Vous êtes sur la page 1sur 10

Les différents

types d’entreprises
NAJEI CHIHEB
2ÉME EA

1
I – Comment classifier les entreprises ?
II – Quels critères mesurent
l’importance économique d’une
entreprise ?
III – Quelles sont les principales formes
juridiques que peut adopter une
entreprise ?

2
I – LA CLASSIFICATIONS DES ENTREPRISES:

Il existe des nombreux entreprises dans le monde,


toutes très différentes les unes des autres (en
terme de taille, d’activité, de résultats). Différents
critères permettent de les classer.
 Les critères économiques : les entreprises se
différencient par leurs performances économiques
qui s’appréhendent grâce à des indicateurs (le
chiffre d’affaires, les bénéfices, les ventes).
 Les critères d’activité : on distingue l’entreprise
industrielle, commerciale, financière, agricole,
libérale et artisanale .

3
 Les critères juridiques : les formes juridiques que
peuvent prendre les entreprises sont multiples.
Chaque forme induit des règles de fonctionnement
différentes et s’adapte plus ou moins au type
d’entreprise. On peut différencier par exemple
deux formes juridiques : l’entreprise publique et
l’entreprise privée. Une entreprise publique
appartient majoritairement à l’État ou à une
collectivité locale ; une entreprise privée
appartient à des personnes privées (ex. : un ou
plusieurs actionnaires, un agriculteur, plusieurs
médecins...).
4
II – LES CRITÈRES QUI MESURENT
L’IMPORTANCE ÉCONOMIQUE D’UNE
ENTREPRISE
On peut citer plusieurs critères :
 le chiffre d’affaires : c’est le montant des ventes
réalisées. On le calcule en multipliant le prix de vente
unitaire par les quantités vendues ;
 le bénéfice ou le profit : il s’agit des richesses
revenant à l’entreprise une fois qu’elle a payé toutes
ses charges (ex : paiement des charges de personnel,
distribution des bénéfices aux propriétaires, paiement
des impôts) ;
5
 la part de marché : cet indicateur permet
d’apprécier la position de l’entreprise sur un
marché par rapport à ses concurrents.
On calcule la part de marché en valeur (chiffre
d’affaires de l’entreprise/ chiffre d’affaires
total de toutes les entreprises x 100) ou en
volume (quantités vendues par l’entreprise /
quantités totales vendues par toutes les
entreprises présentes sur le marché x 100) ;

6
 les effectifs : c’est-à-dire tous les salariés
employés en moyenne sur une année. Au
niveau européen, sont comptabilisées comme
PME (Petites et Moyennes Entreprises) les
entreprises qui emploient moins de 250
salariés. La grande majorité des entreprises
sont en France des TPE (très petites
entreprises) qui emploient moins de 10
salariés.
7
III –LES PRINCIPALES FORMES JURIDIQUES QUE
PEUT ADOPTER UNE ENTREPRISE :
L’entreprise peut réaliser plusieurs types
d’activités. Une entreprise qui produit des biens et
des services est une entreprise industrielle (ex :
les constructeurs automobiles), les entreprises qui
achètent pour revendre des biens et des services
exercent une activité commerciale (ex : toutes les
entreprises de la distribution comme Auchan,
Carrefour…). Les artisans (ex : plombier, coiffeur…)
exercent une activité artisanale (c’est-à-dire qu’ils
fournissent des services ou produisent des biens
en utilisant leur savoir faire.
8
Les médecins, avocats sont considérés comme
exerçant une activité libérale. Cette forme est
exclusivement réservée aux professions
libérales.
– On peut également différencier juridiquement
les entreprises selon le nombre de personnes
qui en sont propriétaires : une entreprise
individuelle appartient à une seule personne
tandis que certaines formes de sociétés
commerciales (SA, SNC…) appartiennent à
plusieurs personnes (les associés).
9
MERCI POUR VOTRE
ATTENTION

10