Vous êtes sur la page 1sur 32

LEÇON 2 : LA FIN DES

TOTALITARISMES
INTRODUCTION

Alors que les effondrements des régimes
fascistes italien et nazi sont brutaux liés à
la défaite militaire. (Les vainqueurs
décident d'éradiquer le nazisme.)

Le totalitarisme stalinien est au contraire


renforcé par la victoire. Le processus de
sortie du totalitarisme est progressif
PROBLÉMATIQUE

Quelles sont les réalités de l'éradication du
nazisme dans les différentes zones
d'occupation ? Quel est l'impact de la
guerre froide naissante sur le processus de
dénazification ?

Quelles sont les causes et les modalités de


la fin du totalitarisme soviétique ?
I – LA DÉNAZIFICATION
DE L'ALLEMAGNE

A- LE PROCÈS DE NUREMBERG

DOSSIER P 212-213
DÈS OCTOBRE 1943, LES PUISSANCES
ALLIÉES S'ACCORDENT SUR LE
PRINCIPE DU JUGEMENT DES CRIMES
NAZIS.
→C'EST UNE MANIFESTATION DU
DROIT INTERNATIONAL

LE DÉROULEMENT DU
PROCÈS
p 212-213

 DE NOVEMBRE 1945 À SEPTEMBRE 1946

 22 HAUTS RESPONSABLES NAZIS

 4 CHEFS D'ACCUSATION (DOC 2P212)


 *PLAN CONCERTÉ OU COMPLOT
 *CRIMES CONTRE LA PAIX
 *CRIMES DE GUERRE
 *CRIMES CONTRE L'HUMANITÉ
VERDICT

 12 CONDAMNATIONS À MORT
 7 PRISONS À VIE
 5 PRISONS À VIE

MAIS LE PROCÈS DE NUREMBERG N'EST PAS


LE SEUL ASPECT DE LA DÉNAZIFICATION. LE
PRINCIPE DU CRIME CONTRE L'HUMANITÉ
*p212 PERMET DES ACTIONS EN JUSTICE
ULTÉRIEURES CONTRE DES NAZIS(
EICHMANN OU BARBIE)
B- LES DIFFÉRENTES FORMES
DE DÉNAZIFICATION

 1- LES AUTRES PROCÈS DE RESPONSABLES
NAZIS DE RANG MOINS ÉLEVÉS SONT
CONDUITS DANS DES ZONES D'OCCUPATION
RESPECTIVES .
 5000 condamnations dont 800 à mort
2- LA PÉDAGOGIE


VISITES DES CAMPS IMPOSÉES
AUX POPULATIONS LOCALES
PROJECTIONS DE
DOCUMENTAIRES
RETRANSMISSION DES PROCÈS
À LA RADIO DONT CELUI DE
NUREMBERG

LES QUESTIONNAIRES OU
« FRAGEBOGEN »

QUESTIONNAIRES
DESTINÉS À
DÉBUSQUER LES
ANCIENS NAZIS

ILS PERMETTENT LE
CONTRÔLE DE LA
POPULATION
ALLEMANDE

C- LES LIMITES DE LA POLITIQUE
DE DÉNAZIFICATION À L'OUEST


1- le début de la guerre froide

Avec le début de la guerre froide (


1947), tout change, les alliés veulent
reconstruire le pays et ont besoin de tous
les cadres allemands

Crainte d'une révolte nationaliste


2- LES FILIÈRES D'ÉVASION


DOSSIER P 216-217
DANS LE CADRE DE LA
GUERRE FROIDE,
D'ANCIENS NAZIS SONT
UTILISÉS PAR L'UN OU
L'AUTRE DES DEUX
CAMPS
3- LES LOIS D'AMNISTIE EN RFA


1949 et 1954 deux lois d'amnistie annulent
les peines infligées aux moins compromis
parmi les nazis

1951 la loi réintègre dans la fonction


publique 150 000 anciens fonctionnaires
écartés par les alliés
4- L'IMPACT LIMITÉ DE LA
DÉNAZIFICATION

EN1951, EN BAVIÈRE 94% DES JUGES ET
DES PROCUREURS ET 77 % DES
EMPLOYÉS DU MINISTÈRE DES
FINANCES SONT D'ANCIENS NAZIS

AU MINISTÈRE DES AFFAIRES


ÉTRANGÈRES À BONN, UN
FONCTIONNAIRE SUR TROIS EST UN
ANCIEN NAZI
D- DANS LA ZONE SOVIÉTIQUE


L'IMPACT DE LA DÉNAZIFICATION EST
LIMITÉ CAR :
IL EST PLUS IMPORTANT EST D'ASSOIR LE
POUVOIR COMMUNISTE
IL EST PLUS IMPORTANT DE CIBLER LES
RICHES CAPITALISTES
PROBLÈME POUR TROUVER DES
ALLEMANDS COMPÉTENTS NON
COMPROMIS
II – GORBATCHEV ET
LA FIN DE L’URSS

A- L’URSS , UN PAYS EN CRISE
DANS LES ANNÉES 80
1- une économie à bout de
souffle

La planification entraine un manque de
souplesse de l'appareil productif et
souvent des aberrations.(chiffres
truqués)(dossier p 236-237)

Les soviétiques connaissent la pénurie


et les longues queues devant les
magasins
LE POIDS DU COMPLEXE MILITARO
INDUSTRIEL

 Une grande partie des
ressources est consacrée
à la course aux
armements dans le
cadre de la guerre
froide et, après 1979
dans le conflit afghan

 (DÉFILÉ DU 1 MAI SUR LA


PLACE ROUGE)
2- une société à deux vitesses


- Une Nomenklatura : groupe de
privilégiés qui bénéficie d'un bon
niveau de vie ( accès aux magasins
d'état, Datchas, vacances sur la mer
noire)
- une population a faible niveau de vie
( privations, manque de confort,
logements collectifs)
B – GORBATCHEV( 1985-1991)
BIOGRAPHIE P 402

1-PERSTROÏKA ET GLASNOST

 Constatant les nombreuses difficultés de l’URSS,
Gorbatchev lance une vaste politique de réformes : la
Perestroïka
 Réformes politiques
-Levée de la censure
-Apparition de candidatures multiples aux
élections en 1989
-Attribution d’une plus grande autonomie
aux Républiques de l’empire.
Réformes économiques


- apparition d’un secteur privé
dans le commerce et dans les
services en 1988.
- encouragement de l’initiative
privée.
- Recherche de rentabilité et
d’économies.→ risque de
chômage
2 – L’implosion de l’URSS 1991


Cette politique provoque un formidable
espoir et des déceptions à la hauteur de cet
espoir.
la situation économique empire.
Les mouvements nationaux se
développent (pays baltes,
Ukraine, républiques du
Caucase)
M Gorbatchev est de plus en plus
critiqué par :

-la population dont le niveau
de vie s’effondre.
-La Nomenklatura qui craint le
changement
- Les réformateurs (Eltsine)
qui trouvent les réformes
insuffisantes.
LA CHUTE DE GORBATCHEV

→ M Gorbatchev
http://youtu.be
est victime d’une
/6jYMhbwKfY4
tentative de putsch
du 19 au 21 août ( VIDÉO
1991 de la part des CONSULTABLE
conservateurs. IL SUR LE BLOG)
est sauvé par la rue
et par Boris Eltsine.
L’ARRIVÉE AU POUVOIR DE
BORIS ELTSINE

 Eltsine président
de la fédération
de Russie interdit
le parti
communiste et le
KGB est
démantelé
L’IMPLOSION DE L’URSS

 Pendant l’automne 1991, 8
des 15 Républiques
proclament leur
indépendance.→ Le 25
décembre 1991,
Gorbatchev démissionne.
L’URSS n’existe plus (15
nouveaux pays, il n’y a
plus de modèle soviétique)
CONCLUSION

LA FIN DU TOTALITARISME
HITLÉRIEN EST BRUTALE ET DUE
À LA VOLONTÉ DES VAINQUEURS
LA FIN DU TOTALITARISME
SOVIÉTIQUE EST UN PROCESSUS
LONG, INTERNE , AMORCÉ SOUS
KHROUCHTCHEV, QUI S’EST
ACCÉLÉRÉ SOUS GORBATCHEV.