Vous êtes sur la page 1sur 36

SEMINAIRE DE FORMATION DES

FORMATEURS EN SYSTEME COMPTABLE


OHADA
1. Introduction
2. Etude des soldes intermédiaires
de gestion
3. Schéma de comptabilisation
4. Présentation du Compte de
Résultat
5. Application
Le résultat net de l’exercice (13) peut être évalué de deux manières :

a) Par la différence entre les produits (reçus ou à recevoir) et les charges liés
à l’ensemble des activités de l’entreprise (activités ordinaires et hors
activités ordinaires, payées ou à payer), déduction faite de la participation
des travailleurs et de l’impôt sur les sociétés ;

b) Par la variation des capitaux propres entre le début et la clôture de


l’exercice.

Il peut être bénéficiaire ou déficitaire et quel que soit son signe, il figure au
passif du bilan dans les capitaux propres.

A la clôture de l’exercice, le Résultat net de l’exercice est transférer au


Résultat net en instance d’affectation (130) en attendant la décision de
l’Assemblée Générale.
Les différents soldes intermédiaires de gestion constituent
des sous comptes du compte 13 Résultat net de l’exercice.
Pour la détermination du résultat net de l’exercice, les
soldes de gestion sont regroupés à trois niveaux :

o Les soldes provenant des activités d’exploitation ;


o Les soldes provenant des activités financières ;
o Les soldes liés aux opérations hors activités
ordinaires ;

Le résultat net est donc l’aboutissement de neuf (9) soldes


intermédiaires de gestion pour le système normal et de
quatre (4) pour le système allégé.
2.1.1. Détermination de la Marge Brute (132)

Le Système comptable de l’OHADA distingue deux types


de marge brute à savoir la marge brute sur marchandises et
la marge brute sur matières qui sont calculées à partir des
prix d'achat (et non des coûts d'achat).

Marge brute sur marchandises (1321)


La marge brute sur marchandises est dégagée par la
différence entre le prix de vente des marchandises et le prix
d'achat des marchandises corrigé de la variation des stocks.
Elle concerne les entreprises commerciales essentiellement
et accessoirement les entreprises industrielles exploitant les
activités de négoce.
(1321) Marge brute sur marchandises = 701 Ventes de
marchandises – (601 Prix Achats – 6031 Variation de stocks de
marchandises)

La marge brute sur matières est la différence entre la production


de la période (c'est-à-dire vente de produits finis, travaux et
services, plus production stockée et immobilisée) et le prix
d'achat des matières, corrigé de la variation de stock.
Elle n’est déterminée que pour les entreprises industrielles et de
bâtiments/travaux publics.

1322 Marge brute sur matières = Production – (602 Prix Achats


de matières et fournitures - 6032 Variation de stocks de
matières premières)
Selon le système comptable OHADA, la marge brute est
déterminée avec des achats évalués au prix net d’achat (sans
frais accessoires inclus dans les variations des stocks).
La valeur ajoutée représente l’expression de la création ou de
l’accroissement de valeur que l'entreprise apporte aux biens et
services en provenance des tiers dans le cadre de l'exercice de
ses activités professionnelles courantes.
Du point de vue de sa structure, la valeur ajoutée telle que
déterminée dans le Système Comptable de l’OHADA est une
grandeur de gestion différente du concept utilisé en macro
économie. En effet, elle intègre les impôts et taxes et les
pertes sur créances, éléments minorant les recettes sur les
ventes réalisées.
De même, en raison du principe de la prééminence de la
réalité sur l’apparence, la location de la main d’œuvre
intermédiaire et la location de biens pris par crédit-bail sont
exclues de la valeur ajoutée.
13.3 V.A. = 1321 Marge Brute sur marchandises + Autres
Produits d’exploitation – Autres charges d’exploitation

Les autres produits d’exploitation


comprennent les comptes suivants :
707 Produits accessoires
71 Subventions d’exploitation
75 Autres produits
Les autres charges d’exploitation sont
composées des éléments suivants :

 604, 605, 608 ;


 6033 Variations des stocks d’autres
approvisionnements ;
 61 Transports ;
 62, 63 Services extérieurs ;
 64 Impôts et taxes
 65 Autres charges
13.3 V.A. = 1321 Marge Brute sur matières + Autres
Produits d’exploitation – Autres charges
d’exploitation
L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) est ce
qui reste de la valeur ajoutée après avoir payé
les salaires et les autres charges sociales.
L’EBE est constitué comme étant l’indicateur
de performance économique qui mesure
l’efficacité de l’exploitation durant l’exercice.
134 EBE = 133 VA – 66 Charges du personnel
Le Résultat d’Exploitation représente la ressource tirée de
l’activité d’exploitation avant la prise en compte des
éléments financiers et hors activités ordinaires. Il égal à la
différence entre les produits d'exploitation et les charges
d'exploitation.

Ce solde contribue à rémunérer les capitaux propres et


empruntés et à assurer le paiement de l'impôt et de la
participation des travailleurs.
135 RE = 134 EBE + 781 Transferts de charges d’exploitation + 791 Reprises
de provisions + 798 Reprises des amortissements d’exploitation – 681
Dotations aux amortissements d’exploitation – 691 dotations aux provisions
d’exploitation non financières
Appelé aussi Résultat des opérations
financières, ce solde de gestion renseigne sur
la politique de financement de l'entreprise. Il
correspond à la différence entre les produits
de l’activité financière et les charges
correspondants.
N.B. : le résultat financier n’a aucun lien avec
les soldes de gestion précédents notamment le
résultat d’exploitation.
Le résultat des activités ordinaires est un solde de
gestion utilisé essentiellement pour l’analyse des
performances de l’entreprise. Il est égal à la somme
du Résultat d'exploitation et du Résultat financier.
Ce résultat peut être rapporté :
 Au chiffre d’affaires pour déterminer le taux de
profitabilité de l’entreprise ;
 Aux capitaux propres pour apprécier le taux de
rentabilité de ces derniers.

137 RAO = 135 Résultat d’exploitation + 136 Résultat


financier
C’est le résultat obtenu sur les opérations non
récurrentes. Ce solde de gestion est utilisé
pour analyser les changements de structure
ou de stratégie de l'entreprise.
Il est égal à la différence entre les produits
hors activités ordinaires et les charges hors
activités ordinaires. Ce résultat fait appel
essentiellement aux comptes de la classe 8
concernant les opérations ne se rapportant pas
à l’activité ordinaire.
138 RHAO = (82 Produits des cessions
d’immobilisations + 84 Produits hors activités
ordinaires + 86 Reprises hors activités ordinaires +
88 subventions d’équilibre) - (81 valeurs
comptables des cessions d’immobilisations + 83
Charges hors activités ordinaires + 85 Dotations
hors activités ordinaires)
Le résultat net est la différence entre les
produits et les charges liés à l’ensemble des
activités de l’entreprise. Il est déterminé par la
somme algébrique du résultat des activités
ordinaires et du résultat hors activités
ordinaires déduction faite de la participation
des travailleurs et de l’impôt sur le résultat.
131/9 RN = 137 Résultat activités ordinaires + 138 Résultat
HAO - 87 Participation des travailleurs - 89 Impôt sur le
résultat
Le compte 87 enregistre les montants prélevés sur les bénéfices réalisés
et affectés par l’entreprise à un fonds légal ou contractuel, à l’avantage
des travailleurs.

Par contre, l’impôt est calculé en extra comptable sur le résultat fiscal. Ce
dernier résulte de la correction du comptable (137 RAO + 138 RHAO)
selon les règles fiscales en vigueur dans l’Etat-partie.
Sur base de la législation actuelle, le résultat fiscal sera déterminé de la
manière suivante :
Résultat comptable = RAO + RHAO
Plus réintégrations (des charges non déductibles)
Moins déductions (des charges déductibles)
= Résultat fiscal provisoire
Moins déficits reportables
Moins amortissements dérogatoires
= Résultat fiscal définitif
 Pour les entreprises relevant du droit
commun : taux d’imposition 40 %
 Pour les entreprises relevant du code
minier : taux d’imposition 30 %

A titre indicatif, relevons que le taux d’impôt


sur le bénéfice appliqué en RDC est très élevé
par rapport à ceux des autres pays notamment :
France 33,33 %, Belgique 34 %, Sénégal 35 %,
Cameroun 38,5 %,
Dans le système allégé, le résultat net de l’exercice est
déterminé en quatre (4) soldes intermédiaires de gestion qui
sont calculés comme dans le cas du système normal évoqué
ci-haut. Selon le système comptable OHADA, les entreprises
relevant du système allégé ne déterminent pas le résultat
financier ni le résultat hors activités ordinaires.

Ces soldes de gestion sont :

 La Valeur ajoutée ;
 Le résultat d’exploitation ;
 Le Résultat des activités ordinaires ;
 Le Résultat net.
Le schéma de comptabilisation adopté par le
système Comptable OHADA pour la
détermination du résultat net est le suivant :

DEBIT CREDIT LIBELLES MONTANT MONTANT


701 Ventes de marchandises X
1321 À Marge brute sur marchandises X
Pour solde du compte débité
1321 Marge brute sur marchandises X
601 À Achats de marchandises X
6031 Variations des stocks de march. X
Pour solde des crédités
702 Ventes de produits finis X
703 Ventes de produits intermédiaires X
704 Ventes de produits résiduels X
705 Travaux facturés X
706 Services vendus X
72 Production immobilisée X
73 Variations de stocks de biens et de services produits x
1322 À Marge brute sur matières X
Pour soldes des débités
1322 Marge brute sur matières x
602 À Achats matières et fournitures liées X
6032 Variation de stocks de matières et f. X
Pour soldes des crédités
1321 Marge brute sur marchandises X
1322 Marge brute sur matières x
133 À Valeur ajoutée X
Pour solde des débités
707 Produits accessoires X
71 Subventions d’exploitation X
75 Autres produits x
133 À Valeur ajoutée x
Pour soldes des débités
133 Valeur ajoutée x
6033 À Variations des stocks d’autres appro X
604 Achats stockés de mat. Et fournit. X
605 Autres achats X
608 Achats emballages X
61 Transports X
62,63 Services extérieurs X
64 Impôts et taxes X
65 Autres charges X
Pour solde des comptes crédités
133 Valeur ajoutée x
134 À Excédent Brut d’Exploitation X
Pour solde du compte débité
134 Excédent Brut d’Exploitation x
66 À Charges de personnel X
Pour solde du crédité
134 Excédent Brut d’Exploitation x
135 À Résultat d’Exploitation X
Pour solde du compte débité
781 Transfert de charges d’exploitation X
791 135 Reprises de provisions d’exploitation X X
798 Reprises d’amortissements x
À Résultat d’exploitation
Pour soldes des débités
135 Résultat d’exploitation x
681 À Dotations aux amortissements d’expl X
691 Dotations aux provisions d’exploitat X
Pour soldes des crédités
136 Résultat financier X
67 À Frais financiers et charges assim. X
687 Dotations aux amortissements à caractère X
697 financier X
Dotations aux provisions financières
77 Revenus financières et produits assim X
787 Transferts de charges financières X
797 Reprises de provisions financières x
136 À Résultat financier X
Pour solde des débités
135 Résultat d’exploitation X
136 Résultat financier x
137 À Résultat des activités ordinaires X
Pour soldes des débités
82 Produits des cessions d’immobilisations X
84 Produits hors activités ordinaires X
86 Reprises hors activités ordinaires x
138 À Résultat hors activités ordinaires X
Pour soldes des débités
138 Résultat hors activités ordinaires x
81 À Valeurs comptables des cessions X
83 d’immobilisation X
85 Charges hors activités ordinaires X
Dotations hors activités ordinaires

137 Résultat des activités ordinaires X


138 Résultat hors activités ordinaires x
131 À Résultat net de l’exercice X
Pour solde des débités
131 Résultat net de l’exercice x
87 À Participations des travailleurs X
89 Impôts sur le résultat x
Détermination du résultat net d’impôt
4.1. Cas du système normal
Réf. Produits (1ère partie) Exercice Exercice
N N+1
ACTIVITÉ D'EXPLOITATION
RA Achats de marchandises …………………… ………………….
RB – Variation de stocks (– ou +) …………………… ………………….
RC (Marge brute sur marchandises voir TB) …………………… ………………….
RD Achats de matières premières et fournitures liées …………………… ………………….
RE Variation de stocks (– ou +) ………………….. ………………….
RH (Marge brute sur matières voir TG) ………………….. ………………….
RI Autres achats ………………….. ………………….
RJ – Variation de stocks (– ou +) …………………… ………………….
RK Transports ………………….. ………………….
Services extérieurs …………………… ………………….
RL Impôts et taxes …………………… ………………….
Autres charges ………………….. ………………….
(Valeur ajoutée voir TN) ………………….. ………………….
RP Charges de personnel (1) ………………….. ………………….
(1) dont personnel extérieur ……./………
RQ (Excédent Brut d’Exploitation voir TQ)
RS Dotations aux amortissements et aux provisions
RW Total des charges d’exploitation
(Résultat d’exploitation voir TX)
Réf. Produits (1ère partie) Exercice Exercice
N N+1

ACTIVITÉ D'EXPLOITATION
Ventes de marchandises ………………. ………………
TA MARGE BRUTE SUR MARCHANDISES ……../………….. ……………………………… ………………………………
(Marge brute sur marchandises voir TB) ……………… ………………
TB
Ventes de produits fabriqués ……………… ………………
TC Travaux, services vendus ……………… ………………
Production stockée (ou déstockage) (+ ou -) …………………..…………. ………………
TD
Production immobilisée ………………. ………………
TE MARGE BRUTE SUR MATIERES …………./………………. ……………… ………………
Produits accessoires
TF ……………… ………………
……………….. ………………
TG CHIFFRE D’AFFAIRES (1) (TA + TC + TD +TH) ……/……... ………………
……………….
Dont à l’exportation ………../…………..
TH ………………. ………………
TI Subvention d’exploitation ……………….. ………………

TJ Autres produits ……………….. ……………...


VALEUR AJOUTEE ………../………………. ………………
TK ………………..
EXCEDENT BRUT D’EXPLOITATION ………………
………………..
TL Reprises de provisions ………………
………………..
TN Transferts de charges ………………
Total des produits d’exploitation ………………..
………………
TQ ………………..
………………
TS ………………..
RESULTAT D’EXPLOITATION …………../………………. ………………
TT ………………..
………………
………………..
TW Report des charges d’exploitation ………………
……………....……………….
TX ……………..
……………….
RW ……………..
ACTIVITE FINANCIERE ……………….
SA ……………..
………………..
………………
SC Frais financiers ………………..
………………
Pertes de change ………………..
SD Dotations aux amortissements et aux provisions ………………
………………..
………………
SF Total des charges financières ………………..
(Résultat financier voir UG) ………………
………………..
SH Total des charges des activités ordinaires ………………
………………..
(Résultat des activités ordinaires voir UI) ………………
SK ………………..
………………
SL HORS ACTIVITES ORDINAIRES ………………

SM Valeurs comptables des cessions d’immobilisations


Charges HAO
SO Dotations HAO

SQ Total des charges HAO


(Résultat HAO voir UP)
SR Participations des travailleurs

SS Impôts sur le résultat


Total participation et impôt
ST TOTAL GENERAL DES CHARGES
(Résultat net voir UZ)
TW Report Total des produits d’exploitation
ACTIVITE FINANCIERE

UA
Revenus financiers
UC Gains de change
Reprises de provisions
UD
Transferts de charges
UE Total des produits financiers
RESULTAT FINANCIER ……………/…………………
UF
Total des produits des activités ordinaires
UG
Résultat des Activités Ordinaires (1)…………/…………

UH (1) dont impôt correspondant ………./……………...

HORS ACTIVITES ORDINAIRES


UI
Produits de cessions d’immobilisations
Produits HAO
UJ
Reprises HAO

UK Transferts de charges
Total des produits HAO
UL RESULTAT HAO (+/-) ……………../………………….

UM TOTAL GENERAL DES PRODUITS


RESULTAT NET (+/-) ……………../……………………
UN
UO
UP
UT
UZ
Le compte de résultat dans le système
allégé se différencie de celui du système
normal dans le sens où il ne comporte
que quatre (4) soldes caractéristiques de
gestion à savoir :
 Valeur Ajoutée ;

 Résultat d’exploitation ;

 Résultat des activités ordinaires ;

 Résultat net.
On extrait de la balance après inventaire de l’entreprise « BEAUTE CONGOLAISE SARL»
spécialisée dans la fabrication et la commercialisation des produits cosmétiques, les
comptes suivants arrêtés au 31/12/N.
N° INTITULE SOLDE SOLDE
DEBITEUR CREDITEUR
702 Ventes de produits finis 5.853.000
64 Impôts et taxes 345.000
66 Charges de personnel 987.650
6371 Personnel intérimaire 164.780
602 Achats matières et fournitures liées 1.682.00
0
605 Autres achats (eau, électricité, fournitures...) 235.760
6081 Achats emballages perdus 126.890
736 Variation des stocks de produits finis 678.900
6032 Variation des stocks de MP et fournitures 763.400
61 Transports 543.800
Entretien, réparation et maintenance 335.000
627 Publicité 100.230
625 Primes d’’assurance 187.900
6582 Charges diverses : dons 132.000
647 Pénalités et amendes fiscales 65.000
6911 Dotations aux prov. pour risques et charges 300.000
676 Pertes de change 45.300
681 Dotations aux amortissements d’exploitation 325.560
6721 Intérêts dans loyers de crédit-bail immobilier 67.800
771 Intérêts de prêts 45.000
773 Escomptes obtenus 16.700
7582 Indemnités d’assurances reçues 650.400
707 Produits accessoires 234.750
N.B. : - le compte 676 comprend les pertes de
change constatées au 31/12 de 12.670 FC ;
- le compte 681 comprend un montant de
22.450 FC relatif à l’amortissement d’un matériel
donné en location à une tierce personne ;
- le compte 707 comprend un montant de
120.000 FC relatif aux revenus provenant de la
location d’un complexe commercial appartenant
à l’entreprise.

Déterminez le résultat net par paliers et journalisez.


REINTEGRATION DES CHARGES NON DEDUCTIBLES

658 Dons = 132.000


647 Pénalités et amendes fiscales = 65.000
676 Pertes de change non constatées (45.300 – 12.670) = 32.630
681 Amortissements réintégrés = 22.450
6911 Provision pour risques et charges = 300.000
Total des charges à réintégrer = 552.080
DEDUCTION DES PRODUITS DEJA IMPOSES
707 Produits de la location = 120.000

RESULTAT IMPOSABLE = 1.339.680 + 552.080 – 120.000


= 1.771.760

IMPOT SUR LE RESULTAT = 1.771.760 x 0,40 = 708.704


131 RESULTAT NET DE L’EXERCICE = 1.339.680 –
708.704 = 630.976