Gymnase 1 2
Rivière
• Pas de cuisine centrale
Cimetières 1 1
à la Rivière
Mairie 1 • Pas de crèche à la
Mairie Annexe 1 Rivière
Annexe quartier 1 2
• Equilibre en matière
sportif
LES RESEAUX
• EAU ET ASSAINISSEMENT Les nappes phréatiques actuellement identifiées se
situent toutes sur le territoire du secteur de Saint-Louis en dehors des Aloès.
• Compte tenu de l'implantation actuelle des réseaux, de la station d’épuration et de
leur interconnexion entre les zones de St-Louis et de la Rivière, une séparation pure
et simple s'avérerait trop coûteuse à mettre en œuvre.
• Aussi, il est recommandé que la gestion future de la distribution de l'eau et la
gestion de l’assainissement entre les deux collectivités s'effectue dans le cadre
d'un SIVU dans l'hypothèse d'une scission avant la date d'échéance du contrat
d'affermage (2011).

• LE RESEAU ELECTRIQUE Saint-Louis comprend, dans sa configuration actuelle,


une zone rurale importante, essentiellement répartie sur le territoire de la Rivière.
• Si la connexion au réseau électrique des secteurs en agglomération est du ressort
d'EDF, il en va différemment pour les secteurs situés en zone rurale ; ces derniers
relèvent de la collectivité communale.
•  Cependant, depuis la création du SIDELEC, ce type d'opération est pris en charge,
tant financièrement qu'opérationnellement, par ce syndicat.
• Dans le cadre du découpage, les investissements ont été évalués à 1 million € pour
l'extension et le renforcement du réseau électrique du secteur de la Rivière Saint-
Louis.
Fiers d’être Rivièrois
Fiers d’être Saint
Louisiens
A vous de
décider