Vous êtes sur la page 1sur 18

GENERALITES

SUR LES

VALEURS MOBILIERES.
SOMMAIRE
-Qu’est ce qu’une Valeur Mobilière ?

-Les types de Valeurs Mobilières existantes en Algérie.

-Les différentes formes de valeurs mobilières.

-Le risque d’investir dans les Valeurs Mobilières.

-Les intervenants sur le marché des valeurs mobilières.


Qu’est ce qu’une Valeur Mobilière ?

Une Valeur Mobilière est un titre financier négociable émis par une entité
juridique (société, collectivité, organisme public ou privé,…) qui souhaite se
procurer des financements destinés à réaliser des projets d’investissement
moyennant le droit à une rémunération.
Les types de Valeurs Mobilières
Nous distinguons deux types valeurs mobilières :
•Les titres de créances (telles que les obligations).
•Les titres de capital (telles que les actions).

Le détenteur de titres de capital est considéré comme un copropriétaire de la


société, alors que le détenteur de titres de créances est considéré comme un
prêteur à la société.
Les formes des Valeurs Mobilières
Les Valeurs Mobilières peuvent être soit matérialisées par un document appelé
certificat, soit traduits par une inscription en compte ouvert auprès d’un organisme
habilité en qualité de Teneur de Comptes-Conservateur . Nous parlons dans ce cas
de titres dématérialisés.

Cependant, les valeurs nominatives matérialisées par des certificats, notamment


pour le cas des actions, entraînent pour la société émettrice la tenue d’un registre
appelé registre des actionnaires.

Ce registre constitue la base légale du transfert de propriété des titres entre le


cédant et le cessionnaire.
Les actions

• Le capital d’une société par actions est divisé en actions tel que le précise sa
forme juridique. Ces dernières représentent la contre partie des apports (nature
et/ou espèces) apportés à la société.

• Les personnes qui participent à la constitution du capitale d ’une société sont


appelées les actionnaires.

• En conséquence, une action est un titre de propriété qui correspond à une partie
du capital de la société.

• Les actions sont des titres négociables, c’est à dire qu’elles peuvent être cédées
sur le marché et acquises par d’autres personnes.
Le statut d’actionnaire dans une société confère un certain nombre de droits :

 Droit à l’information ;
 Droit de vote aux Assemblées Générales ;
 Droit de souscription préférentielle ;
 Droit d’attribution ;
 Droit à une rémunération appelée Dividende.

NB/Une action peut procurer deux types de revenus selon les objectifs et la capacité
à
prendre des risques de l’actionnaire :

 La plus value sur cession qui est la différence entre le prix d’achat et le prix
de vente de l’action .
 Le dividende qui est une partie du bénéfice net réalisé par la société et
distribué aux actionnaires à la fin de l’exercice.
Les obligations

• Une obligation est un titre financier négociable qui matérialise l’engagement


d’un emprunteur envers un prêteur qui, en contrepartie, met des fonds à sa
disposition.

• Cet engagement se traduit par un contrat d’émission qui définit les


caractéristiques de l’emprunt et les modalités de remboursement de fonds et le
mode de rémunération du prêteur.
• Une obligation présente deux caractéristiques :

Une rémunération sous forme d’intérêt qui est indépendante des résultats de
la société et déterminée contractuellement d’avance.
Cette rémunération est remboursée en priorité par rapport aux fonds propres
en cas de liquidation de la société.

• IL convient de préciser que les porteurs d ’obligations, contrairement aux


actionnaires, ne participent pas à la gestion de la société mais peuvent toutefois
se constituer en masse pour défendre leurs intérêts.
Le risque d’investir dans les Valeurs Mobilières

Toutes les Valeurs Mobilières comportent certains risques. Quelques unes sont
plus risquées que d’autres :

a- Les actions:
Le cours de l ’action peut évoluer à la baisse et réaliser une moins value due à:
- La politique de production de la société et les résultats réalisés.
- L ’offre supérieure à la demande sur les titres en bourse.
Ainsi, dans le cas de distribution du dividende, le montant de ce dernier ne
pourra couvrir toutes les pertes réalisées.

b- Les obligations:
En revanche, les obligations sont moins risquées dans la mesure ou il est
garanti à leurs détenteurs le versement du coupon initialement fixé dans le
contrat d’émission ainsi que le capital principal souscrit.
Les intervenants sur le marché
Les intervenants sur le marché boursier sont :

La Commission d’Organisation et de Surveillance des Opérations de


Bourse “COSOB ” ;
La Société de Gestion de la Bourse des Valeurs “ S.G.B.V ” ;
Les Intermédiaires en Opérations de Bourse “ les I.O.B ” ;
Les sociétés émettrices (Ex : Saidal, Aurassi, Eriad, Sonatrach) ;
La Banque d’Algérie ;

Pour moderniser le système de dénouement des transactions sur titres


effectuées en bourse et permettre une évolution du régime des titres , un
système dématérialisé a été mis en place :

Un Dépositaire Central “ Algérie Clearing ” ;


Des Teneurs de Comptes-Conservateurs ;
La COSOB

La COSOB est une autorité de régulation indépendante dotée de la personnalité


morale.

Elle a pour mission de veiller :


 A la protection des investisseurs en Valeurs Mobilières ;
 Au bon fonctionnement et à la transparence du marché (Surveillance du marché) ;

Elle se charge de définir les règles de fonctionnement du marché boursier et édicte à


travers un règlement général les règles portant sur :

 Les conditions d’admission des Valeurs Mobilières aux négociations en bourse ;


 Les conditions de négociation en bourse des Valeurs Mobilières ;
 L’organisation des opérations de compensation ;
La S.G.B.V

La bourse de Valeurs Mobilières est un marché réglementé où se déroulent les


négociations sur les Valeurs Mobilières cotées, cet endroit est appelé le Parquet.

 La S.G.B.V est une entreprise chargée d’en assurer la gestion.


 Elle veille principalement à la régularité des opérations effectuées par les
Intermédiaires en Opérations de Bourse.

Pour ces services rendus, la S.G.B.V perçoit des commissions dont les
modalités de recouvrement sont fixées par elle même.
Les I.O.B

L’exercice de l’activité d’intermédiation en opérations de bourse nécessite un


agrément délivré aux entités qui auront rempli les conditions fixées en la matière.

Les I.O.B sont les intervenants directs sur le marché boursier. Cette intervention
s’interprète par la négociation des titres, activité exclusive du domaine de ces
derniers.

Les I.O.B doivent designer des agents, appelés Négociateurs, habilités à


effectuer, sous leur autorité, des négociations en bourse des Valeurs Mobilières.
Les Sociétés Emettrices
Est appelé émetteur, toute société ou établissement public ou privé qui émet des Valeurs
Mobilières en faisant publiquement appel à l’épargne.
Les critères d’admission en bourse ont été arrêtés par le règlement général comme suit :

La société doit avoir publié les états financiers certifiés des trois derniers exercices ;
Présenter un rapport d’évaluation de ses actifs établi par un expert comptable
indépendant ;
Le dernier exercice doit être bénéficiaire ;

Admission d’actions :
La société doit avoir un capital minimum de 100.000.000 DA ;
Diffuser au moins 20% du capital dans le public ;
Avoir un minimum de 300 actionnaires, le jour de l’introduction ;

Admission d’obligations :
Le nombre de détenteurs d’obligations doit être de 100 au moins, le jour de
l’introduction ;
 L’encours de l’emprunt doit être au moins égal à 100.000.000 DA ;
La Banque d’Algérie

La Banque d’Algérie tient tous les comptes espèces des banques.

Pour toute opération de souscription, d’achat ou vente de titres effectuée par les
banques, la Banque d’Algérie débite ou crédite le compte courant espèces de ces
dernières.
Dépositaire Central

Un Dépositaire Central a été installé afin d’améliorer le traitement des opérations sur
titres et de permettre une évolution du régime vers un système dematerialisé. Sa
dénomination sociale est “ Algérie Clearing ”.

Il a pour fonctions de :

Ouverture et administration des comptes courants titres pour les T.C.C.


Il centralise ainsi la conservation des titres et facilite leur transmission entre les
intermédiaires financiers en opérant des virements de comptes à comptes;
Mettre en œuvre les opérations sur titres décidées par les sociétés émettrices
(paiement du dividende, augmentation de capital,……….);
Publier les informations relatives au marché;
Le Teneur de Compte-Conservateur (TCC)

L ’activité principale du T.C.C consiste à ouvrir des comptes titres et à administrer ses dits
titres aux noms de leurs titulaires en leur reconnaissant tous leurs droits, ainsi que
l’ouverture des comptes espèces en inscrivant les mouvements de fonds au profit de leurs
propriétaires.

Outre ses activités, le T.C.C doit :


 Exécuter les instructions reçues (négociation, nantissement, mutation transfert) ;
 Appliquer les opérations sut titres (paiement de dividendes, intérêts, virement de
droits, ….) ;
 Informer les titulaires :

 De toute exécution de leurs instructions (avis d’exécution) ;


 De tout Mouvement de leurs comptes (relevé de comptes, relevé de
portefeuille) ;
 Des événements modifiant les droits du titulaire sur les titres conservés;
 Des opérations sur titres décidées par les entités émettrices .