Vous êtes sur la page 1sur 6

Elina Le 23/01/2017

 Les pandas vivent en forêts de bambous Tibet et du Sud Ouest de


la chine 2 300 m et 3 300m d’altitude. Il apprécie les régions
froides, humides et montagneuses. Cet animal aux airs de gros
ours en peluche possède en réalité une force incroyable. Il est
reconnaissable à sa fourrure noire et blanche qui le protège de la
pluie et du froid. Aussi appelé grand panda, il se déplace à quatre
pattes et peut se dresser sur ses deux pattes arrière. Bon
grimpeur, il se réfugie dans les arbres en cas de danger.
 Cinq mois après la rencontre d’un mâle et d’une femelle, un ou
deux petits naissent. Leur père est reparti depuis déjà bien
longtemps. A la naissance, les petits sont tout roses, sans poils,
mesurent environ 10 cm de long et pèsent environ 100 g ! Ce n’est
qu’à 3 mois qu’ils commenceront à tenir sur leurs pattes .Des la
fin de l’allaitement, ils se nourrissent de bambous. Ils jouent
beaucoup font des cabrioles et s’amusent à grimper aux arbres
.Vers 2 ans, ils peuvent enfin se débrouiller et vivre seuls.
 Adulte, le grand panda mesure entre 1,40 m et 1,80 m et pèse entre
75 et 180 kg. La femelle est un peu plus petite que le mâle. Ses
pattes avant sont munies de 5 griffes et d’un sixième doigt qui
fait office de pouce. Il peut ainsi saisir plus facilement les
végétaux. C’est un animal doux et solitaire qui a besoin de
tranquillité. Comme le bambou, ne lui permet pas de faire des
réserves de graisse, il n’hiberne pas. Pendant l’hiver, il se contente
de descendre à 2 300 m d’altitude pour avoir plus chaud. L’été, il
remonte vers 3 000 m.
 Le panda est végétarien, il mange environ 10 à 20 kg de feuilles
(bambou) par jour. Une même variété de bambou fleurit une fois
tous les environs 50 à 80 ans avant de mourir. Ce phénomène de
la nature met en péril les pandas qui peuvent alors manquer de
nourriture. Il faut attendre 20 ans pour que de nouveaux
bambous puissent enfin alimenter un groupe de grands pandas.
 La déforestation et l’exploitation des bambous mettent son
espèce en péril. De 1975 à 1990, il restait 900pandas sauvage. De
plus, dans certaines régions, l’homme continue de le chasser,
intéressé par sa fourrure. Les autorités chinoises ont réagi en
investissant beaucoup d’argent pour sauver l’espèce. Des réserves
naturelles ont été créées et l’on tente aussi de l’élever en captivité
afin de mieux lui permettre de se reproduire. C’est ainsi qu’en
Avril 2006, un panda élevé dans un centre de protection a été
relâché dans son milieu naturel. Aujourd’hui, on estime la
population des pandas géants à 1 600 individus.