Vous êtes sur la page 1sur 19

Les tubes en cuivres

Assemblage des tubes en cuivre


avec raccords

Couronne de tube
en cuivre

Tube en cuivre scié cintrage du tube en


cuivre
au coupe - tube
Les tubes en acier

Raccords en acier

Colliers
isophoniques

Parcours horizontale
sur colliers isophoniques

Alimentation en réseau
extérieur
Les tubes en PVC

Tube en PVC souple


(flexible & extensible)
Raccords en PVC pour alimentation

culotte

Assemblage de tubes en PVC


Coude 67o Coude 87o
pour évacuation
Raccords en PVC
pour
évacuation
Les tubes en fonte Canalisation en
amiante ciment

Assemblage de tuyaux en
fonte par raccords à brides

L’assemblage par
emboîtement
Les appareils sanitaires
De forme diverses en fonction de leur usage, ils assurent hygiène par
l’intermédiaire de l’eau

Les lavabos sur colonne


Les vasques à encastrer

Les laves mains

Les baignoires
hydromassantes
Les différentes formes de baignoires
selon le besoin et l’espace

L’étanchéité entre l’appareil et le mûr est


assuré par un cordon souple
Les appareils sanitaires

Bidets suspendu Bidets posé sur sol


La colonne
de douche

Siège posé Siège suspendu


Les sièges à l’anglaise

Les receveurs
Mécanisme de de douche
chasse d’eau
Les appareils sanitaires

Les sièges à la turque

Les urinoirs

collectif
individuel

Les éviers de cuisine


La Robinetterie

Les mélangeurs

Les mitigeurs

Les mitigeurs thermostatique

Robinet d’arrêt

Robinet d’arrosage

Robinet de chasse
Colonnes montantes
Robinets d’arrêt
Robinets de vidange

LA NOURRICE
Colonne
montante

Colonnes descendantes

DISTRIBUTION EN PARAPLUIE
DISTRIBUTION INTERIEURE

Ceintures étages

Colonne montante

Branchement d’eau
générale
Compteur général

Ceinture principale

Robinet d’arrêt général

Conduite publique
Anti-bélier

Production d’eau chaude

Chauffe eau à
accumulation

Chauffe eau instantané


Gaine d'aération

Ventilation primaire

Ventilation secondaire

Vidange de siphon

Descente d'eau pluviale


Siphon

Chutte d'eaux usées

Collecteur d'appareils sanitaires

Tuyau de chute d'E.U

Boite de branchement
(regard)

Branchement d'égout Collecteur principal

Egout public

Evacuation des eaux usées et pluviales


SCHEMA DE PRINCIPE DES EVACUATIONS

Système unitaire Système séparatif


E.P E.M

E.P E.M

Chutes uniques
Égout E.P

Égout public unitaire Égout E.U

E.P E.M E.V

E.P E.M E.V

Chutes séparées

Égout E.P

Égout public unitaire Égout E.U


CALORIFUGEAGE

Bande de calorifugeage
en laine minérale
L'évacuation d'une salle de bain et aeration primaire
DIMENSIONNEMENT DES CANALISATIONS
D’ALIMENTATION

Les Éléments de calcul

1 – La pression d’origine de l’eau :

C’est la pression de service provenant de la conduite publique, s’exprime


en MCE (mètre colonne d’eau). 10 MCE = 1 bar.

2 – Longueur de canalisation :

Obtenue par mesurage sur place des canalisations (plan de distribution),


s’exprime en ML (mètre linéaire).

3 – Simultanéité des puisages :

Hypothèses de simultanéité pour le calcul des débits d’alimentation ;

 le débit servant de base au calcul du diamètre d’une canalisation pour les


appareils autre que les robinets de chasse est obtenue en multipliant la somme
des débits minimaux des appareils (Tableau I), par un coefficient . Cette
simultanéité se raisonne par tronçon en fonction du nombre d’appareils qu’un
tronçon doit desservir.
 Lorsqu’il est prévu une alimentation pour une ou plusieurs machines à laver
dans le même habitat, il n’est pris en compte qu’une seule de ces machines dans
le calcul de la somme des débits des appareils.

0.8 Y : le coefficient de simultanéité a appliquer


Y= sur le débit de base.
x–1 x : Nombre d’appareils installés. x ≥ 2
4 – La Vitesse :

Selon la formule de FLAMANT, la vitesse d’écoulement à prendre en


considération pour le calcul des diamètres est la suivante :

V = 2 m/s : pour les canalisations horizontales en sous sol,RDC


ou vide sanitaire.
V = 1,5 m/s : pour les colonnes montantes.

5 – Perte de charges :

Provient des efforts de frottement à l’intérieur des canalisations.

Jm = 0.92 4 V7
10 D5
Jm : Perte de charge
V : Vitesse
D : Diamètre intérieur

Si Jm ≤ 0.05 prévoir un suppresseur


Si 0.05 ≤ Jm ≤ 0.15 calcul au Jm
Si Jm ≥ 0.15 calcul à la vitesse

6 – Le Diamètre :

Le diamètre est choisi sur l’abaque de DARIES en fonction du débit


demandé et la vitesse fixée ou encore, on établira un avant – projet de
diamètre fixé approprié qu’on vérifiera et modifiera en fonction de calcul de
perte de charge.

N.B :
Ces divers éléments ont une relation entre eux, ainsi le débit d’une
conduite est en fonction de la vitesse de l’eau et la section du
tuyau et la vitesse elle-même est en fonction de la pression.
Méthode de calcul
La méthode de calcul des diamètres des canalisations d’alimentation
consiste à :

a) Déterminer les débits de base par robinet et par appareil sanitaire (l/s) ;
(se référer au tableau n° I)

b) Déterminer les débits de base cumulés des appareils par niveau en


partant du haut vers le bas ;

c) Déterminer le nombre cumulé d’appareils par niveau ;

d) Calculer la simultanéité par niveau

Y= 0.8 x : Nombre d’appareils installés. x≥ 2


x–1

e) Déterminer le débit probable ou débit de pointe maximale de


consommation par niveau :

QP = Qb x Y

QP : Débit probable Qb : Débit de base Y : Coefficient de simultanéité

f) Adopter les vitesses d’écoulement :

V = 2 m/s : pour les canalisations horizontales en sous sol,RDC


ou vide sanitaire.
V = 1,5 m/s : pour les colonnes montantes.

g) Déterminer le diamètre théorique intérieur de la canalisation (mm), à


partir de l’abaque de DARIES connaissant le débit probable et la vitesse
ou le débit et la perte de charge ;

h) Choisir le diamètre normalisé (se référer au tableau n° II) .


DIMENSIONNEMENT DES CANALISATIONS
D’EVACUATION

Méthode de calcul

1 – Calcul des diamètres des descentes d’eaux pluviales :

Le diamètre de la descente d’eaux pluviales est en fonction de


la surface desservie en plan, et de la nature de la couverture. Le diamètre
minimal des descentes est fixé à 60 mm. On distingue :

1er Cas : Couverture ne comportant pas de revêtement d’étanchéité


(tuile, plaques ondulées, ardoise,…….)

Tableau n° 3 : Pour les faibles surfaces (40 m2 à 287 m2)


Tableau n° 4 : Pour les grandes surfaces (287 m2 à 1000 m2)

2eme Cas : Couverture comportant un revêtement d’étanchéité


(étanchéité multicouches,asphalte)

Tableau n° 5 : Pour les faibles surfaces (71 m2 à 287 m2)


Tableau n° 6 : Pour les grandes surfaces (40 m2 à 1000 m2)

2 – Détermination des diamètres des chutes d’eaux usées :

La chute des eaux usées est en fonction du nombre d’appareils


desservis : se référer au tableau n° 2

3 – Détermination du diamètre du collecteur d’eaux pluviales :

Le diamètre du collecteur est déterminé à partir du débit. Le


débit de base à prendre en compte est de 3l/mn/m2 , pour une surface S
en plan on a

Q= S x 3 l/s
60
Pour la valeur du diamètre se référer au Tableau n° 8
4 – Détermination du diamètre du collecteur d’eaux usées :

Le diamètre est calculé à partir du débit probable. E dernier est


fonction des débits des différents appareils sanitaires desservis et du
coefficient de simultanéité. Se référer au tableau n° 1 pour les débits de base
des appareils

Y= 0.8 x : Nombre d’appareils installés x≥5


x–1

QP = Qb x Y

QP : Débit probable Qb : Débit de base Y : Coefficient de simultanéité

Pour déterminer le diamètre des collecteurs des eaux usées en système


séparatif se référer au tableau n° 7, dans la cas contraire se référer au
tableau n° 8, en fonction de la pente considérée.

Important :
A) Lorsqu’on obtient un débit qui ne figure pas dans tableaux 7
et 8, il faut prendre un débit légèrement supérieur à celui
donné par le calcul pour déterminer le diamètre.

B) Lorsque le calcul donne un diamètre du collecteur inférieur


à celui de la chute ou descente, on prend pour diamètre du
collecteur celui de la chute ou descente.

5 – Détermination du diamètre du collecteur principal :

Le diamètre du collecteur principal est donné en fonction du


débit global et la pente considérée dans le tableau n° 8.