Vous êtes sur la page 1sur 30

Les réseaux mobiles

Mme Hajar Mousannif


Hajar.mousannif@gmail.com
Les réseaux mobiles sans fil
Les technologies cellulaires
Plan du cours

 Chapitre 1: Introduction au milieu de propagation et aux


réseaux cellulaires

 Chapitre 2: Les réseaux mobiles de 2ème génération:


GSM, GPRS

 Chapitre 3: Le réseau mobile de 3ème génération et 4ème


génération
Histoire des réseaux cellulaires
Histoire des réseaux cellulaires
Le spectre électromagnétique
Classification des ondes radios
Licences des opérateurs
Chapitre I. Introduction au milieu
de propagation et aux réseaux
cellulaires- Plan

 Le concept de réseau cellulaire:


 Notions de cellules
 Motifs cellulaires
 La propagation en milieux mobiles:
 Modèles de propagation
 Bilan de liaison
 Prévision de couverture
Le concept de réseau cellulaire (1/16)
 Un réseau cellulaire divise la zone à couvrir, généralement un
pays entier, en petites zones appelées cellules.

Fonctions essentielles:

 Itinérance ou Roaming : capacité à utiliser le réseau en tout


point de la zone de service (pouvoir appeler et être appelé) =
gestion de la délocalisation

 Itinérance internationale ou International Roaming : capacité à


utiliser un autre réseau que celui auquel on est abonné.

 Mobilité radio : possibilité de déplacer le terminal en gardant la


communication = gestion du handover ou du transfert
intercellulaire automatique
Le concept de réseau cellulaire (2/16)
 Les réseaux cellulaires reposent sur l'utilisation d'un
émetteur-récepteur central au niveau de chaque cellule,
appelée « station de base » (Base Station).

 Un opérateur n'a qu'une bande de fréquence réduite


(bande passante) qui lui est allouée par l'UIT (Union
Internationale des Télécommunications)
Le concept de réseau cellulaire (3/16)
 L’opérateur affecte à chaque cellule un certain nombre de
porteuses de la bande en fonction du trafic estimé dans
cette cellule

 Deux cellules mitoyennes ne peuvent utiliser deux


fréquences similaires à cause des interférences.

 Les mêmes canaux de fréquence sont réutilisés dans


plusieurs cellules selon la capacité du système à résister
aux interférences.
Le concept de réseau cellulaire (4/16)
 La dimension d’une cellule est fonction de la
puissance de son émetteur-récepteur.

 Si un émetteur-récepteur est très puissant, alors


son champ d’action sera très vaste, mais sa
bande de fréquence peut être rapidement
saturée par des communications.

 Par contre, en utilisant des cellules plus petites,


(émetteur-récepteur moins puissant) alors la
même bande de fréquence pourra être réutilisée
plus loin, ce qui augmente le nombre de
communications possibles.
Le concept de réseau cellulaire (5/16)

 La planification des fréquences est sans doute


l’une des tâches les plus importantes et les plus
sensibles rencontrées lors de l’implantation d’un
système cellulaire.

 Il faut en effet optimiser l’utilisation des


ressources radio allouées au service mobile pour
permettre une densité maximale d’usagers par
unité de surface.
Le concept de réseau cellulaire (6/16)

Dans la conception d’un réseau cellulaire, il faut considérer


les aspects suivants:

 La topographie (bâtiments, collines, montagnes, etc.)


 La densité de la population (ou de communications) pour
établir la dimension de cellule.
 Deux cellules adjacentes ne peuvent utiliser la même
bande de fréquence afin d’éviter les interférences.
Le concept de réseau cellulaire (7/16)
Les types de cellules:

 Les macrocellules sont les plus courantes, responsables de


la couverture du réseau. Leur zone d’action s’étend jusqu’à
30 km selon les obstacles rencontrés

 Les microcellules couvrent quelques rues d’un centre ville


(portée maximale de 500m), les antennes des stations de
base sont accrochées aux murs des maisons, à quelques
mètres à peine du sol.

 Les picocellules couvrent un étage d’un grand bâtiment ou


d’un centre commercial (portée maximale 100m), les
antennes sont placées au plafond à l’instar d’un détecteur
de fumée.
Le concept de réseau cellulaire (8/16)

Macro Micro Pico


Les BTS « palmiers » de
Méditel
Chapitre I. Introduction au milieu
de propagation et aux réseaux
cellulaires- Plan

 Le concept de réseau cellulaire:


 Notions de cellules
 Motifs cellulaires
 La propagation en milieux mobiles:
 Modèles de propagation
 Bilan de liaison
 Prévision de couverture
Le concept de réseau cellulaire (9/16)
 Un motif cellulaire est l'ensemble des cellules dans lequel chaque
fréquence de la bande est utilisée une fois et une seule fois.
 Le principe de la réutilisation des fréquences repose sur
l'atténuation que subissent les ondes radio lorsqu'elles se
propagent dans l'atmosphère.
 Lorsqu'on se trouve assez loin d'un émetteur, le signal envoyé
par celui-ci est très faible.
 On peut alors utiliser la même fréquence que l'émetteur lointain
sans crainte d'interférences, le signal local étant beaucoup plus
puissant que le signal lointain

Motif de réutilisation de
fréquences à 7 cellules
Le concept de réseau cellulaire (10/16)

Motif à N=3 Motif à N=4 Motif à N=7


Il existe d'autres configurations régulières à N = 9, 12, 13, 16, 19, 21, 27, …
Le concept de réseau cellulaire (11/16)

 Avec le modèle hexagonal

La taille N du motif est donnée par la relation:


N = i² + i j + j² avec i, j є N

i et j correspondent aux déplacements


nécessaires pour aller d’une cellule à une des
cellules co-canal
Le concept de réseau cellulaire (12/16)

N = i² + i j + j²

Tableau: sens
trigonométrique
Méthode géométrique:Cas d’un motif à 7
Le concept de réseau cellulaire
Le concept de réseau cellulaire (13/16)

 Si l'on dispose de n fréquences pour le réseau,


on pourra en employer n/N par cellule.

 En cas de fort trafic, il y a donc intérêt à


diminuer N.

 Exemple:
Si l’opérateur dispose de 280 canaux pour tout
son réseau et si il décide d’utiliser 35 cellules et
un motif à 7 alors le nombre total des canaux
sera 1400
Le concept de réseau cellulaire (14/16)
Le concept de réseau cellulaire (15/16)
 Distance de réutilisation

La plus proche distance de réutilisation d'une fréquence


est:

où D est la distance de réutilisation (= distance entre


deux cellules co-canal)
R , le rayon d'une cellule (cercle circonscrit à l'hexagone)
Le concept de réseau cellulaire (16/16)

Le modèle hexagonal : exemples de motifs à 3, 4, 7 cellules


Exercices d’application (voir feuille de TD)