Université Abou Beker Belkaid – Tlemcen

Faculté des Sciences de l’Ingénieur
Département d’Hydraulique

L'Atelier Hydrologique
Spatialisé

« ATHYS »

Présente par:
-Bouklikha Zakaria.
-Bouabdesselam Omar
-Berrichi Mohammed
Année Universitaire 2015/2016

Introduction :
L’importance de l’eau en tant que support de vie et de
facteur régulateur du développement d’un pays est
universellement reconnue. Aussi est-il nécessaire de la
quantifier et de la gérer aussi rigoureusement que
possible. Dans ce contexte, on comprend alors aisément
la nécessité de mettre au point des outils d’aide à la
gestion et à la décision. Parmi ces outils, les modèles
hydrologiques qui ont vu le jour au cours des vingt
dernières années, surtout en regard de la relation pluie débit.

Le LOGICIEL ATHYS:
L'Atelier Hydrologique Spatialisé, ATHYS, regroupe un
ensemble de modèles hydrologiques
spatialisés associés à des traitements de données hydroclimatiques et géographiques. Ce logiciel se
prête à diverses applications : gestion de la ressource en
eau, prévision des évènements extrêmes,
études d’impact liées à des modifications anthropiques ou
climatiques.

Les modules d’ATHYS: ATHYS permet de réaliser des simulations Pluies – Débits en intégrant tout une chaîne de traitement à travers 4 modules: .

VICAIR: traitement géographiques spatialisées des données. VISHYR: traitement des données hydro-climatiques stationnelles. .MERCEDES : plate-forme de modélisation spatialisée. SPATIAL: plate-forme d'interpolation spatiale.

.

En effet.  Le modèle est conçu pour travailler soit en mode continu à l’aide d’une chronique de pluies soit en mode événementiel à partir d’une pluie unique de projet ou réelle. le modèle utilise pour entrant un modèle numérique de terrain (MNT) qui permet de calculer des apports au ruissellement maille par maille. L’intérêt principal de ce logiciel en libre accès réside dans la possibilité de spatialiser la transformation pluiedébit. .

 Le modèle de transfert calcule l’hydrogramme produit par chaque maille à l’exutoire du bassin versant. le modèle de production permet d’estimer la quantité de pluie qui va contribuer au ruissellement.Modèles de calcul : Le débit généré pour un événement pluvieux (transformation pluie-débit) est calculé en trois étapes :  Pour chaque maille. .  Les apports de chaque maille sont sommés pour obtenir le débit à l’exutoire. Ce calcul est réalisé à partir du résultat obtenu en appliquant la fonction de production.

.Fonctionnement du modèle ATHYS.

Présentation détaillé du modèle SCS –LR : .

Pluie brute ETP Pluie efficace Modèle Hydrologique ATHYS Fonction de Production Modèle SCS Fonction de Transfert Modèle Lag and route Débits ruisselés .

fichier de drainage et précipitations). . le modèle hydrologique ATHYS permet de définir les débits ruisselés au pas de temps journalier et horaires en divers points du bassin versant. Ces débits ne prennent pas en compte l’influence de la nappe et les éventuels échanges entre les eaux superficielles et souterraines.Présentation détaillé du modèle SCS –LR : A partir de données d’entrées (MNT.

. . et soumis à une vidange .Fonction de production type SCS : La fonction de production SCS est un modèle de production très souple. correspondant à une fraction de la vidange du réservoir sol. . alimenté par une fraction de la pluie. fonction du cumul de pluie depuis le début de l'épisode . capable de s'adapter à différents types de processus de formations de crues La version utilisée dans le modèle est caractérisée par : .un réservoir sol.un écoulement retardé.un coefficient de ruissellement instantané.

principe de la fonction de production SCS .

Fonction de production type SCS : Le modèle SCS est composé de trois paramètres : S (en mm) capacité maximale du réservoir sol DS (j-1) la vidange proportionnelle au niveau du réservoir w représente la fraction de vidange qui participe au ruissellement sous forme d’exfiltration. .

l’équation de La fonction de production: : S:capacité maximale du réservoir sol. Pe : pluie efficace Pb : pluie brute . Ia : les pertes intervenant en début d’évènement(Ia=0.2*s).

 la diffusion de l'onde de crue.Fonction de transfert Lag and route : La fonction de transfert Lag and route achemine les volumes produits par chaque maille à l'exutoire. réalisée à l'aide d'un réservoir linéaire. de capacité Km. la diffusion est d'autant plus importante que la maille est éloignée de l'exutoire . Les temps de transfert sont calculés en fonction de :  la vitesse de transfert sur chaque maille. Vm .

principe de la fonction de transfert Lag and route .

K0 paramètre d’amortissement.Fonction de transfert Lag and route : Cette fonction est composée de deux paramètres Vo (en m/s) la vitesse maximale atteinte à l’exutoire lors de l’évènement. .

Critères Evaluation du modèle : Ecart arithmétique moyen (EAM) : Ecart Quadratique Moyen (EQM) : Critère CREC : .

Exemple sur le « ATHYS »: Le bassin versant d’Aguenza (Maroc) .

.Localisation de zone d’étude « Aguenza ».

Modélisation en mode continu: Pour les modélisations réalisées sur le bassin versant d’Aguenza le mode continu semble le plus approprié puisqu’il prend en compte. pour chaque évènement. les pluies précédentes (des 10 jours précédents) dans la détermination des paramètres. .

La sortie du modèle est un débit journalier entre 2008 et 2010. N° de période période de simulation Fonction 1 01/01/2008 31/12/2010 Calage .Calibration et calage de modèle : Le logiciel est utilisé pour simuler les débits de 2008 à 2010 avec un calage par calcul du débit à la station d’Aguenza. le tableau suivant montre la période de simulation.

Hydrogrammes simulé et la variation des précipitations des stations d'Amsoul et d'Aguenza le long des trois ans. .

. En comparant les débits moyens mensuels . . les valeurs observés et simulés sont proches essentiellement pour les mois où les débits sont faibles.

7 .paramètres optimaux pour le calage du modèle: Les paramètres optimaux obtenus pour le calage de notre période sont représenté dans le tableau ci-dessous : Période s w Ds V0 K0 01/01/2008 31/12/2010 30 0.1 0.1 3 0.

Crec et de Nash.6 2. le tableau suivant montre les résultats obtenus après le calage de notre période de simulation : Période Nash EAM EQM Crec 01/01/2008 31/12/2010 0. EQM.Evaluation de qualité du modèle: nous évaluons notre simulation par les critères EAM.84 1.22 .68 0.

N° de période période de simulation Fonction 1 01/01/201131/12/2011 validation .Validation du modèle: Le modèle ATHYS a été utilisé pour réaliser une validation du modèle pour la station d’Aguenza sur la période 2010 à 2011.

Hydro-grammes de cure simulé et la variation des précipitations des stations d'Amsoul et d'Aguenza en 2011. .

. La description du modèle calé montre les critères suivants :  La période d’étiage est mal reproduit par le modèle .  Les débits de pointe sont sous estimés .En comparant les débits moyens mensuels simulé a celle observé on constate que sont proche essentiellement sur la période estivale.  Le module annuel simulé est très proche de l’observé.

paramètres sélectionnés pour le calage: Nous avons utilisés un calage manuel pour sélectionner le jeu des paramètres de modèle de façon à ce que celui-ci simule le comportement hydrologique du bassin versant de la meilleure façon possible.7 .1 3 0. le tableau suivant montre les paramètre sélectionnés : Période s w Ds V0 K0 01/01/201131/12/2011 80 0.1 0.

56 0.critère retenus après le calage de modèle: Période Nash EAM EQM Crec 01/01/201131/12/2011 0.59 .82 0.65 1.

il réunit dans un environnement convivial et homogène un ensemble de modèles hydrologiques spatialisés.CONCLUSION: Le modèle ATHYS. des séries chronologiques pluviométriques horaires permettent le calage automatique des paramètres du modèle. . est d’une grande simplicité d’utilisation. avec l’information sur Le MNT et les directions drainage du bassin versant. les 4 modules d’ATHYS se chargent de réunir ces données préalables à la simulation.

Références: MEMOIRE DE FIN D’ETUDES: ELABORATION D’UN MODELE HYDROMETEOROLOGIQUE SOUS LES PLATEFORMES ATHYS ET GR4J Présenté par: Abdelmounim BOUADILA .

Merci pour votre attention .