Vous êtes sur la page 1sur 13

TECHNIQUES MIMO

Guillaume VILLEMAUD – Cours Techniques d’Antennes 1


PLAN DU COURS
 Introduction
Historique, généralités
Caractéristiques des antennes
 Partie I : Antennes compactes
 Partie II : Antennes larges bandes
 Partie III : Antennes à polarisation circulaire
 Partie IV : Antennes grand gain
 Partie V : Formation de faisceau
 Partie VI : Antennes intelligentes
 Partie VII : MIMO
Guillaume VILLEMAUD – Cours Techniques d’Antennes 2
LES PRINCIPALES TECHNIQUES

Guillaume VILLEMAUD – Cours Techniques d’Antennes 3


LA TECHNIQUE MIMO

Quand on utilise plusieurs antennes à l’émission,


chacune devient une source d’information différente
pour les antennes de réception

on augmente encore la diversité


Guillaume VILLEMAUD – Cours Techniques d’Antennes 4
MULTIPLEXAGE SPATIAL

On divise l’information en autant de flux que


d’antennes d’émission

Augmentation du débit proportionnelle au


nombre d’antennes d’émission

Décodage spatio-temporel en réception (il faut


au moins autant d’antennes)
Guillaume VILLEMAUD – Cours Techniques d’Antennes 5
INVERSION DE MATRICE

signal envoyé signal reçu signal décodé

La facilité de décodage de l’information va


dépendre de l’inversibilité de la matrice

Guillaume VILLEMAUD – Cours Techniques d’Antennes 6


MATRICE INVERSIBLE

La facilité d’inversion de la matrice va dépendre de la


corrélation entre les signaux reçus :

-dépend de la distance entre les antennes;


- et de l’étalement angulaire des signaux.

rang 1 (non inversible !)

Il faut donc soit un espacement important entre les


antennes, soit un maximum de trajets multiples (parfait en
indoor)
Guillaume VILLEMAUD – Cours Techniques d’Antennes 7
CAPACITE THEORIQUE

Guillaume VILLEMAUD – Cours Techniques d’Antennes 8


CODAGE SPATIO-TEMPOREL

Modulation QAM (Quadrature Amplitude Modulation)


Pour N=2, code d’Alamouti
Pour N>2, codes orthogonaux (ex : OFDM)

Cas d’Alamouti 2x1

Guillaume VILLEMAUD – Cours Techniques d’Antennes 9


TECHNIQUES DE RECEPTION

ZF (Zero Forcing) : cherche uniquement à supprimer la


contribution des autres émetteurs (peu performant)

MMSE : diminue l’influence du bruit et des interférents,


mais ne sépare pas complètement les sous canaux

V-BLAST : décode d’abord l’information du signal le


plus fort, puis retranche sa contribution aux autres
signaux reçus, ainsi de suite...
Très performant (sauf propagation d’erreur de
décision)

Autres techniques plus « lourdes » : Maximum de


vraisemblance, décodage par sphères généralisé
Guillaume VILLEMAUD – Cours Techniques d’Antennes 10
COMPARAISON

Guillaume VILLEMAUD – Cours Techniques d’Antennes 11


COMPARAISON

IC : Interference Cancellation

Guillaume VILLEMAUD – Cours Techniques d’Antennes 12


COMPARAISON

IC : Interference Cancellation

Guillaume VILLEMAUD – Cours Techniques d’Antennes 13