Vous êtes sur la page 1sur 29

Master : ingénierie financière et finance islamique

Les missions de l’auditeur

Présenté par : EL MAKHANTER Ouissal


BAZYANE Mohamed
OUAJIB Mohammed
HASNAOUI Naoufal
Demandé par : PROF JALAL Rachid

Année universitaire: 2016/2017


Plan

- Généralités sur l’audit

- Les missions d’audit

- La méthodologie générale de l’audit


Définition

L’audit est une démarche d’investigation scientifique et


d’évaluation motivée et indépendante d’un système, à
partir d’un référentiel incluant un diagnostic et
conduisant éventuellement à des recommandations.
Classification

Champ d’application Statut

Audit de Audit d’efficacité


régularité ou ou de Audit interne Audit externe
de conformité performances

4
Classification

Domaine audité :
Au regard de la loi
opérationnel

Audit
Audit fiscal Audit social... Audit légal
contractuel

5
Les missions d’audit
Observer et analyser en vue d’un diagnostic

Réaliser des enquêtes internes

Élaborer des propositions et des recommandations de


gestion à la direction

Assurer le suivi des opérations

Rédiger un rapport de synthèse sur l’état des lieux du


service analysé
Mission d’audit légal exercée par le CAC

Qui Expert comptable inscrit à l’ordre des experts comptables


Désigné Assemblée générale ordinaire ou statuts lors de la
par constitution
Durée du 3 ans renouvelables quand désigné par AGO
mandat 1 an quand désigné par Statuts
Nombre de 1 pour SA ne faisant pas appel public à l’épargne
CAC 2 pour SA faisant appel public à l’épargne
* Contrôle des comptes : mission permanente
contrôler la conformité de la comptabilité aux
règles en vigueur
Missions
* Vérification du rapport des organes de direction
vérifier la sincérité et la concordance du contenu de
ces documents avec les états de synthèses
* Certification des états de synthèse
certifier la fiabilité des états de synthèse
Missions * Garantie de l’égalité entre actionnaires
vérifier le respect du droit de vote, la juste
répartition des dividendes, etc.

Rapport spécial :
 Faits de nature à compromettre l’exploitation de la société (procédure
d’alerte)
Rapports  Conventions réglementées passées par la société
Opérations de transformation, fusion, scission
Achat par la société d’un bien appartenant à un actionnaire
Rapport général : rapport d’activité du CAC

Accès à toute l’information financière interne et externe


Pouvoirs
Participation à toutes les réunions des organes de gestion
Obligation au Secret professionnel
Devoir de Divulgation des irrégularités et inexactitudes
En cas d’informations mensongères sur la situation
de la société
Sanctions En cas de non révélation de faits délictueux
Risque : emprisonnement de 6 mois à 2 ans et/ou
amende de 10000 à 100000 dhs
Honoraires à la charge de la société, fixés
Rémunération librement entre la société et le CAC sur la base
d’un programme de travail
Civile à l’occasion de faute ou de négligence
involontaire
Responsabilité Pénale en cas d’informations mensongères ou de
non révélation de faits délictueux ou de violation
du secret professionnel
9
Mission d’audit élargi ou contractuel
Surveillance de la comptabilité
Missions Établissement des états financiers
comptables Mise en place d’un système comptable
adapté aux besoins de l’entreprise

Aide à la définition des structures et


Missions des fonctions
Assistance
d’organisation
Rôle de formateur

Résolution de problèmes juridiques et


Missions fiscaux
juridiques et
fiscales Établissement des déclarations fiscales
et sociales

10
Aide au niveau des gestions quotidienne et
Conseil
prévisionnelle

Expertise Commis par les tribunaux pour vérifier un


judiciaire compte litigieux notamment

Contrôle de la saisie des informations


Contrôle des procédures administratives et
Révision comptables
Contrôle de l’établissement des états financiers
Avis sur la fiabilité des états financiers

11
III- Méthodologie générale de l’audit

I- Phase préliminaire
II- Evaluation du contrôle interne
III- Contrôle des comptes
IV- Examen des comptes annuels
V- Travaux de fin de mission

12
Nature de l’information auditée

 Données répétitives : opérations de routine (achats,


ventes, salaire…)

 Données ponctuelles : complémentaires aux données


répétitives (inventaire physique…)

 Données exceptionnelles : ne résultent pas de


l’exploitation normale de l’entreprise (fusion, scission,
augmentation du capital…)

13
I- Phase préliminaire
Diagnostic d’audit

Prise de connaissance générale

Note d’orientation générale

Budget détaillé

Lettre de mission

Planification
14
I- Phase préliminaire
Étapes Objectifs Techniques utilisées
 Acceptation de la mission o Entretien avec les
Diagnostic  Établissement d’une lettre
responsables
d’audit de proposition (zones de o Examen de certains
risques, budget proposé…) documents internes
 collecte d’informations :
o Documents internes
(générales, comptables et (organigramme, manuel des
financières, juridiques, autres) procédures, notes de service,
Prise de  Traitement des rapport des auditeurs internes,
connaissance informations états financiers antérieurs,
budgets…)
générale (analyse des organigrammes,
études des pouvoirs des différents o Visite des installations
responsables, établissement du (bureaux, ateliers,…)
tableau des incompatibilités de o Interview des dirigeants
fonctions..)
15
I- Phase préliminaire
Étapes Objectifs Techniques utilisées
 Classement des informations
Note dans le dossier permanent
d’orientation  Elaboration de la note
générale d’orientation générale (synthèse
des informations recueillies)
 Evaluation du temps
nécessaire pour effectuer les
contrôles
Budget
 Répartition de ce temps par
détaillé
niveau de collaborateur
 Valorisation de ce temps par
niveau de collaborateur

16
I- Phase préliminaire
Étapes Objectifs Techniques utilisées
 Objet de la mission
Lettre de  Période d’intervention
mission  Délais à respecter

 Condition financières…

 Fixer les dates d’intervention

Planification  Etablir un planning pour


l’ensemble du cabinet d’audit

17
II- Evaluation du contrôle interne

Prise de connaissance des procédures

Evaluation préliminaire des procédures

Contrôle du fonctionnement des procédures

Evaluation définitive des procédures

Analyse des faiblesses

18
II- Evaluation du contrôle interne

Étapes Objectifs Techniques utilisées

Description des o Interview


procédures o Questionnaires
Prise de
descriptifs
connaissance
o Diagrammes de
des procédures
(quelles sont les circulation (flow charts)
procédures?)  Vérification de o Tests de conformité

l’existence du système (confirmation verbale,


étude de quelques
opérations)

19
II- Evaluation du contrôle interne
Étapes Objectifs Techniques utilisées
 Identification des points o Etude visuelle
forts du système FO o Questionnaire de contrôle
(sécurités du contrôle interne) interne
et des points faibles FA o Méthode des points de
Évaluation (Défaillances du contrôle contrôle
préliminaire des interne)
• recensement des objectifs
procédures  Elaboration de la feuille des
prioritaires du contrôle
(Les procédures points de contrôle interne
sont-elles
• description des moyens
bonnes?)
pour atteindre ces objectifs
• évaluation préliminaire de
la manière dont les
objectifs sont atteints

20
II- Evaluation du contrôle interne
Étapes Objectifs Techniques utilisées
 Vérifier l’application o Contrôles de
Contrôle de
des points forts permanence (points forts
fonctionnement
théoriques et très forts) :
des procédures
 Matérialiser les points collationnements,
(Les procédures sondages statistiques
faibles
sont-elles
o Contrôles révélateurs
appliquées?)
(points faibles)
 Distinguer les forces du
système à la fois
Évaluation théoriques et pratiques
définitive des  Distinguer les faiblesses
procédures dues soit à un défaut de
conception, soit à une
mauvaiseCoursapplication
d’audit comptable et financier 21
II- Evaluation du contrôle interne

Étapes Objectifs Techniques utilisées


Déterminer leurs causes,
Analyse des leurs formes, leurs
faiblesses conséquences

 causes : erreur intentionnelle, accidentelle…


 formes : erreur arithmétique, d’imputation, double enregistrement…

 conséquences : erreur sans conséquence monétaire, de présentation des


comptes pouvant altérer les états financiers…

22
Les questionnaires du contrôle interne

 Utiles pour déceler les faiblesses des procédures

 Ne dégagent pas assez précisément les forces des procédures


(les moyens utilisés par l’entreprise ne sont pas analysés)
nécessité d’examiner chaque point de contrôle pour juger
correctement la procédure

 Mélangent souvent les questions relatives aux moyens et celles


relatives aux objectifs

23
Les questionnaires du contrôle interne

permettent une classification des points de contrôle en


deux catégories :

Points forts Points faibles

Réponses positives Réponses négatives


L’entreprise dispose théoriquement Existence d’une ou de
de mesures appropriées propres plusieurs failles
à atteindre les objectifs de CI

24
Méthode des points de contrôle

Points très L’entreprise possède plusieurs moyens pour atteindre


forts les objectifs fixés

L’entreprise ne possède qu’un seul moyen pour


Points forts
parvenir aux objectifs retenus

Points Correspondent à un objectif non atteint mais dont


faibles l’obtention demeure possible

Concernent des défaillances importantes des


Points très
procédures : les contrôles sont impossibles à réaliser
faibles
(documents détruits)

25
III- Le contrôle des comptes

Tests de cohérence Tests de validation

Vérifier l’homogénéité des Vérifier les données de la


informations comptables comptabilité en les rapprochant
et extra-comptables de la réalité qu’elles représentent

26
IV- Examen des comptes annuels

Examen de la présentation des états de synthèse :

* Respect des règles de présentation des états financiers


* Permanence des formes et des méthodes employées
* Bonne classification des comptes
* Absence de regroupement abusif des soldes

27
V- Travaux de fin de mission

L’auditeur doit établir un rapport dans lequel il expose et justifie son


opinion. Cette opinion est la conclusion de tous les travaux menés au
cours de la mission. Elle est communiquée à l’ensemble des
associés/actionnaires au cours de l’assemblée générale annuelle par
l’intermédiaire du rapport. Ce rapport a une forme et un fond précis :
titre, paragraphes, date, signature du rapport...
L’opinion donnée peut être, selon le cas:
- la certification sans réserve ;
- la certification avec réserve(s) : désaccord ou limitation ;
- le refus de certifier : désaccord, limitation ou incertitude.

2016/2017 28
Webographie

http://www.cadresonline.com/conseils/coaching/fiches-metiers-salaires/fiches-
metiers/detail/article/auditeur.html

http://carrieres.pwc.fr/fr/explorer-nos-metiers/auditeur.html

http://www.fedfinance.fr/auditeur-interne-role-et-missions

https://www.l-expert-comptable.com/a/529542-la-methodologie-d-audit.html