Vous êtes sur la page 1sur 20

Colloque international sous le thème:

L’entreprenariat social au Maroc: spécificités du cadre


juridique et institutionnel

03 mars 2016

MAGDOUD AMINA -FSJES-Fès

1
 Dans quelle mesure l’appui institutionnel participe-t-il à
l’essor et au développement de l’entrepreneuriat social au
Maroc?

2
- Synthèse des différentes stratégies développées par l’Etat.

- Comment ces stratégies se traduisent-elles par des structures


institutionnelles pérennes à l’échelle nationale et territoriale?

- Eléments d’appréciation quant à l’efficacité des stratégies


nationales.

3
 L’entrepreneuriat social couvre des réalités plurielles
(collectives, individuelles..)

 L’entrepreneuriat social intervient dans des domaines variés:


sociaux, économiques et environnementaux.

 L’entrepreneuriat social existe sous différents statuts juridiques


(coopératives, associations, statut privé), et est placé
essentiellement dans le registre de l’ESS.

4
Définition conventionnelle de l’entrepreneuriat social :
 Critères fondamentaux : « exercice d’une activité continue de
production de biens et services, degré élevé d’autonomie, un
niveau significatif de prise de risque ,et l’exercice d’un
minimum d’emploi rémunéré ».

 Le projet doit être ancré et structuré dans un business- model


innovant , viable au service d’une problématique sociale et/ou
environnementale.

 Ce dernier critère atteste de la dimension entrepreneuriale de


l’action .

5
Stratégie agricole nationale (horizon 2020):

 Plan Maroc vert : relance de l’agriculture solidaire (pilier 2).

 Plus de 80% des activités génératrices de revenus s’inscrivent


dans le domaine agricole.

 Principe de l’agrégation : renforcement de la synergie entre


grands et petits agriculteurs

6
Stratégie nationale de développement de l’ESS 2010-2020:

 renforcer le rôle des entreprises sociales.

 alléger le "fardeau du secteur informel".

 amélioration de la visibilité et de la connaissance de ce secteur.

7
Stratégie de lutte contre pauvreté: l’INDH (2005)

 promotion des microprojets générateurs de revenus et


d’emploi stables (AGR).

 Nouvelle orientation dans la deuxième phase (2010-2015):


passage d’une logique d’appui et d’assistanat aux activités
productives, à une logique entrepreneuriale.

8
Stratégie nationale de l’artisanat (vision 2015):

 Appui et accompagnement des mono artisans (plus de 80% du


tissu productif de ce secteur) urbains et ruraux.

 Mise en place de mesures remontant toute la chaine de valeur

 Organisation des secteurs productifs informels et valorisation


des produits du terroir : élaboration de programmes sectoriels.
«Intégration dans un Processus de Modernisation
Compétitive » (IPMC) ).

9
Stratégie nationale de développement touristique (vision
2020)
 Appui à l’émergence d’acteurs (initiatives des jeunes dans le
tourisme durable rural et de montagne )et orientation vers les
territoires les moins développés.

 Amélioration de l’encadrement et accompagnement de


proximité.

 Mise en place d’un dispositif de soutien spécifique aux petites


et moyennes entreprises et développement de réseaux.

10
Agence de développement agricole ( 2009 ):
 Proposer des plans d’action au soutien de l’agriculture
solidaire: promotion et mise en œuvre de projets
économiquement viables.

 Mise en place du FDA (fonds de développement agricole).

 Stratégie de développement de la commercialisation des


produits de terroir.

11
Division de l’action sociale créée en 2005.

 Structure d’appui à l’INDH ,elle est le noyau dur de l’action


sociale au niveau local.

 Mise en place de nouvelles règles visant à faciliter les


procédures de création d’entreprises , à développer les
activités génératrices de revenus en filière, et à mettre en
place des circuits de commercialisation

12
Stratégie nationale de l’artisanat: ODCO (1975), maison de
l’artisan (1957) et les chambres d’artisanat au niveau régional.
 Améliorer le rythme de création des coopératives.

 Renforcement des acteurs via l’accompagnement pré et post


création, et facilitation de l’accès au financement.

 Révision du cadre législatif.

13
Stratégie nationale de développement touristique (vision 2020) :

 Création de la SMIT en 2007 ( société marocaine d’ingénierie


touristique) .

 Création des conseils régionaux du tourisme

 Création du FMDT(fonds marocain de développement


touristique) et mise en place de primes d’investissement .

14
 Stratégies très ambitieuses mais absence d’encadrement de
terrain .

 Multiplicité des institutions mais sans coordination des


programmes d’action, manque de cohérence et de synergie
entre ces stratégies.

 Actions non ouvertement dédiés à l’entrepreneuriat social.

15
 Absence d'un cadre juridique qui réglemente et délimite le
champ d'intervention de l’entreprise sociale.

 Partenariat privé/ public défaillant surtout en ce qui concerne


le financement.

 Nécessité de plans d’actions avec les différentes entités pour


consolider les actions et généraliser les démarches.

16
Exemple : Division de l’action sociale .

 Actions insuffisantes pour faire émerger des entités pérennes


d’entrepreneuriat social.
 Activités peu diversifiées et peu innovantes,
 Viabilité économique non garantie faute d’un encadrement et
d’un accompagnement adéquats sur le terrain.
 Création d’AGR vivrières non structurées et qui demeurent
toujours de petite taille.

17
 Développer une stratégie nationale intégrée pour
l'entrepreneuriat social

 Nécessité de plans d’actions avec les différentes entités pour


consolider les actions et généraliser les démarches.

 Nécessité d’un cadre juridique et institutionnel clair régissant


ces entités pour une bonne visibilité du secteur de l’économie
sociale.

18
 Nécessité d’une approche de sensibilisation à l’entrepreneuriat
social.

 Intégration dans le système d’éducation et de formation de la


culture entrepreneuriale et de l’ESS.

 Insertion dans les politique de pôles de compétitivité, clusters


régionaux (CES).

 Tentatives de labellisation ,permettant de compenser ce déficit


de visibilité externe.

19
MERCI POUR VOTRE ATTENTION

20