Vous êtes sur la page 1sur 43

Les crises économiques de la

période 1970 à 1979

Préparé par :
Kawtar benhadou Alaae afourid
noura Achraf tamimi Encadré par: Dr Ahansal Hassan
Smail bouhya Anass jayed
Rabie karsi Adnane moghar 1
Introduction
1/-Définition
2/-Historique (les trente glorieuses et l'évolution de SMI)
3/-Les causes 1er choc pétrolier
4/-Les conséquences 1er choc pétrolier
5/- Entre les deux chocs pétroliers (1974 – 1979)
6/-La crise de 1979: Le deuxième choc pétrolier les causes
7/-Les conséquences du choc pétrolier 1979
8/-Les mesures prises pour faire face à cette crise
9/- Les politiques économiques dominantes dans le choc pétrolier

Conclusion

2
Introduction

Le 5 octobre 1973 Le 6 octobre 1973

LA PROSPERITE CHOC PETROLIER

3
1. CRISE???!! … C’EST QUOI UNE
CRISE ?!

Point de rupture

Depression

4
A. Les évènements qui ont associés a des
crises:
Jeudi

5
B. Les causes de la crise

• Phénomène cumulatif

• la crise affecte les prévisions des agents


économiques.

• la dette et notamment le déficit public, les


phénomènes spéculatifs, l’excès de crédit et de
monnaie…

• On évoque aussi une analyse en termes d’Offre et


de Demande.
6
C. Les conséquences

• Ralentissement de la croissance.
• Chômage.
• Faillites d'entreprises.
• Baisse du pouvoir d'achat.
• Baisse des investissements.
• Rétrécissement du crédit.

7
(les trente glorieuses et l'évolution de SMI)
Le plan Marshall et la période après 2eGM
• A l’issue de la seconde GM, les États-Unis était la seule grande puissance alliée
restée intacte,
• Un défi majeur pour les E-U, celui de reconvertir l’économie de guerre vers la
production de biens de consommation,
• Les États-Unis souhaitent reconstruire l'économie mondiale selon les principes
du libre-échange : ils estiment que le protectionnisme est l'une des causes de la
Seconde Guerre mondiale,
• En juillet 1947, le président Harry Truman annonce l’application du Plan
Marshall, ou European Recovery Program (ERP), qui est le principal programme
des Etats-Unis pour la reconstruction de l'Europe à la suite de la Seconde guerre
mondiale. L'initiative américaine doit son nom au secrétaire d'Etat George
Marshall.
• Au cours des quatre années fiscales suivantes, environ 13 milliards de dollars
d'assistance économique et technique ont été accordés pour aider à la
reconstruction des pays européens.

8
Efimov, caricature parue dans Krokodil, 10
octobre 1949

9
La croissance forte : les Trente Glorieuses
(1945-1973)
• L'expression "Trente Glorieuses" désigne la période d'une
trentaine d'années qui a suivi la fin de la Seconde Guerre
mondiale en 1945, jusqu'au premier choc pétrolier de 1973.
• C'est, pour les pays industrialisés occidentaux, une période
de prospérité exceptionnelle. Les "Trente Glorieuses" se
caractérisent par une forte croissance économique, le plein
emploi, l'accroissement rapide du pouvoir d'achat et l'essor
de la consommation de masse.
• L'expression a été inventée par l'économiste français Jean
Fourastié (1907-1990) dans son livre "Les Trente Glorieuses,
ou la révolution invisible de 1946 à 1975", publié en 1979

10
Les causes:
Le Baby-Boom Le travail à la chaine

11
Les conséquences:

12
Évolution du Système Monétaire
International

 1° étape : le système d'étalon-or en vigueur jusqu'en


1914:

• Chaque devise était définie par rapport à un certain


poids d'or
• Tout possesseur de devises pouvaient obtenir des
banques l'équivalent en or.
• Les règlements internationaux s'effectuaient le plus
souvent en or
13
 2°étape : le Gold Exchange Standard ou
système d'étalon de change-or adopté en
1922 :

• Le système de l'étalon de change-or se fonde


sur le fait que certaines monnaie fortes
peuvent jouer le rôle de l'or en tant qu'étalon.
• En pratique, 2 monnaies seulement pouvaient
jouer ce rôle : il s'agissait bien sûr du dollar et
dans une moindre mesure de la livre sterling.

14
 3°étape: les accords de Bretton-Woods (juillet
1944) : création du SMI

Le principe des accords de Bretton-Woods :


-Les parités des monnaies sont fixées par rapport à un
étalon qui est l'or, et le dollar américain est la seule
monnaie convertible en or.
-Le dollar est instauré comme monnaie de référence et
devient la monnaie de règlement des paiements
internationaux.
« Dollar is as good as gold »

15
 4°étape: l’abondance du Système de Bretton
Woods

• En 1971, Nixon annonce la suppression de la


convertibilité du Dollar en or ainsi que la mise
en œuvre d’une politique de rigueur aux USA.
C’est l’effondrement du SMI
• À la suite de cette décision, la quasi-totalité des
pays décide de laisser flotter leur monnaie
(changes flottants)
16
Les causes du 1 er

choc pétrolier
Le pic de production du pétrole des Etats-Unis en 1971
La guerre du Kippour:
I. Les Causes économiques :
 Le pic de production du pétrole des Etats-Unis en 1971
Production disponible insuffisante pour satisfaire la demande

Courbes de production et d'importation des


États-Unis.
L’effondrement du système de Bretton-Woods :
 Accords de Bretton Woods
 La fin du système monétaire de Bretton Woods
Le 15 août 1971, les États-Unis suspendent la
convertibilité du dollar en or permettant au dollar de
« flotter ». Le système des taux de change fixes s'écroule
définitivement en mars 1973 avec l'adoption du régime de
changes flottants . Le résultat en est une dépréciation de
la valeur du dollar américain, monnaie dans laquelle les prix
du pétrole sont fixés et a pour conséquence pour les
producteurs de pétrole un revenu inférieur pour le même
prix nominal
II. Les Causes politiques
La guerre du Kippour:
4. LES CONSEQUENCES 1er choc
pétrolier
Les effets de la hausse des prix des pétrole:
 Une hausse de niveau général des prix
 Ralentissement de la croissance mondiale et un accroissement de
l’inflation
 Les déficits commerciaux extérieurs des pays occidentaux ,On assiste à
une période de « stagflation »
Les effets de la hausse des prix sur les pays industrialisés
 Le prix de l'essence augmente,
 Les importations diminuent,
 Les entreprises produisent moins et vendent plus cher
 D’où L'inflation s'accélère, le chômage augmente
Les effets de la réduction d’importation
 Un ralentissement de leur activité économique
 Une augmentation rapide et sensible du chômage
 L’augmentation des taux de dépendance des économies
23
Les conséquences d’un choc de demande
 Réduction de la demande pour les produits nationaux.
 L'affaiblissement du revenu disponible des ménages.
 L’appréhension d’un environnement incertain de la part des agents
économiques.
 Une diminution de l'investissement.
Autre conséquences du choc pétrolier
 En 1974
 Les pays de l’OPEP ont réalisé 140 milliards de dollars, dont 60 milliards
pour les seuls membres arabes de l’organisation.
 les autorités bancaires allemandes ordonnèrent la cessation des activités de
la banque

24
Résumé générale sur les conséquences du
choc pétrolier de 1973

25
Graphique 1 Graphique 2

Graphique 3 Graphique 4

26
5. Entre les deux chocs pétroliers (1974 – 1979)

Le 5 Octobre 1975 ( La guerre du yom Kippour )

L’origine du 1er choc


pétrolier

Le 7 Janvier 1975 (l’augmentation du prix de 10%)

Fin 1978 ( révolution Iranienne )

Débute le second choc


pétrolier
27
6. La crise de 1979: Le deuxième choc
pétrolier les causes

Sous les effets


conjugués de la révolution
iranienne, de la guerre Iran-
Irak et du redémarrage de la
demande mondiale à la suite
du premier choc pétrolier, le
prix du pétrole est multiplié
par 2,7 entre la mi-1978 et
1981 ce qui déclenche aux
États-Unis la crise
monétaire de 1980.

28
Les facteurs explicatifs d’un choc pétrolier sont multiples et varient d’une
crise à l’autre.

 Les tensions géopolitique


 le déséquilibre entre l’offre et la demande

constituent les deux grandes variables explicatives des variations du prix


du pétrole.

Variables politiques Variables Economiques

2) Le déséquilibre entre
1) les tensions géopolitiques
l’offre et la demande

29
A. les tensions géopolitiques

La révolution Iranienne

Connu sous le nom de Vendredi noir. la révolution


iranienne, qui s’achève par la fuite du Shah le
16 janvier 1979.

La guerre Iran-Irak
Connue en Iran sous le nom de Guerre imposé et en Irak sous
le nom de Qadissyah de Saddam est une guerre qui a opposé
l’Iran à l‘Irak entre Septembre 1980 et Août 1988.

30
B. Le déséquilibre entre l’offre et la demande

• En effet, la hausse des prix peut survenir d'une forte demande mal anticipée qui provoque
un déséquilibre sur le marché et permet aux pays producteurs d'imposer des prix élevés.

• les compagnies pétrolières des pays consommateurs accroissent leur demande auprès des
pays producteurs afin de constituer des stocks. Concomitamment à cette hausse de la
demande, l’Arabie Saoudite décide de diminuer sa production de 1 million de barils par jour
afin de réduire l’offre.

• Une augmentation non anticipée de la demande des pays consommateurs. C’est ce que l’on
appelle un « choc de demande ».

31
B. le déséquilibre entre l’offre et la demande

32
LES CONSEQUENCES 2er choc pétrolier

33
Le chômage

34
INSEE :Institut national de la statistique et des études économiques

35
La Stagflation
Hausse
Hausse de
de prix
prix
du pétrole

Hausse des coute de


production

Baisse des profits Hausse des prix


d’investissements

baisse de la Hausse du
croissance chômage Hausse des salaires
nominaux

Stagflation
36
8. Les mesures prises pour faire face à cette
crise
A- L’énergie Fossile
Nouvelles destinations à la recherche de
l’énergie fossiles ( la Mer du nord Alaska,
L’Afrique de l’ouest)
L’énergie Fossile

Pétrole Charbon Gaz

37
B- Energie renouvelable
• Energie alternatives du pétrole
• Compensation de l’inssufisance énergétique

Energie Renouvelable

Energie solaire Energie Eolien Energie Nucléaire

38
9. Les politiques économiques dominantes
dans les chocs pétroliers
A. La politique éco de Keynes:
De nombreux gouvernements ont mené une politique
keynésienne pour résoudre la crise.
La recette keynésienne avait connu un certain
succès lors de la crise de 1929.

• l'État qui doit relancer la consommation en aidant les


entreprises en difficultés et en augmentant le revenu des
populations quitte à connaître un déficit budgétaire.

•Une fois la relance faite, le déficit devrait disparaître de


lui-même « C'est la théorie de la Demande».

39
Selon Keynes, la variable fondamentale qui dynamise l’activité économique est
la demande agrégée. Et à travers cette formule toute simple, il propose de combattre
les deux problèmes fondamentaux de toute économie:
.

Le chômage L’inflation.

la demande agrégée demande agrégée

Les Impôts et les taxes


les impôts et les taxes
les dépenses publiques
les dépenses publics
une contradiction

les taux d’intérêt, les taux d’intérêt.

taux de change
taux de change
On voit bien que pour Keynes, chômage et inflation ne peuvent pas coexister
(Stagflation )

40
B. La politique éco néolibérales (monétaristes
« M.FRIEDMAN»):

l'économiste américain Milton Friedman au milieu des


années 1970 (école monétariste de Chicago).

 l'État doit respecter l'équilibre budgétaire et contrôler


l'inflation (la masse monétaire).

l'État doit se désengager de la vie économique et sociale


en diminuant les prélèvements obligatoires (privatisations
en France).

Il faut donc mener une politique d'austérité et de rigueur


en commençant par diminuer les dépenses sociales « C'est
la théorie de l'Offre».
41
Conclusion

42
Bibliographie
• www.persee.fr/doc/reco_0035-2764_1987_num_38_4_409006
• http://www.laviedesidees.fr/Reponses-politiques-a-la-crise.html
• http://www.histoire.presse.fr/dossiers/mecanismes-crise-economique-mondiale/depression-
economique-chiffres-1973-1993-01-12-1993-92120
• De la crise financière à la crise économique L’impact des perturbations financières de 2007 et
2008 sur la croissance de sept pays industrialisés Jean-Charles BRICONGNE, Jean-Marc
FOURNIER, Vincent LAPÈGUE et Olivier MONSO
• http://www.senat.fr/rap/r05-105/r05-105_mono.html#toc12
• http://www.egaliteetreconciliation.fr/Qui-est-a-l-origine-du-choc-petrolier-des-annees-
soixante-dix-1092.html
• http://interpretation-economie.over-blog.com/article-29218204.html
• http://www.robert-schuman.eu/fr/doc/questions-d-europe/qe-85-fr.pdf
• La crise de l'énergie: le mal, le remède Editions TECHNIP Amazon France p 5

43