Vous êtes sur la page 1sur 79

CH1: PRÉVENTION DES

RISQUES PROFESSIONNELS

1
SANTÉ ET SÉCURITÉ

La sécurité a pour objet la


protection des personnes,
contre les accidents
La santé a pour objet la
protection des personnes
contre les maladies

2
PRÉVENTION / SANTÉ &
SÉCURITÉ
La prévention est le moyen
qui permet d’assurer la
sécurité des personnes et de
préserver leur santé

3
PRINCIPE D’APPARITION D’UN
DOMMAGE

4
Phénomène dangereux  Situation qui réunit dans un
environnement donné des moyens
techniques et humains en vue d’assurer
une production
Situation de travail
 Cause capable de provoquer une lésion
ou une atteinte à la santé

Situation dangereuse  Evènement susceptible de provoquer un


dommage

Evènement dangereux  Situation dans laquelle un accident est


possible du fait de la présence d’une
personne en relation avec un ou plusieurs
phénomènes dangereux
Risque
 Réalisation du dommage

 Combinaison de la probabilité
Dommage d’occurrence et de la gravité d’une lésion
ou d’une atteinte de la santé pouvant
survenir dans une situation dangereuse
Accident
 Lésion physique et/ou atteinte de la santé
ou des biens

5
APPLICATION
 Dans le cadre de son activité, un menuisier est
amené à manipuler une scie circulaire dont la lame
n’est pas protégée ; ce qui le met dans une situation
dangereuse. Cela peut aller jusqu’à l’amputation des
doigts si la main vient à heurter la lame.

Souligner en rouge le phénomène dangereux, en vert


l’élément dangereux et en bleu le dommage
possible.

6
SCHEMA D’APPARITION D’UN
DOMMAGE
OPERATEU Phénomène
R dangereux

Situation
dangereuse

Evènement
dangereux

DOMMAGE

7
ACCIDENTS DU TRAVAIL,
ET MALADIES
PROFESSIONNELLES

8
ACCIDENT DU TRAVAIL

Est considéré comme accident du travail, quelle


qu'en soit la cause, l'accident survenu par le fait
ou à l'occasion du travail à toute personne salariée
ou travaillant, à quelque titre ou en quelque lieu
que ce soit, pour un ou plusieurs employeurs ou
chefs d'entreprise

9
ACCIDENT DU TRAVAIL

L’accident est caractérisé par l’action violente


et soudaine d’une cause extérieure provoquant
au cours du travail une lésion de l’organisme
humain ou la mort.

10
ACCIDENT DU TRAVAIL

Est également considéré comme accident du


travail, l’accident survenu à un travailleur
pendant le trajet aller retour entre
le domicile et le lieu de travail,
et le lieu habituel de repas

11
DIFFÉRENTS TYPES
D’ACCIDENTS DU TRAVAIL

 Accident sans arrêt de travail


 Accident avec arrêt de travail >= 24 heures

Seuls ces derniers sont pris en compte


dans les statistiques

12
DÉCOMPOSITION DES ACCIDENTS
AVEC ARRÊT DE TRAVAIL
 Accident avec incapacité temporaire : I.T.
 Accident avec incapacité permanente : I.P.
 Partielle : IPP
 Totale : IPT

13
MALADIE PROFESSIONELLE

Une maladie est «professionnelle»


si elle est la conséquence directe de
l’exposition d’un travailleur
à un risque physique, chimique, biologique,
ou résulte des conditions dans lesquelles
il exerce son activité professionnelle.

14
Application

Tracer sur le schéma ci-dessus : en bleu la zone d’accident du travail, en vert la


zone d’accident de trajet et en rouge la zone d’accident de droit commun
15
Reclasser les éléments ci-dessous dans le tableau suivant :
•Trajet détourné pour motif professionnel
•Action lente et prolongée de certains éléments nocifs
•Le facteur déclenchant arrive soudainement pendant les heures de travail
•Un classement existe dans le tableau de la CNAM
•Entraîne une lésion corporelle
•Intervient sur le trajet domicileentreprise et est assimilé comme un AT

ACCIDENT DU MALADIE
ACCIDENT DE TRAJET
TRAVAIL PROFESSIONNELLE
Le facteur déclenchant Action lente et prolongée
arrive soudainement Intervient sur le trajet de certains éléments nocifs
pendant les heures de domicileentreprise et Un classement existe dans
travail est assimilé comme un AT le tableau de la CNAM
CARACTERISTIQUES Trajet détourné pour motif
professionnel
Entraîne une lésion
corporelle

Indiquer la nature du dommage en cochant la colonne qui


convient :

ACCIDENT DU ACCIDENT DE MALADIE


RECITS D’ACCIDENTS
TRAVAIL TRAJET PROFESSIONNELLE
Un maçon tombe d’un échafaudage
en prenant son outil. OK
Un cuisinier est atteint d’une
tendinite au niveau de la main OK
En se rendant à l’usine, un ouvrier a
perdu le contrôle de son véhicule
qui s’est encastré dans un arbre. OK
Un mécanicien se brûle avec de
l’huile de vidange chaude. OK 16
LA PRISE DE RISQUE
 Prise de risque : fait d’être conscient
des dommages que peut entrainer une
activité à risque et, malgré cela, de
vouloir la poursuivre. Les circonstances
de la prise de risque sont dues à des
facteurs psychologiques et
sociologiques comme la curiosité,
l’impression d’être immortel, l’effet de
groupe, l’urgence, etc.

17
APPLICATION
 Un agent de nettoyage est atteint de lésions cutanées aux mains
provoquées par une allergie à des produits désinfectants qu’il
utilisé pour sont travail. Malgré une information sur les risques
d’allergie liés à l’utilisation de ces produits, cet agent a toujours
refusé de travaillé avec des gants car ceux-ci le gênaient, soit
disant, pour réaliser correctement ses tâches. De plus, il perdait du
temps dans son travail à les mettre et les enlever continuellement.

Indiquer la nature du risque : Risque de maladie professionnelle due aux agents contenus
dans les produits de nettoyage
Indiquer le dommage subi par l’agent de nettoyage : Lésions cutanées aux mains

Indiquer la prise de risque : Refus permanent de travailler avec des gants

Gêne dans l’accomplissement de son travail


Citer les explications que donne l’agent : Perte de temps à les mettre et les enlever

Définir la prise de risque de faon plus générale : Fait d’être conscient des dommages que
peut entrainer une activité à risque et ne pas
prendre les précautions pour les éviter.

18
TD CH1: PRÉVENTION DES
RISQUES PROFESSIONNELS
Les 2 dessins suivantes représentent un
décor (caricatural) de situations
professionnelles.
Observer avec attention ces scènes de
façon objective.
Rechercher au moins 7 risques dans
chacune de ces 2 situations.
Proposer des remèdes pour chacun de ces
risques.

19
SOLUTION:
Entrepôt :
1) (ne tirez pas, poussez !) l’homme qui sort la palette du camion
recule et tire la charge : celle-ci risque de faire tomber le travailleur et
de lui passer dessus
2) (ne tirez pas, poussez !) le transporteur en bas à gauche, d’une part
tire le transpalette, d’autre part a chargé deux palettes l’une sur l’autre,
cela cache la visibilité et la charge du dessus risque de basculer, si
l’homme trébuche ou que le transpalette est emporté par inertie, par
exemple, elle lui passera dessus
3) un individu court dans l’atelier
4) un homme est grimpé sur les fourches (+ palette) d’un élévateur en
mouvement
5) la scène présente un lieu en désordre et encombré
6) les zones de circulation des piétons et des véhicules ne sont pas
signalisées au sol
7) l’entreposage de cartons différents semble découler du hasard, cela
n’a peut-être pas d’importance, (affaire à suivre)
8) le quai est en dénivellation de chaque coté du camion, il y a risque
de chutes,
9) à droite du dessin, une palette est en appui instable.
20
Etant donnée la désorganisation de ce lieu de travail, une étude approfondie
de l’utilisation de cet espace de chargements/déchargements de camions,
dans des conditions optimales de sécurité est à envisager. Il serait
particulièrement important d’engager l’examen des différents flux de
circulation des informations, du matériel (transpalettes et élévateurs). Une
formation de base de l’ensemble du personnel et plus particulièrement sur les
bons gestes à utiliser lors de transfert de marchandises dans des entrepôts
est à envisager. La sécurité de l’équipe et l’efficacité du travail ne seront plus à
démontrer.

21
SOLUTION:
Bureau :
1)Un fil débranché d’un récepteur mais connecté à une prise traîne sur le
sol
2)La bouteille de produit dangereux débouchée
3)La femme tire le câble électrique pour débrancher la prise
4)Un Homme fume malgré l’interdiction
5)Issue de secours bloquée par du matériel ménager
6)Le coffret électrique ouvert
7)Extincteur tombé par terre
8)Verre sur radiateur électrique
9)Un technicien intervient sur un PC sous tension
10) Chaises gênant la circulation.

22
Etant donnée la désorganisation de ce lieu de travail, une étude approfondie
de chaque poste de travail du point de vue ergonomique est à proposer. Il ne
serait pas superflu d’engager l’examen des différents flux de circulation des
informations, du matériel (cartons et autres), des personnes. Une formation de
base sur les dangers de l’électricité et plus particulièrement les bons gestes à
utiliser avec le matériel électrique est à envisager.

23
PRINCIPAUX INDICATEURS
DES ACCIDENTS DU
TRAVAIL

24
TAUX DE FRÉQUENCE
c'est le thermomètre de sécurité de l'entreprise. Il
indique l'accidentabilité intrinsèque de l'entreprise.
Il représente le nombre d'accidents de travail avec
arrêt pour un million d'heures travaillées. Il
renseigne sur les postes de travail ou les filières
où les accidents sont les plus fréquents.

nombre d’AT x 1 000 000


TF =
nombre d’heures travaillées

25
INDICE DE FRÉQUENCE

représente le nombre d'accidents de travail avec


arrêt pour 1000 salariés. Il est calculé pour
l’ensemble de l’entreprise.

nombre d’AT x 1 000


IF =
nombre de salariés

26
TAUX DE GRAVITÉ

Il renseigne sur le volume des arrêts de travail corrigée du


nombre d’heures travaillées. Il est exprimé en nombre de
journées perdues pour 1000 heures travaillées

nombre jours perdus x 1 000


TG =
nombre d’heures travaillées

27
Exemple : municipalité :

28
CH2: La démarche de maîtrise des
risques

29
Pour maîtriser les risques, il est
nécessaire de comprendre le
processus qui conduit à l’apparition
des dommages

30
Processus
d'apparition d'un
dommage
Situation de travail
Phénomène
dangereux n°2

Phénomène Personne(s)
dangereux n°x

Phénomène
dangereux n°1

31
Processus
d'apparition d'un
dommage
Situation de travail
Phénomène
dangereux n°2

Phénomène Personne(s)
dangereux n°x

Phénomène
dangereux n°1

32
Processus
d'apparition d'un
dommage
Situation de travail
Phénomène
dangereux n°2

Phénomène Personne(s)
dangereux n°x

Phénomène
dangereux n°1

33
Processus
d'apparition d'un
dommage
Situation de travail
Phénomène
dangereux n°2

Phénomène Personne(s)
dangereux n°x

Phénomène
dangereux n°1

34
Processus
d'apparition d'un
dommage
Situation de travail
Phénomène Evénement
dangereux n°2
dangereux

Phénomène Personne(s)
dangereux n°x

Phénomène
dangereux n°1

35
Processus
d'apparition d'un
probabilité d’apparition
dommage
L’événement déclencheur est caractérisé par sa
Événement dangereux
Très Faiblement
improbable probable
improbable probable

L’événement dangereux peut être


d’origine technique ou humaine
Phénomène Personne
dangereux

1 ou plusieurs personnes

Blessure superficielle sans arrêt


Le dommage est
Blessure grave avec arrêt de travail
caractérisé par sa Dommage
gravité Blessure permanent

Décès

36
Processus
d'apparition d'un
Manipuler une fiche
électrique défectueuse
dommage
Contact avec une pièce
nue sous tension

Énergie électrique Personne

Électrisation,
électrocution,
brûlure

37
Processus
d'apparition d'un
Travailler au voisinage de
pièces nues sous tension
dommage
Contact avec une pièce
nue sous tension

Énergie électrique Personne

Électrisation,
brûlure

38
Processus
d'apparition d'un
Effectuer des travaux
de meulage
dommage
Contact d’une particule
en fusion avec une partie
du corps
Énergie cinétique
générée par la tâche Personne

brûlure,
lésion,

39
Processus
d'apparition d'un
Travailler à proximité
dommage
Fuite fluide sous
d’un organe sous pression pression

Énergie de pression Personne

brûlure, …

40
Processus
d'apparition d'un
Travailler avec des
produits inflammables dommage
Étincelle

Énergie chimique Personne

Incendie,
brûlures, …

41
Processus
d'apparition d'un
Nettoyer avec des
dommage
produits dangereux Contact produit avec la
peau

Produits corrosifs Personne

Brûlures, …

42
Processus
d'apparition d'un
Travailler dommage
Défaillance de la
dans une cuve ventilation

Atmosphère
Personne
confinée

intoxication…

43
Processus
d'apparition d'un
Travailler sous une Heurt d’un objet sur
charge instable dommage
l’étagère

Énergie Personne
emmagasinée

contusions,
fracture, …

44
Processus
d'apparition d'un
dommage
Perte
Se déplacer à coté d’une
zone en contre bas d’équilibre

Différentiel de Personne
niveaux

contusions,
fracture, …

45
Processus
d'apparition d'un
Glissement de l’objet
Manipuler un objet
coupant dommage

Formes agressives
Personne

contusions,
coupure, …

46
Processus
d'apparition d'un
Travailler en ayant une
dommage????
fonction des personnes et
posture contraignante du niveau de contrainte

Non respect des


principes Personne
ergonomiques

lombalgies,
lumbago…

47
Processus
d'apparition d'un
dommage
Dépassement du seuil
Travailler dans une d’exposition sonore
ambiance sonore >80dBA quotidienne

Énergie sonore Personne

accouphènes,

48
Processus
d'apparition d'un
dommage Dépassement du seuil
Travailler dans une d’exposition sonore
ambiance sonore >80dBA quotidienne

Énergie sonore Personne

Situation
dangereuse

Seuil
d’exposition
sonore
quotidienne
49
Processus
d'apparition d'un
dommage7H / jour
Travailler dans une Pendant 20 ans
ambiance sonore >80dBA

Énergie sonore Personne

surdité, …

50
Phénomènes dangereux / Dangers
Les phénomènes dangereux peuvent être qualifiés en fonction de leur
origine
Risque mécanique
Risque électrique
Risque chimique
Risque thermique
Risque dû aux ambiances
Risque dû aux vibrations
Risque dû aux rayonnements
Risque dû à l’activité physique
Risque dû au non respect des principes ergonomiques

51
Phénomènes dangereux / Dangers
Les phénomènes dangereux sont parfois exprimés en fonction de la
nature du dommage potentiel
Risque d’écrasement
Risque de choc électrique
Risque d’intoxication
Risque de brûlure
Risque de surdité
Risque de traumatisme vertébral
Risque de mutation génétique
Risque de fracture
Risque de troubles musculo-squelettique

52
Phénomènes dangereux / Dangers
Il est préférable d’exprimer les phénomènes au plus près de leur définition
: source potentielle de dommage
Énergie électrique (brûlure, choc électrique, projection, électrocution)
Énergie cinétique (écrasement, cisaillement, happement, choc, abrasion, …)
Énergie de pression (projection, perforation, abrasion, …)
Produits dangereux (irritation, brûlure, intoxication, maladies)
Énergie thermique (brûlure)
Bruit (surdité, acouphènes, fatigue, stress, perte équilibre, …)
Vibrations (traumatismes vertébraux, lombalgies)
Rayonnements (brûlure, mutation génétique)
État des sols (fracture, contusions, …)
Formes agressives (coupure, contusions)
Différentiel de niveaux (fracture, contusions, …)

53
CH3: DÉMARCHE
D’ANALYSE
D’UN ACCIDENT

54
Analyser un accident
par la méthode
de l’arbre des causes

55
L’ARBRE DES CAUSES

 L’arbre des causes est une méthode d’analyse a


posteriori d’un accident ou d’un incident pour en
identifier les causes et proposer des mesures de
prévention cohérentes avec le diagnostic
réalisé.
 Le but n’est ni la réparation due aux accidentés
ni la punition des coupables, mais la prévention
des accidents.

56
LES ÉTAPES DE LA DÉMARCHE

 Recueillir les informations concernant l’accident


ou l’incident,
 Construire l’arbre,
 Élaborer une liste de mesures susceptibles
d’éviter la reproduction de l’accident ou de
l’incident.

57
LE RECUEIL DES INFORMATIONS

 Examiner l’ensemble des éléments de la situation


de travail
 l’Individu : qui ?
 la Tâche : ce qu’il fait, comment il le fait ?
 le Matériel : avec quoi, sur quelles machines ?
 le Milieu : où, avec qui ?
La situation de travail correspond à un équilibre
fragile entre l’I.T.Ma.Mi,
l’accident est souvent la conséquence d’un
déséquilibre entre ces quatre éléments.
58
LE RECUEIL DES INFORMATIONS

 Rechercher les faits


 fait permanent
 fait inhabituel
 incident, récupération d’incident
 autre cause (commande urgente, absence, ...)
 Remonter le plus loin possible en partant de la
blessure

Chaque fait ayant contribué à l’apparition de


l’accident est appelé facteur d’accident
59
LA CONSTRUCTION DE L’ARBRE

 Code graphique
 un fait permanent : le ventilateur tourne

60
LA CONSTRUCTION DE L’ARBRE

 Code graphique
 un fait permanent : le ventilateur tourne

 un fait inhabituel : il pleut

61
LA CONSTRUCTION DE L’ARBRE

 Code graphique
 un fait permanent : le ventilateur tourne

 un fait inhabituel : il pleut

 des liaisons :

62
LA CONSTRUCTION DE L’ARBRE

 Code graphique
 un fait permanent : le ventilateur tourne

 un fait inhabituel : il pleut

 des liaisons :
 enchaînement : un fait, un antécédent

63
LA CONSTRUCTION DE L’ARBRE

 Code graphique
 un fait permanent : le ventilateur tourne

 un fait inhabituel : il pleut

 des liaisons :
 enchaînement : un fait, un antécédent

 conjonction : un fait, plusieurs antécédents

64
LA CONSTRUCTION DE L’ARBRE

 Code graphique
 un fait permanent : le ventilateur tourne

 un fait inhabituel : il pleut

 des liaisons :
 enchaînement : un fait, un antécédent

 conjonction : un fait, plusieurs antécédents

 disjonction : plusieurs faits, un antécédent

65
LA CONSTRUCTION DE L’ARBRE

 L’arbre se construit en partant du fait ultime (l’accident ou


l’incident) et en se posant pour chaque fait, les questions
suivantes

 qu’a t-il fallu pour que ce fait apparaisse ?


 cela est-il suffisant, a t-il fallu autre chose ?

66
Construction
mini arbres
des causes
67
Comme le sol était mouillé ce jour là, la victime a glissé et s’est blessée
après être tombée

sol mouillé, se blesse, tombe, glisse

Sol
glisse tombe Se blesse
mouillé

68
Amené à se déplacer à pied parce que son véhicule était en panne, le
conducteur a glissé sur le sol mouillé

sol mouillé, véhicule en panne, le conducteur glisse, déplacement à


pied

Sol
mouillé
Conducteur
glisse
Véhicule Déplacement
en panne à pied 69
Arrivé en retard parce qu’il y avait d’embouteillage, Mr X a oublié de
mettre son casque de travail et n’a pas changé de chaussures

Oublie de mettre son casque, arrive en retard, ne change pas de


chaussures, embouteillage

Oublie
casque

Arrive
embouteillage
en retard
Change
pas
chaussures 70
Le système d’aération était tombé en panne dans le local A, un
dépanneur est intervenu mais du gaz s’était accumulé faute d’aération,
comme le dépanneur ne portait pas d’appareil respiratoire, il fut
intoxiqué

• Accumulation gaz,
• Aération en panne Accumulation
• Intoxication gaz
dépanneur Aération
• Intervention en panne
dépanneur Intervention Intoxication
• Dépanneur ne portait dépanneur dépanneur
pas appareil
respiratoire
Dépanneur
porte pas
masque 71
Parce qu’il était nouveau au poste et qu’il n’avait pas reçu de consignes
de travail à ce poste, l’opérateur a graissé en marche et fut blessé au
cours de cette opération

Opérateur nouveau au poste, l’opérateur graisse en marche, l’opérateur


n’a pas reçu de consignes de travail, blessure de l’opérateur

Opérateur
nouveau
au poste
Opérateur Blessure
graisse de
Opérateur en marche l’opérateur
n’a pas
reçu de 72
consignes
Un accident de la circulation avait provoqué un attroupement sur la
chaussée ; comme cet accident n’avait pas été signalé, un deuxième
accident s’est produit

• 1er accident,
• attroupement,
• accident non
signalé,
• 2ème accident
Accident
non signalé
2 ème
accident
1 er
attroupement
accident 73
Le travail était urgent, tous les camions furent utilisés, leur vitesse de
circulation accrue; il se produisit alors une collision entre les camions

• Travail urgent
• Tous les camions sont
utilisés Camions
tous
• Vitesse de circulation
utilisés
accrue Travail collision
• Collision entre les urgent
camions Vitesse
accrue

74
Mr X s’était blessé au doigt ; comme il n’a pas reçu de soin, sa blessure
s’infecta et finalement Mr X eut un panaris

• Mr X se
blesse au
doigt
• Mr X n’a pas
reçu de soins Blessure
• Infection au doigt
blessure
infection panaris
• panaris
Pas de
soins 75
TD CH3
Arbre des causes

Résumé d’accident

Dans une entreprise X, une lampe doit être changée dans l ’atelier
B. Celle-ci se situe à 3,5 mètres de hauteur. Sous la lampe se
trouve une armoire métallique.
Monsieur Y, salarié dans l ’entreprise, prend une échelle pour
changer la lampe. L ’armoire faisant obstacle, l ’échelle prend
appui sur l ’angle de celle-ci et non sur le mur.
Monsieur Y monte à l ’échelle, les pieds de l ’échelle ripent en
pivotant sur l ’angle de l ’armoire et celui-ci tombe sur le sol, lui
occasionnant une fracture du rocher.
76
Armoire
Recherche des faits

 Chute du salarié sur le sol.


 Fracture du rocher.
 Échelle tombe.
 Échelle en appui sur l ’angle de l ’armoire.
 Échelle ne porte pas sur le mur.
 Salarié sur l ’échelle.
 Armoire métallique sous la lampe.
 Pieds de l ’échelle ripent.
 Échelle pivote.
 Changement de la lampe.
 Lampe à 3,5 m du sol

77
Arbre des causes et mesures de prévention
 Chute du salarié sur le sol.
 Fracture du rocher.
 Échelle tombe.
 Échelle en appui sur l ’angle de l ’armoire.
 Échelle ne porte pas sur le mur.
Échelle Pieds de  Salarié sur l ’échelle.
ne porte pas l’échelle  Armoire métallique sous la lampe.
sur le mur ripent  Pieds de l ’échelle ripent.
 Échelle pivote.
 Changement de la lampe.
 Lampe à 3,5 m du sol
Armoire sous Échelle
la lampe tombe

Échelle en
appui sur l ’angle Échelle
de l ’armoire pivote
Chute Fracture
du salarié du
sur le sol rocher

Changement
de lampe Salarié
sur
échelle
Lampe à 3,5m
du sol

78
Arbre des causes et mesures de prévention
Déplacer
Échelle Pieds de
l ’armoire ne porte pas l’échelle Caler les pieds
sur le mur ripent de l ’échelle

Échelle


Armoire sous tombe

la lampe
Échelle en
appui sur l ’angle Échelle
de l ’armoire pivote Chute Fracture


du salarié du
sur le sol rocher
Changement
de lampe
Échelle de 3,5 m Salarié


sur
Échafaudage Casque
échelle
roulant Lampe à 3,5m
Nacelle du sol
Plate-forme
individuelle Échafaudage roulant
plate-forme individuelle 79