Vous êtes sur la page 1sur 21

RIBLET Nicolas

AUGELMANN David 1
• I - Introduction
• 1.1 - Qu’est ce que le moulage
• 1.2 – Où utilise t’on le moulage

• II- Les moules permanents


• 2.1 - Le moulage en fonderie
• 2.1.a - Le moulage en coquille par gravité
• 2.1.b - le moulage basse pression en coquille
• 2.1.c - le moulage sous pression
• 2.1.d – d’autres moulages non normalisés
• 2.2 - Moulage par injection

• III - Les moules non-permanents


• 3.1 - Le moulage en sable
• 3.2 – Le moulage en cire perdue

• IV - Les limites du moulage

• V - Conclusion

2
I 1.1 – Qu’est ce que le moulage
1.1
1
1.2
1.1
Le moulage est l'action de prendre une empreinte qui servira ensuite
1.2
de moule dans lequel sera versé un matériau et qui permettra le tirage
II
1.3
ou la production en plusieurs exemplaires d'un modèle.
2.1
2.1.a
2
2.1.b
2.1
2.1.c
2.2
2.1.d
2.3
2.2
3
III
3.1
3.1
3.2
3.2
3.3
3.4
IV
4
V
3
I 1.2 – Où utilise t’on le moulage
1.1
1
1.2
1.1 Un très grand nombre de métiers font appel au moulage, que cela soit
1.2 dans le domaine industriel, artisanal médical, artistique, scientifique, etc.
II
1.3
2.1 En voici une brève énumération:
2.1.a
2
2.1.b
2.1
2.1.c
2.2 -Les métiers de la céramique
2.1.d
2.3 -Dans l’artisanat la bijouterie, les métiers d'art, fondeurs , mouleurs,
2.2 statuaires , les restaurateurs d’objets , les antiquaires
3 -Les inventeurs, les designers
III
3.1 -Les pâtissiers, les traiteurs, les chocolatiers
3.1
3.2 -Le domaine de l'art regroupe les sculpteurs, les décorateurs
3.2
3.3 -La prothèse dentaire et orthopédique : pour les empreintes sur le patient et
3.4 la réalisation des appareillages
IV -Les sciences
4
V
4
I 2.1 - Le moulage en fonderie
1.1
I
1.2
1.1 On appelle souvent ce moule
1.2 « coquille »
II
1.3 Les moules en fonderie sous
2.1 pression peuvent être très
2.1.a
II complexes, coûter entre 30 000 € et
2.1.b
2.1 500 000 €,
2.1.c
2.1.a
2.1.d
2.1.b Les empreintes ont une durée de
2.2
2.1.c vie de :
2.1.d 150 000 injections (pour les alliages
III
2.2 d'aluminium)
3.1
3.2
III 500 000 à 1 million d'injections pour
3.1 les alliages de zinc (zamak)
IV
3.2
20 000 à 40 000 injections pour les
V
4 alliages de cuivre (laiton 60/40)
5
I 2.1.a - Le moulage en coquille par gravité
1.1
1.2
On distingue 3 styles de
II moulage en coquille par
2.1 gravité :
2.1.a
2.1.b
2.1.c
2.1.d
2.2 le moulage coquille
conventionnel (statique)
III
3.1
3.2
Le moulage en coquille basculant
IV

V
6
I 2.1.a - Le moulage en coquille par gravité
1.1
1.2 Moulage en coquille :

II
2.1
2.1.a
2.1.b
2.1.c
2.1.d
2.2

III
3.1
3.2

IV

V
7
I 2.1.b - le moulage basse pression en coquille
1.1
1.2

II
2.1
2.1.a
2.1.b
2.1.c
2.1.d
2.2

III
3.1
3.2

IV

V
8
I 2.1.c - le moulage sous pression
1.1
1.2 On force le métal à s’introduire dans un
moule métallique sous forte pression
II
2.1 De plusieurs gramme à 50 kg
2.1.a
2.1.b D’une section allant de 0.5
2.1.c à 12 mm
2.1.d
2.2 200 Pièces/heures

III
3.1
3.2

IV

V
9
I 2.1.c - le moulage sous pression
1.1
1.2 1. Le moule est
ferméOnet ledistingue
piston deux types de machines sous
II montepression
2.1
2.1.a 2. Le piston
2.1.b d'injection descend
2.1.c et ferme
2.1.d hermétiquement le
2.2 tunnel
Les machines à chambre chaude Les machines à chambre froide
III 3.Le moule est ouvert
3.1 et le noyau, s'il existe,
3.2 se rétracte

IV 4. Les tiges-éjecteurs
poussent le moulage à
V l'extérieur du bloc mobile
10
I Les machines à chambre chaude
1.1
1.2
Avantages de la chambre Inconvénients du Procédé de
II chaude: Chambre chaude:
2.1
2.1.a Temps de cycles rapides
2.1.b Limitations au niveau des alliages
2.1.c Contrôle précis de la température
2.1.d du métal
2.2 Les moulages peuvent être moins
Le cylindre d'injection denses.
III immergé,
3.1 Coûts d'entretien plus élevés.
3.2 Il n'y a pas de refroidissement de la
charge
IV Le métal en fusion est moins
sujet à l'oxydation
V
11
I Les machines à chambre froide
1.1
1.2
1. Le moule est fermé et le métal en
fusion est transféré
II
2.1
2.1.a 2. Le piston d'injection
2.1.b pousse le métal en fusion
2.1.c dans la cavité
2.1.d
2.2
3. Le moule est ouvert
III et le piston d'injection
3.1 avance
3.2

IV
4. Les tiges-éjecteurs poussent le
moulage hors du bloc
V
12
I Les machines à chambre froide
1.1
1.2
Avantages de la chambre Inconvénients du Procédé de
II froide: Chambre Froide:
2.1
2.1.a
2.1.b Certains alliages ne peuvent être
traités qu’en chambre froide.
2.1.c Temps de cycle plus lent.
2.1.d
Possibilité d'atteindre des pressions
2.2 d'injection et une vitesse plus Le métal en fusion est
élevées sujet à l'oxydation
III
3.1
Coûts d'entretien
3.2 faibles.

IV

V
13
I 2.1.d – d’autres moulages non normalisés
1.1
1.2
D'autres techniques de fonderie (non normalisés) et
II dérivant de la fonderie sous pression ont été développés.
2.1
2.1.a . le squeeze casting (indirect)
2.1.b
2.1.c
2.1.d . la thixocoulée (et Rhéocoulée)
2.2

III
. La fonte en coquille
3.1
3.2

IV

V
14
I
1.1
1.2 C’est une technique de fabrication de
pièces en grande ou très grande série
II
2.1 Essentiellement pour les
2.1.a matière plastiques
2.1.b
2.1.c
Les pièces vont de quelques
2.1.d millimètres à plusieurs mètres
2.2

III
3.1 Pièce moulé par
3.2 injection

IV

V
15
I
Un moule non-permanent est un moule qui ne
1.1
sert qu'une seule fois, pour réaliser une pièce.
1.2
Pour chaque pièce brute de coulée produite, le
moule est détruit.
II
2.1
2.1.a
-La fonderie à partir de moules non-
2.1.b
permanents se divise en deux catégories : Moulage en sable
2.1.c
2.1.d
Le moulage traditionnel pour lequel chaque
2.2
moule est fabriqué à partir d'un modèle
permanent ( moulage en sable).
III
3.1
3.2
-le moulage par modèle perdu pour lequel on
réalise autant de modèles que de moules
IV
moulage en cire perdue). Cire perdue
V
16
I 3.1 - Le moulage en sable
1.1
1.2

II Ils offrent une grande liberté de


2.1 formes et de dimensions et ils
2.1.a permettent d’obtenir
2.1.b des pièces de bonne qualité.
2.1.c
2.1.d
2.2 Le sable devra être :
- Réfractaire
III - Plastique
3.1 - Poreux
3.2

IV

V
17
I 3.1 - Le moulage en sable
1.1
1.2

II
2.1
1: le demi modèle 2: ajout du chenal 3: Retouche si
2.1.a
est recouvert de de coulée nécessaire
2.1.b sable
2.1.c
2.1.d
2.2

III
3.1
4: Placement du noyau 6: Destruction du moule
3.2 5: Coulée de l’alliage -Sciage du dispositif de
sur les portées
coulée
IV -Meulage pour
supprimer les bavures
V
18
I 3.2 - Le moulage en cire perdue
1.1
1.2

II
2.1
2.1.a
2.1.b
2.1.c
2.1.d
2.2

III
3.1
3.2

IV

V 19
I
1.1
1.2
Moules parfois très onéreux .
II
2.1 La conception d’un moule pour des
2.1.a pièces uniques et détaillées demande
2.1.b beaucoup de temps.
2.1.c
2.1.d
2.2 La santé des pièces moulées est
parfois assez faible
III
3.1 Moulage d’un
3.2 crâne humain

IV

V
20
21

Vous aimerez peut-être aussi