Vous êtes sur la page 1sur 32

Chapitre 2: La variation du capital

social : cas de la SA
Le capital social peut être augmenté ou réduit
par décision de l’AGE(assemblée générale
extraordinaire des actionnaires

1
Section 1: Augmentation du capital social

• L’augmentation du capital est souvent


nécessaire pour renforcer les fonds propres de
l’entreprise. Ces derniers permettent de
couvrir:
– Le risque économique de l’entreprise;
– De protéger les créanciers sociaux;
– De préserver l’indépendance financière de
l’entreprise.

2
• L’augmentation du capital social peut se faire par:
– Des apports nouveaux (en numéraire et/ou en
nature);
– Incorporation des réserves (bénéfices non distribués);
– Compensation avec des dettes sociales.
• L’augmentation peut se traduire:
– Soit par l’augmentation de la VN des actions
existantes;
– Soit par émission d’actions nouvelles dont la VN est
égale à celle des actions anciennes(augmentation du
nombre d’actions)

3
• L’augmentation du capital social peut
s’effectuer par:
– Les anciens actionnaires seulement;
– De nouveaux actionnaires;
– Ou les deux à la fois.

4
A) Augmentation du capital par apports
nouveaux
• a) seulement par les anciens actionnaires.
Dans ce cas la répartition du capital doit rester
inchangée, et il est possible de procéder:
– Par émission d’actions nouvelles à un prix égal au
nominal;
– Ou par augmentation du nominal des actions
existantes.

5
• Exemple:
• Les actionnaires d’une SA au capital de 1200000 dhs,
composé de 12000 actions , décident le 1/1/2014, une
augmentation du capital avec émission de 300 actions
à leur VN. Les actionnaires A,B,C et D font des apports
en numéraire déposés au compte courant de la
société. L’actionnaire E fait un apport en nature d’un
ordinateur pour une valeur de 6000 dhs. Les frais
d’augmentation du capital, payés par chèque bancaire
s’élèvent à 3000 dhs.
• La répartition du capital avant augmentation est la
suivante: A (2000 actions), B (2800 actions), C (1600
actions), D (3200 actions) et E (2400 actions)
6
• Comptabilisation de l’augmentation:
• La souscription :
• Débit : 3461 « associés comptes d’apport en société »
• Crédit : 1111 « Capital social »
• Libération :
• Débit: 5141 « Banque »
• Débit: les comptes concernés par les apport en nature
• Crédit: 4462 « associés versements reçus sur
augmentation du capital »
• Ensuite: on solde les deux comptes 3461 et 4462

7
• b) de nouveaux actionnaires participent à
l’augmentation du capital social:
• L’entrée de nouveaux actionnaires n’est
possible que si les anciens actionnaires ne
participent pas à l’augmentation du capital
dans la proportion de leurs droits
• En effet , les anciens actionnaires disposent
d’un droit préférentiel de souscription (DS)
• Généralement, les nouvelles actions sont
émises à un prix d’émission supérieur à la VN
de l’action.
8
• Notion de prime d’émission:
• Prime d’émission = prix d’émission – VN
• Exemple:
• Les actionnaires d’une SA décident une
augmentation du capital. Avant cette augmentation
les capitaux propres se présentaient ainsi:
– Capital social (3000 actions): 300000 dhs
– Réserves : 57000 dhs
– Report à nouveau (SC): 3000 dhs
• Le prix d’émission des actions nouvelles est fixé à
120 dhs.

9
• La prime d’émission doit être intégralement
libérée lors de la souscription du capital, alors
que la VN de l’action peut être libérée
partiellement.
• La prime d’émission est enregistrée au crédit
du compte 1121 « prime d’émission ».
• S’il s’agit d’un apport en nature la prime est
appelée prime d’apport, et enregistrée au
crédit du compte 1123 « primes d’apport ».

10
• Notion de Droit de souscription (DS)
• Les anciens actionnaires peuvent souscrire un nombre
d’actions nouvelles déterminé en proportion du nombre
d’actions anciennes possédées. (le rapport de
souscription)
• Le DS est une valeur de négociation, il est cessible ou
négociable au même titre que l’action;
• À chaque émission d’actions nouvelles suite à une
augmentation par apports nouveaux, les droits de
souscriptions apparaissent;
• À chaque action ancienne est rattachée un DS
• Il est possible de calculer une valeur théorique qui sert
de base à une transaction (une valeur de référence)
11
• Valeur théorique du DS = valeur de l’action
avant augmentation - valeur de l’action après
augmentation
• En effet l’émission des actions nouvelles à un
prix inférieur à leur valeur réelle provoque une
baisse de la valeur des actions
• La VR des actions est déterminée soit:
– En référence à la valeur boursière si les actions
sont cotées
– En retenant la valeur mathématique comptable de
l’action

12
• VMC (valeur mathématique comptable ) =
capitaux propres /nombre d’actions
• Exemple:
• Une SA constituée au capital de 25000 actions de nominal 100 dhs. L’AGE décide
une augmentation du capital par émission de 10000 actions de numéraire de
nominal 100 dhs au prix d’émission de 165 dhs. La valeur réelle de l’action avant
augmentation du capital est de 200 dhs. Les actions nouvelles sont libérées du
minimum légal par versement au compte bancaire de la SA. Les frais
d’augmentation du capital de 8500 dhs sont payés par chèque bancaire.
• TAF:
1) Calculer la valeur théorique du DS
2) Quelles sont les différentes utilisations possibles du DS pour un ancien
actionnaire porteur de 100 actions avant augmentation du capital
3) Quel est le prix à payer par un nouveau actionnaire qui désire souscrire 50
actions nouvelles
4) Passer au journal de la SA l’écriture comptable relative à l’augmentation du
capital

13
B) Augmentation du capital par incorporation
des réserves:
• L’augmentation du capital peut se traduire soit
par:
– L’augmentation de la VN des actions existantes;
– Ou la distribution d’actions gratuites dont la VN
est égale à celle des actions anciennes.

14
• a) Augmentation de la VN:
• Ce procédé permet de préserver l’égalité entre
les actionnaires, puisque tous les actionnaires
sont concernés. La VMC des actions ,dans ce
cas ,n’est pas modifiée.
• Exemple :
• Une SA au capital de 1250000 dhs (5000
actions), a décidé de porter son capital à
2000000 dhs par incorporation de la réserve
facultative de 750000 dhs, et augmentation de
la VN des actions.
15
• b) Augmentation du capital par distribution
d’actions gratuites:
• Notion de droit d’attribution (DA)
• Chaque ancien actionnaire reçoit un nombre
d’actions gratuites proportionnellement à sa
part dans le capital avant augmentation.
• DA = valeur de l’action avant augmentation –
valeur de l’action après augmentation

16
• Exemple :
• soit les capitaux propres d’une SA avant augmentation
du capital par incorporation de la totalité de la réserve
facultative:
– Capital social: 300000 dhs (2000 actions)
– Réserve légale: 22500 dhs
– Réserve facultative : 150000 dhs
– Autres réserves: 27500 dhs
TAF:
1) Calculer la valeur théorique du DA
2) Analyser les différentes utilisations du DA par un ancien
actionnaire porteur de 20 actions anciennes
3) Passer au journal l’écriture d’augmentation du capital
17
Section 2: Réduction du capital social

• La réduction du capital social peut être


envisagée dans les circonstances suivantes:
– Le capital est trop important par rapport au
niveau d’activité de l’entreprise;
– Absorber les pertes antérieures subies par
l’entreprise et qui ne pourront être couvertes par
les bénéfices futurs.

18
• L’entreprise peut procéder de trois manières:
– Réduire la valeur nominale de l’action;
– Réduire le nombre d’actions;
– Rachat par la société de ses propres actions.
• La réduction du capital ne doit pas abaisser le
capital en dessous du minimum légal

19
A) Réduction du capital motivée par des
pertes:
• Faire supporter à chaque actionnaire sa part de
perte, et par conséquent, constater qu’une partie
de son apport (et du capital) a disparu
• Généralement, les pertes d’exploitation sont
enregistrées dans le compte Report à nouveau
(SD).
• L’opération comptable consiste à :
Débiter: capital social
Créditer : RàN (SD)
20
• Exemple:
• Une SA au capital social de 5000000 dhs divisé en
5000 actions de VN 1000 dhs. Durant 4 exercices
successifs, la société a réalisé des pertes cumulées
enregistrées dans le compte report à nouveau (SD)
qui s’élèvent à 2500000 dhs. Afin d’assainir sa
situation financière, la société décide de réduire son
capital pour absorber la totalité des pertes
cumulées, par abaissement du nominal des actions .

21
B) Réduction du capital par remboursement
du capital:
• On distingue deux cas de figure:
Les actions sont entièrement libérées:
• Exemple : Une SA au capital de 50.000.000
dhs divisé en 250000 actions de 200dhs,
décide de réduire son capital social de
12.500.000 dhs par remboursement de 50 dhs
par action

22
Le capital est partiellement libéré
• La réduction du capital est concrétisée par
l’annulation de la créance de la société sur les
actionnaires pour la partie du capital non
appelée et non versée.

23
• Exemple:
• Une SA au capital de 10.000.000 dhs de 50000
actions composées de:
– 25000 actions totalement libérées,
– 25000 actions libérées de ¾.
• Décide de réduire son capital du ¼ par:
– Renonciation à l’appel du dernier quart des actions non
libérées,
– Remboursement aux actionnaires du reste,
– Diminution de la VN des actions
24
Réduction du capital par rachat d’actions:
• La rachat par la société de ses actions est
possible lorsque la réduction du capital n’est
pas motivée par des pertes. Les actions
rachetées sont obligatoirement annulées.
• Exemple :Une SA au capital de 1050000 dhs,
composé de 10500 actions de nominal 100
dhs, décide de le réduire par rachat, contre
chèques bancaires, de 500 actions au prix de :
– Hypothèse 1 : 120 dhs l’action
– Hypothèse 2 : 98 dhs l’action

25
C) Amortissement du capital social
• L’amortissement du capital social consiste en un
remboursement partiel ou total du capital, avant la
date de liquidation
• Le remboursement, n’entrainant pas une réduction du
capital, est effectué sur les réserves appartenant aux
actionnaires ( à l’exclusion de la réserve légale et des
réserves statutaires)
• Les actions amorties sont remplacées par des actions
de jouissance ( mêmes droits que les actions
normales sauf le premier dividende et au capital)
26
• Exemple:
• Une SA au capital de 3.000.000 dhs divisé en
30000 actions de 100 dhs, décide d’amortir
son capital de 1.000.000 dhs par prélèvement
sur la réserve facultative (450000 dhs) et sur
le report à nouveau (SC). Le remboursement
est effectué par virements bancaires.

27
Chapitre 3: l’affectation du résultat:

• La société est un contrat: partage des


bénéfices et contribution aux pertes
• L’affectation du résultat: décision prise lors de
l’AGO
• Affectation du résultat se fait dans le respect:
– Des dispositions légales
– Clauses statutaires
– Décisions de l’AGO

28
L’affectation de la perte :
Débit : 1169 RAN (SD)
Crédit: 1189 Résultat net de l’exercice
L’affectation du bénéfice:
• Avant toute affectation du bénéfice il faut apurer les
pertes antérieures
• Avant toute distribution des bénéfices, les frais de
constitution doivent être totalement amortis.

29
• Le bénéfice est partagé entre la société
(réserves) et les actionnaires (dividendes)
• Pour les réserves on distingue deux types de
réserves:
– Les réserves imposées par la loi (réserve légale): 5%
du bénéfice net diminué le cas échéant des pertes
antérieures, dans la limite de 10% du capital social
– Les réserves décidées par les statuts (réserves
statutaires) et les organes dirigeants de la société

30
• Le dividende est composé généralement de
deux parties:
– Le premier dividende (intérêt statutaire): calculé au
taux fixé par les statuts au montant du capital libéré
et non amorti aux actionnaires. L’intérêt statutaire
est à calculer à compter de la date de libération du
capital jusqu’à la fin de l’exercice où la libération a
eu lieu.
– Le superdividende décidé par l’AGO versé pour
toutes les actions et à part égale
31
• Exemple :
• Une SA a réalisé un bénéfice net de 180000 dhs. Son capital
se compose de 120000 dhs d’apports en nature et de
280000 dhs d’actions en numéraire libérées des ¾ dés la
constitution. Le dernier quart a été libéré le 1/4/N (VN =
100dhs)
• L’exercice précédent a dégagé une perte de 8000 dhs. Le
compte réserve légale au 31/12/N avant répartition
présente un solde de 36000 dhs
• L’AGO a prévu la dotation à la réserve légale dans la limite
fixée par la loi, une réserve statutaire de 20000 dhs, un
premier dividende de 6%; le solde est réparti aux
actionnaires à titre de superdividende arrondi au dirham
inférieur; le reliquat est reporté sur l’exercice suivant.
32