Vous êtes sur la page 1sur 153

Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

DYNAMIQUE SEDIMENTAIRE ET
MILIEUX DE DEPÔT

M.OUAJA
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

Les sources de sédiments produisent deux grandes catégories de sédiments: les particules
clastiques ou terrigènes (solides) et les particules dissoutes (en solution). Les principaux
agents de transports qui ont la charge de véhiculer ces sédiments vers les bassins sont, à des
proportions très inégales: l’eau, le vent et la glace.

Transport

Diagenèse

Cycle des roches


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

Les sources de sédiments produisent deux grandes catégories de sédiments: les particules
clastiques ou terrigènes (solides) et les particules dissoutes (en solution). Les principaux
agents de transports qui ont la charge de véhiculer ces sédiments vers les bassins sont, à des
proportions très inégales: l’eau, le vent et la glace.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

Les sources de sédiments produisent deux grandes catégories de sédiments: les particules
clastiques ou terrigènes (solides) et les particules dissoutes (en solution). Les principaux
agents de transports qui ont la charge de véhiculer ces sédiments vers les bassins sont, à des
proportions très inégales: l’eau, le vent et la glace.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

1- Structures sédimentaires et
mécanismes de dépôt
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

1- Structures sédimentaires et
mécanismes de dépôt

FORMATION DES STRUCTURES SEDIMENTAIRES


L’organisation des particules au moment du dépôt se traduit souvent par
la formation de structures sédimentaires, d’autant plus variées que les
forces mises en jeu sont diverses et changeantes. Elles peuvent se
rencontrer à la base, à l’intérieur et au sommet des couches sédimentaires

Notons que les figures sédimentaires élémentaires s'observent au sommet ou à la base des
bancs, en empreintes directes (marks) ou en contre-empreintes (casts).
Les figures sédimentaires répétitives, complexes ou organisées en séquences, s'observent en
coupe sur la section des bancs.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

a) Régimes d’écoulement
L'existence, la taille et la forme des figures de courant enregistrées par les faciès sédimentaires,
en milieu sous-aquatique, dépendent principalement de la vitesse d'écoulement de l'eau et de la
taille des particules.
On distingue deux régimes d’écoulement :
Dans ce type de régime, la
résistance des particules au
hydjnyd mouvement est forte et leur
déplacement modéré.
Pour des vitesses très faibles
il n'y a pas de transport de
particules, la surface
sédimentaire est plane et non
déformée.
Pour des vitesses croissantes
cette surface présente des
rides dissymétriques de taille
d'abord petite : rides de
courant (décimétriques), puis
plus importante : mégarides
(métriques à hectométriques)
Principales formes sédimentaires en fonction du régime d’écoulement d’un courant unidirectionnel. Les
flèches fines indiquent le sens du courant et les flèches épaisses le sens du déplacement des particules.
La taille des figures n’étant pas à l’échelle
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

a) Régimes d’écoulement
L'existence, la taille et la forme des figures de courant enregistrées par les faciès sédimentaires,
en milieu sous-aquatique, dépendent principalement de la vitesse d'écoulement de l'eau et de la
taille des particules.
On distingue deux régimes d’écoulement :
Dans, ce type de régime, les
particules sont entraînées par
le courant de manière
abondante et continue à la
surface du fond.
Pour des vitesses croissantes
de courant apparaissent
successivement
- des surfaces planes avec
d'intenses déplacements de
particules ;
- des antidunes plus ou
moins symétriques ;
- des figures montrant
successivement des
dépressions très déformées
(chutes) et des surfaces
Principales formes sédimentaires en fonction du régime d’écoulement d’un courant unidirectionnel. Les subhorizontales (pools).
flèches fines indiquent le sens du courant et les flèches épaisses le sens du déplacement des particules.
La taille des figures n’étant pas à l’échelle
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Terminologie : géométries stratales (échelle sismique)

downlap exple : base d’un prisme deltaïque progradant


exples : toit d’un prisme deltaïque progradant,
toplap couches sous discordance ou surface de ravinement

onlap exples : remplissage de vallée incisée ou de chenal,


terminaison amont d’un prisme transgressif

onlap divergent exple : id.

exple : prisme détritique côtier ou delta progradant


offlap à niveau marin relatif constant

exple : prisme détritique côtier ou delta


offlap sigmoïde progradant à niveau marin relatif montant

exple : succession de progradations et de


offlap complexe rétrogradations à niveau marin relatif montant
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
L’analyse sédimentologique est d’abord descriptive mais on ne peut échapper
à l’obligation d’interprétersi on veut retrouver le faciès de dépôt
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
L’analyse sédimentologique est d’abord descriptive mais on ne peut échapper
à l’obligation d’interpréter si on veut retrouver le faciès de dépôt

exemple : le terme de « litage ondulé » peut recouvrir des choses très différentes

A B

C
A - craie noduleuse turonienne (Pas-de-Calais)
résultat combiné de diagenèse autour de terriers et de compaction

B - « flaser bedding » gréso-argileux (molasse miocène)


cycles vives-eaux/mortes-eaux dans un faciès de platier tidal

C - rides sinusoïdales dans un sable fluviatile


formes de rides apparaissant lorsque la charge solide en suspension
est trop élevée par rapport à la vitesse (lente) du courant
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
autre exemple : le terme descriptif de « flaser bedding » (= fine alternance ondulée de grès et d’argile)
peut lui-même recouvrir des choses très différentes

A B

C
A et B - faciès d’avant-côte, à dominance de houle

C - faciès d’estran, à dominance de marée

L’interprétation du faciès n’est pas toujours facile


mais c’est le but recherché
… et cela s’apprend
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Varves saisonnières à lits plats, sans
mouvement de particules
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures

Rides de courant actuelles


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures

Rides de courant fossiles


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures

linéation de délit (parting lineation)


lamination plane
Structures
sédimentaires actuelles
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures

linéation de délit (parting lineation)


lamination plane
Structures
sédimentaires fossiles
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Les rides symétriques sont formées dans l'eau sous l'action du mouvement oscillatoire des
vagues (wave ripples). Elles sont communes sur les plages et dans les petits fonds marins.

Rides de vagues actuelles

Rides de vagues fossiles: (A) en section, (B) en plan.


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Les rides symétriques sont formées dans l'eau sous l'action du mouvement oscillatoire des
vagues (wave ripples). Elles sont communes sur les plages et dans les petits fonds marins.

Structures en trois dimensions résultant de la succession de rides de courant à crêtes droites (A),
sinueuses (B), linguoïdes (C), et de rides de vagues (D). Flèches = sens du courant.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Les rides symétriques sont formées dans l'eau sous l'action du mouvement oscillatoire des
vagues (wave ripples). Elles sont communes sur les plages et dans les petits fonds marins.

Le litage oblique en mamelon (HCS – hummocky cross-stratification)


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures

Les rides d’oscillation peuvent présenter des formes interférentes cogénétiques soit en nid
d’abeille, soit orthogonales.

Equivalent actuel
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Les rides de vagues ont très fréquemment une structure interne oblique due au déplacement
de la crête au cours du temps (régime oscillatoire non parfaitement symétrique, tendance au
déferlement)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Les rides de vagues ont très fréquemment une structure interne oblique due au déplacement
de la crête au cours du temps (régime oscillatoire non parfaitement symétrique, tendance au
déferlement)

La structure interne oblique


n’est donc pas un critère de distinction fiable
des rides de courant et des rides de vagues
Seule la forme compte (exemples)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Rides de vagues asymétriques et critères de distinction des rides de courant

Rides asymétriques de vagues Rides asymétriques de courant


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Rides grimpantes/Rides sinusoïdales: la superposition des rides de vagues, comme celle des
rides de courant, présente souventun décalage par rapport à la verticale (climbing ripples) :

A B

A - passage continu entre rides sinusoïdales, rides


grimpantes et rides de courant normales dans une B - rides grimpantes et rides sinusoidales dans les
couche de crue (faciès fluviatile ancien) sables des berges du Colorado actuel
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Rides grimpantes / Rides sinusoïdales
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Mégarides: ce sont des formes de grande taille, souvent métriques, à structure
interne oblique. On distingue les mégarides à stratification oblique angulaire et des
mégarides à stratification oblique tangentielle.

Les mégarides s.s. ont une structure interne oblique tangentielle


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Mégarides: ce sont des formes de grande taille, souvent métriques, à structure
interne oblique. On distingue les mégarides à stratification oblique angulaire et des
mégarides à stratification oblique tangentielle.

Mégarides à stratification oblique plane Mégarides à stratification oblique à base


dans les sables albiens de Ras El Oued tangentielle dans les sables albiens de
(Tataouine) Bateun El Ghzel (Tataouine)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Mégarides: distinction oblique angulaire / oblique tangentiel

Mégarides dans un chenal de marée (Arcachon) montrant comment on passe de la structure


oblique tangentielle à la structure oblique angulaire lorsque la vitesse du courant (ici de marée) décroît

Lorsque le courant est fort (A), la forme de transport (mégaride) est en accord avec la vitesse du courant
Lorsque la vitesse est plus faible (B), le sable est transporté par l’intermédiaire de petites rides
et tombe en avalanche sur la face de croissance de la mégaride inactivée
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Mégarides: distinction oblique angulaire / oblique tangentiel

Mégarides dans un chenal de marée (Arcachon) montrant comment on passe de la structure


oblique tangentielle à la structure oblique angulaire lorsque la vitesse du courant (ici de marée) décroît

Lorsque le courant est fort (A), la forme de transport (mégaride) est en accord avec la vitesse du courant
Lorsque la vitesse est plus faible (B), le sable est transporté par l’intermédiaire de petites rides
et tombe en avalanche sur la face de croissance de la mégaride inactivée
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Mégarides: distinction oblique angulaire / oblique tangentiel

Barres fluviatiles transverses actuelles et fossiles


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Mégarides: distinction oblique angulaire / oblique tangentiel

Grès albiens (Chenini) Estuaire de l’Escaut

Exemples actuels et fossiles de mégarides 2D (à crêtes subrectilignes)


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Mégarides: distinction oblique angulaire / oblique tangentiel
estuaire de l’Escaut calcaires oolithiques bathoniens, Normandie

festons, molasse miocène

strati.oblique tangentielle,
strati.oblique molasse
tangentielle, miocène
molasse miocène

Exemples actuels et fossiles de mégarides 3D (à crêtes sinueuses)


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Relever les directions de paléo-courants
Deux manières de faire:
a) multiplier les mesures des pendages
obliques sans chercher à comprendre et
faire un traitement statistique,
b) (mieux et plus rapide) comprendre les
géométries 3D et ne relever que les
directions sures.
Dans les mégarides, les pendages (valeur et
direction) varient selon le plan d’observation.
La structure en auges est observée dans les
festons, molasse miocène
rides et mégarides lingoïdes
perpendiculairement à la direction du courant.

Les structures arquées observées dans le plan


horizontal (mégarides 3D) sont le critère
directionnel le plus sûr et le plus rapide
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Dunes hydrauliques

Il s’agit de formes de grande taille (décamétrique à kilométrique); on distingue deux


types:
- les dunes transverses
- les dunes longitudinales

Schéma d’une dune transverse

Trias gréseux du Sud tunisien (Kef Touareg)


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Dunes hydrauliques

Il s’agit de formes de grande taille (décamétrique à kilométrique); on distingue deux


types:
- les dunes transverses
- les dunes longitudinales

Schéma d’une dune longitudinale


© NASA © SEPM

Trias gréseux du Sud tunisien (Kef Touareg)


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Dunes hydrauliques

Il s’agit de formes de grande taille (décamétrique à kilométrique); on distingue deux


types:
- les dunes transverses
- les dunes longitudinales

Schéma d’une dune longitudinale Exemples fossiles: Molasse miocène (vallée


du Rhône)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Bioturbation
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

b) Structures
Bioturbation
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès M.OUAJA
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
Pour la reconstitution des paysages sédimentaires, deux règles sont
fondamentales: le principe d’actualisme et la loi Walther .
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1- Principe d’actualisme et loi de walther :« On ne voit que ce qu’on connait »
Plage de Limaya
J. Oum Ed Diab
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1- Principe d’actualisme et loi de walther :« On ne voit que ce qu’on connait »

Rigoles de courants de retour à la base des grès


à stratification plane de plage dans les sables
albiens du membre Oum ed Diab dans leur
localités type
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1- Principe d’actualisme et loi de walther :« On ne voit que ce qu’on connait »
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1- Principe d’actualisme et loi de Walther

Il est convenu d’admettre que l’état présent


de la Terre peut expliquer le passé et les
facteurs physiques et chimiques
responsables des phénomènes géologiques
sont restés les mêmes au cours des temps
écoulés: c’est le principe de l’actualisme ou
de l’uniformitarisme qui postule de la
permanence des lois physico-chimiques

Estran actuel de basse A B


énergie dégagé à marée
basse (B’sissi, Golfe de
Gabès)
Mêmes faciès dans
les dépôts wealdiens
(Crétacé inférieur) de la
chaîne nord des Chotts;
A: en plan, B: en section.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1- Principe d’actualisme et loi de Walther

Il est convenu d’admettre que l’état présent


de la Terre peut expliquer le passé et les
facteurs physiques et chimiques
responsables des phénomènes géologiques
sont restés les mêmes au cours des temps
écoulés: c’est le principe de l’actualisme ou
de l’uniformitarisme qui postule de la
permanence des lois physico-chimiques

Estran actuel couvert de A B


petites rides dégagées à
marée basse (B’sissi)
A: Détail de l’estran
actuel montrant des feuilles
de posidonies piégées
dans les creux entre les
rides; B: MO piégée entre
rides dans les sables
barrémiens.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1- Principe d’actualisme et loi de Walther

Il est convenu d’admettre que l’état présent


de la Terre peut expliquer le passé et les
facteurs physiques et chimiques
responsables des phénomènes géologiques
sont restés les mêmes au cours des temps
écoulés: c’est le principe de l’actualisme ou
de l’uniformitarisme qui postule de la
permanence des lois physico-chimiques

Plage sableuse de haute A B


énergie montrant une
alternance de petites rides
et de stratification planaire
(plage d’Ouedref,Golfe de
Gabàs)
A: Détail montrant la
superposition petites rides/
stratification planaire;
B:équivalent fossile dans
les sables barrémiens.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1- Principe d’actualisme

Bioturbation intense
A B
dans une zone intertidale
actuelle (estran de
B’sissi, Golfe de Gabès)
A: Détail montrant les
mollusques responsables
de la bioturbation des
sédiments actuels; B:
Bioturbation analogue
dans Sables barrémiens.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1- Principe d’actualisme et loi de Walther

Oued Chaabat Bouloufa A B


parcourant actuellement la
plaine de Gueib Sokra au
Nord de Chott Fejij.
A: Dépôts fluviatiles
miocènes (Mareth) ; B:
détail conglomératique et
granodécroissant du
remplissage du chenal.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1- Principe d’actualisme et loi de Walther
La loi de Walther (1095): toute suite verticale continue de faciès (ou séquence)
est engendrée par le déplacement au cours du temps d’un système de dépôt
zoné horizontalement comme la séquence l’est verticalement .

La succession Plaine Littoral Delta


Offshor
verticale deltaïqu Sous marin
e
e
des faciès

T4
T3
T2
T1

… correspond à l’enregistrement dans le temps


de leur succession latérale
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1- Principe d’actualisme et loi de Walther
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

Cette loi ( qui est un postulat) permet donc la transposition vertical / horizontal.
Elle insiste également sur la notion de continu vs. Discontinu qui est
fondamentale en stratigraphie séquentielle

A - Schéma théorique
Observer la genèse de séquences complètes
et de séquences incomplètes par la base ou
le sommet. D = discontinuité sédimentaire qui
« remet la pendule à zéro »

B - Exemple réel
Progradation (par comblement) d’une plate-
forme carbonatée. Noter que, dans ce cas de
figure, pour empiler le faciès interne (en vert)
sur les récifs (en jaune) déposés à fleur
d’eau, il faut que le niveau marin relatif ne soit
pas stable mais lentement montant.

C - Système non « cylindrique »


Ici on fait intervenir la substitution latérale de
faciès dans une ceinture de faciès de dépôt.
Cela permet d’amputer la séquence de dépôt
de termes médians.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1- Principe d’actualisme et loi de Walther
silicoclastiques carbonates

dépôts fluviatiles s.l. plates-formes


carbonatées

lac

deltas

dépôts côtiers Sédimentation


pélagique
Systèmes
turbiditiques
plateau continental
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1- Principe d’actualisme et loi de Walther

PRINCIPAUX ENVIRONMENTS
• Glaciaires
• Desertiques (Eoliens)
• Fluviatiles
• Lacustres
• Deltaiques
• Côtiers siliciclastiques
• Marins carbonatés peu
profonds
• Marins profonds
• Evaporitiques
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1 - Les faciès désertiques
a) Caractères généraux

Localisation entre les latitudes 10° et 30° des plus


importants déserts du monde
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1 - Les faciès désertiques
a) Caractères généraux
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1 - Les faciès désertiques
a) Caractères généraux
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1 - Les faciès désertiques
a) Caractères généraux
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1 - Les faciès désertiques
a) Caractères généraux
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1 - Les faciès désertiques
a) Caractères généraux
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1 - Les faciès désertiques
c) Paysages et dépôts associés aux formations dunaires.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1 - Les faciès désertiques
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1 - Les faciès désertiques

Mode de dépôt et localisation des


accumulations de loess péridésertiques
pléistocènes le long de l’escarpement du
Dahar (formation des limons de Matmata).
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 1 - Les faciès désertiques
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès fluviatiles
a) Caractères généraux

Anastomosé

Rectiligne
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès fluviatiles
a) Caractères généraux
Les eaux de ruissellement érodent de larges volumes de matériaux qu’elles
transportent sous forme de particules (charge solide) et/ou en solution (charge
dissoute). Pour les particules solides, le mode de transport dans l’eau est
fonction de la taille des particules (granulométrie) mobilisées; celle-ci dépend
aussi de la vitesse de l’écoulement des eaux (ou vélocité).
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès fluviatiles
a) Caractères généraux
Les dépôts fluviatiles ne sont possibles que s’il existe de l’espace disponible.
Sinon, on est en régime de transit (équilibre) ou d’érosion.
Cet espace disponible est déterminé par la position du niveau de base (ou
profil d’équilibre) par rapport à la surface du sol.

L’érosion et l’accumulation des produits d’altération n’ont pas lieu n’importe où à la


surface de la Terre et il est possible de définir en tout point du globe une surface
virtuelle au-dessus de laquelle l’érosion a lieu, au niveau de laquelle le transport a
lieu et en-dessous de laquelle la sédimentation a lieu. Cette surface s’appelle le
niveau de base. Dans les milieux aquatiques, le niveau de base se superpose
globalement avec la surface de l’eau.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Caractères généraux
Les dépôts fluviatiles sont fondamentalement constitués de remplissages de
chenaux inclus dans des faciès fins de débordement (dépôts de crue)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Caractères généraux
Le faciès des remplissages de chenaux dépend du type de système fluviatile
(cônes alluviaux, fluviatile en tresses, fluviatile méandriforme, fluviatile
anastomosé)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Caractères généraux
La géométrie générale de la formation dépend de la divagation des chenaux
ainsi que de la vitesse de création d’espace (accomodation)

A - subsidence forte et régulière


(-> forte accomodation)
Chenaux déconnectés dans les argiles de
plaine d’inondation

B - Subsidence irrégulière
(-> accomodation variable)
Interconnection (connectedness) des
chenaux variable
Importance dans la géométrie des réservoirs
en exploration
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Cônes alluviaux
1. Appareils en général courts, ayant l’allure de lobes ou éventails allongés
qui se développent au pied des reliefs ou piémont
2. La pente sédimentaire est importante

Lorsque le cône se déverse dans la mer ou dans un


lac on parle de fan delta (en bas à droite)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Cônes alluviaux
3. Deux agents de transport : la gravité (cônes d’éboulis) et l’eau (cônes
alluviaux s.s.) mais on peut avoir des influences mixtes, notamment en montagne)
4. Dans les cônes d’éboulis : petits éléments en haut, gros en bas ;
dans les cônes alluviaux, c’est le contraire

cône d’éboulis

granulométrie croissante vers l’aval


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Cônes alluviaux
3. Deux agents de transport : la gravité (cônes d’éboulis) et l’eau (cônes
alluviaux s.s.) mais on peut avoir des influences mixtes, notamment en montagne)
4. Dans les cônes d’éboulis : petits éléments en haut, gros en bas ;
dans les cônes alluviaux, c’est le contraire

cône d’éboulis

pente forte
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Cônes alluviaux
3. Deux agents de transport : la gravité (cônes d’éboulis) et l’eau (cônes
alluviaux s.s.) mais on peut avoir des influences mixtes, notamment en montagne)
4. Dans les cônes d’éboulis : petits éléments en haut, gros en bas ;
dans les cônes alluviaux, c’est le contraire.

cône alluvial

pente faible
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Cônes alluviaux

5. Les principaux mécanismes de sédimentation sont: (I) les coulées ou


«mass flow» , (II) les dépôts de chenaux, (III) les dépôts de nappes ou «sheet
flood deposits», (IIII) les dépôts de crible ou «sieve deposits».

- Les dépôts de coulées sont la conséquence


d’un transport en masse due à la remobilisation
des sediments sous l’influence de la gravité:
. Ecoulement: mudflow ( ), debris flow
( ), grain flow ( )
. Glissement de terrain: transport horizonatal et
rotation de bloques
. Chute de Pierre et avalanche: éboulies
Ces dépôts de coulées correspondent à des
conglomérats sans structures, très mal classés et
montrent des blocs et autres élément anguleux.
Ils occupent la partie proximale du cône.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Cônes alluviaux

5. Les principaux mécanismes de sédimentation sont: (I) les coulées ou


«mass flow» , (II) les dépôts de chenaux, (III) les dépôts de nappes ou «sheet
flood deposits», (IIII) les dépôts de crible ou «sieve deposits».
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Cônes alluviaux

5. Les principaux mécanismes de sédimentation sont: (I) les coulées ou


«mass flow» , (II) les dépôts de chenaux, (III) les dépôts de nappes ou «sheet
flood deposits», (IIII) les dépôts de crible ou «sieve deposits».

- Les dépôts de dépôts de fond de chenaux


(Stream channel deposits) sont des produits de
resédimentation constitués d’un mélange de
galets, graviers et sables en lentilles mal classés
pouvant montrer des stratifications entrecroisées.
Les galets sont souvent imbriqués.
Contrairement aux dépôts de coulées, ces
matériaux, très grossiers, peuvent montrer des
surfaces basales érosives: ce sont des dépôts
engendrés par des courants puissants parcourant
les torrents de montagnes .
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Cônes alluviaux

5. Les principaux mécanismes de sédimentation sont: (I) les coulées ou


«mass flow» , (II) les dépôts de chenaux, (III) les dépôts de nappes ou «sheet
flood deposits», (IIII) les dépôts de crible ou «sieve deposits».
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Cônes alluviaux

5. Les principaux mécanismes de sédimentation sont: (I) les coulées ou


«mass flow» , (II) les dépôts de chenaux, (III) les dépôts de nappes ou «sheet
flood deposits», (IIII) les dépôts de crible ou «sieve deposits».
- Les dépôts de dépôts en nappes (Sheet flood
deposits) correspondent à une alternance de
graviers et de sables. Pris séparément, ces
derniers sont bien classés; leur alternance
constitue un excellent indicateur de périodes de
crues et de décrues. Ces faciès se rencontrent
essentiellement dans la partie distale du système
sédimentaire.
- Les dépôts de crible (sieve deposits) sont des
dépôts particuliers constitués d’un mélange de
deux classes granulométriques différentes
(système bimodal). Après mise en place, pendant
les périodes de crues, des dépôts de galets les
sédiments fins de décrues se déposent dans les
espaces laissés entre les galets.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Cônes alluviaux

5. Les principaux mécanismes de sédimentation sont: (I) les coulées ou


«mass flow» , (II) les dépôts de chenaux, (III) les dépôts de nappes ou «sheet
flood deposits», (IIII) les dépôts de crible ou «sieve deposits».
- Les dépôts de dépôts en nappes (Sheet flood
deposits) correspondent à une alternance de
graviers et de sables. Pris séparément, ces
derniers sont bien classés; leur alternance
constitue un excellent indicateur de périodes de
crues et de décrues. Ces faciès se rencontrent
essentiellement dans la partie distale du système
sédimentaire.
- Les dépôts de crible (sieve deposits) sont des
dépôts particuliers constitués d’un mélange de
deux classes granulométriques différentes
(système bimodal). Après mise en place, pendant
les périodes de crues, des dépôts de galets les
sédiments fins de décrues se déposent dans les
espaces laissés entre les galets.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Cônes alluviaux

5. Les principaux mécanismes de sédimentation sont: (I) les coulées ou


«mass flow» , (II) les dépôts de chenaux, (III) les dépôts de nappes ou «sheet
flood deposits», (IIII) les dépôts de crible ou «sieve deposits».
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Cônes alluviaux

L’étude de la morphologie et la
zonation des dépôts des éventails
alluviaux permet de leur définir
une séquence type ; 1 :apex ;2 :front
des éventails ;3,4 et 5 :zones
supérieurs, moyennes et inférieures
des éventails ;6 :plaine
alluviale ;7 :point d’intersection.
(modifié d’après Collinson, 1972)

Une séquence étant….


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
a) Cônes alluviaux

Deux types de séquences peuvent se


présenter:
a a - lorsque le relief est tectoniquement
actif (faille active), l’érosion va
s’accentuer et s’accélérer et la séquence
obtenue est granocroissante et
stratocroissante témoignant d’une
progradation des dépôts.

b – lorsque le relief est non rajeunit (faille


inactive ou terrain stable), l’érosion
provoque une diminution des apports et
b affinement des particules par diminution
de la pente. La séquence de dépôt
obtenue est stratodécroissante et
granodécroissante.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile en tresse: caractéristiques

Jacques Beauchamp (2005)


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile en tresse: caractéristiques

Jacques Beauchamp (2005)

Le cours d’eau est divisé en de nombreux


chenaux secondaires peu sinueux, peux
profonds et d’importance variable séparant
des barres de graviers et de sables.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile en tresse: caractéristiques

Jacques Beauchamp (2005)

Ils sont caractérisés par leur grande


instabilité et par le large éventail
granulométrique que montrent leurs dépôts
(allant des conglomérats aux sables fins)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile en tresse

Bimodalité granulométrique des dépôts

Deux images satellites du Brahmapoutre


(Jamuna) en février 1987 (étiage) et août
1987 (crue)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile en tresse

Bimodalité granulométrique des dépôts

Rivière en tresse dans le désert du Sud


tunisien (Oued El Malah, Nefsaoua)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile en tresse

Imbrication des galets


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile en tresse
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile en tresse
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme

Jacques Beauchamp (2005)


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile anastomosé

Système apparemment semblable


au système en tresses mais les
chenaux sont relativement
pérennes, les pentes très faibles et
la charge solide est argilo-sableuse,
avec dominance des faciès de
débordement
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile anastomosé

Système apparemment semblable


au système en tresses mais les
chenaux sont relativement
pérennes, les pentes très faibles et
la charge solide est argilo-sableuse,
avec dominance des faciès de
débordement
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme

Jacques Beauchamp (2005)


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Dépôts de remplissage de chenal

Partie ancienne
recouverte accrétion latérale
de limons de crue

Surface érosive du
fond de chenal
dessinant l’ancien
thalweg qui occupait la
rive concave du
méande.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Dépôts de remplissage de chenal

Partie ancienne
recouverte accrétion latérale
de limons de crue

Surface érosive du
fond de chenal
dessinant l’ancien
thalweg qui occupait la
rive concave du
méande.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Dépôts de remplissage de chenal

Partie ancienne
recouverte accrétion latérale
de limons de crue

Dépôts résiduels
grossiers sans
organisation de fond
de chenal (ch. lag
deposits) montrant des
galets d’argiles érodés
sur la rive concave.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Dépôts de remplissage de chenal

Partie ancienne
recouverte accrétion latérale
de limons de crue

La barre de méandre ou barre d’accrétion latérale ou encore point bar est la


structure type du faciès fluviatile méandriforme
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Dépôts de remplissage de chenal

Partie ancienne
recouverte accrétion latérale
de limons de crue

Il s’agit de dépôts, à prédominance sableuse de mégarides, montrant un


litage oblique (ou litage epsilon) ayant une inclinaison ne dépassant le 15’.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme

Recoupement (ou capture) des méandres et


dépôt de bouchon d’argile en fin de barre de
méandre (ox-bow lake: chenal abandonné).
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
La géométrie interne des barres de méandre peut changer en fonction de la
variation de l’angulation dans l’accrétion latérale.

Eocène, Pyrénées espagnoles


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
La géométrie interne des barres de méandre peut changer en fonction de la
variation de l’angulation dans l’accrétion latérale mais aussi en fonction du plan
d’observation par rapport à la direction d’accrétion.

Pennsylvanien, Appalaches
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
L’accommodation joue aussi un rôle dans la
géométrie et l’organisation des barres de
méandre: la combinaison d’une accommodation
positive et de la divagation des chenaux par
recoupement ou avulsion (changement de cours)
donne une géométrie de ce type où les barres de
méandre sont plus ou moins emboitées en
fonction de l’accommodation

pas d’accomodation -> emboitement de point bar


forte accomodation -> barres déconnectées
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Dépôts de crevasse splay

Il s’agit de dépôts de rupture de la levée naturelle constitués


de barres sableuses alternant avec les dépôts fins de plaine
d’inondation. Les lits sableux peuvent être granoclassés.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Dépôts de plaine d’inondation

Il s’agit de dépôts fins formé essentiellement de silts et


d’argiles à stratification plane horizontale et qui montrent
souvent des encroûtements et des horizons pédologiques.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Dépôts de plaine d’inondation

Il s’agit de dépôts fins formé essentiellement de silts et


d’argiles à stratification plane horizontale et qui montrent
souvent des encroûtements et des horizons pédologiques.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Dépôts de plaine d’inondation

Fentes de dessiccation actuelles, A: en plan; B: en coupe


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Dépôts de plaine d’inondation

Fentes de dessiccation actuelles, A: en plan; B: en coupe


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Dépôts de plaine d’inondation

Colmatage de fentes de dessiccation par une crue postérieure


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Dépôts de plaine d’inondation

Remplissage de fentes de dessiccation dans des dépôts de


silts et d’argiles pliocénes de plaine d’inondation.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Dépôts de plaine d’inondation

Dépôt de matière organique dans des


silts et argiles pléistocènes (Nefzaoua)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Fluviatile méandriforme
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès alluviaux
b) Principaux critères de distinction entre les différents
types de milieux alluviaux et leur intérêt réservoir
Cône alluvial F. En tresse F. anastomosé F. méandriforme

Les sédiments sont Le cours d’eau montre de Le cours d’eau est divisé Un seul et unique chenal
généralement mal triés, nombreux chenaux en chenaux secondaires sinueux à dominance
immatures et de forte secondaires peu sinueux, stables, profonds et s a bl e us e e nt our é de s
granulométrie. Il y a peu profonds, de grande étroits, à sinuosité dépôts fins de la plaine
affinement des grains et instabilité qui se variable et dont le d’inondation. Les barres
des épaisseurs de l’amont recoupent entre eux et qui remplissage est constitué d’accrétion latérales et les
vers l’aval du système séparent des barres de de matériel grossier captures de méandres
mais aussi latéralement sables et de graviers. Les (graviers et sables) constituent les structures
de part et d’autre de l’axe dp. montrent un large entouré des dépôts fins types du faciès fluviatile
de l’écoulement . éventail granulométrique. de plaine alluviale . méandriforme .
Conglomérats Sables et graviers Argiles et silts Dépôts lacustres

Sables

Shoestring type
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès lacustres et palustres
Les barrages qui sont des
retenues artificielles d’eau
(ici, le barrage de Beni
Mtir en Tunisie
septentrionale) peuvent
être assimilés à des lacs
fermés et sont les lieux
des mêmes mécanismes
de sédimentation.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès lacustres et palustres
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès lacustres et palustres

Jebel Ichkeul
Exemple actuel tunisien: le lac de
l’Ichkeul, un lac artificiellement en
communication avec la lagune de
Bizerte.

Jebel Ichkeul
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès lacustres et palustres

Dépôts de varves actuelles (en haut) et fossiles


dans les carottes d’un forage (à gauche)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès lacustres et palustres

Gypses

Carbonates

Cénomanien (Fm. Zebbag,


Dkhilet Toujène)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 - Les faciès lacustres et palustres
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Comment se forme un delta?
Un delta se forme à l’exutoire d’un bassin versant fluviatile fournissant l’eau, les
éléments détritiques et chimiques qui débouchent en mer ou dans un lac. Lorsque le
fleuve débouche dans la zone côtière, la section d’écoulement augmente brusquement
provoquant une nette décélération de la vitesse d’écoulement des courants fluviatiles et
le dépôt de la majeure partie de leurs charges solides. C’est ainsi que se forme un delta
qui va continuer à prograder en mer au fur et à mesure des apports de sédiments par le
fleuve. Si la forme généralement connue s’apparente à un éventail ( : delta), elle est
rarement atteinte car le développement du delta est influencé par: .
.
- La morphologie de la côte et l’angle de la pente du
plateau continental;
- le rapport entre les apports les apports fluviatiles et
le transport côtier,
– la direction et l’intensité des vagues, houles et
tempêtes et
– le marnage.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.

En fonction de l’embouchure du fleuve on distingue les deltas des estuaires.


- Les deltas qui se développent sur les côte à marée de faible amplitude, ou encore
lorsque l’apport détritique du cours d’eau est très important.
- Les estuaires qui résultent de l’envahissement par la mer, en raison du marnage
élevé, de la basse vallée des cours d’eau.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.

En fonction de l’embouchure du fleuve on distingue les deltas des estuaires.


- Les deltas qui se développent sur les côte à marée de faible amplitude, ou encore
lorsque l’apport détritique du cours d’eau est très important.
- Les estuaires qui résultent de l’envahissement par la mer, en raison du marnage
élevé, de la basse vallée des cours d’eau.

plaine deltaïque tidale


(platiers, chenaux de marée)

plaine deltaïque fluviatile


(faciès de débordement)

delta de l’Indus
(fortement influencé marée)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Exemples de deltas
Morphologie du littoral en
fonction des différents types de
delta.

Exemple: le delta du
Mahakam
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Organisation du delta
- La plaine deltaïque est le prolongement de la
plaine alluviale. Elle est parcourue par un
réseau de chenaux ramifiés, les distributaires.
Entre les chenaux s'étendent des zones
marécageuses et garnies de végétation sous
climat humide.
- Le front du delta est le prolongement de la
plaine deltaïque sous la mer. C’est à ce niveau
que s’accumulent la majorité des apports
sédimentaires aux débouchés des
distributaires (barres d’embouchures)
- Le prodelta est la partie la plus externe et la
plus profonde du delta; il repose sur les
sédiments marins de la plate-forme littorale.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Séquence type d’un delta
Progradation du delta

Séquence deltaïque

séquence
deltaïque
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Séquence type d’un delta

Séquence deltaïque
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Les différents types de deltas

La morphologie des deltas dépend de l'importance relative de 3 facteurs qui sont


l'énergie de la marée (A), le volume des apports sédimentaires du fleuve (B) et
l'énergie de la houle (C).
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Les différents types de deltas

Classification des deltas


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Les différents types de deltas

1. Deltas à dominance fluviatile

Ils sont lobés ou allongés (ou en "patte


d'oiseau", comme le delta du Mississipi). Dans
la plaine deltaïque, les distributaires sont
nombreux et rectilignes; il s'y dépose des
barres sableuses. Les distributaires sont
bordés par des levées qui les isolent des
zones interdistributaires plus basses et
marécageuses.
La rupture des levées produit l'épandage du
sable sur les argiles des marécages en delta
de crevasse ("crevasse splay"). A
l'embouchure des distributaires (front du delta)
se déposent des barres sableuses qui
progradent sur les sédiments fins du prodelta.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Les différents types de deltas

2. Deltas à dominance de marée

Les chenaux sont méandriformes et évasés à


leur embouchure; le sable s'accumule en
barres de méandre et en barres tidales à
l'embouchure. Les chenaux sont bordés de
slikke intertidale. Les zones
interdistributaires sont garnies de schorre.
Exemple: l'embouchure de la Gironde, le
delta du Gange.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Les différents types de deltas

3. Deltas à dominance de vagues

L'action des vagues se fait sentir sur le front du


delta; les sables sont remaniés et forment
des cordons littoraux et des plages; les
particules fines sont dispersées vers le
large. Les distributaires sont peu nombreux.
Exemple: le Rhône, le fleuve Sénégal.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Les cycles sédimentaires deltaïques
La construction d'un delta dépend de la variation du niveau marin, du taux de
sédimentation et du taux de subsidence. La progradation du delta se produit en période de
stabilité ou de descente du niveau marin avec un apport détritique suffisant. Une montée
rapide du niveau marin ennoie le système deltaïque qui est recouvert de sédiments marins
transgressifs: ce phénomène a lieu pour une remontée eustatique rapide ou pour un fort
taux de subsidence. D'autre part, au cours de la progradation, les chenaux se multiplient et
changent de place; la surface du delta augmente et son taux de croissance se ralentit. De
plus le prodelta atteint des zones plus profondes; la croissance est encore plus ralentie
quand le delta arrive au talus.
La période de progradation d'un delta ne dure que quelques milliers d'années. Les chenaux
se déplacent et le delta est abandonné; un autre lobe deltaïque est édifié plus loin. Le delta
du Mississipi n'a que 7000 ans environ: pendant cette période 7 lobes deltaïques se sont
succédés. La période d'abandon est plus longue; elle se traduit par une sédimentation fine
réduite riche en matière organique et la transgression des argiles et carbonates marins. Les
grands bassins sédimentaires deltaïques sont fait d'un empilement de cycles
progradation/abandon dont l'épaisseur totale atteint plusieurs milliers de mètres en zone
subsidente.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Exemples de deltas

détail de la patte d’oiseau du distributaire actif


delta du Mississippi,
à forte influence fluviatile
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Exemples de deltas

Deltas à forte influence de houle


Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Exemples de deltas
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.
Exemples de deltas anciens
Les sites de deltas anciens ont été intensément explorés ces dernières années parce
qu'ils offrent d'excellentes possibilités de gisements d'hydrocarbures. En effet, ils
contiennent à la fois des argiles riches en matière organique, donc pouvant jouer le rôle
de roche-mère si la maturation de la matière organique est convenable, et des corps
sableux poreux pouvant faire office de réservoirs. Le delta tertiaire du Niger contient les
champs pétroliers du sud du Nigéria. On trouve les mêmes potentialités dans le delta
tertiaire de la Mahakam, en Indonésie. De grands espoirs avaient été placés dans le
delta ancien du Rhône.
En Tunisie méridionale et centrale s’est développé, au Crétacé inférieur un delta dont
les dépôts englobent les sédiments des formations Sidi Khalif et Meloussi (Argiles, grès
et silts) sur lesquels reposent les sables fluviatiles de la formation Boudinar.

Progradation des
faciès deltaïques
sur une plate-
forme
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
a) Les environnements deltaïques.

Organisation du delta

Delta du
A
Mahakam
(Indonésie)
B

Fleuve du Mahakam

C
Domaine continental

Domaine marin
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
b) Dynamique côtière ( notion de dominance des processus)

Pour comprendre les dépôts côtiers, il faut se souvenir de trois règles :

1. houle / marée
2. ouvert / protégé
3. préservation
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
b) Dynamique côtière ( notion de dominance des processus)

Pour comprendre les dépôts côtiers, il faut se souvenir de trois règles :

1. houle / marée
2. ouvert / protégé
3. préservation
1. Les dépôts sont régis par ces deux mécanismes : Il va donc falloir étudier
successivement ce qu’ils produisent chacun
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
b) Dynamique côtière ( notion de dominance des processus)

Pour comprendre les dépôts côtiers, il faut se souvenir de trois règles :

1. houle / marée
2. ouvert / protégé
3. préservation
1. Les dépôts sont régis par ces deux mécanismes : Il va donc falloir étudier
successivement ce qu’ils produisent chacun
2. Les mécanismes de houle ou de marée ne sont pas enregistrés également
selon que le milieu de dépôt est soumis à l’influence dominante de l’un ou de l’autre

Il y a donc un phénomène de substitution latérale de faciès, le long de la côte,


selon la dominance du mécanisme de houle ou de marée dans les dépôts
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
b) Dynamique côtière ( notion de dominance des processus)

Pour comprendre les dépôts côtiers, il faut se souvenir de trois règles :

1. houle / marée
2. ouvert / protégé
3. préservation
1. Les dépôts sont régis par ces deux mécanismes : Il va donc falloir étudier
successivement ce qu’ils produisent chacun
2. Les mécanismes de houle ou de marée ne sont pas enregistrés également
selon que le milieu de dépôt est soumis à l’influence dominante de l’un ou de l’autre
3. Tout n’est pas enregistré au cours du temps.
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
b) Dynamique côtière ( notion de dominance des processus)
Exemple : la côte
landaise et le bassin
dérive
d’Arcachon
littorale
houle
atlantique

Bassin
d’Arcachon
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
b) Dynamique côtière ( notion de dominance des processus)
Exemple : la côte landaise et le bassin d’Arcachon
dominance houle

dominance marée
courants dominance
de marée marée

dominance houle

substitution latérale de faciès


dans le dépôt côtier
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
b) Dynamique côtière ( notion de dominance des processus)
Exemple : la côte landaise et le bassin d’Arcachon

dominance
marée
système à dominance de houle
progradant --> géométrie simple

Système à dominance tidale


géométrie complexe
(chenaux sableux / argile)

Implications en termes
de géométrie
des réservoirs sableux
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
b) Dynamique côtière ( notion de dominance des processus)
Exemple : la côte
landaise et le bassin
d’Arcachon

En résumé
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
b) Dynamique côtière ( notion de dominance des processus)

Un autre exemple

marée: barres sableuse


à mégarides

mixte

Withsunday Dominé houle: barres de déferlement et couloir


(Queensland, Australie) de courants de retour, flèche littorale
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
b) Dynamique côtière ( mécanismes de dépôt liés è la houles, tempêtes)
Cours de dynamique sédimentaire pour MRGBS 2

2- Environnement de dépôt et
modèles de faciès
2. 2 – Les systèmes sédimentaires marins côtiers et peu profonds
b) Dynamique côtière ( notion de dominance des processus)

Pour comprendre les dépôts côtiers, il faut se souvenir de trois règles :

1. houle / marée
2. ouvert / protégé
3. préservation