Vous êtes sur la page 1sur 8

ESSAI DE

COMPRESSION
. • note :

R É A L I S É PA R : N A S R I K H A L I L
. • Observation :
BUT DE TP

• Un essai de compression mesure la résistance à la compression d'un matériau sur une machine
d'essais mécaniques suivant un protocole normalisé. Les essais de compression se font souvent
sur le même appareil que l'essai de traction mais en appliquant la charge en compression au
lieu de l'appliquer en traction
PRINCIPE DU TP

• Le principe de l’essai est de soumettre une éprouvette cylindrique, cubique ou


une carotte à une force croissante et constante jusqu’à rupture de celle ci afin
de déterminer sa résistance à la compression.
• En utilisant le formule suivante:
MATÉRIELS ET MATÉRIAUX
• éprouvette généralement cylindrique et son écrasement au delà de la limite d'élasticité du
matériau.

• Machine de compression, ainsi qu’une appareille indiquant la Force


Exercée en KN.
MODE OPERATOIRE

• – Centrer l’ensemble (les deux demi-blocs et le système


• anti-frettage) entre les plateaux rotulés de la presse.
• – Appliquer la charge d’une manière continue et sans
• à coup, à une vitesse régulière de 0,02 mm/s jusqu’à rupture
• complète de l’échantillon.
• – Relever la charge maximale supportée par l’échantillon
• au cours de l’essai.
RÉSULTATS • La force relevé est 220 KN
• La surface de l’eprouvette : 200 cm2

2.1.3 Expression des résultats:

La résistance à la compression des blocs est donnée


par la formule Rc = 10 × F/S dans laquelle :
Rc : résistance à la compression des blocs en mégapascal
(MPa)

F : charge maximale supportée par les deux demi-blocs


en kilonewtons (kN)

S : surface moyenne des faces d’essai en centimètres carrés


(cm2) (les surfaces n’étant pas toujours régulières, on
prendra la surface commune en contact).

La résistance à la compression moyenne des blocs est


la moyenne arithmétique des résistances à la compression
d’au moins trois essais réalisés sur des échantillons d’un
même lot.
RESULTATS

• Resistance a la rupture egale à : 10 x 220/200 : 11 MPA


CONCLUSION

• La résistance à la compression est l'une des propriétés techniques les plus importante du
béton. Elle se mesure, à l'aide d'une machine de compression adaptée, par des essais de
compression sur des cubes de béton ou, le plus souvent, sur des cylindres de béton.

• Les tests requis diffèrent d'un pays à l'autre.

• Pour la conception des constructions, on se protège en divisant la résistance à la compression


ainsi mesurée par un coefficient de sécurité.