Vous êtes sur la page 1sur 16

l’Observatoire de la Formation des Prix et des

Marges des Produits Alimentaires

Objectifs, méthodes, résultats d’étape

Atelier de la DGCCRF
26 septembre 2011

Philippe BOYER, septembre 2011


Plan

Contexte

Objectifs

Méthode

Résultats d’étape : exemple viande bovine

•2
Contexte : chaîne de valeur plus complexe…

Evolution de la valeur de la production, des achats de matières premières


et de la valeur ajoutée dans l'industrie agroalimentaire de 1998 à 2007
Base 100 en 1998

130 Matières premières Production vendue Valeur ajoutée

125

120

115

110

105

100

95 Source : INSEE,
1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 traitements
FranceAgriMer

●La valeur ajoutée des IAA augmente, la part des matières premières (agricoles) diminue dans la
valeur produite par les IAA ; celle des autres intrants augmente. Les produits alimentaires sont de
plus en plus « élaborés » (incorporation de biens et de services autres que la matière première
agricole).
D’avantage de complexité dans la « justification de la valeur »

•3
Contexte : volatilité et déconnexion des prix

Evolution de l'indice des prix des produits agricoles à la production, de l'indice


des prix de production des industries agroalimentaires et de l'indice des prix à
la consommation de produits alimentaires
base 100 en 2005
Prix à la consommation Prix à la production agricole Prix à la production des IAA

135

130

125

120

115

110

105

100

95

90
2006_01

2007_01

2008_01

2009_01

2010_01
2005_01

2011_01
Source : INSEE,
traitements
FranceAgriMer

● A partir de 2007 : « volatilité » des prix agricoles ; montée des prix à la consommation pendant la
1ère phase de hausse des prix agricoles, évolutions divergentes en 2009, nouvelle hausse en 2010
Relance des questions sur la transmission des prix.

•4
Contexte : hausses des prix des matières 1ères

Coût de production du porc, dont coût alimentaire, comparé au prix du porc

€ / kg de carcasse
1,6
1,5
1,4
1,3
1,2
1,1
1,0
0,9
0,8
0,7 68%

0,6 66%
59% 59% 61% 60% 61%
0,5 56%
2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 début
2011
Part de l'alimentation dans le coût de production total
Coût alimentaire Source : IFIP pour
l’Observatoire de la
Coût de production total formation des prix et des
Prix moyen du porc marges

● A court terme, pas de relation entre prix du porc et coût de production (alimentation :50%- 60%) ;
hausse des MP de l’alimentation animale en 2008, puis 2011
Relance des questions sur la transmission des prix, particulière de la hausse des MP vers l’aval.

•5
Objectifs : transparence, dialogue, références

« Transparence » : dans le respect du secret des affaires et des règles de concurrence,


le « bon fonctionnement » de l’économie de marché suppose la « bonne information » de tous
ses acteurs.

« Dialogue » : développer le dialogue interprofessionnel sur la base d’informations


objectives partagées.

« Références » : contribuer à la production d’une information économique fiable,


rigoureuse mais accessible pour les décideurs, professionnels et politiques.

LMAP : « …éclairer les acteurs économiques et les pouvoirs publics sur la formation des
prix et des marges au cours des transactions au sein de la chaîne de
commercialisation des produits alimentaires, qu'il s'agisse de produits de l'agriculture, de
la pêche ou de l'aquaculture ».

•6
Méthode / principe : décomposition des prix au détail

TVA
Résultat net analytique
MARGE
BRUTE Coûts de
DÉTAIL production
hors achat
produit

MARGE Résultat analytique


BRUTE 2ème
Coûts
Coûtsdedeproduction
productionhors
hors
TRANSF achat produit
achat produit

MARGE Résultat analytique


BRUTE 1ère
PRIX AU TRANSF
Coûts de production hors
achat produit
DÉTAIL
Résultat analytique

VALEUR
Coûts de
MP
production
AGRICOLE

•7
Méthode / concepts

« Marge brute » : « morceau » de valeur ajoutée, étape de l’analyse, pas sa finalité !

Un évidence parfois oubliée : les rendements, taux de pertes et coefficients


techniques de transformation de la MP agricole en produits alimentaires expliquent déjà une
partie de la différence de prix amont – aval :

Par exemple :
-carcasse de vache entrée abattoir 3 € / kg carcasse , rendement 70% de viande  coût d’achat de la viande pour
l’industriel : 3/0,7 = 4,30 € / kg viande sans os
- carcasse de porc entrée abattoir 1,28 € / kg carcasse  valeur de la pièce jambon dans la carcasse : 1,71 € / kg,
rendement de la pièce en jambon cuit 56%  valeur de la matière dans un kg de jambon cuit = 3,05 € / kg de jambon
cuit

Rendre compte du caractère de produits joints de plusieurs produits


agroalimentaires et des péréquations qu’il implique, tant dans l’industrie que dans le
commerce : complication pour le calcul de coûts matière, limite au calcul de « marge nette »
par produit tant dans l’industrie que dans le commerce …

Par exemple : quartiers avant et arrière ; produits fatals (beurre, poudre) de la transformation laitière, péréquations
au sein d’un rayon, entre rayons…

•8
Résultats d’étape : le système d’observation

Suivi mensuel des prix aux différents stades

Calcul mensuel des marges brutes au différents stades

Suivi annuel ou trimestriel des coûts dans l’industrie, le commerce et


l’agriculture. Charges dans les secteurs industriels spécialisés dans la filière étudiée, charges
dans les rayons des GMS, coûts de production en agriculture ou charges dans les exploitations
agricoles spécialisées.

Site internet

•9
Résultats d’étape / exemple : viande bovine / méthode

• 10
Résultats d’étape / viande bovine : prix et marges brutes

Prix amont et aval et indicateur de marge brute agrégée industrie-distribution au kg de


€ / kg carcasse
carcasse de vache moyenne reconstituée au détail
6,5

6,0

5,5

5,0

4,5

4,0

3,5

3,0

2,5

2,0

1,5

1,0

0,5

0,0
janv-05
janv-99

janv-00

janv-01

janv-02

janv-03

janv-04

janv-06

janv-07

janv-08

janv-09
janv-98

janv-10

janv-11
Marge brute agrégée industrie et détail sur carcasse Prix carcasse entrée abattoir Source :
Prix carcasse reconstituée au détail Marge brute industrie sur produits de 2ème transf. FranceAgriMer,
KantarWorlpanel,
Marge brute industrie sur produits de 3ème transf. Marge brute dans la distribution OFPM

• 11
Résultats d’étape / viande bovine : décomposition prix détail

Composantes de la valeur du kg de carcasse de vache MOYENNE reconstituée au détail


€ / kg carcasse
7,0

6,0

5,0

4,0

3,0

2,0

1,0

0,0
juil-10

août-10

mars-11
janv-11
oct-10
sept-10

déc-10
nov-10

févr-11
Marge brute de la distribution en GMS
Marge brute de l'industrie sur produits de 3° transformation
Marge brute de l'industrie sur produits de 2° transformation
Prix carcasse entrée abattoir Source :
FranceAgriMer,
KantarWorlpanel,
OFPM

• 12
Résultats d’étape / viande bovine : coûts Industrie

Evolution de la marge brute par kg EC traité et de ses composantes


Echantillon FranceAgriMer d'entreprises d'abattage-découpe

1,6

Résultat courant avant impôts


1,4

1,2
Impôts, taxes et autres charges
1,0

0,8 Amortissements et charges


financières

0,6

Frais de personnel y compris


0,4 tâcherons et intérim

0,2
Charges externes hors tâcherons
et intérim
0,0
1_98

1_99

1_00

1_01

1_02

1_03

1_04

1_05

1_06

1_07

1_08
trimestre_année
Source :
FranceAgriMer

• 13
Résultats d’étape / viande bovine : coûts Distribution

Enquête en cours auprès des enseignes sur les charges directes par rayon
et la couverture des charges communes par rayon
Complexité : périmètre (siège, centrale, magasins), intégration d’opérations
industrielles (viandes), type de compta analytique …
Secteur Grandes surfaces alimentaires
1,2% 0,5%
Seule information 3,7%
Structure du compte de résultat en 2007
8,3%
statistique Profit brut courant avant
disponible : 7,5% impôts / produits

compte sectoriel  Coût d'achat des


marchandises
Consommations
intermédiaires
Frais de personnel

Impôts et taxes sur la


production
Autres charges
d'exploitation et financières

78,9%

• 14
Résultats d’étape / viande bovine : coûts élevage

Produits et coût de production de 100 kg de poids vif en 2009


€ / 100 kg de poids VIF
400

350 Aides directes

300 106 € 78 € Produit bovins viande hors aides


directes
46 66 €
83 € Travail (essentiellement familial
250
43 non salarié, évalué à 2 SMIC / UTA)
25
20 € Foncier et capital (fermages,
200 20
intérêts)
22 €
Frais généraux
150 89 €
73 €
Bâtiments et installations
219 203
100 34
35 Mécanisation
30
50 29
Frais d'elevage
45 35
0 Appro. pour cultures
Produits Coûts Produits Coûts

Naisseur-engraisseur Naisseur-engraisseur Appro. pour animaux dont céréales


Limousin Charolais > 1,4 UGB/ha évaluées au prix de marché

• 15