Vous êtes sur la page 1sur 21

LA GRAVITATION

UNIVERSELLE
I. MISE EN ÉVIDENCE
1. Chute verticale d’un corps
Au cours de la chute, la vitesse du corps
augmente. Le principe d’inertie permet
de conclure que la balle est soumise à au
une force

2. Le mouvement de la Lune
La lune décrit autour de la Terre un
mouvement circulaire. D’après le
principe d’inertie, la Lune est donc
soumise à au moins une force.
II. LOI DE GRAVITATION UNIVERSELLE

En 1687 Newton (1642-1727)


énonce la loi de gravitation
universelle.
II. LOI DE GRAVITATION UNIVERSELLE

1. Énoncé
Deux corps A et B s’attirent mutuellement.
L’attraction qu’ils exercent l’un sur l’autre est :

– Proportionnelle à leurs masses mA et mB ;

– inversement proportionnelle au carré de leur


distance
mAmB
FA/B = FB/A = G  2
d
mAmB
FA/B = FB/A = G  2
d
• Le corps A exerce une action sur le corps B.
Réciproquement, le corps B exerce une action
sur le corps A : on parle d’interaction
gravitationnelle.
mAmB
FA/B = FB/A = G  2
d
• Le corps A exerce une action sur le corps B.
Réciproquement, le corps B exerce une action
sur le corps A : on parle d’interaction
gravitationnelle.
• Les forces sont exprimées en newton (N) ; les
masses en kg et les distances en mètres
mAmB
FA/B = FB/A = G  2
d
• Le corps A exerce une action sur le corps B.
Réciproquement, le corps B exerce une action
sur le corps A : on parle d’interaction
gravitationnelle.
• Les forces sont exprimées en newton (N) ; les
masses en kg et les distance en mètres

• G est la constante de gravitation universelle


G = 6,67.10–11 SI (unité du système
international)
II. LOI DE GRAVITATION UNIVERSELLE

1. Énoncé

2. Cas des astres


II. LOI DE GRAVITATION UNIVERSELLE

1. Énoncé

2. Cas des astres

La plupart des astres, peuvent être


assimilés à des corps à répartition
sphérique de masse.
Un corps à répartition sphérique de masse
est un corps homogène ou formé de
couches concentriques homogènes de
matière (la masse est répartie suivant des
sphères de même centre).
Dans ce cas particulier, deux corps A et B, de
masses mA et mB et dont les centres sont
distants de d, exercent l’un sur l’autre des forces
d’attraction gravitationnelle.
On représente ces forces par des vecteurs ayant
pour origine le centre des corps, pour direction la
droite joignant ces centres, des sens opposés et
la même valeur.

FB/A FA/B

mB
mA
EXERCICE
Calculer la valeur de la force
d’interaction gravitationnelle entre la
Terre et la Lune.
Représenter ces forces sur un
schéma.
II. LOI DE GRAVITATION UNIVERSELLE

1. Énoncé

2. Cas des astres

3. Le poids
3. LE POIDS

A la surface de la Terre, un corps est


soumis à la pesanteur. Son poids
peut être assimilé à la force
d’interaction gravitationnelle exercée
par la Terre sur le corps.

Quelles sont ses caractéristiques ?


 direction : la verticale du lieu
 sens : de haut en bas
 valeur : P = mg

P en newtons ; m en kg ;
g : intensité de la pesanteur en N/kg

En moyenne, sur Terre, g = 9,8 N/kg. La valeur


du poids dépend de la latitude (car la Terre n’est
pas rigoureusement sphérique et la Terre
tourne !).
LA GRAVITATION UNIVERSELLE

I. MISE EN ÉVIDENCE

II. LOI DE GRAVITATION


UNIVERSELLE

III.PROJECTILES ET SATELLITES
III. PROJECTILES ET SATELLITES

 Voir séances de Travaux Pratiques

 Conclusions
III. PROJECTILES ET SATELLITES
 Voir séances de Travaux Pratiques

 Conclusions

Chute libre : le mouvement de chute


est indépendant de la masse
CONCLUSIONS

 Chute libre : le mouvement de chute est


indépendant de la masse

 Dans un référentiel terrestre, lorsqu’un


corps évolue en restant soumis
uniquement à son poids :
– sa vitesse dans la direction
perpendiculaire à celle du poids n’est pas
modifiée (principe d’inertie)
– sa vitesse dans la direction du poids est
modifiée.

Vous aimerez peut-être aussi