Vous êtes sur la page 1sur 30

Introduction

 Le point de départ pour le dimensionnement d’une


installation solaire de production d’eau chaude sanitaire
(ECS) est le besoin en eau chaude solaire. Il est donc
nécessaire d’estimer correctement ce besoin.
 Autres facteurs tels que la situation géographique, la
surface disponible pour l’installation solaire, l’orientation
et l’inclinaison des capteurs, etc. Joueront également un
rôle important.
 Un bon dimensionnement doit conduire à produire un
maximum d’énergie d’origine solaire entre 50 et 80 % des
besoins d’eau chaude sanitaire, entrainant une économie
financière, et évitant le rejet de gaz à effet de serre dans
l’atmosphère.
A . GÉNÉRALITÉS

A.1. Apport en énergie solaire


Notre planète reçoit quotidiennement un flux important
d’énergie solaire. La puissance de ce rayonnement en un
lieu donné est dépendante de la température de surface du
soleil, de la distance terre-soleil, des conditions
météorologiques et de la diffusion atmosphérique
(phénomènes de dispersion, de réflexion et
d’absorption).La puissance du rayonnement solaire qui
atteint une surface perpendiculaire à ce rayonnement est
d’environ 1000 W/m2. Ce chiffre variera ensuite en fonction
de l’angle d’incidence sur le Récepteur, de l’intensité et de la
durée d’ensoleillement.
A.2.Performances des capteurs
solaires
 Les capteurs solaires proposés aujourd’hui sont en mesure
de récupérer 60 à 80 % de l’énergie solaire disponible afin
de l’utiliser pour, la production d’eau chaude sanitaire, le
soutien chauffage, le chauffage des piscines, la
climatisation ou même des procès industriels.

 L’exploitation de l’énergie solaire par les systèmes de


production d’eau chaude s’effectue par conversion
thermique grâce aux capteurs vitrés plans ou tubulaires. Un
fluide caloporteur adapté et transfère cette énergie à
l’échangeur du ballon solaire où elle est stockée pour être
utilisée dans des applications bien définies.
A.3.Economie d’énergie fossile et
protection de l’environnement

L’augmentation brutale du prix du pétrole et le


réchauffement climatique causé par l'émission des gaz
à effet de serre a Conduit beaucoup de pays, à
s'intéresser aux énergies renouvelables,
particulièrement l'énergie solaire.
Cette technologie (économisant de 1 à 1,5 tonne de CO2
par an et par famille), est la Seule qui nous permette
d’agir efficacement sur la réduction de l’effet de serre.
B. LES INSTALLATIONS COLLECTIVES POUR LA
PRODUCTION D’EAU CHAUDE SOLAIRE

B.1.Les acteurs principaux pour les installations solaire


collectives

Il y a beaucoup des acteurs qui interviennent dans la


réalisation d’un projet solaire thermique. Les
principaux sont recensés dans le schéma ci-dessous :
 Le bureau d’études joue un rôle essentiel dans le bon
déroulement du projet puisqu’il a pour mission de proposer
une installation adaptée, correctement dimensionnée, puis
de contrôler qu’elle sera.
 L’installateur doit livrer une installation, en général
conforme à ce qui a été proposé par le bureau d’études,
mais il ne lui est pas interdit de proposer des améliorations.
Son travail doit être validé par le bureau d’études. Il doit en
outre fournir les éléments nécessaires à la bonne
maintenance de l’installation par l’exploitant.
 L’exploitant a pour mission de garantir le bon
fonctionnement de l’installation. Son rôle est également
important et il convient de bien cadrer ses prestations.
 Le fabricant Il peut intervenir après la réception par les
garanties qu’il fournit à ses équipements.
B . 2 . L e s p r i n c i p a l e s co n f i g u r a t i o n s p o u r l a
p r o d u c t i o n d ’e c s

Pour garder l'eau chaude, il faut maintenir le niveau de


température, pour cela il faut ajouter un équipement d'appoint.
Suivant la nature des besoins et leur Localisation, on peut
considérer des niveaux de contrainte conduisant aux solutions
suivantes :
 Production centralisée d’ECS avec distribution directe,
 Production d’eau chaude sanitaire instantanée centralisée avec
distribution directe,
 Production décentralisée avec distribution directe ou par boucle,
 Préchauffage solaire centralisé.
En ce qui concerne le captage d'énergie solaire, deux différences
sont notables entre les installations collectives et individuelles,
ils sont la surface du capteur et l'échangeur solaire.
B.3.Production ecs seule

• stockage solaire et production d’eau chaude sanitaire


centralisée avec distribution directe
Dans le cas d'une production directe, l'appoint est centralisé dans un
seul ballon ou un seul groupe de ballons, et placé à proximité du ballon
solaire. Ce type de configuration en distribution directe concerne les
petites installations à circuit hydraulique court, et on utilise
généralement un échangeur à plaques situé entre le ballon et les
capteurs.
• Stockage solaire centralisé et production d’eau chaude sanitaire
décentralisée avec distribution Ou par boucle
La distribution est réalisée soit directement (distance ballons-points de
puisages inférieure à 8 m) soit par des boucles de distribution
desservant des points de puisages groupés (la longueur totale de
canalisation entre la boucle et chaque point de puisage doit être
inférieure à 6 m).
• Préchauffage solaire centralisé et appoint individualisé

Cette solution est une variante adaptée à une


production d'ECS existante individuelle. Elle consiste à
implanter la production solaire sur un réseau existant.
L'énergie solaire est stockée dans un ballon solaire
collectif et les appoints sont individualisés dans
chaque ballon.
B.4.Production ecs instantanée et/ou système
mixte

• Stockage solaire et production d’eau chaude


sanitaire instantanée (anti-légionellose)
centralisée avec distribution directe centralisée

Cette solution particulièrement compacte est réalisée avec un


préparateur équipé d’un échangeur ecs . Il est conçu pour
permettre le raccordement d’un circuit solaire et d’une chaudière
pour l’appoint avec une production ecs instantané. C’est une
solution simple sans entretien, adaptée aux établissements de
santé, écoles, hôtels, etc.
C. DIMENSIONNMENT D’UNE INSTALLATION COLLECTIVE
POUR LA PRODUCTION D’EAU CHAUDE

La solution solaire qui sera la mieux adaptée aux besoins de


votre projet doit être définie « sur mesure » : chaque
installation Est conçue et dimensionnée par un bureau
d’études, puis mise en œuvre par des spécialistes. Leur
intervention est nécessaire car les Installations solaires
collectives de sont plus complexes que celles des
particuliers.
Méthodologie du dimensionnement

 A : Recueillir les données nécessaires


 B : Définir les principaux composants
 C : Définir le système retenu
 D : Optimiser le dimensionnement par rapport à
différents systèmes
 E : Finaliser le dimensionnement de tous les
composants.
Recueil des données concernant les besoins en ecs

• La température de consigne de l’eau chaude sanitaire


supposée constante sur l’année.
• Le volume Vj, consommation moyenne journalière en
eau chaude sanitaire, est à estimer à l’aide le tableau
ci-dessous :
Définition des principaux composants

 Surface capteur plan et tubulaire :


La surface capteur conditionne le coût et les performances du
système. Dans l’approche de pré-dimensionnement la surface
nécessaire S0 est définie comme suit :
S0 = Vj/X
 S0 : surface d’entrée capteur plan (m2)
 Vj : consommation moyenne journalière en eau chaude sanitaire
(l)
 X : volume d’eau (l) chauffé par m2 de capteur. Ce paramètre est
fonction de la zone climatique et peu varier entre 45 et 75.

Remarque : pour les capteurs tubulaires, la surface d’entrée doit


être diminuée de 25 % environ par rapport aux capteurs plans.
 Facteur de correction
Un capteur solaire n’est pas toujours positionné sur
une toiture de façon optimisée, c’est à dire plein SUD
et orienté selon la latitude du lieu donc il est
nécessaire de prendre en compte l’implantation réelle
sur la toiture et d’appliquer des facteurs de correction
afin de dimensionner l'installation solaire. Deux
facteurs de correction existent:
1-le facteur de correction d'inclinaison (en fonction de
l’angle d’implantation sur la toiture).
2- le facteur de correction d’orientation (en fonction de
l'azimut par rapport au SUD).
 Le volume du stockage solaire
Le volume de stockage est défini en fonction du
volume journalier maximum d’eau chaude sanitaire
consommée et de la taille du local devant le recevoir.
Dimensionnement des échangeurs solaires

Pour faire fonctionner une installation solaire été comme hiver, il est
impératif d’utiliser du liquide antigel comme fluide caloporteur. Ce
fluide garanti un Fonctionnement des capteurs de -30 à 130 °C et les
protège contre le gel et la formation de vapeur. La présence d’un
échangeur sur l’installation est donc indispensable.
On distingue deux types d’échangeurs :

• Échangeur intégré au système de stockage (échangeur à serpentin)


Il s'agit d'un tube en forme de serpentin que l'on va immerger dans un
liquide. De par sa simplicité, il est souvent Utilisé dans les ballons avec
échangeur ou encore dans des systèmes de récupération de chaleur sur
eaux grises.

•Échangeur extérieur au système de stockage (échangeur à plaques)


Ces échangeurs possèdent de très bonnes performances. Ils sont utilisés
dans de nombreux domaines, Par exemple, On peut en retrouver dans
les chaudières pour séparer l'eau de chauffage de l'eau chaude sanitaire.
Calcule de la puissance utile d’un capteur solaire :
Il existe 2 méthodes pour calculer la puissance utile d’un capteur solaire :
D.CHOIX DU TYPE DE CAPTEUR

Les capteurs solaires thermiques ont pour fonction de


convertir le rayonnement solaire en chaleur. Cette
captation d’énergie est véhiculée par un fluide
caloporteur vers un volume de stockage. La qualité de la
conversion d’énergie dans un capteur solaire thermique
est caractérisée par son rendement. Il varie en fonction de
la technologie du capteur mais aussi du rayonnement
solaire et des conditions de températures de
fonctionnement.
Chaque type de capteurs, du fait de ses caractéristiques optiques et thermiques, est
adapté pour une plage de températures.
Conclusion

Dimensionner une installation n’est pas une chose aisée car


les besoins ne sont pas toujours connus rapidement, donc
pour dimensionner une installation solaire correspondant à
l’optimum économique. On simule la production solaire et le
coût en KWh solaire produit par plusieurs combinaisons,
surface de capteur, volume de stockage. L’installation offrant
simultanément la production solaire la plus importante et le
coût le plus faible.