Vous êtes sur la page 1sur 24

BIENVENUE AU COURS DE

THERMODYNAMIQUE
ENERGETIQUE
DE CE LUNDI 12 OCTOBRE
2009
ESA YAMOUSSOUKRO
MACHINES THERMIQUES

1/ Machines dithermes

2/ Réfrigérateur et pompe à
chaleur

3/ Exercices
PLAN
1/ Machines dithermes
1-1/ Classification
1-2/ Bilans énergétique et
entropique
1-3/ Diagramme de
fonctionnement –
Diagramme de Raveau
1-4/ Efficacité

2/ Réfrigérateur et pompe à
chaleur

2-1/ Machine à compresseur

2-2/ Machine à absorption


1/ Machines dithermes

1-1/ Classification

Il existe deux types de machines


dithermes cycliques.

a) Moteurs thermiques
Ils fournissent après un cycle du
travail au milieu extérieur en recevant
de la chaleur du milieu extérieur.
b) Réfrigérateur et pompe à chaleur
Ils reçoivent effectivement du travail du
milieu extérieur en fournissant de la chaleur
1-2/ Bilans énergétique et
entropique

Les fluides considérés décrivent


un cycle alors :

Bilan énergétique :

DU = W + Qc + Qf = 0
Bilan entropique :

DS = Sr + SP = 0

Sr : entropie reçue

SP : entropie produite avec SP  0


Qc Q f
 S  0
P

Tc Tf

1-3/ Diagramme de fonctionnement –


Diagramme de Raveau

En considérant le plan cartésien (Qc,


Qf) on définit un point de
fonctionnement F, tel que F appartient
aux droites d’équations :
Qc  Q f  W (1)

 Tc
Qc   Q f  TcS P
( 2)
 Tf

- Pour des températures de sources


déterminées et une irréversibilité SP
donnée, la droite (2) est fixe.

- Si la transformation est réversible


la droite (2) passe par l’origine
a) Moteur thermique
W < 0, Qc > 0 et Qf < 0
b) Réfrigérateur et pompe à chaleur
W > 0, Qf > 0 et Qc < 0
1-4/ Efficacité
W
a) Moteur dithermique r-
QC

Qf
Bilan énergétique : r 1
QC

Tf Tf P
Bilan entropique : r 1   S
Tc Q1
b) Réfrigérateur er 
Qf
W

1
er  
Bilan énergétique : Q
1 c
Qf

1
er 
Bilan entropique : Tc
Tf
1
Tc S P
Qf

Tf
L’efficacité maximum est : e max 
Tc  Tf
QC
c) Pompe à chaleur er  -
W

1
er 
Bilan énergétique : Q
1 f
QC

1
er 
Tf Tf SP
Bilan entropique : 1 
TC QC

Tc
L’efficacité maximum est : e max 
Tc  Tf
2/ Réfrigérateur et pompe à chaleur
2-1/ Machines à compresseur
a) Compresseur

Il amène le fluide des zones de


faibles pressions dans
l’évaporateur vers celles des fortes
pressions dans le condenseur. Il
élève donc la pression à un niveau
suffisant pour permettre au
condenseur de remplir sa fonction.
b) Evaporateur

C’est là que se produit le


refroidissement. En se basant sur le
second principe, sa température
doit être inférieure à celle du
produit.
2-2/ Machine à absorption
a) Schéma
Les liquides ont une faible compres-
sibilité.
On fait absorber dans une chambre
d’absorption, contenant une solution
de ce fluide, le gaz issu de
l’évaporateur. Après compression, on
sépare le gaz du liquide dans une
chambre de séparation (chambre
d’évaporation) et on l’envoie dans le
condenseur.
b) Remarque
- Le travail de compression est
négligeable et souvent la
convection naturelle du fluide
suffit.

- La séparation du gaz exige un


apport d’énergie. Alors il existe
une source thermique auxiliaire.
Qf
c) Efficacité e
Qs

TC : température de la source chaude

Tf : température de la source froide

TS : température de la source
auxiliaire
Bilan énergétique :
DU = Qs + Qc + Qf = 0

Q C Q f QS
Bilan entropique : DS     SP  0
TC Tf TS

On supprime Qc et on obtient :

Tf  TC TCSP 
e 1   
L’efficacité est : TC  Tf  TS QS 