Vous êtes sur la page 1sur 29

Communication non-violente

Réalisé par : Encadrée par :


Tarik Sabouti Mme. Nada Moufdi
Ayoub Saidi
Nourddin Chiker
Attari Ahmed
Plan :
Introduction

1- Définition de la communication non violente.

2- Les étapes La Communication Non-violente.

3- Les bénéfices de la communication non


violente.

4- Comment utiliser la communication non violente.

conclusion
Définition
La Communication non violente (CNV) est une
méthode visant à créer entre les êtres humains des
relations fondées sur l’empathie, la compassion,
la coopération harmonieuse et le respect de soi et des
autres. Il s’agit d’un outil de communication,
principalement verbal, qui peut servir à la résolution de
conflits entre deux personnes ou au sein de groupes.
La pratique de la Communication non violente
permettrait également d’être en meilleure relation
avec soi-même, de mieux comprendre ses besoins
profonds et de prendre en charge, de manière
autonome et responsable, les divers aspects de sa
propre vie.
La technique repose sur l'application de quatre
principes fondamentaux:
1- Les étapes de la communication non violence

Observation :
C'est énoncer des Faits concrets Et observables en lien avec
une situation ou un comportement problématique. Cette
description doit être simple, sans exagération Et sans
Jugement ni évaluation.

Sentiment :
C'est parler de Ce que l'on ressent soi, En mettant l'accent sur
Ce qui Se passe en nous de plus authentique dans l'instant,
plutôt qu'en en rendant l'autre responsable
Besoin :
C'est exprimer ses besoins, sans encore parler des actions à
mettre en place. Nous Distinguons bien le besoin des
moyens permettant de le satisfaire.

Demande :
Il n'est pas question d'exiger mais plutôt de trouver une
solution commune, acceptable pour les Deux parties et qui
respecte les critères suivants réaliste, concrète, précise Et
formulée positivement
Exemple
 Situation : Stéphane a pris le ballon d’un enfant.
 La réaction de l’enfant crocodile :
 « Tu es un voleur égoïste! (Jugements, insultes)
 C’est mon ballon ! Tu voles toujours ! (Idées, exagérations)
 Je veux le ballon et rien d’autre ! (Moyens exclusifs)
 Donne moi le ballon ! Et vite, ou je te frappe ! (Exigences et
menaces) »
 Réponse de Stéphane : « Non, c’est mon ballon maintenant ! »
 La réaction de l’enfant girafe :
 « Je vois que tu as pris mon ballon. (Observations)
 Je suis triste et frustré… (Sentiments)
 … parce que j’ai envie de jouer. (Besoins)
 Pourquoi as-tu pris mon ballon, et veux-tu le rendre ? (Demande) »
 Réponse de Stéphane : « Voila ton ballon… Je veux jouer avec vous ? »
3- Les Bénéfices du
Communication non
violente :

Économie d'énergie :
Parallèlement, tous amélioreront la qualité de leurs relations
tant à l'école qu'en milieu de travail. En utilisant les étapes
de communication mentionnés plus haut, vous minimiserez
le gaspillage d'énergie nécessaire à la résolution de conflits.
Des besoins compris :

 En plus de savoir, dès le départ, que les besoins


exprimés ont été compris, elle se retrouvera en
position de collaboration mutuelle avec son vis-à-vis.
D'ailleurs, lors d'une situation plus harmonieuse, il est
difficile d'envisager une escalade du conflit.
Ecoute sincère :

 Écouter, c’est aussi porter son attention sur les


silences qu’il y a entre les mots
 Écouter c’est repérer les variations du ton de
sa voix, de son rythme, de son flux en fonction
des situations qu’il vous décrit
 Écouter c’est pouvoir faire le vide en soi afin d’éviter
de s’auto-parasiter
 Écouter c’est lâcher-prise
 Enfin, écouter c’est avant tout une posture
l'empathie :

 est la capacité de ressentir les émotions, les


sentiments, les expériences d'une autre personne ou
de se mettre à sa place.

 Cette attitude nécessite un effort de compréhension


intellectuelle d'autrui. Elle exclut cependant toute
confusion entre soi et l'autre, tout mouvement
affectif personnel ainsi que tout jugement moral.
Usage de la CNV en entreprise :

 Dans le monde du travail, la communication a


évidemment un très grand rôle à jouer. Certains
symptômes permettront de souligner un problème de
communication, parmi lesquels :
 Tension
 Atmosphère pesante
 Appel à l’aide
-La chaise chaude :

 Le but de cet exercice est de sortir les membres de


l’équipe des non-dits et de faire émerger les
malentendus. Chaque membre pourra ainsi
différencier ce qu’il ressent de ce qu’il pense ainsi que
prendre conscience de ses besoins.
 Phase 1 : chaque membre de l’équipe répond pour chacun
des autres membres à ces questions:
 1. Qu’est-ce qui a bien fonctionné dans notre relation ?
 2. Qu’est-ce qui n’a pas bien fonctionné dans notre relation
 3. Voici la demande que je t’adresse
 4. Voilà ce que je suis prêt à faire pour t’aider
 Phase 2 : chaque membre passe tour à tour sur la chaise
chaude et écoutent ce
 que les autres ont à lui dire
 Phase 3 : chaque membre prépare les réponses qu’il
adressera aux autres membres
 Phase 4 : chaque membre passe sur la chaise
chaude et répond aux demandes qui lui ont été
formulée
4- Comment utiliser la
communication non violente
PETITS EXERCICES POUR PRATIQUER
UNE COMMUNICATION NON VIOLENTE
1er exercice :

Observer cette photo => Décrivez là et notez ce que vous


voyez :
1-« Homme paraissant en colère,
avec une chemise bleue. »
2-« Homme dégouté en chemise
bleue.»
3-« Homme cheveux brun portant
une chemise bleue.»
2ème exercice :

-lorsque les besoins sont satisfaits .


-lorsque les besoins ne sont pas satisfaits
.
« Nos sentiments proviennent de la façon dont nous choisissons
de recevoir les actes et les paroles des autres » (M.
Rosenberg).
3ème exercice :

 Je me sens…………parce que j’ai besoin…………..


répondre à votre besoin !
« Dire ce que j’observe, ressens et désire et ce que je demande
pour mon mieux être. Entendre ce que tu observes, ressens et
désires et ce que tu demandes pour ton mieux être » M.
Rosenberg