Vous êtes sur la page 1sur 40

Réalisé par

Mr. RACHID NOUIGA

Encadre par : Mr Alhrrat

Spécialité
technicien polyvalent en usinage

Période : du 01/03/06 au 31/03/06


Pompe centrifuge Pompe à palette Pompe à engrenage
Pompe à piston

Pompe horizontal
Pompe vertical Les pompes

Pompe à piston

Pompe hélico-centrifuge

Pompe monocellulaire POMPE A VIDE


POMPE A VIDE

2
les pompes centrifuges sont des appareils destinés déplacer
les liquide. l'énergie transmise au liquide est essentiellement
de l'énergie cinétique. par l'intermédiaire d'un rotor ou
impulser.

3
4
INSTALATION D’UNE POMPE CENTRIFUGE

REFOULMENT

ACCOU
MOTEUR

ASPIRATION

5
CONTRÔLE DES PRESSIONS

MANOMETRE

VANNE DE REFOULEMENT

MANOMETRE

6
la pompe centrifuge se compose d'une turbine
clavetée sur un arbre tournants à l'intérieur d'un
corps. La roue turbine comporte une ouïe
concentrique à l'axe. Le liquide entre par ouïe
parallèlement à l'axe et sous l'action de la force
centrifuge prend une vitesse dans un plans
perpendiculaire à l'axe tout en étant guidé par des
ailettes. Cette vitesse est transformée partiellement
en pression dans un organe appelé diffuseur ou
colimaçon qui assure le guidage du liquide vers la
conduite de refoulement.

7
 CONSTITUER UNE GARNITURE MECANIQUE DE RECHANGE POUR
LA POMPE JS LC 450/500
 MONTAGE DE LA POMPE

 ESSAI DE LA GARNITURE MECANIQUE

8
TYPE DE LA POMPE
• CONSTUCTEUR : JEUMONT SCHNEIDER

• TYPE : LC 450/500

• DEBIT: 2000 à 2600 M3/h

• PRODUIT: P2O5 à 54%

• PRESSION : 4,5 bar

• VITESSE: 950 tr/min

• PUISSANCE: 275 KW
• HM :12,5 m

9
Garniture mécanique équipant la pompe JEUMONT SCHNEIDER LC
450/500 installée dans la ligne de concentration d’acide phosphorique
P2O5 à 54% :

• · Conditions d'emploi : (deux applications)


• Produit à étancher : P2O5 à 54 % Produit à étancher : Eau de barrage
• Pression : 4,5 bar Pression : 6 bar
• Vitesse : 950 tr/min Vitesse : 950 tr/min
• T°C : 60°C T°C : 60°C

• · DEFINITION DE LA GARNITURE :
• Garniture mécanique double montée dos à dos non compensée, équipée de :
• Ressorts à lames stationnaires, hors produit en Hastelloy.
• Faces de frottement montées flottantes dans leur support
• Partie tournante entraînée en rotation par vis à téton logée dans une rainure de chemise.

• · Faces de frottement coté produit :


• Élément tournant composé d'un carbure de silicium monté flottant dans un support en Uranus B6 (1.4539).
• Élément fixe composé d'un carbure de silicium massif
• · Joints toriques :
• Élastomère fluoré (V)

• · Faces de frottement coté atmosphère :


• Élément tournant composé d'une fonte au chrome monté flottant dans un support en Inox 316 L .
• Élément fixe composé d'un carbone massif
• · Joints toriques :
10
• Élastomère fluoré (V)
11
LES ELEMENTS CONSTITUONS LA POMPE

FOND
VOLUTE ROUE

BOITARD
ARBRE

CHAISE + BOITARD
12
CHEMISE + LES DEUX PARTIE TOURNANTES

COTE PRODUIT COTE ATMO

GARNITURE MECANIQUE MONTEE DOS A DOS

13
GRAINS DE LA GARNITURE MECANIQUE

COTE ATMOSPHERE COTE PRODUIT

GRAIN FIXE GRAIN TOURNANT GRAIN TOURNANT GRAIN FIXE

14
SCHEMA DE PRINCIPE

REFOULEMENT

VOLUTE GARNITURE BOITARD


PALIER
ARBRE

ASPIRATION

VIS DE REGLAGE

TURBINE CHAISE
FOND BOITIER 15
MONTAGE DES ROULEMENTS

Arbre Flasque Boitard Flasque

Roulements
Roulement

16
17
18
19
SCHEMA DE Montage

REFOULEMENT

VOLUTE GARNITURE BOITARD


PALIER
ARBRE

ASPIRATION

VIS DE REGLAGE

TURBINE CHAISE
FOND BOITIER 20
MONTAGE DU BOITARD SUR LA CHAISE

21
ETAT DE SURFACE

Ra = 0.16

RECTIFICATION

22
JEU AXIAL DANS LES ROULEMENTS

DEPLACEMENT
AXIAL DE L’ARBRE

0.1 à 0.15
mm

23
JEU RADIAL DANS LES ROULEMENTS

DEPLACEMENT
RADIAL DE L’ARBRE

0.1 à 0.15
mm

24
FOUETTEMENT DE L’ARBRE

PREMIERE POSITION DU
COMPARATEUR

0.05 mm

25
FOUETTEMENT DE L’ARBRE

DEUXIEME POSITION DU
COMPARATEUR

0.05 mm

26
FOUETTEMENT DE L’ARBRE

TROISIEME POSITION DU
COMPARATEUR

0.05 mm

27
FLECHISSEMENT DE L’ARBRE

28
FLECHISSEMENT DE L’ARBRE

0.1 à 0.2
mm
29
CONCENTRICITE

ROTATION DU
COMPARATEUR
AVEC L’ARBRE

0.05 à 0.1
mm
30
CONCENTRICITE
ROTATION DU
COMPARATEUR
AVEC L’ARBRE

0.05 à 0.1
mm
31
PERPENDICULARITE
ROTATION DU
COMPARATEUR
AVEC L’ARBRE

Max 0.1
mm
32
JEU ENTRE LA ROUE ET LE FOND

MAXI 3 mm

JEU DE CALE
33
NOTICE DE MONTAGE

• Avant de procéder au montage de l’ensemble il est obligatoire de :


• Supprimer toute bavure probable
• De bien protéger la garniture mécanique
• Les étapes à suivre :
• Montage des roulements sur l’arbre et faire attention au sens pour les roulements à billes à
contacts obliques.
• Monter l’ensemble dans le boitard dans le bon sens de montage.
• Monter les parties tournantes des garnitures sur la chemise et serrer les vis à téton jusqu’au fond
de la rainure puis desserrer d’un tour pour laisser la liberté d’auto réglage de la GM.
• Monter les grains fixes dans leurs logement l’un sur le fouloir et l’autre sur le fond.
• S’assurer de la cote totale du montage on se référant à la fiche technique de la marque de la
garniture mécanique.
• Insérer la chemise dans le fond et serrer l’ensemble par le fouloir boîtier continent le grain fixe
coté atmosphère.
• Serrer soigneusement les goujons de serrage et serrer uniformément.
• Monter l’ensemble sur l’arbre sans choc pour éviter la cassure de la GM.
• Faire un essai hydrostatique pour s’assurer de l’étanchéité de la garniture mécanique.
• Monter la roue sans oublier les joints de chemise et la vis de la roue.
• Monter la volute avec le joint plat.
• Boucher les orifices d’aspiration et refoulement pour éviter toute introduction des corps étrangers
à l’intérieur de la pompe qui peut entraîner une mauvaise exploitation de l’appareil.
• Manipuler avec soin jusqu’au démarrage après un très bon alignement.
• Type de graisse utiliser pour les roulements.
• Type de joints plats et toriques.

34
MONTAGE DE LA GM

35
MONTAGE FINAL DE LA POMPE

S
E
R
R
A
G
E 36
POMPE MONTEE ET ESSAYEE

37
GRAISSAGE DES ROULEMENTS
• Les roulement sont prévus pour assurer
une durée de vie normale
• La température des palier ne doit pas
dépasser 70°C
• Graissage modérément après contrôle
• Le roulement coté accouplement est
généralement plus chaut que le deuxième

38
MOYEN DE GRAISSAGE
• Le graissage s’effectue par les graisseurs té calé mit
type « hydraulique » situé sur le boitard et protégés
par des capuchons plastiques.
• Bien que les roulements soient munis de soupape à
graisse, il n’est pas recommandé de graisser
exagérément
• la plaque fixée sur chaque type de pompe.
• les conditions de travail et l’environnement
• il est obligatoirement d’établir pour chaque machine
tournante une fiche de graissage qui porte toute les
indications
• éviter toute perte de référence.
39
GARNITURE MECANIQUE DOS A DOS

40