Vous êtes sur la page 1sur 16

LES THÉORIES

MONÉTAIRES
PLAN :
-INTRODUCTION
- LES PENSÉES CLASSIQUES MONÉTAIRES .
- L’ÉCOLE DE CAMBRIDGE .
- KEYNES ET LA MONNAIE .
-LES MONÉTARISTES ( L’ÉCOLE DE CHICAGO) .
-RÉCAPITULATIF .
-CONCLUSION
INTRODUCTION :
LES PENSÉES CLASSIQUES MONÉTAIRES
LES CLASSIQUES ONT DÉVELOPPÉ TROIS IDÉES PRINCIPAUX :
-PREMIÈRE IDÉE : LA MONNAIE, SIMPLE INTERMÉDIAIRE QUI PERMET DE RÉGLER LES
TRANSACTIONS, LA MONNAIE N ’EST QU’UN VOILE QUI MASQUE LA RÉALITÉ DES
ÉCHANGES, LA MONNAIE EST DÉTENUE SEULEMENT POUR UN DÉSIR DE TRANSACTION .
-DEUXIÈME IDÉE : TOUTE VARIATION DE LA QUANTITÉ DE MONNAIE EN CIRCULATION
ENTRAINE UNE VARIATION PROPORTIONNELLE À TOUS LES PRIX (TQM) . LOI DE SAY
-TROISIÈME IDÉE : PAR CONSÉQUENT, TOUTE VARIATION DE LA MASSE MONÉTAIRE N’A
AUCUNE INFLUENCE SUR LA PRODUCTION OU SUR L’EMPLOI (SPHÈRE RÉELLE) .
D’UNE AUTRE FAÇON LA MONNAIE EST NEUTRE PAR RAPPORT À L’ACTIVITÉ ÉCONOMIQUE
(LE MODÈLE DICHOTOMIQUE) .
L’ÉCOLE DE CAMBRIDGE
IL S’AGIT D’UNE REFORMULATION DE LA THÉORIE QUANTITATIVE DE LA MONNAIE .
ON A : M.D = K.P.Y
CETTE ÉQUATION TRADUIT EN FAIT QUE L’ENCAISSE NOMINALE DÉSIRÉ PAR LES AGENTS
ÉCONOMIQUES PROPORTIONNELLE OU REVENU RÉEL (P.Y) .
KEYNES ET LA MONNAIE
SELON J.M KEYNES, LA MONNAIE EST ACTIVE, ELLE N’EST PAS DÉTENUE SEULEMENT POUR UN MOTIF DE
TRANSACTION MAIS PLUTÔT D’AUTRES MOTIFS SUPPLÉMENTAIRES .
1-MOTIF DE TRANSACTION :
CE MOTIF FAIT RÉFÉRENCE AUX DISPONIBILITÉS NÉCESSAIRES AUX AGENTS POUR EFFECTUER LEURS
TRANSACTION, APPLIQUÉ AUX MÉNAGES CE MOTIF EST APPELÉ MOTIF DE REVENU OU MOTIF
PROFESSIONNEL .
2-MOTIF DE PRÉCAUTION :
RÉPOND AUX BESOINS DES AGENTS DE SE PRÉMUNIR CONTRE L’IMPRÉVU, C’EST-À-DIRE LES AGENTS
ÉCONOMIQUES DÉTIENNENT DE LA MONNAIE POUR FAIRE FACE À DES BESOINS INATTENDUS .
3-MOTIF DE SPÉCULATION :
INCITE LES AGENTS ÉCONOMIQUES À OPÉRER DES ARBITRAGES ENTRE MONNAIE ET TITRES AVEC L’OBJECTIF
DE RÉALISES LES PLUS VALUES EN CAPITAL SUR LES MARCHÉS FINANCIERS L’INDIVIDU PEUT EN EFFET PRÉFÉRER
GARDER SON ÉPARGNE SOUS FORME LIQUIDE (LA MONNAIE DANS CE CAS EST ACTIVE, NON RÉMUNÉRÉE
MAIS SANS RISQUE DE LA PERDRE) QUE PLACER CET ARGENT EN TITRE AVEC UN RISQUE DE PERTE DE CAPITAL
.
LA DEMANDE DE MONNAIE SELON KEYNES : DM = L1( R ) + L2( I )
L1 : LA LIQUIDITÉ POUR MOTIF DE PRÉCAUTION ET TRANSACTION .
L2 : LA LIQUIDITÉ POUR MOTIF DE SPÉCULATION .
KEYNES À INTÉGRÉ LA SPHÈRE AVEC LE TAUX D’INTÉRÊT .
SELON KEYNES, LA MONNAIE UN ROLE POLITIQUE (KEYNES A INSISTÉ SUR L’INTERVENTION
ETATIQUE ET RÉSOUDRE DES PROBLÈMES TEL QUE LE CHOMAGE À TRAVERS LA MONNAIE) .
LES MONÉTARISTES (L’ÉCOLE DE CHICAGO)
SELON CE COURANT ANIMÉ PAR MILTON FRIEDMAN, LA DÉTENTION DE LA MONNAIE
DÉPEND DE 3 ÉLÉMENTS :
1- LE REVENU PERMANENT .
2- LE TAUX D ’INTÉRÊT .
3- LE NIVEAU GÉNÉRAL DES PRIX .
RÉCAPITULATIF
CONCLUSION
RÉALISER PAR :
AHLAM EL ALLALI
ANNOUMANI CHAIMAE
TAROUANI LAILA
EDDARAZ MERYEM
SOUBEIR NADIA
BEN HARADIA HAJAR
BELMEFTAH KHALISA
KOUIBAA GHIZLANE
ZAAROURI YOUNESS

Évaluer