Vous êtes sur la page 1sur 21

Plan:

 Introduction…………………………………………………………………………………………….........
 Architecture générale…………………………………………………………………………………
 1. Architecture du réseau GSM…………………………………………………………………………
 1.1. Le sous-système radio………………………………………………………………………….....
 1.1.1. La station mobile(MS)………………………………………………………………………...
 1.1.2. La station de base(BTS)……………………………………………………………………….
 1.1.3. Le contrôleur de station de base(BSC)………………………………………………………..
 1.2. Le sous-système réseau…………………………………………………………………………...
 1.2.1. Le centre de commutation mobile(MSC)……………………………………………………..
 1.2.2. L’enregistreur de localisation nominal(HLR)…………………………………………………
 1.2.3. L’enregistreur de localisation des visiteurs(VLR)…………………………………………….
 1.2.4. L’enregistreur des identités des équipements(EIR)…………………………………………
 1.3. Les interface GSM………………………………………………………………………………..
 1.3.1. L’interface A-bis………………………………………………………………………………
 1.3.2. L’interface A…………………………………………………………………………………..
 1.3.3 . L’interface X.25……………………………………………………………………………….
Introduction
On met l’accent sur le fonctionnement du réseau GSM
(Global System for Mobile communications), en insistant
sur ses caractéristiques principales. Nous passerons en
revue les différents aspects de cette technologie en
présentant tout d’abord son architecture, passant par les
canaux et les interfaces utilisées.
Architecture Générale:
 PLMN (Public Land Mobile Network)
 Réseau mobile public terrestre relié au RTCP
 Réseau GSM opéré par un opérateur particulier sur un
territoire (ex : PLMN mobilis .ooredoo….),
 Se décompose en 3 sous-systèmes:
 radio (BSS Base Station Subsystem)
 réseau (NSS Network SubSystem)
 gestion et de maintenance (OSS Operation Support
Subsystem
 RTCP = RTC = PSTN
 Réseaux téléphonique commuté
1. Architecture du réseau GSM
Le réseau GSM a pour premier rôle de permettre des
communications entre abonnes mobiles (GSM) et abonnes du
réseau téléphonique commute (RTC – réseau fixe).
Pour cela, le réseau GSM est divisé en trois sous-ensembles :
Le sous-système radio BSS(Base Station Subsystem)qui a
pour rôle d’assurer et gérer les transmissions radios

Le sous-système réseau NSS(Network Subsystem) qui


comprend l'ensemble des fonctions nécessaires pou rappels et
gestion de la mobilité.

Le sous-système opération OSS(Opération Subsystem)qui


permet à l'opérateur
Le sous-système radio BSS:
...
...
 MS : terminal mobile
 De plus en plus performants et légers
BTS  Abonnement séparé du terminal
...
• Blocage par certain opérateurs
...

BSC
BTS  Carte à puce SIM ( Subscriber Identity
Module)
...
• Caractéristiques de l’abonnement,
...
BTS identités IMSI et le TMSI, et les
BSC algorithmes de chiffrement
 Identité propre au terminal : IMEI
BTS  Puissance maximale d’émission de 0.8
MS
BTS à8W.
Le sous-système radio BSS:
 BTS : station de base
 Emetteurs-récepteur
...
 Chargée de la transmission radio : modulation,
...

démodulation, égalisation,codage correcteur


d’erreur
BTS  Gère toute la couche physique : multiplexage
...
...
TDMA, chiffrement, saut de fréquence…
BSC  Réalise l’ensemble des mesures radio nécessaires
BTS pour vérifier qu’une communication se déroule
normalement
 gère la couche liaison de données pour l’échange
de signalisation entre les mobiles et
...
...
BTS l’infrastructure
La zone de rayonnement de l’antenne de la
BSC BTS définit la cellule.
Chaque TRX gère un canal radio TDMA/8 qui
BTS peut supporter 8 communications.
MS
BTS  Plusieurs puissances possibles
 capacité maximale : 16 porteuses (~100
communications simultanées
Le sous-système radio BSS:
 BSC : Contrôleur de BTS
...
...

BTS  le BSC contrôle plusieurs BTS


...
...
 organe ‘intelligent’ du BSS
BSC  Gère :
BTS
 l’allocation des fréquences, le contrôle de
puissance,
...
...
BTS  le contrôle d’admission,
 le handover : décision et exécution
BSC  les mesures reçues par les BTS
 liaison BTS-BSC similaire au RNIS
BTS
MS  Paris intra-muros 150 BTS et 12 BSC
BTS
Le sous-système réseau (NSS)
 MSC : commutateur du service
VLR mobiles
AUC
 gère les communications des
mobiles sous sa couverture :
MSC G  gère l’établissement des
communications entre un mobile et
M un autre MSC
HLR S  transmission des messages courts
C  exécution du handover si hors BSC
VLR
 dialogue avec le VLR pour gérer la
mobilité des usagers (vérification,
transfert d’information de localisation …)
MSC  sert de passerelle active lors d’appels
d’abonné fixe vers un mobile GMSC
EIR (Gateway MSC)
Le sous-système réseau (NSS)
 HLR : BD de localisation
VLR nominale
AUC
 gère les abonnés d’un
MSC PLMN donné
G
 mémorise le profile de
M
l’abonné :
HLR S  MSISDN : numéro de
VLR C téléphone
 IMSI : identité nationale de
MSC l’abonné
 Informations chiffrement
EIR  Localisation courante
 …
Le sous-système réseau (NSS)
 VLR : BD de localisation locale
VLR
AUC  mémorise les informations
concernant les abonnés
MSC présents dans une zone
G
 données identiques au HLR
M avec TMSI (identité
HLR S temporaire) en plus
VLR C  Les informations suivent le
mobile lors de ses
déplacements
MSC
EIR
 séparation matérielle entre
MSC et VLR rarement
respectée
Le sous-système réseau (NSS)
 EIR
VLR  BD annexe contenant les identités
AUC
des terminaux IMEI
 peut refuser l’accès au réseau parce
MSC que le terminal n’est pas homologué
G ou qu’il a fait l’objet d’une
déclaration de vol
M
HLR S  AUC
 mémorise pour chaque abonné une
VLR C clé secrète utilisée pour authentifier
les demandes de services et pour
chiffrer les communications
MSC
 EIR et AUC sont souvent considérés
EIR dans le sous-système d’exploitation
et de maintenance
LE SOUS-SYSTÈME EXPLOITATION
(oss):
 L’OMC ET LE NMC
 Leur rôle est de contrôler les performances et
l’utilisation du système et d’ouvrir une interface homme-
machine à l’opérateur responsable de l’exploitation du
réseau.
 Le NMC (Network Management Center) opère de
manière centralisée. L’OMC (Operation and
Maintenance Center) effectue une supervision locale des
équipements.
 Parmi les principales fonctions d’administration, citons :
 - la déclaration des abonnés et des terminaux,
 - la facturation,
 - l’observation de trafic et détection des surcharges,
 - la configuration des équipements et des logiciels du
réseau,
 - la remontée des alarmes,
 - etc.
Interfaces GSM
Conclusion:

Vous aimerez peut-être aussi