Vous êtes sur la page 1sur 10

LA TAXONOMIE DE

BLOOM

Benjamin Bloom (1913-1999) 1


La taxonomie de Bloom (1956)
Six niveaux :

2
La taxonomie de Bloom
Connaissance (mémorisation):

Elle vise à faire acquérir de nouvelles connaissances


aux apprenants. Elle met l’accent sur la rétention
d’informations nouvelles : termes, définitions, faits,
formules, méthodes, classifications, principes, lois,
etc.

Verbes opératoires: Définir – Enumérer –


Nommer – Rédiger – Rappeler - Reconnaître –
Identifier – Choisir – Reproduire. 3
La taxonomie de Bloom
Compréhension :

Amène les étudiants au-delà de la simple


mémorisation d’information. Retenir une
information ne signifie pas pour autant la
comprendre. La compréhension suppose de pouvoir
transposer l’information, de l’interpréter.

Verbes opératoires: Illustrer – Expliquer -


Justifier - Représenter – Juger -Choisir – Opposer -
Formuler - Classer 4
La taxonomie de Bloom
Application :
Propose aux apprenants de confronter les
connaissances théoriques à des cas pratiques
simples et de résoudre des problèmes. Il s’agit de
pouvoir identifier les éléments du problèmes,
rapporter ces éléments à un modèle connu,
choisir une méthode pour résoudre le problème et
résoudre le problème.
Verbes opératoires: Choisir - Construire –
Sélectionner – Calculer – Démontrer - Utiliser –
5
Réaliser – accomplir – Elaborer.
La taxonomie de Bloom
Analyse :
Stimule des raisonnements de type hypothético-
déductifs par décomposition d’une situation
problématique pour en identifier les parties
constituantes et les rapports entre ces parties.

Verbes opératoires: Analyser –Justifier –


Séparer – Résoudre – Comparer – Différencier.
6
La taxonomie de Bloom
Synthèse :

Cherche à développer l’expression personnelle et


l’indépendance de pensée des apprenants. Elle exige
des activités intellectuelles complexes comme la
création ou l’agencement de plusieurs éléments en
une structure nouvelle, personnelle et originale

Verbes opératoires: Combiner – Commenter –


– Discuter –Résumer – Organiser – Planifier –
Concevoir. 7
La taxonomie de Bloom
Evaluation :
Vise à développer le sens critique des apprenants.
Elle implique de pouvoir juger de la qualité d’un
objet soit à partir de critères intrinsèques soit de
critères externes en le confrontant à d’autres.

Verbes opératoires: Juger – Evaluer – Défendre –


Comparer – Déterminer – Sélectionner – Critiquer.
8
La taxonomie Révisée (1991)
En 1991, Lorin Anderson (ancien étudiant de Bloom) a
sensiblement modifié les étages de la pyramide du maître et
propose l'organisation suivante :

9
La taxonomie Révisée (1991)
Les six niveaux de la taxonomie de Bloom permettent à
l'enseignant de mieux organiser la progression de son cours,
mais l'aident aussi à formuler des objectifs d'apprentissage
précis.

10
NB: Dans une séance de formation, on vise rarement l’atteinte de tous les niveaux.