Vous êtes sur la page 1sur 36

1 / 36

Sommaire:

Courroies, chaines

Pignons, roues dentées

Engrenage (exemples : boite de


vitesse) et vis sans fin

2 / 36
I. Transmission de puissance par courroie
et par chaîne

3 / 36
1.1 Transmission par courroie poulies
But du système :

Un système de poulies courroies permet de transmettre un mouvement de


Rotation entre deux arbres distants ce mode de transmission est beaucoup
utilisé dans l’automobile.

VW 2.0 tdi

4 / 36
Les différents types de courroies :
Nom Lisse Ronde Trapézoïdale Dentée Crantée

Forme

5 / 36
Paramétrage :

D
d

Lp  2a  1,57D  d  
 D d
2

4a 6 / 36
Caractéristiques mécaniques :

Rapport de transmission :

D Z d d
r  
d Z D D

Rapport des couples transmis :

Cd  D

C D d

7 / 36
Les intérêts et les inconvénients de ce système :

Les intérêts :
- Permet d’avoir plusieurs arbres récepteurs
- Vitesse élevée possible (pour les courroies crantées)
- Précision (en fonction du type de courroie)
- Puissance importante (pour les courroies crantées)
- Montage économique et maintenance aisée
- Amortir les chocs et les vibrations (augmente la durée
de vie des organes du moteur)
- Fonctionnement silencieux
- Prix faible

8 / 36
Les différents types de montages :

9 / 36
1.2 Transmission par chaîne
Constitution d’une chaîne:

10 / 36
Principales caractéristiques:

Rapport de transmission :

D Z d d
r  
d Z D D

Schématisation:

11 / 36
Comparaison avec les courroies:

•Présentent des durées de vie plus


élevées
• Supportent des forces de tensions
plus élevées.
•Supportent des conditions de travail
plus rudes (température plus
élevées…).
•Il n’est pas nécessaire d’imposer une
tension initiale pour obtenir
l’adhérence, ce qui diminue l’effort.
• Tournent moins vite.
• Nécessite une lubrification.
• Plus bruyantes

12 / 36
II. Pignons et roues dentées
Définition :
Le pignon désigne une roue comportant des dents généralement à sa périphérie.
La roue dentée est un des éléments qui compose un engrenage, le pignon désigne la roue
dentée qui a le moins de dents.
On retrouve les pignons dans deux grandes solutions de transmission mécanique : les
engrenages et les transmissions à chaîne.

Pignon de transmission par chaîne Roue dentée d’engrenage

14 / 36
1) Pignon de transmission par chaîne

Dérailleur de vélo

15 / 36
Caractéristiques d’un pignon de transmission par chaîne

16 / 36
2) Roues
dentées

Nombre de dents : Z Saillie ha


ha  m
Diamètre primitif : D Creux hf

D  mZ hf  1,25  m
Diamètre de pied : df Pas p :

df  d  2,5  m p π m
Diamètre de tête : da Entraxe : C’est la distance
qui sépare les axes des
da  d  2  m deux pignons.
Z1  Z 2
e  m
2
17 / 36
2.1) Caractéristiques

Cercle de
tête

Cercle
primitif

Cercle
de pied

Creux

Saillie

18 / 36
2.2) Types de roues dentées

Droite : maximum d’effort

Denture droite

Denture hélicoïdale
19 / 36
2.2) Types de roues dentées

Conique : plus silencieuse

Denture droite Denture « Spiro »

20 / 36
2.2) Types de roues dentées

En chevron : est composée d’une dentures hélicoïdale en V de


manière à annuler l'effort axial.

Compliquée et chère à réaliser.

On la remplace par 2 roues à dentures


hélicoïdales en opposition.

21 / 36
3) Fabrication
Fraise disque

22 / 36
3) Fabrication
Fraise mère

23 / 36
Taraud
3) Fabrication

Taillage
progressif

Par moulage : au sable, pour


solides en fonte ou en acier,
sous pression pour roues en
alliages légers, ou matières
plastiques. Les dentures sont
très souvent achevées sur
une machine à tailler
24 / 36
III. Engrenage et vis sans fin

25 / 36
Roue et vis sans fin
Permet de transmettre un mouvement de
rotation entre deux arbres orthogonaux et non
concourants.

r= N1/N2 = Z2/Z1

N: vitesse
Z: nombre de dents ou filets

26 / 36
Roue et vis sans fin
 Offrent de grand rapport de réduction ainsi qu’une possibilités d ’irréversibilité
 Donnent l’engrènement le plus doux, silencieux et sans chocs.
 Un glissement et un frottement important provoque un rendement médiocre.
 Subit un effort axial important
 Exigent donc une bonne lubrification et des couples de matériaux a faible
frottement (par exemple: vis acier et roue en bronze)

27 / 36
Irréversibilité du système

 La vis peut toujours entrainer la roue, par


contre l’inverse n’est pas toujours possible
(lorsque l’angle d’inclinaison de l’hélice Br est
suffisamment petit). On a donc blocage en
position.
 Intéressant pour les systèmes exigeant un non-
retour
28 / 36
Les trains d’engrenages
 Une combinaison d’engrenages est appelée train
d’engrenage
 Utilisés dans une grande quantité de machines et
mécanismes (systèmes réducteurs, horlogerie etc…)

29 / 36
Schématisations

30 / 36
Formule générale:

Rapport de réduction d’un train


d’engrenage:

R=(-1)^n x Zmenants/Zmenés

n: nombre de contacts extérieurs


Z: nombre de dents
31 / 36
Exemple: La boite de vitesse
manuelle

32 / 36
Composition
 L’arbre d’entrée à la sortie du moteur,
 L’arbre de sortie avec les pignons fous, les crabots et les
synchronisateurs,
 Le troisième arbre utilisé pour la marche arrière.

33 / 36
Trains épicycloïdaux
Ils sont constitués des éléments suivants:
 deux arbres coaxiaux dits planétaires,
 Des satellites engrenant avec les 2 planétaires, et tournant autour de
leur axe commun,
 le porte satellites,
 le bâti.
Intérêt: grand rapport de réduction avec un faible encombrement et
adaptés à la transmission de couples importants

 La trajectoire d’un satellite forme une épicycloïde

34 / 36
Trains épicycloïdaux
Parallèles Sphériques
 Utilisation dans les boites  C'est la configuration adoptée
automatiques, dans le différentiel
 Les deux planétaires automobile.
engrénants avec les satellites  L'axe de rotation des satellites
peuvent être situés autour est perpendiculaire à celui des
(cas des planétaires planétaires.
extérieurs), ou au centre (cas
des planétaires intérieurs.

35 / 36
Conclusion:

36 / 36