Vous êtes sur la page 1sur 41

Rapport de stage

Présenté et soutenu
Par Arij Naily
Plan de l’exposé
PRESENTATION DE L’ENTREPRISE

DESCRIPTION DU PROJET

LES TRAVAUX

Conclusion

2
PRESENTATION DE L’ENTREPRISE
L’entreprise «A.M.A CONSTRUCTION» une société d’A.M.A GROUP, maîtrise
la qualité de ses prestations depuis 1994 dans les domaines des travaux
publics et de la construction.

Fondée par Monsieur Anis Mahmoud dont le siège est à Tunis (Tunisie).

3
ORGANIGRAMME

4
Missions

5
DESCRIPTION DU PROJET
Le chantier se situe à AIN-KMICHA NABEUL –Route de Tunis .

6
PROGRAMME A CONSTRUIRE

• Usine pharmaceutique ;

• Dépôt de stockage ;

• Travaux de VRD et aménagements extérieur.

En effet, la tâche de l’entreprise pour ce projet est de construire un dépôt de stockage de superficie 1200
m² et des voiles en béton armé d’hauteur sous plafond de 6.8 m.

Des travaux de voiries et réseaux d’assainissement sont à la charge de l’entreprise comprenant les réseaux
d’eau usée e d’eau pluviale.

Après l’achèvement des travaux de VRD l’entreprise attaque la partie d’aménagement extérieur.

7
Personnel du chantier

L’ingénieur chef de projet

Le chef chantier

Le surveillant chantier
LE CONDUCTEUR DE
TRAVAUX
RESPONSABLE HSE

Les ouvriers

8
LES ENGINS DES TRAVAUX

Appareil niveau Tractopelle

Mini chargeuse
Pompe 9
Marteau piqueur Vibreur

Bétonnière

Meule à disque
Appareille laser
10
SÉCURITÉ (QUALITY FIRST-SAFETY BEFORE):

Les objectifs sont simples:


• Zéro accident
• Zéro incident
• Zéro atteinte à l’environnement

11
.Les échafaudages sont des
équipements de travail indispensables
pour le secteur du bâtiment

.EQUIPEMENTS DE
PROTECTION INDIVIDUELLE
(dossard, casque de sécurité,
chaussures de protection…)

12
LES TRAVAUX
LES TRAVAUX DE BTP

GROS ŒUVRE

Fondation
Les fondations d’un bâtiment représentent un enjeu essentiel
de son architecture, car elles forment la partie structurelle qui
s’oppose au tassement et aux infiltrations. Selon la capacité
portante, les forces mises en jeu et les tassements admissibles,
le constructeur choisira une solution du type fondation
superficielle, semi-profonde ou profonde, qui diffèrent par leur
géométrie et leur fonctionnement
14
Mise en œuvre de fondation

• Traçage des fouilles

On trace les fouilles sur terrain à


l'échelle réelle: on a utilisé le plan de
fondation et on se base sur les
appareilles de topographies

• Excavation des fouilles

L'excavation des fouilles (elle est


marqué sur le terrain) avec un
tractopelle jusqu'à on trouve le bon sol

• Nettoyage des fouilles


Coulage du gros béton

16
Contrôle de la qualité de béton

Essai de cône d’Ambrâmes

Préparation des éprouvettes sur


chantier
Coffrage et mise en place de semelles
Traçage des axes des poteaux

Vérification des semelles


Béton armé

Les nervures :

Ce sont des poutrelles contenant deux barres d’acier : l’un résiste à la compression, l’autre résiste à la traction. Ces deux barres
sont liées entre eux par des étriers.

Les poutres :

Son rôle est d’attacher les poteaux entre eux et supporter la charge de dalle d’une manière uniforme . Le calcul de ferraillage
est réalisé par le bureau d’étude et approuvé par le bureau de contrôle . On cite trois types de poutres :

• Retombée ;

• En allège ;

• Encastrée.

Les chainages :

Les chaînages sont les éléments de liaison entre les différents composants du gros œuvre (murs, planchers, poteaux). Ils servent à
solidariser les éléments verticaux (murs, poteaux, panneaux) et horizontaux (planchers). Ils sont généralement réalisés en béton armé.

19
Béton armé en élévation

Les aciers
principaux

Les aciers Dans un Les aciers de


transversaux ferraillage montage

Les aciers de
comportement

20
Béton armé pour poteaux

21
Béton armé pour escaliers
Le béton sera mis en place aussi sec Béton armé pour voiles
que possible en veillant à ce que les
agrégats ne glissent pas sur le coffrage Lors de la mise en œuvre du béton, il y aura lieu de
veiller à aucun vide ne subsiste, le coulage s’effectuera
par couches successives de 1.5 m au plus de hauteur.
Scellement à la résine
Seconde œuvre
Maçonnerie en briques : Les cloisons
Simple cloison :

Elle se répartit en 4 catégories :

• Cloison de 10 cm composée de brique à 6 trous et d’un enduit de 1.75 cm des deux côtés.

• Cloison de 15 cm composée de brique à 8 trous et d’un enduit de 2.50 cm des deux côtés.

• Cloison de 25 cm composée de brique à 12 trous posé à plat et d’un enduit de 2.50 cm des
deux côtés.

• Cloison de 20 cm composée de brique à 12 trous posé sur chant et d’un enduit de 2.50 cm
des deux côtés.

24
Double cloison :
• Elle joue un rôle d’isolation thermique et acoustique.
N.B :L'isolation thermique désigne l'ensemble des techniques mises en œuvre pour limiter les transferts de chaleur
entre un milieu chaud et un milieu froid.

Les joints de dilatation


Cet ouvrage est destiné à protéger le bâtiment contre la fissuration. Un joint de dilatation sépare entre deux
blocs et assure ainsi l’isolation et la séparation des blocs.

25
Jointement brique chambre froide

Ne jamais oublier de
jointer les briques avant
d’entamer les enduits

26
Matériau d’isolation(isolation thermique et/ou phonique)

Laine de roche

27
Enduit

•Enduit intérieur
•Enduit extérieur
•Enduit sous
•Enduits grillagés :

28
chape d'usure

Dans le cas d’un local de stockage (local à usage industriel) de pièces métalliques lourdes où les sols sont
soumis à des sollicitations importantes.

Une couche d’usure (solution envisageable),sera appliquée sur une chape ou un corps de dallage en béton
encore frais dont l’épaisseur sera déterminée par la nature du sol et les charges auxquelles celui-ci sera
soumis.

Les revêtements de mortier (chape d'usure) sont, en général, des systèmes composés de liants de résines
époxydiques, incolores ou pigmentées et de charges siliceuses soigneusement calibrées.

29
Cales d’enrobage
Hélicoptère

films polyane

30
Etanchéité
Etanchéité sur terrasse :
On utilise le goudron, l’asphalte, les bitumes... pour l’étanchéité contre l’infiltration d’eau.
• Couche de bitume (vernissage)
• Couche en SP4
• Relevé d’étanchéité sur acrotère

31
Traitement de joint de dilatation comme suit :
• Couche de bitume
• Fil en plomb
• Couche en SP4 en sandwich
En sandwich
• Fil en plomb pour éviter le risque de filtration d’eau
• couche en SP4

32
LES TRAVAUX DE
VRD
Regard de visite Boite de branchement collectif

34
Conduite PRV (SVR)

Conduite PVC

35
Pour faire apparaitre qu’il y a des conduites et il faut faire attention

GRILLAGE AVERTISSEUR

36
Les étapes nécessaires pour les travaux de VRD

1. Pose de regard

• Installation appareil niveau pour le calcul de plateforme


• Déblai fouille de regard avec tractopelle
• Préparation de terrain et compactage avec plaque vibrante

• Pose cunette de regard


• Pose des rehausses de regard
avec tractopelle
• Pose dalle avec tampon en fonte
• Pose boite de branchement

37
2. Pose de conduite PVC et PRV

• Déblai des fosses des conduites

• Préparation de terrain et compactage avec plaque vibrante (en assurant la pente)

• Pose conduite avec branchement aux regards

• Essai d’étanchéité

• Remblaiement avec mini chargeuse

38
N.B : L’utilisation de béton de protection pour protéger les conduites (PVC) si le niveau

de conduite est supérieur à 80 cm par rapport au niveau du chaussé

39
Conclusion

40